c'est la cata!!! - 13022013

kachia.
Abonné

bjr; j'ai vraiment besoin d'aide;je doute, je ne sais pas comment m'yprendre pour m'écouter,me faire confiance.

je perds pied et conséquence: je mange!!!!

merci de vos 1ers conseils pour une débutante pas fière!

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

bravo Kachia, te voilà sur le forum

c'est le meilleur endroit pour trouver de l'aide, à part les coachs bien sûr....

pour l'instant, tu dois être en période d'observation j'imagine....

ce qui est important c'est de commencer à porter un regard bienveillant sur toi-même

je sais, c'est un peu un gros mot quand on n'est pas fière de soi, mais en fait, pour l'avoir testé, beaucoup d'entre nous, on s'aperçoit que ça aide!!!!!!

par contre c'est quoi la bienveillance....  je vais peut-être appeler à la rescousse Lorraine, spécialiste 'es bienveillance' sur ce forum qui accueille tout le monde avec tant de gentillesse

essaie déjà dans un premier temps simplement de remplir tes comptes-rendus, sans te prendre la tête, de manger le plus lentement possible, en dégustant les bouchées lentement, et puis prendre quelques respirations amples de temps en temps....

courage kachia, sache que c'est le cas pour beaucoup d'entre nous de se sentir destabilisé au début

lorraine
Marraine

 

Qu'entends je ? On m'appelle........ Ca y est, j'arrive, je viens de finir ma deuxième journée de travail....OUF !cool

Salut, salut Kachia, Iza

Izabelle a écrit : "bravo Kachia, te voilà sur le forum

c'est le meilleur endroit pour trouver de l'aide, à part les coachs bien sûr...."

C'est -aussi cela être bienveillant....bien-veiller sur autrui, être gentil, "avoir le souci de l'autre

 

J'ai regardé dans le dico qui traînait par là  : indulgence (envers soi même)

A indulgence : excuser ses erreurs(les siennes)

 

être bienveillant avec soi même = C'est aussi -apprendre à- porter un autre regard sur soi même....Etre moins dure avec soi ....et ne pas croire que l'on doit, peut y arriver tout de suite, c'est s'accorder le temps, le droit d'apprendre, c'est se demander comment je fais pour les Autres (et s'en inspirer) .........

(Décidément je démarre au quart de tour hihahihihawinkcheeky)

BIENVENUE A TOI KACHIA....et, si, tu peux ête fière de toi, faire une démarche vers le changement, savoir demander de l'aide demande du courage, de la détermination

Lorraine...

AguaMaria
Marraine

Et puis être bienveillant c'est aussi prendre soin de soi comme on prends soin de ceux qu'on aime. J'ai tant aimé une comparaison que faisait le Dr. Zermati pour cette acceptation et cette bienveillance... Il proposait de se voir et de se traiter comme on traiterait un blessé de guerre plutot que comme un lâche et un paresseux. Pour moi c'est vraiment efficace... Ce corps, il ne m'a jamais lâché, il a été là quoi que je lui ai fait subir. Il s'est adapté. Je lui en suis maintenant reconnaissante et je le traite avec plus de bienveillance et de respect. C'est toute ma personne qui en profite...

Bon courage. C'est déjà une grande étape d'entreprendre cette route pour guérir enfin...

AguaMaria

capuccino
Marraine

Kashia,

je comprends ton angoisse, ta peur devant cette grande inconnue qui est là devant toi, cette nouvelle route qui est balisée mais pas codée comme les autres méthodes où l'on, t'impose de manger ceci, où l'on t'interdit de manger cela.

1ère chose, 1ère question, sors-tu d'un régime quelconque, d'une surveillance particulière de ton alimentation où tu regardais d'un oeil sévère les étiquettes des produits que tu achetais, et où tu t'interdisais certains aliments "qui font grossir" et où tu mangeais à foison "les aliments qui font maigrir " ? 

Si c'est oui, ne change pas ton alimentation, continue de manger comme tu sais le faire et remplis ton premier carnet en observant tes sensations alimentaires, en essayant de les reconnaître. Par exemple tu découvriras que la portion imposée de légumes verts-viande-féculents te laisse lourde à la fin du repas, ou alors que tu prends un petit déjeuner tous les matins alors que tu n'as presque jamais faim quand tu te lèves, ou alors que la portion autorisée te laisse sur ta faim et que tu essaies de tromper ton estomac qui crie famine en buvant beaucoup d'eau ou en mangeant des aliments autorisés mais dont tu n'as franchement pas envie...Ou alors tu noteras qu'à chaque fois que tu rentres du travail, tu files vers le frigo pour grignoter un truc ou deux ou plus mais sans avoir vraiment faim...

Ca c'est la 1ère étape et de là découlera ton premier bilan qui permettra aux coatchs d'organiser la suite de ton programme. Es-tu une mangeuse émotionnelle et ton programme se déroulera d'une certaine manière. N'as-tu jamais ou presque répéré ta sensation de faim, alors le programme sera organisé en conséquence...

Cette route qui s'ouvre à toi est passionnante et plus ou moins longue selon chacun, selon l'ancienneté de nos troubles alimentaires, selon tellement de choses. Ici, il n'y a pas de compétition, pas de gens qui sont plus ou moins bons élèves que les autres. ici; chacun fait ce qu'il peut avec sa douleur, son passé, son quotidien...Chacun suit son programme du mieux qu'il peut avec parfois des périodes plus difficiles que d'autres, avec des périodes où l'on crie victoire et d'autres où l'on est plus mal. C'est ainsi.

Alors pour l'instant laisse-toi guider par le programme qu'on t'a concocté, fais les exercices proposés, donne-toi du temps et toi aussi tu avanceras. Avant de te faire à nouveau confiance (bein oui, on se méfie un peu de nous même n'est-ce pas, on s'est quand même pris les pieds dans le tapis avec nos régimes successifs où on était tellement heureuse de perdre nos kilos, où on était tellement heureuse d'avoir le poids de nos rêves mais qu'on a pas été fichue de maintenir. Alors la confiance en soi, bein elle c'est un peu émoussée au fil du temps n'est-ce pas ?

Mais ne t'inquiète pas un jour on découvre qu'on peut se faire confiance au moins un petit peu pour démarrer et puis peu à peu ça se développe.

Prends soin de toi, ne te punie pas, tu es là pour TE découvrir à nouveau, pour réapprendre des sensations perdues ou trop enfouies au fond de toi pour qu'elles te semblent naturelles.

Tu peux être fière de toi, car il faut du courage pour lâcher ce monde connu des régimes pour ce monde inconnu que nous abordons ici dans le programme LC. Ici c'est un long face à face avec soi-même et c'est parfois douloureux et déroutant, mais ça paye en estime de soi, en qualité de vie et pour certaines en perte de poids.

Bonne route.

kachia.
Abonné

merci pour tous ces témoignages; que de bienveillance dans vos conseils!

je comprends en "théorie" vos remarques, j'ai du mal en entrer dans ce programme même si je sens profondément que j'en ai besoin.

j'ai suivi Dukan pendant plus d'un an assez sérieusement, je me sentais bien mais j'ai dérapé dès qu'il a fallu stabiliser parce que je mangeais n'importe quoi parce que c'était permis!

je me suis jetée sur la nourriture pcq j'ai été privée certains aliments, voilà je vis le revers du régime restrictif!!!!

c'est dur dur; je vais essayé cette bienveillance , cette paix que je dois trouver en moi; mais j'ai besoin de vous.

je lis avec attention les dossiers proposés sur le site, c'est très attrayant mais je me sens éloignée de cette façon de voir...

je me répète, @ bientôt

kachia.
Abonné

merci pour tous ces témoignages; que de bienveillance dans vos conseils!

je comprends en "théorie" vos remarques, j'ai du mal en entrer dans ce programme même si je sens profondément que j'en ai besoin.

j'ai suivi Dukan pendant plus d'un an assez sérieusement, je me sentais bien mais j'ai dérapé dès qu'il a fallu stabiliser parce que je mangeais n'importe quoi parce que c'était permis!

je me suis jetée sur la nourriture pcq j'ai été privée certains aliments, voilà je vis le revers du régime restrictif!!!!

c'est dur dur; je vais essayé cette bienveillance , cette paix que je dois trouver en moi; mais j'ai besoin de vous.

je lis avec attention les dossiers proposés sur le site, c'est très attrayant mais je me sens éloignée de cette façon de voir...

je me répète, @ bientôt

capuccino
Marraine

Kachia,

C'est vrai qu'il est difficile d'adhérer spontanément à une méthode qui va à l'encontre de tout ce que nous connaissions, de tout ce qu'on nous a inculqué depuis si longtemps.

Cependant ce qu'il faut entendre aussi dans les témoignages que tu peux lire tout au long des forums, ce sont des histoires de vies gâchées par la succession de régimes qui a été notre fil directeur depuis plus de 40 ans pour certaines.

Notre unique objectif était de perdre et de maintenir un poids qui certainement n'était pas celui pour lequel nous étions programmées. Et toute notre vie s'est organisée autour de ce scénario-là, imaginant que la vie serait tout autre si nous pesions tel poids plutôt que tel autre. Nous avons martyrisé notre corps à coup de régimes plus insencés les uns que les autres, nié nos besoins et mis souvent notre vraie vie entre parenthèse dans l'attente du Saint Poids...

Beaucoup d'entre-nous ont atterri sur ce site et pris ce qu'il nous proposait comme notre dernière chance. Le désespoir, la honte, la mésestime de soi, la haine de notre corps étaient notre pain quotidien.

Que tu sois éloignée de cette façon de voir ne m'étonne pas, car tu recherches un amaigrissement rapide comme tu l'as obtenu avec la méthode D. Malheureusement nous sommes tous programmés pour faire un certain poids et ce poids là ne se décidie pas, il s'impose à nous et il ne nous plait pas forcément. Il faut du temps pour comprendre ça et surtout l'accepter.

A force de privation, j'ai maintenu un  certain poids pendant plus d'une trentaine d'année mais avec toujours l'espoir de le voir encore s'abaisser. Le jour où j'ai lâché ma béquille (le tabac) qui m'aidait dans ma quète de la minceur, j'ai repris 12 kilos, inexorablement sans pouvoir m'arrêter. A force de nouvelles privations j'ai reperdu ce poids que j'ai repris à nouveau...Aujourd'hui j'ai perdu la bataille que je menais depuis plus de 30 ans, mais j'ai gagné une sérénité, une qualité de vie qui n'a pas de prix. Je le découvre seulement aujourd'hui. Chacun grandit à son rythme, moi, il m'a fallu du temps.

Bon courage et prends soin de toi.

kachia.
Abonné

merci Capuccino

je pense en effet qu'il me faudra être plus patiente que je le suis dans ma tête.

aujourd'hui, repas de midi, bien démarré, j'étais dans l'idée de la bienveillance...même mes portions étaient raisonnables!

à la fin du repas j'ai dérapé, je suis nulle, je suis convaincue du contraire de mon attitude! c'est un tiraillement constant!

Patience
Marraine

Capuccino, je trouve très juste cette phrase que tu dis :
"Aujourd'hui j'ai perdu la bataille que je menais depuis plus de 30 ans, mais j'ai gagné une sérénité, une qualité de vie qui n'a pas de prix. Je le découvre seulement aujourd'hui".

Je crois que c'est l'essentiel...

Et courage, Kachia. Pour le reste, tout a été très bien dit par les autres !

Noelle
Marraine

bonjour Kachia

 

Assez prosaiquement, il me semble que tu peux  te laisser guider par la méthode LC, et noter  dans les carnets  ton comportement alimentaire sans chercher a vouloir bruler les etapes, il est vraiment tout a fait habituel de demarrer avec des hauts et des bas, et meme de continuer avec des hauts et des bas, d'ailleurs

il faut du temps ... pour tout  et specialement pour changer de comportement

accroche toi a la méthode....

 

Bon courage

kachia.
Abonné

bonsoir à toutes

biensûr, je remplis mon carnet avec mes repas et mes sensations: j'ai l'impression de noter que des dérapages! comme j'aimerai mieux faire pour moi même, histoire de pouvoir me regarder ds le miroir ss me trouver minable!

où est donc cette volonté qui m'habitait?

capuccino
Marraine

Kachia,

Dans ce programme, il n'est pas question de dérapages, de faire bien ou mal. Il n'y a pas d'un côté les bons élèves qui font bien comme il faut les exercices, et les autres qui sont vraiment de grands cancres.

Je crois que tu fais fausse route en pensant qu'il faut de la volonté pour savoir "bien manger".L'acte de manger est un acte naturel que nous avons rendu compliqué pour des raisons qui sont propres à chacun. Manger a une fonction essentielle qui consiste à apporter des aliments à notre organisme et que celui va transformer en énergie pour pouvoir faire fonctionner tous nos organes. L'alimentation a aussi un rôle de réconfort. 

Les gens régulés (ceux qui n'ont pas de problème de poids) ne se posent pas de question sur le comment du pourquoi, du parce que... Nous avons des soucis avec notre poids ou avec l'alimentation et nous devons nous observer et nous interroger sur notre façon de manger. Il n'y a que comme ça que nous pourrons comprendre notre fonctionnemnt et ensuite grace aux exercices proposés sur le site, réajuster le tir.

Il faut de la volonté pour s'attaquer à notre problème avec l'alimentation, parce que ce n'est pas simple, parce que ça ravive en nous bien des choses et pas forcément drôles.

Ce que tu notes en ce moment, correspond à ta façon de manger actuelle, qui n'est ni bien, ni mal, elle est ce qu'elle est, point. Aujourd'hui, tu raisonnes en terme de régime, et celui que tu viens de lâcher a surement laissé des séquelles douloureuses en terme de privation. Essaies de noter ce que tu manges comme un journaliste qui ferait une enquête sur tes habitudes alimentaires. Le journaliste doit normalement rester neutre, il observe et rend compte. Il n'y a pas d'aliments bons ou mauvais, tous sont consommables. 

Je comprends vraiment ta colère, et ton désarroi. Laisses-toi du temps pour pouvoir progresser un peu et prendre du recul.

Bon courage

tupenses.
Abonné

Je comprends ton désarroi face à cette nouvelle méthode. Mais je me demande qu'elles traces à laisser le régime Dukan, régime que je ne connais pas , mais les difficultés que rencontrent tous ceux qui l'on pratiqué m'interpelle beaucoup.

izabelle
Animatrice forum

bonsoir,

je rejoins cappucino, je crois qu'il est important que tu sortes de la vision :    tout bien faire comme il faut - versus - dérapage

et bien sûr se trouver minable.....

cela n'a rien de minable, il y a juste des dizaines de milliers de personnes qui fonctionnent comme cela quand on les a traumatisé avec des régimes

il faut juste le temps de sortir de tout cela et s'accepter dans le moment présent

ça veut dire accepter ce qu'on ressent, ce qu'on est dans le moment présent

cela permet de changer, de trouver cet apaisement face à l'acte alimentaire qui redevient naturel, régulé par notre corps

 

mais tant qu'on essaye d'y aller "à la volonté", justement, c'est bien plus dur, parce qu'on est toujours dans le contrôle

et le contrôle appelle irrémédiablement la perte de contrôle à un moment ou à un autre

 

c'est une autre démarche qui est proposé ici, qui peut paraitre un peu bizarre de prime abord, mais quand, comme Capuccino et moi, on baigne dedans depuis un moment ça devient une seconde nature

 

la clé c'est l'observation,   d'où tous ces carnets.....

en s'observant, on ne se "juge" plus, et on s'ouvre du coup la voie du changement

 

imagine un enfant à qui l'on dit

"tu es un minable, fais des efforts pour atteindre tel objectif"

et un autre à qui l'on dit:

' tu en es là, mais tu vas progresser vers ton objectif"

à ton avis, lequel des deux pourra avancer le plus vite???

 

se traiter de minable peut sembler tentant pour se motiver, mais dans les faits, on s'aperçoit que cela produit l'effet inverse

 

alors Kachia

tu es quelqu'un de valeur et tu vas t'ouvrir de nouvelles voies de compréhension et de changement

sois patiente (même si c'est plus facile à dire qu'à faire, comme dirait ma fille)

kachia.
Abonné

MERCI MERCI MERCI pour vos remarques pertinentes!

je commence à saisir...?!

mais que faire d'un objectif "perte de poids"? parce qu'en ce moment...!!!!

izabelle
Animatrice forum

eh bien cette envie de perdre du poids est bien présente, et c'est normal

mais pense bien à que l'objectif ce n'est pas  "perdre du poids tout de suite maintenant"

mais 

"perdre définitivement du poids et rester stable à mon poids d'équilibre"

et ça, ça change tout......

parce que pour ça, y'a pas de secret, ou plutôt si, c'est de manger selon ses sensations alimentaires

mais ça, ça ne se fait pas en un jour

tout dépend des obstacles sur notre route, ça sera plus ou moins long, plus ou moins douloureux, mais on construit sur le LONG terme

et en plus en chemin, y'a des bonus!!!   celui de se sentir mieux dans sa vie notamment

courage à toi kachia

kachia.
Abonné

Izabelle, que de sagesse! merci

comment faire pour gagner cette patience et ce savoir faire?

il y a des jours pour moi où manger n'est pas important, ça dépend de l'activité du moment.

la prise de nourriture est forcément très liée à mes ressentis émotionnels, et là la nourriture est ma fausse amie; je me réfugie dedans et je lui en veux, et bien sûr je me sens coupable!!!

izabelle
Animatrice forum

 

merci Kachia

tu vas voir que ça vient avec le temps

au début j'étais très impatiente, je suis d'une nature plutôt rapide....  et puis j'ai bien vu que se mettre trop la pression n'aidait pas à avancer plus vite

j'ai fait tout le programme en trois mois, puis je l'ai refait en trois mois,  mais   il m'a fallu le vrai temps d'intégrer tout cela.....

le refuge dans la nourriture est un classique....  je te rassure, on arrive à que ça devienne un refuge juste ponctuel, juste normal et non plus quotidien...

courage à toi, pense à t'observer avec bienveillance, c'est le premier pas!

florilège.
Abonné

Salut Kachia, Iza, capu &Cie

c'est normal Kachia que tu sois pressée; tu n'aimes plus ton corps qui t'est apparu mince quelques semaines, et qui se venge maintenant... Et tu t'en veux, et tu  veux lui faire payer mais tu te sens impuissante, les pulsions sont plus fortes, comme si un petit démon te chuchotait: "mange, mange, tu referas Dukan ensuite, ça a marché, ça remarchera!" . Oui mais voilà, impossible de se remettre au fromage blanc à 0%, et ne parlons pas du surimi et autre jambon blanc. Avais-tu essayé la mayo à l'huile de parafine? on va loin dans les horreurs avec ce régime, je peux t'en parler... 

Et tu veux effacer maintenant viiiiiiite toutes les vengeances de ton organisme, le plus vite possible, pour ne plus avoir honte de toi, d'avoir repris, d'être décidément sans volonté, hein.

D'abord 1) ceux qui pensent que les gros sont sans volonté se plantent lamentablement: ce sont des minces qui n'ont jamais eu à faire de régime, et qui ne savent pas ce que c'est de se contraindre, donc de se frustrer. C'est facile pour eux, ils mangent ce qu'ils veulent sans grossir! pas besoin de volonté là-dedans! en revanche, il en faut, de la volonté, pour suivre un régime, surtout dukan. Donc pas de souci, tu es plus forte que ceux dont tu ne veux pas affronter le regard et le jugement (toi, entre autres).

2) Les gens qui ont des rondeurs sont toujours des gens sensibles, qui cherchent à s'envelopper de douceur et de tendresse: c'est plutôt une belle qualité morale, non? Ca se voit bien sur ce site, je trouve que  les gens qui interviennent sur LC sont d'une autre trempe que ce qu'on peut lire ailleurs, qu'en penses-tu?

3) Tant que tu voudras impérativement te fondre dans le moule de la minceur, tu sera dans l'urgence et dans l'impatience. Donc dans le chagrin. Mais... en fait notre corps, même mince, change toute la vie! On na va pas lutter contre ces changements toute la vie! Comment lutter contre l'âge, contre les signes du temps et de l'activité professionnelle, des maternités, des petits et grands accidents de la vie? Acceptons ce que nous sommes, même s'il est parfois ch*** de ne pas trouver notre taille dans les magasins préférés; ce sont les fabriquants les imbéciles, qui se privent stupidement d'un segment de marché plus qu'intéressant (la moitié des femmes françaises s'habillent au-dessus du 44, je ne plaisante pas!). 

4) Ce qui fait le succès de DUK c'est la rapidité. Quand tu y réfléchis, tu ne manges ni glucides ni MG pendant plusieurs semaines. Ce n'est pas magique, c'est Dachau. 

Comment apprendre la patience? Marche une heure dehors, en ville ou à la campagne. Ca rend heureux. c'est ton corps qui t'apporte ce bonheur d'exister. Vive lui! Tu vas l'aimer... comme il est.

Et puis, en fait le temps passe vite! Moi je suis LC avec beaucoup de lenteur, parce qu'il me faut ce temps pour m'imprégner de cette nouvelle approche. Je ne suis pas pressée, j'ai de beaux habits à ma taille et je les rénove en m'achetant des chaussures neuves des temps en temps (j'adore les pompes). C'est vrai, j'ai au moins vingt kilos de trop, en plus j'en ai sûrement pris depuis le début de LC, mais je ne me pèse pas. En revanche, je suis étonnée de ne plus être affolée par la faim, de pouvoir me passer 'tit déj', du peu que je mange les jours où je fais RPC+ expérience de la faim.  Je m'en fiche un peu de perdre ou pas. Si cette attitude me débarrasse même de seulement CINQ kilos, waow, tant mieux. Au point où j'en suis...

Personne ne t'aimera davantage à cause de tes kilos en moins; personne ne t'aimera moins avec tes kilos en trop. En revanche t'aimer plus,  toi, te soulagera d'un vrai poids! Le langage est perspicace...

 

tupenses.
Abonné

Bravo florilège, ce que tu dis me cloue le bec. En effet, sur un autre post je me plaignais de faire du 44 et de ne plus faire le 40 d'autrefois, je me trouve ridicule. Oui choisir de suivre cette méthode est courageux...Dukan connais pas, mais comme je le disais plus haut ça à l'air de laisser des traces douloureuses.

kachia.
Abonné

bonsoir à toutes

Florilège, ce que tu dis me fais du bien: je constate que DK n'est pas inconnu pour toi; seulement je ne peux pas m'accepter dans ce corps qui me gène, je ne suis plus à l'aise ds mes mouvements!..

En même tps, j'ai du mal à réaliser ce que je crois bon pour moi;

je crois que je fais me faire un programme de "bouge" qui me changera les idées ou qui me les remettra au clair.

@ plus et encore merci à tous et toutes pour vos précieux avis et expériences.

juliju.
Abonné

J'ai appris aussi beaucoup en lisant toutes les réponses qui t'ont été apporté Kashia.

Merci pour tous ces conseils!

Biche.
Abonné
À toutes , Je me retrouve dans toutes ses situations... Dukan et crie tous les régimes géniaux qui vous font fondre rapidement.....le rêve qui se transforme bien vite en cauchemard après quelques échecs ....qui font reprendre encore et encore des kilos... J'ai commence il y quelques semaines et moi aussi je perds pied. Plus d'interdits...yessss j'en profite pour tout manger et plus.... Coupable et incapable...... Je me retrouve dans toutes ses réponses. Je n'ai pas assez de volonté pour faire les RPC quand j'ai une crise d'eme. J'y pense même pas, et puis trop tard c'est fait j'ai mangé. Pas fière du tout. La seule chose dont je sois sûre c'est que je ne veux plus de régime ...... J'ai pris 3 kilos depuis le début, pas génial.... Bientôt le printemps, je commence à stresser ...il va faire meilleur et que pourrais encore mettre ??? Restons zen, il y a pire, il y a des gens malades , ou pire....arrêtons de nous plaindre.... Pour finir sur une note positive, je m'en vais faire une RPC. Avec le ventre un peu trop rempli. Comme d'habitude
izabelle
Animatrice forum

Bonjour Biche

normalement dans le début du programme, tu n'es pas censé consommer encore des aliments que tu n'avais pas l'habitude de consommer avant

plus d'interdits certes, mais il faut y aller en douceur  et souvent non seulement on ne sait pas consommer les aliments très énergétiques (peu!)  mais en plus l'effet post-régime où on se "venge" des privations subies...

donc bien sûr ensuite prise de poids et ce n'est pas terrible pour le moral...

il y a une étape où tu apprends à consommer ces aliments bien énergétiques, donc avant de l'avoir faite, mieux vaut continuer à ne pas trop les consommer, encore  (patience, patience.....)

ce n'est pas une question de volonté et de culpabilité, justement comme dans un régime, mais de changer, souplement, d'un mode de restriction-perte de contrôle   à une conscience au quotidien de nos sensations ET de nos émotions....

prends le temps de faire ta RPC tous les jours, pas lors d'une EME, mais par exemple tous les matins, cela t'aidera à pouvoir justement sortir du mode  "pilote automatique"

bon courage en tous cas à toi

florilège.
Abonné

Biche, give me five!

Moi tout pareil que toi!!! J'ai bien lu quelque part, heu, qu'il ne fallait pas réintroduire trop vite les aliments damnés, mais... impossible de me résister! je me console en me disant que je ne mangerai que lorsque j'aurai faim, si j'ai bien compris, c'est le maître mot de la méthode. Alors j'attends... D'avoir faim... 

En plus pendant cinq jours j'ai fait la cuisine, on était 14 à la maison: impossible de se tenir aux préceptes de découverte de soi et de ses sensations dans un tel tourbillon d'énergie! j'ai reporté à aujourd'hui la découverte de la faim, mais voilà, c'est l'anni de mon N°2, gâteau préféré à élaborer... A goûter aussi... hum; alors maintenant j'attends... D'avoir faim à nouveau...

Bon sinon, pour les trois kg de trop, pourquoi te peser? Le lycra, c'est top! ( Bon, les tailles basses ça l'est moins, heureusement que la mode change cette année, hi hi). Pas besoin de te focaliser sur les nombres, tu sens bien que tu manges trop, tu vas te réguler toute seule, sauf si tu t'inquiètes des nombres. Là, tu vas te mettre à paniquer, et bonjour les envies de manger compulsives! Balance ta balance. Fie-toi à toi.

Et si vraiment tu culpabilises trop, va faire un petit coup de masochisme maison: un p'tit footing avec de la dance dans les oreilles, ça fait bien mal mais en même temps ça te requinque en te fichant la patate. Allez, zou, au trot! paye tes écarts!!!!! en tout cas, moi c'est comme ça que je gère d'habitude, et si je ne maigris pas, en tout cas je n'ai pas honte de moi, hé ho, je fais du sport moi madame! Fi!

Et puis j'attends... D'avoir faim...

Arrête de te dire que tu n'as pas assez de volonté: NAN. C'est faux. Tu as fais des dukanneries et autres incongruités miraculeuses, sans autre plaisir que de voir ton image se modifier: Si ça ce n'est pas de la volonté, je veux bien me remettre aux fromages blancs 0% (pouah!). C'est justement le fond de commerce de ces régimeurs que de culpabiliser les gros dont je suis en leur signifiant combien ils sont nuls et sans volonté. Et bin je regrette, quand je vais courir avec mes  vingt kilos et plus, je suis mille fois plus volontaire que les petits fifis gazelloïdes en collant moulant et en Mizuno brillantes. Et toc. 

Si tu ne fais pas la RPC, c'est qu'il doit y avoir une raison... C'est Ligeama sur le forum qui me l'a expliqué, et elle a débloqué un truc... Et puis c'est dur de prendre de nouvelles habitudes!

Tiens, j'ai le début d'une petite faim qui commence à frémir dans mon abdomen... Allons examiner ça en RPC... Et arrête de te trouver nulle, c'est comme ça qu'on se retrouve à se consoler en mangeant des douceursqu'on regrette ensuite. On ne se connaît pas, mais je suis sûre que tu as des amis qui te recherchent, un amoureux qui te rouve belle, des collègues et des voisins qui t'apprécient... Ils s'en foutent de tes rondeurs. Donc il n'y a que toi qui te fait mal. 

Allez, demain jogging!

kachia.
Abonné

salut à toutes

comme je me reconnais ds tous ces témoignages! j'ai l'impression qu'il y a sur ce post des adeptes du "dérapage" et j'en fais partie!.... même si je comprends qu'il ne faut pas dire ce mot, car c'est une question d'avancée dans le programme. mais j'ai méchament le sentiment d'être inapte à m'écouter, à dépasser mes contrariétés du moment!

comment ne pas se sentir nulle?

j'entends tous vos bons conseils, votre façon de vivre au mieux le quotidien avec sagesse et bienveillance, mais j'en suis loin ...

@ plus

izabelle
Animatrice forum

kachia

ce sentiment d'être nulle, on l'a toutes eu, et on l'a toujours régulièrement....

ce qui peut être utile, avec ce sentiment, c'est de l'accueillir, l'accepter, au lieu de combattre contre lui,  mais avec un brin d'humour et de distance, car finalement qu'est-ce que c'est?  juste un état, une pensée, pas la réalité....

pour m'aider à accueillir ce ressenti pas trop agréable sans avoir l'envie de le faire disparaitre (sous une tonne de nourriture)  je m'imagine un titre de film ou de roman, par exemple   "la méga-nulle"  en exagérant bien sûr, en dramatisant à l'excès   pour dédramatiser justement....   "l'apologie de la nullité"

tu verras qu'en acceptant ce ressenti tout le prenant un peu à la blague, il sera temporaire et surtout ne te donnera pas envie de manger sans faim

Biche.
Abonné
Florilège Merci pour tout ce réconfort....on se sent moins seul et du coup plus normale.....c'est vrai qu'avec tous les imprévus amis, famille et boulot pas cool d'attendre d'avoir faim et encore moins moins de ne pas manger. Mais comme tu dis si j'ai pus faire tous ces régimes a la c..... Je devrais sans soucis trouver de la volonté et de la motivation....le problème c'est une chose à la fois et prendre son temps. Je me demande qu'elle est la raison qui m'empêche de penser a la RPC.... Bon je vais en faire une tout de suite, je mange dans pas longtemps.... Je raconterai la suite Merci encore
Biche.
Abonné
Bonjour izabelle, Je saiS mais c'est comme si la bête était lâchée ,ce doit être l'effet post régimes ´ je devrais mettre au moins 10 s a régimes .... Patience est un mot que je dois apprivoiser, apprendre,comprendre, Je suis la reine du tout tout de suite...' Merci a toi pour tes conseils et ton aide Bonne soirée
izabelle
Animatrice forum

[quote=Biche] Je suis la reine du tout tout de suite[/quote]

comme beaucoup d'entre nous!!!

entre le tout  tout de suite    et le   toutourien....     on est entouré de toutous... wink

tu me verrais il y a un an, hein quoi la patience, la bienveillance???  mais c'est une blague ou quoi????  je suis motivée, moi!!!

et me voilà un an après, pronant la patience moi qui n'en ai aucune....

mais c'est vrai, il en faut......

florilège.
Abonné

toutafait, Izabelle!

hum

c'est même un vrai trait de nos comportements actuels: on n'est plus capable d'attendre, et d'économiser pour obtenir quelque chose, on le veut immédiatement. Nos plaisirs, nos cadeaux, notre travail, tout doit être immédiatement profitable. 

Luttons contre la vitesse! Goûtons la première gorgée de bière (éloge de la lenteur et de la pleine sensation) et résistons! 

florilège.
Abonné

Cela dit, Biche, j'ai joggé hier PM et je me suis fait mal.... Bobo à la hanche...  c'est drôle hein?... Hin hin hin

Du coup aujourd'hui je bulle, mais c'est hyper mauvais pour l'expérience de la faim, ça... Je fais des ronds autour de la cuisine, comme les requins autour de la barque de Tintin ...

A propos de l'expérience de la faim, est-ce que vous aussi vous avez débordé de votre appétit quand vous vous êtes autorisées à manger? Depuis trois jours je ne mange quasi qu'une fois par jour, mais tudieu! qu'est-ce que j'enfourne!!!! Ensuite j'ai mauuuuuuvaise conscience....

Noelle
Marraine

Bonjour Kachia

 

ce sentiment d'être nulle, oui, je crois que nous sommes tres nombreux a le aprtager, mais hier, au cours de la journée "Poids et moi", organisée par G Apfeldorfer, j'ai eu une revélation en réalisant l'importance des" pensées automatiques", je ne sais pas si tu as deja pris connaissance de la question des pensées automatiques   sur LC..

en tout cas, j'ai a la fois compris et ressenti combien j'etais impregnée de cette pensée la, entr'autres

et j'ai compris que la RPC pouvait me permettre de défusionner de cette pensée , de la considerer comme une pensée, et pas comme moi.. et de la laisser partir seule sans la  combattre ni chercher a l'eviter,   bref, une immense avancée et un immense soulagement

il y a  sur le siter un post interessant sur la defusion de la grande pretresse de la defusion!!!

Alors, bon courage a toi

Noelle
Marraine

[quote=florilège]

 Depuis trois jours je ne mange quasi qu'une fois par jour, mais tudieu! qu'est-ce que j'enfourne!!!! Ensuite j'ai mauuuuuuvaise conscience....

[/quote]

 

bOnjour Florilège, peut etre est tu dans la grande faim si tu ne manges qu'une fois par jour, et bien sur ,ensuite, il est quasiment impossible de s'arreter! tu es peut etre en etat de jeune

mais quoi qu'il en soit, ici, un des piliers que l'on decouvre  avec LC,  c'est la bienveillance a  notre egard! Bon courage, tu vas trouver ton rythme et  tes sensations alimentaires

florilège.
Abonné

Tu crois? Ah ben ça... j'étais à mille lieues de l'envisager! J'ai faim, c'est vrai, mais je ne pensais pas que ce pouvait être la grosse faim, parce qu'en fait c'est gérable (en faisant autre chose, entre autre); mais alors ça voudrait dire aussi que je ne sais pas encore reconnaître la bonne faim, ni la petite! Ah zut, il y a encore du boulot!

Merci de ta réponse en tout cas! Tu m'as aidée à changer de point de vue!

Biche.
Abonné
Pour moi aussi si je ne mange qu'une fois par jour ce sera la grande faim , le problème c'est qu'après c'est la grande bouffe... Vaut mieux manger quand c'est une faim normale sinon c'est pire..... C'est sympa en tout cas de discuter avec vous toutes....on se sent plus normale...et moins sotte. Quoique être sotte de temps en temps ça aide...
Noelle
Marraine

OUi, tu as raison, , et justement ce que j'aime dans LC c'est que je n'ai jamais eu ce sentiment d'etre affamée , de sentir la faim en permanence , que je connaisssais tellement bien dans les régimes , mais j'essaye de reconnaitre la faim et de la respecter, comme ma sasiété , dailleurs,  mais là, il y a encore de la marge...

quoi qu'aujourd'hui, apres avoir pratique une séance de RPC a 13h, en plus de celle de ce matin, je ne me sente plus dans cet etat de fébrilité du soir.. a mettre dans les victoires du jour

Biche.
Abonné
Noëlle, C'´est promis demain je fais 2rpc,une le matin, une autre avant le déjeuner. Je vais mettre un message dans mon portable,,je suis capable de zapper la deuxième....paaaas bien... Après , il faudra aussi tenter de respecter la satiété ... Zen
kachia.
Abonné

salut à toutes

florilège, tu dis "Si tu ne fais pas la RPC, c'est qu'il doit y avoir une raison... C'est Ligeama sur le forum qui me l'a expliqué, et elle a débloqué un truc... !"

c'est quoi ce truc?

... parce la RPC c'est pas le mien de truc! pourquoi? ex: parce que je veux partager mon petit déjeuner avec mon mari le matin, même si je n'avais pas faim.... et que le matin, tout me fait envie, je mange sans culpabilité!!!

suit le repas de midi et je zappe encore, je sais que j'aurais tjs de bonnes raisons...

comment, pourquoi? voilà plein de questions qui me laissent perplexe et déçue!

je vous redis pourtant à toutes que j'apprécie énormémnent vos avis et que ça fait du bien même si je n'ai pas tjs le temps de poster régulièrement.

@ plus

florilège.
Abonné

coucou-bonsoir kachia

J'ai un peu tardé à répondre... Le truc de Ligeama, c'est qu'elle m'a convaincue que si la RPC ne me branchait pas plus que ça, c'est qu'il y avait une raison. Au lieu de me dire: "je m'ennuie en RPC", je devais plutôt m'interroger sur les causes de mon évitement de ces séances, tellement longues à mon goût que je finissais par m'endormir. En y réfléchissant, j'ai accepté de prendre au moins une fois par jour à ne rien faire d'autre qu'à être. Exister. Ecouter ma respiration. Bon, ce n'est toujours pas le fun absolu, mais j'y trouve moins de déplaisir ainsi. Il paraît qu'à force de pratique on en voit les bienfaits. Donc, wait and see...

Cela dit, ce soir je suis dans le stress le plus épouvantable à cause de tout mon boulot non fait, et comment je gère? Je ne devrais pas le dire, vous allez me prendre pour une alcoolique. Plus jeune, c'était le chocolat (oh que j'en ai ingurgité des quantités phénoménales!), maintenant j'accompagne le pensum d'un petit canon.... Mais je suis pleine (hips) de bienveillance envers moi-même et me répète avec aplomb (ouaip!) que lorsque j'aurai progressé dans LC je saurai gérer autrement qu'en bouffant ou en picol... je plaisante, hein, je reste raisonnable!

Cela dit je comprends tout à fait ton problème:tout me fait envie, je mange sans culpabilité: mais justement, l'envie n'est pas la faim! Tu aimes déjeuner avec ton chéri, tu aimes manger (on en est tous là), ça prouve que tu es vivante et , heu, hum, "sensuelle", oups, sans vouloir choquer... J'en connais très bien au moins une autre comme toi! Ben ce n'est pas un problème! Envisageons les choses différemment (j'aimerais bien pouvoir le faire aussi, y compris dans les périodes de stress): au lieu de manger de tout parce que tout te fait envie, demande-toi si tu en profiteras au maximum, si tu en tireras le plus de plaisir possible maintenant, là, quand c'est devant toi: pourquoi ne pas plutôt attendre d'avoir faim? Ce sera encore MEILLEUR, une vraie explosion (on est entre adultes, hein). Je me souviens encore avec émotion d'un bout de Roquefort  samedi dans l'expérience de la faim, dis donc! c'était à la limite de l'indécence. 

Je suis exactement dans le même cas que toi: moi aussi, la moindre tentation me fait choir dans l'excès. J'ai fait aujourd'hui une tarte au citron meringuée  pour des amis qui venaient prendre le thé ce soir: impossible de lutter contre les mille saveurs qui accompagnent l'élaboration d'un tel mets. C'est pourquoi je suis LC avec intérêt: j'attends les exercices de la satiété et des aliments tabous avec curiosité. Celadit, tu sais au moins quelle émotion principale cause tes faux-pas: la tentation!

Ca me fait du bien à moi aussi de te causer, dis donc: L'apprentissage de la patience, je l'ai déjà fait: j'ai observé les préceptes  Dukan il y a 4 ans maintenant, j'en porte toujours les séquelles et me suis constitué une garde-robe en conséquence; j'ai essayé en vain d'autres régimes mais une courte psychothérapie m'a fait comprendre que le bonheur venait d'ailleurs que des kilos perdus. Du coup, je ne suis plus aussi obsédée par l'urgence de me débarrasser de ces kilos que je confondais avec le bonheur. En revanche, c'est vrai que galoper en montagne ou faire 50 KM en vélo avec dix kilos de moins serait plus agréable; se lever le matin sans mal au dos, monter les deux volées d'escaliers de ma maison sans être essoufflée, quel pied! 

En somme, c'est vrai qu'être plus légère serait merveilleux; mais il me semble indispensable de s'aimer soi, pour que les autres puissent nous aimer. Si toi tu n'aimes pas la personnne la plus proche de toi=toi-même, personne ne peut t'aimer davantage! Aime-toi avec tes défauts, ta gourmandise, ton impatience, ton sens critique, pardonne-toi tes écarts, tes "dérapages", tes excès, tes retours à zero: pourquoi cette vie de ton esprit serait-elle moins belle que celle de ceux qui ne se posent jamais de questions?

Bon j'arrête là, parce que j'ai peur de t'ennuyer; et puis parce que pendant ce temps-là, je n'ai toujours pas bossé......  et demain c'est sûr , je fais EME sur EME.. je vais sûrement aller courir pour évacuer tout ça...

kachia.
Abonné

hello Florilège, tu ne m'ennuies pas du tout, au contraire.

ça fait du bien de voir que

1/ je ne suis pas la seule à lutter contre des EME...

2/ que tu as une vraie sagesse pleine de vie à partager

3/ que ce que tu dis fait écho à ce que je ressens au plus profond de moi.

en bref je suis une candidate pour LC, je n'en doute pas!!!!

Côté "bouge", j'avais de très bonnes intentions, mais.....?! tjs de bonnes raisons!

bonne journée à toi et à toutes celles qui viennent échanger sur ce post; merci encore et @ plus

izabelle
Animatrice forum

ah oui ça c'est sûr que tu n'es pas la seule à avoir des EME........

après tout le travail est justement d'apprendre à ne plus lutter contre elles, mais plutôt trouver un mode de fonctionnement où elles n'ont plus raison d'être

d'où la RPC bien sûr...

bonne continuation à vous toutes

Biche.
Abonné
À toutes, C'est vrai qu'on se sent moins seules , plus normales....j'avais promis de faire au moins une RPC , .....Ben j'ai juste réussi a commencer sans arriver au bout des dix minutes.....quand a remettre ses pensées sur la respiration et y rester c'est vraiment très difficile.... J'ai encore craqué mille fois.....pour mille choses'.... Dire que le printemps arrive.....et avec lui les tenues légères.... Moi aussi je suis une victime de DUKAN et c'est génial de se sentir légère 10 ou 15 kg de mois.....à le bonheur....puis la mal bouffe ou plutôt la sur bouffe revient au galop et les kilos aussi , c'est l'horreur.... Il,faut que cela s'arrête j'ai l'impression d'avoir encore pris....mais juré, je ne me suis pas pesée ..néanmoins plus j'y pense plus je mange...peut-être est-çe un passage oblige avant la réussite mais c'est super dur.... Ma motivation est au plus bas.....c'est pourquoi je craque....sur la bouffe et aussi parfois sur le vin.....moi aussi rassurez vous j'abuse pas. Quand je pense que j'ose me plaindre....j'ai un beau frère dans le coma et une amie qui a un cancer du sein..... Moi je suis en pleine(s) forme(s).....hi, hi ....et donc arrêtons de se prendre pour le nombril du monde , c'est pas si grave....d,être enveloppée . Bon soyons positif ou je ne suis plus moi même ....je vais de ce pas faire une RPC et puis faire dodo.....avant la reprise du boulot à 100 a l'heure co d'habitude.... Restons zen
Noelle
Marraine

Bonjour  Et bien, tu as déjà commencé  la RPC! c'est une victoire !

la pratique n'est pas forcément evidente , mais ça vient au fil du temps!  alors, courage!!

josiane56.
Abonné

Je suis sur ce programme depuis 10 jours, et je commence à avoir des sensations que je ne n'avais pas alors courage, je n'ai toujours pas perdu de poids mais je suis sur que ça va venir, appliques toi sur le respiration c ce qui m'a aidé.

Bissssssss

kachia.
Abonné

bonjour à toutes

la respiration, Josiane, tu as raison, c'est essentiel!

mais encore une fois, il y a tant de fois où c'est difficile de prendre le temps de se poser; je crois que le pb est là.

ce matin, je me suis dit, ce que je vais manger, quand j'aurais faim, ça doit être bon pour mon corps et peu importe le choix de mes aliments.

mais j'ai encore des irrésistibles envie de chocolat par exemple, de tartines beurrées.... et le pb, c'est que je ne sais pas m'arrêter à temps.

pourquoi je réponds à mes soucis par la nourriture? ça doit être la clé du pb!!!!?

izabelle
Animatrice forum

pourquoi???   parce que ça marche à court terme assez bien......

c'est pour ça que beaucoup de personnes font comme toi....

ça nous soulage temporairement de nos tensions internes, de manger, ça nous recentre sur  nous-mêmes

alors quand nous apprenons à nous centrer sur nousmêmes par la respiration  et à pouvoir accepter nos tensions internes sans chercher à les faire disparaitre.....   ces envies de manger disparaissent peu à peu

mais il s'agit donc d'un changement en profondeur,  où  les soucis sont vécus sans être menaçants, on n'a plus besoin de les éviter, de les oublier, et donc de manger

 

pour nous c'est la nourriture, mais toute sortes de comportements qui peuvent être utlisés en ce sens

 

je ne sais pas si tu as lu le lexique sur l'EME, je trouve cela très bien expliqué

//www.linecoaching.com/glossaire#lettere

kachia.
Abonné

Bonsoir à toutes

Izabelle, merci bcp pour ce lien "glossaire"; super!

je devrais le lire et le relire pour m'en imprégner;

ok, je comprends, je mange mes contrariétés, je les enfouis, je les digère à ma façon mais pas au mieux ni pour mon corps ni pour mon mental: en me réfugiant dans la nourriture par excès, je les nie!

bon, une fois que j'ai compris cela, par quoi commencer, la respiration peut être?

les défis aussi sont là pour nous aider!? que de pistes!

ce n'est pas l'envie qui me manque, de me recentrer sur moi parfois pour faire le point, pour me sentir mieux en accord avec moi (dur dur quand même avec mon corps trop enrobé à mon goût), je comprends par là, qu'en se sentant mieux avec soi, on est mieux avec les autres!

je vais relire les défis.

@ plus plus, et bienvenus à vos conseils que j'apprécie vraiment.

izabelle
Animatrice forum

coucou

je pense que c'est surtout la respiration et le bodyscan qui peuvent t'aider avec ça

la respiration en pleine conscience est plus facile dans un premier temps parce qu'on peut en faire 5 minutes plusieurs fois dans la journée, ça nous permet de nous recentrer et de perdre de réflexe de SE "fuir"

et le bodyscan super pour sentir son corps de l'intérieur, améliorer sa perception des sensations alimentaires, et se réconcilier avec notre corps

mais c'est plus long....

dans un premier temps des petits temps de Respiration Pleine conscience....

tu peux le faire avec un défi, effectivement, dans les défis pleine conscience

bonne pratique!

Biche.
Abonné
À toutes, Je me sens boostée par toutes vos réponses, idées positives, je sort d'une semaine difficile d'un point de vue respect de la faim , voyage d'affaire avec des clients, restos, restos encore restos....... Je suis au bord de l'explosion et coupaaaaable,et donc , je vais enfin pouvoir attendre la faim avec un plaisir certain....puis enfin faire mes dégustations...... Je vous raconte cela des que c'est fait....demain soir ou dimanche.... Promis, cette fois je promets d'essayer..... Je dois déjà l'avoir dit plusieurs fois mais ,je vais bien arriver par y parvenir. Ou est donc ma volonté qui m'avait si bien poussée dans le dukanisme et autres sottises du même genre???? Bon c'est le week-end end , soyons zen.....juste quelques repas entre amis...mais pourquoi on mange autant et autant de fois????? Duuuuur !!!!!!!
Haut de page 
X