Comment faire quand la vie nous impose des horaires de repas ? - le 02/10/2015

Laura20.
Abonné
Bonjour, Je suis toute nouvelle ici et j'ai une question : je suis d'accord pour attendre d'avoir faim pour manger, mais quand on a des horaires fixes pour manger comment fait on ? Dans mon travail ma pause déjeuner est de 11h10 à 11h45 ni avant ni apres, et 11h pour manger c'est franchement tôt pour moi. Je n'ai pas non plus de bureau a moi ou je peux stocker un en cas pour apres. Bref, comment fait on dans ce cas là ? On mange sans faim pour ne pas avoir faim plus tard ?

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

Eh oui c'est plus compliqué dans ces cas là, car tu es obligée d'utiliser des compétences plus complexes

cette compétence s'appelle l'appétit prévisionnel, et ici on ne la travaille qu'une fois qu'on a vu le reste, c'est à dire d'abord la faim et puis la satiété

 

ce que je te conseille, c'est que les jours où tu ne travailles pas,  tu suis ta faim, tu fais les exos de la faim, etc....

 

les jours où tu travailles,  tu as deux possibilités,  soit manger moins le matin  au petit dej  (si tu manges),   soit carrément  ne pas manger du tout le matin (en mangeant un peu plus le soir par exemple)

en fait c'est  "se débrouiller"  pour avoir faim  aux horaires imposés

c'est ce qu'on fait socialement, en ayant tous plus ou moins faim entre midi et deux

mais bien sûr quand on vous impose d'avoir faim à 11h  c'est beaucoup plus compliqué, et en soi  je trouve que c'est presque une violence

 

 

autre possibilité, c'est effectivement de manger sans faim ton déjeuner,  d'une quantité habituelle

mais c'est beaucoup moins satisfaisant  car déjà il y a moins de plaisir

de plus tu ne peux pas sentir la satiété ni la satisfaction

c'est comme manger à l'aveuglette

pour ma part je le fais des fois quand vraiment je n'ai pas d'autres possibilité

 

mais généralement quand j'ai une réunion sur l'heure de midi, et qu'il faut que je mange à 11h  (je n'aime pas !!)

eh bien je réduis  mon petit dej, voire je le remplace par un fruit

et bim.... j'ai faim à 11h

lorraine
Marraine

En complément au post d'izabelle :

 

Il y a plusieurs intensités de faims : la petite, la moyenne faim (ou bonne faim celle qui procure le plus de plaisr)  et la grande faim.

Et en réponse à ces faims, il faut manger, ou tout de suite ou dans l'heure  qui suit .

Ces différentes intensités de faim sont  difficiles à distinguer quand on a des années de restrictions alimentaires derrière soi. Pour moi cela a été le cas . Le programme prévoit des exercices à ce sujet et cela m'a beaucoup aidé. Quand tu seras à cette étape tu y verras plus clair aussi.

 

On peut parfois penser que pour se mettre à manger il faut  crever la dalle et croire que ça c'est la bonne faim. Or, à ce moment là , on est déjà dans la grande faim. c'est à dire, Celle qui nous fait nous jeter sur la nourriture et nous baffrer.

La petite faim, même s'il n'y a pas urgence à manger peut être calmée par une prise alimentaire notamment s'il y a des contraintes horaires . L'idéal alors est de manger seulement la quantité nécessaire pour atteindre la sasiété  (et pas tout un repas...même si c'est "notre" pause déjeuner ") .  Puis prendre un goûter si besoin et si c'est possible, ou avancer le dîner , par exemple. Perso, c'est c'est ce que je tente de faire quand je ne peux pas mettre à table avec une bonne faim...Il m'arrive aussi parfois de ne prendre mon repas de midi qu'à 14h30 car pas ou peu faim avant ou pas eu le temps. (à quelle heure quitte tu ton boulot ?)

 

C'est bien, continue à observer ton comportement alimentaire avec les différentes sensations de faim -relie toi à ton ventresmiley- , et expérimente (moins ou rien à tel repas, plus à un autre, plus tôt, plus tard dans la journée etc ) 

Haut de page 
X