comment oublier les régimes

annapaname.
Abonné

Je suis super contente et motivée pour faire Linecoaching, c'est à dire manger par rapport à mes vrais besoins alimentaires, j'ai commencé à remplir le carnet alimentaire, ce qui au passage me met devant l'évidence de tout ce que je mange en excès, et voilà que déjà au bout de quelques jours, l'envie de faire régime, c'est à dire manger dans des quantités contrôlées pour maigrir, revient et me perturbe. Je continue quand même mais c'est compliqué car il s'agit de deux envies et deux méthodes contradictoires.

Commentaires

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

cette idée continuera à revenir et revenir....

mais ce n'est qu'une idée

pour mon expérience, et même si je n'ai jamais réussi à tenir un régime plus de ......  4 heures... (entre deux repas, quoi...)  eh bien cela ne m'empechait pas d'avoir des envies, des pensées de régime

même si ça n'a aucun sens, rationellement ça ne tenait pas la route, mais ça n'empechait pas

 

 

jusqu'à ce que je comprenne que ces envies de "régime"  sont en fait des envies de maitrise, de controle

tout simplement

quand je me sens perdue (et ça arrive souvent) quand je sens que je ne maitrise pas les choses (ça arrive souvent),  l'idée de controler son alimentation est très tentante

ça nous donne une illusion de controle, donc ce sont des pensées tentantes

 

mais j'ai appris également que ce ne sont que des pensées et donc que ça n'engage à rien....

 

 

quand ça m'arrive  (de moins en moins vraiment),  eh bien je prends simplement conscience que ma tête  est en train de vouloir "controler à donf" 

et que la raison est que probablement je me sens en perte de controle, là qqq part

donc que c'st normal, mais que cette pensée, pour être normale, n'est néanmoins pas "digne" de receuillir vraiment mon attention

c'est juste une pensée, qui passe

je n'ai pas à la suivre, juste à accepter qu'elle passe me dire  "coucou"  (genre  coucou c'est moi la pensée de maitrise)

 

personnellement ça m'aide beaucoup de ne plus chercher à controler ou supprimer mes pensées de maitrise

elles s'activent, elles repartent, bon.....

mais je leur accorde peu d'attention  et j'essaie toujours de me recentrer sur le moment présent dans ces cas là,  notamment ce que je sens dans mon corps

plus je le fais systématiquement,  moins ce besoin de controle se réveille

annapaname.
Abonné

Merci Izabelle.

Enfin je dis juste merci, c'est super tout ce que tu m'as répondu smiley

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

ça me fait plaisir

moi aussi je suis passée par là, alors je comprends!!!

 

maintenant que je sais que mes émotions et mes pensées  "'n'engagent à rien"  c'est beaucoup facile de ne plus les combattre, et ça c'est bien pour les envies de manger,  pour les diminuer

car combattre ses pensées et ses émotions est l'un des gros moteur de l'envie de manger

apprendre à laisser simplement tous ces états intérieurs exister sans forcément leur accorder trop d'attention  est vraiment une clé importante

zimtschnecke.
Abonné

Les pensées sont pourtant tellement fortes...

J'ai le sentiment d'avoir déjà perdu une fois que l'envie de compulsion est dans ma tête. Alors que je n'ai encore rien mangé et que je pourrais encore réagir , le fatalisme règne en maître et c'est comme si j'avais déjà mangé et qu'il n'y avait rien à faire.

Ce que tu écris me parle bcp et j'admire...

Mais comment fais-tu pour laisser les pensées partir et garder en tête qu'elles "n'engagent à rien"?

ladyl56.
Abonné
Quand je regarde par-dessus mon épaule, je vois : >15 années d'études, 30 ans de travail 35 ans de maternité Et 50 ans de régimes !!! Quand et comment ma tête pourra s'en détacher ?
fourire.
Ancien abonné

Bonjour zimtschnecke,

Izabelle te l'expliqura sûrement mieux que moi mais j'imagine que tu n'en es qu'au stade de la découverte de la méthode. C'est la respiration en pleine conscience ou RPC qui te conduira à observer tes émotions désagréables, à les acueillir avec bienveillance et à les laisser repartir sans réagir ni intervenir de quelle façon que ce soit...

C'est un aprentissage qui necessite qu'on y adhère pour fonctionner mais tout le monde peut y accéder.

Bonne pratique !wink

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

pour moi la RPC était effectivement une première étape indispensable

mais pour ne plus être prise "en étau" par mes pensées (virevoltantes, omniprésentes, controlantes), j'ai eu besoin d'autres outils liés à la pleine conscience, comme la défusion

cette méthode est très bien expliquée dans le livre de Russ Harris (grand public, et pratique),  Le piège du bonheur  (the happinesse trap)

c'est en lisant ce livre, et notamment sa métaphore sur les monstres dans la cale d'un bateau, que j'ai vraiment compris  (enfin j'ai commencé à comprendre)  que les pensées n'engagent à rien, tout comme les émotions

par contre on ne peut pas les controler

donc plutôt que de les controler, pour ensuite controler ses actes, il suffit de les laisser exister,  d'en tenir compte OU PAS, parfois, quand c'est des vieilles histoires pas trop utiles,    et puis oui, de décider de ses actes en fonction de ces valeurs

si tu peux trouver ce livre, ça t'éclairerait beaucoup sur la question

c'est même un peu dur de l'expliquer en moins long qu'un livre.....   wink

 

c'est vraiment important de s'autoriser à ressentir des envies de manger, et ce qui se cache derrière, les émotions que l'on cherche à faire disparaitre

sinon on est pris dans un piège, celui de n'avoir jamais envie de manger sans faim, ce qui est rigoureusement impossible

 

 

ce qui est "fort"  ce n'est pas la pensée, c'est simplement ton envie qu'elle s'arrête......

ce qui est fort, c'est donc le controle émotionnel,  et ça peut se détendre, crois-moi....

j'en étais une professionnelle  (j'en étais même fière à l'époque!!!!!!  maintneant j'ai honte d'avoir un jour été fière de ça....  mais bon j'avais de qui tenir...)

Haut de page 
X