Dégustation des trois premières bouchées - 17032015

Delphine94.
Abonné

Bonjour

 

je ne suis pas certaine de poser ma question au bon endroit... je suis un peu perdue dans la multitude des forums...

J'ai l'impression de mal m'y prendre pour cette étape de la dégustation des trois premières bouchées... et pourtant, j'ai l'impression qu'elle est capitale pour moi.. C'est sûrement pour ça qu'elle est aussi difficile d'ailleurs !

 

Pouvez vous me donner des pistes ? La façon dont vous avez abordé cette étape ?

Je me sens plus avide que jamais en tentant de déguster, je ne pensais pas que ça serait une étape difficile pour moi, je pensais savoir déguster, en fait pas du tout.

 

Merci pour votre aide !

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

coucou

pour ma part je dois dire que j'ai eu beaucoup de mal au début

 

car déguster, c'est ressentir pleinement le goût

or avec mon intolérance émotionnelle, ressentir des choses aussi fortes, des gouts qui explosent, des émotions qui y sont reliées,  eh bien c'était  "dur"    voir dangereux inconsciemment

 

c'est pourquoi cet exercice a été si important pour moi

et cela m'a beaucoup aidé aussi pour la tolérance émotionnelle

 

de plus c'est presque un exercice de pleine conscience, car le goût c'est dans le présent

 

j'ai envie de te dire : normal que ça soit dur au début   alors que ça semblait facile a priori

mais persévère,  autorise-toi à ressentir, de plus en plus

 

et ça va venir....

c'est très important cette capacité

lylyoz
Marraine

Comme je comprends ton appréhension. C'est vrai que cet exercice peut créer une tension interne. 

Pour ma part, en tant que perfectionniste qui se respecte j'ai voulu faire une dégustation comme j'imaginais qu'elle devait se passer. Je me suis mis une pression aussi.

Et dans les faits, je dois dire que j'ai été très surprise, ça m'a ouvert un monde qui m'était alors inconnu. L'engloutisseuse pouvait devenir gourmet.

C'est un peu comme se jeter dans le grand bain, c'est la première fois que c'est difficile. Une fois la peur vaincu, elle a moins d'emprise. 

Bon courage

Delphine94.
Abonné

Merci à toutes les deux. C'est vraiment un plaisir à chaque fois de vous lire, vous savez l'une comme l'autre mettre les mots justes sur des sensations et des émotions que j'ai du mal à nommer.

"ressentir pleinement".... ouch... on touche au coeur du problème en effet !!

Et ça me fait un bien fou, à chaque fois que je me trouve pathétique quand j'aborde une nouvelle étape, de voir que vous comprenez et que vous êtes passées par là. Je me permets un tout petit peu de bienveillance envers moi même grâce à vous ;-)

 

à bientôt pour la suite des aventures !!!

 

Bonne soirée

doremi.
Abonné

C'est vrai que ce n'est pas évident. Moi aussi je suis restée un pau dubitative avec cet exercice car si ça a l'air simple, ça ne l'est pas du tout en fait . Il faudrait que je réussisse à le faire au moins une fois par jour.

Haut de page 
X