Diététicien(ne) agré(e) par le GROS - 01012014

fourire.
Ancien abonné

Bonsoir,

Je ne sais pas trop où poster alors je tente ici :

Voilà, je me pose une question depuis quelques temps et j'aurais besoin des éclairages des coachs ou des personnes ayant été suivies par un(e) dieteticien(ne) adhérant aux "precepts" enseignés par les Dr A. et Z. parrallelement à L.C.

Dans l'annuaire du GROS, il y en a justement une dans la ville où je réside et j'hésite à faire le pas...

Cela pourrait être plus concret qu'un suivi virtuel (même si les coachs répondent toujours présents lorsqu'on en a besoin).

Mais je crains que l'on aborde uniquement le côté "diet" de la méthode en se focalisant uniquement sur ce que je mange et non sur le pourquoi et le comment, cela risquerait alors de me faire rebasculer dans l'univers des régimes.

Qu'en pensez vous ?

yes ouno

Commentaires

Soleluna.
Ancien abonné

J'en pense yes et aussi yes yes et enfin yes yes yes

:))) Just go for it !!!!

Tu en as l'envie, sinon tu te poserais pas la question, tu as la chance d'avoir une praticienne dans ta ville.

Ca tombe, se sera pile poil ce dont tu as besoin. et ça t'apportera un soutien non négligeable.
Ou alors, ça ne te conviendra pas, tu seras déçue et alors ? Tu pourras arrêter, c'est pas bien grave !

T'en as envie, fais-le ! Et ce le seul moyen de savoir :) tenter :)
 

izabelle
Animatrice forum

appelle la personne et discute avec elle sur son approche

par expérience de plusieurs copines, ça peut arriver qu'un diet ayant suivi la formation du GROs soit quand même encore de façon souterraine dans d'anciens schémas, de type régime

mais en parlant avec la personne, en lui faisant part de ton parcours, de tes besoins, de ton profil,  tu en sauras plus pour savoir si elle peut effectivement t'accompagner efficacement dans ta problématique, en complémentarité avec LC

si c'est le cas, fonce, bien sûr!

capuccino
Marraine

La formation dispensée par le GROS est complète et aborde la prise en charge du surpoids et de l'obésité dans sa globalité et correspond vraiment à la méthode développée dans LC. Elle est identique pour tous les professionnels qui la suivent, quelle que soit leur formation première. Il est aussi logique d'imaginer que cette formation de base puisse avoir une influence sur la manière d'aborder la prise en charge des patients.

Il est évident que dans le choix d'un thérapeute, le feeling intervient...Le courant passe...ou pas. Le mieux est effectivement de prendre contact avec cette diététicienne, de la rencontrer et d'aviser...

Bonne route.

Flowerbomb.
Abonné

je confirme ce que dit Capuccino. J'ai moi-même consulté une diététicienne + une psy du GROS dans ma ville et leur approche est tout-à-fait en conformité avec la méthode LC. Avec la diététicienne, elle me proposait les mêmes exercices. Je connaissais si bien la méthode que je lui ai même appris des trucs qu'elle ne connaissait pas ! et avec la psy pareil, sauf que, bof....pas de feeling

fourire.
Ancien abonné

Merci  pour vos réponses.

Je ne suis pas encore décidée à faire le pas...

Je vous tiendrai au courant si un jour je me lance. J'attends le déclic...

L.C. m'apporte déjà beaucoup et en grande partie grâce à vos soutiens et vos conseils. 

En attendant, s'il y d'autres personnes qui souhaitent me faire part de leur avis ou de leurs experiences, n'hésitez pas.

wink

vevemartin.
Abonné
Désolée de plomber l'ambiance mais moi j'ai consulté une diététicienne du GROS l'année dernière et j'ai été très déçue. Nous n'avons que très peu abordés la partie RPC et elle avait du mal à répondre à mes questions (par ex. Quand on est malade est ce qu'on doit manger à sa faim ou manger "normalement" pour reprendre des forces). J'avais des grosses crises de compulsions alimentaires à cause d'une situation familiale compliquée (mon père était mourant).je lui en ai parle et lui ai demande conseil, elle n'a pas su m'aider et ne m'a pas conseillé d'aller voir un psy. Ma sœur l'a également consultée et elle aussi à été déçue et a arrêté d'aller la voir.
marieal.
Inscrit

eh bien moi je ne peux que te conseiller d'essayer!

j'ai repris LC en me disant qu'il fallait que je me fasse aider sur le plan psycholgique

j'ai donc pris rdv avec une psychologue du GROS qui m'a elle même envoyé voir sa collègue diététicienne...que j'ai vu hier. Je ne voyais pas l'intérêt avant d'y aller, car je trouvais que la partie technique du site est fort bien faite. Eh bien, pour moi c'était juste la personne qui me manquait! on a pas du tout parlé de la théorie, elle a vu que je la connaissais bien avec LC, elle m'a plutôt aidé à mettre des mots sur certaines émotions, et mon rapport avec la nourriture, et surtout sur ma personnalité: je ne m'écoute pas et encore moins mon corps...j'ai fait un bond en avant hier, surement plus qu'avec la psychologue!

Cette diet n'a pas de balance dans son bureau, a bien compris ce que je recherchais, et en plus a su cerner assez justement des émotions insoupçonnées de moi , qui font que je mange trop à chaque repas....je pense mettre un billet de synthèse dans mon blog à ce propos.

Donc, essaye, tu n'y perds rien à essayer que de risquer de tomber sur la bonne personne...

moi je pense que je vais voir comment évolue mes consultations avec ces deux spécialistes, et je pense que j'arrêterai celle qui me convient le moins...il est fort à parier que ce soit la psychologue

Ambael.
Abonné
Une diet comme ca, ca fait rever!!!
Patience
Marraine
Bonjour fourire, Je n'avais pas fait attention à ton fil de discussion réveillé ce soir par Ambael. J'ai été suivie par une diététicienne du GROS pendant six mois. Et la notion que j'ai le plus retenu a été : l'envie. De quoi as-tu envie ? Et à partir du moment où cette envie est assumée, prendre un maximum de plaisir quand on décide de l'assouvir. Je crois que c'est marial qui évoque aussi cette notion d'envie sur son blog. Cela m'a aussi permis de sortir du sentiment d'obligation que j'ai eu ici à un moment donné. En effet, j'avais remplacé les injonctions des régimes précédents par de nouvelles qui étaient : mange quand tu as faim et uniquement, et ce n'est pas bien si tu ne le fais pas... Or j'ai compris que je pouvais aussi manger sans faim, pour me réconforter notamment. J'ai compris que je pouvais continuer à le faire si j'en avais envie. Mais il fallait alors que j'apprenne à en retirer du plaisir, du vrai plaisir, sans culpabilité ni discours moralisateur. Tu vois, cette rencontre m'a été utile. J'aurais sans doute trouvé les mêmes réponses auprès de ma coach ou des autres "forumeuses". Mais il s'avère que c'est cette diététicienne qui a débloqué ma situation à ce moment-là. J'espère que tu as pu avancer dans ton choix. Au plaisir de te lire.
mavo.
Marraine
Déclic ce matin en vous lisant : je vais emmener ma fille voir quelqu'un formé par le Gros. Et je ne comprends même pas pourquoi j'ai attendu si longtemps avant de prendre sa difficulté en main (vu le temps que je consacre à essayer de gérer la mienne... Ça aurait quand même pu me traverser l'esprit plus tôt ! J'accueille la culpabilité...). Bon et témoignage de mon côté : vu une psy du gros pendant 4 ans il y a 13 ans. À l'époque cela avait été extrêmement fructueux.
fourire.
Ancien abonné
Mieux vaut tard que jamais. Presqu' un an après la création de ce post, je me suis lancée ! J'ai rdv le 6 janvier avec une diet thérapeute sophrologue membre de l'association le GROS. Je ne sais pas ce qui m'attend mais je suis prête. S'adresser à une personne de chair et d'os qui aborde les problèmes des troubles alimentaires autrement que par un régime sera une première. Je pense que ce sera un complément concret au suivi LC. Je vous raconterai ici mes impressions. @bientot
fourire.
Ancien abonné
J'ai rdv également le 19 janvier avec une psychiatre elle aussi membre de l'association le GROS. La seule dans mon département!!!! Je tente la totale et je verrai quelle prise en charge me convient le mieux. Je vous ferai part de mon expérience bien entendu.
Marielanael.
Abonné
Pour Fou rire et toutes celles qui ont déjà testé le réseau GROS J'envisage d'aller voir une diet (et/ou une psy)du GROS. J'en ai repérées 2 près de chez moi. Avant j'aimerai bien avoir d'autres retours d'expérience par rapport à ces consultation.
citronnelle.
Abonné

Eh bien n'hésite pas à poser les questions qui t'intéressent pour nous aiguiller.

De mon côté, j'ai rencontré deux professionnelles du GROS, l'une nutritionniste, l'autre diététicienne. Pour moi l'approche du GROS est axée sur quelques grands principes: une alimentation émotionnelle en conscience, une alimentation sensorielle que l'on redécouvre (c'est quoi la faim, la satiété, le plaisir alimentaire, etc). L'approche se différencie clairement de toute démarche de contrôle, et ça, je pense que c'est l'écueil possible:

Généralement ce sont des échanges et des exercices à faire d'une séance à l'autre.-

caeleane.
Abonné

Bonjour MarieLanael,

Pour ma part, j'ai vu une diététicienne comportementaliste formée au GROS sur Lyon il y a plusieurs année. Elle m'a beaucoup aidée. Après m'avoir appris à reconnaître la faim et le rassasiement avec des exercices comme ceux de linecoaching, elle m'a surtout aidée à comprendre les causes de mes problèmes, à me rendre compte que je n'etais pas juste gourmande mais que j'avais des vrais troubles du comportement alimentaire et à aller de l'avant, un vrai travail de psy ! Je l'ai vu régulièrement quelques mois.

Grace au travail commencé avec elle, j'ai arrêté les régimes et arrêté de prendre du poids, j'ai arrêté mes crises d'hyperphagie et surtout j'ai arrêté d'être obsédée par la nourriture comme j'ai pu l'être depuis presque toujours. J'ai aussi pu vivre une grossesse sereine. Mais je n'étais pas prête à l'époque à aller au fond du sujet. Libérée de la contrainte des régimes, je ne voulais pas me "prendre la tête " avec autre chose à la place.

Maintenant, je suis prête à aller plus loin dans la démarche et c'est pour ça que je me suis inscrite à linecoaching. La méthode en ligne est plus compatible avec mon emploi du temps que les visites chez la diététicienne. Mais je pense que le travail que j'ai fais en amont avec ma diététicienne m'a apporté des choses que je ne pourrais pas avoir par le site et qui vont m'aider encore aujourd'hui. 

Bien sûr c'est dépendant de toi et de la personne que tu auras en face mais j'espere que ma reponse pourra t'aider.

Spandelles.
Abonné

Je fais la démarche inverse : je consulte une diét du GROS depuis 8 mois et je me décide aujourd'hui à m'inscrire à LC. Pourquoi ? Ma diét est géniale mais je ne la vois qu'une fois par mois, souvent moins, et je sens bien que ça ne me suffit pas. J'ai appris avec elle tout ce que vous connaissez par LC, enfin, le début, car il y a beaucoup beaucoup de choses j'ai l'impression sur LC ! Bref elle est tout à fait dans l'optique de LC.

Il y a 5 ou 6 ans (plus ?), j'avais consulté une autre diététicienne du GROS. A l'époque il n'y en avait pas dans ma ville, j'avais fait 200km pour la voir. Et au deuxième rdv elle me parlait d'éviter le sucre et je ne sais plus quoi, et me faisait des menus types !! J'ai arrêté de la voir et l'ai signalé au GROS.

Bref tu reconnaitras vite si elle te convient ou pas. A mon avis c'est un complément de LC, ça fait du bien de voir quelqu'un en chair et en os. De mon côté je commence LC mais je n'arrête pas ma diététicienne pour autant !

Haut de page 
X