EME EBE EFE DU SOIR, BONSOIR !

Amritaa.
Abonné

Bonjour à toutes et à tous

 

j'avoue pour le moment que les EME ça ne me parlait pas trop. Si je n'ai pas faim on peut mettre n'importe quoi sous son nez, rien ne me dit rien  ! 

 

Je découvre qu'apparemment je fais quand même des EME quand vient le soir, des EME et des EBE comme je les appelle, mes Envies de Boire Emotionnelles.

 

Je réalise que je passe des journées relativement sereines (et encore plus depuis que je suis revenue sur le site car je mange plus à midi) face à la nourriture ou à l'alcool qui lui ne me dit rien du tout en journée mais quand le soir arrive tout change. A l'époque où je fumais d'ailleurs, je passais la journée sans une cigarette mais dès que je quittais mon travail et montait dans ma voiture, je prenais la première et quasiment tout le paquet y passait avant que je me couche. Et tous les soirs, je me disais que c'était vraiment dégueu ce goût dans la bouche, cette langue pâteuse et sèche, l'horreur quoi mais tous les jours je recommençais donc EFE à l'horizon.  Un divorce a réglé ce problème. Je pense que l'angoisse du retour à la maison créait cela mais voilà ça c'est transformé (je le réalise 25 ans après)  sur la nourriture que je pourrai me venger. L'alcool faisait déjà partie de ma vie de façon bien plus importante qu'aujourd'hui. 

 

J'imagine que la relaxation serait une des réponses à tout ça mais je pense aussi que c'est bien plus profond que ça. En fait j'aurai envie d'une réponse (moi qui veut tout savoir !) à cette situation d'angoisses en fait qui se réveillent le soir et me fait faire n'importe quoi.

 

Connaissez vous cette situation ?.

 

 

 

 

Commentaires

capuccino
Marraine

Bonjour Amritaa,

EME, EBE, EFE...elles ont toutes la même fonctions : chercher à calmer des émotions, des états, des situations trop inconfortables. JP Zermati m'avait un jour répondue à la question "pourquoi des EME ?" qu'il s'agissait d'une question de rencontre, de disponiblité du produit (nourriture, tabac, alcool)...de qualité de réconfort trouvé...

Le souci avec le tabac, l'alcool, c'est le risque de dépendance physiologique qu'il n'y a pas avec la bouffe.

La pleine conscience quand on y est sensible aide à augmenter sa tolérance émotionnelle et donc aide à ne pas vouloir se calmer tout de suite et à accepter l'inconfort d'instant en instant.

Quand je ressens une sensation d'inconfort avec une EME qui pointe son nez, je me demande "là tout de suite de quoi ai-je vraiment besoin ? ".  Et là, j'essaie au cas par cas d'y trouver une solution spécifique, qui pourra m'apiser plutôt que manger qui est une solution plus généraliste. Et si je ne trouve pas, et bien je mange en appliquant l'EME-ZEN du mieux que je peux...

FRED73
Marraine

Si les envies arrivent le soir cela vient du fait que tu te contrôles toute la journée alors le soir il y a perte de contrôle. Il y a aussi le fait que sans doute tu passes ta journée sans faire de pauses et sans prendre le temps de réfléchir à ce que tu ressens alors le soir c'est la décompression. Le soir, après avoir rempli toutes nos obligations , on se dit qu'on a bien le droit de se faire plaisir enfin. Dans le programme il y a la partie sur les fins de journée qui pourra t'aider. En effet, dans cette partie il est conseillé de faire des pauses régulièrement pour ne pas arriver totalement sur les rotules le soir.

Quand on passe toute la journée sans s'écouter, il est normal qu'on ait envie de décompresser le soir d'où les envies de manger, de boire ou de fumer qui donnent du réconfort. 

Amritaa.
Abonné

[quote=capuccino]

Bonjour Amritaa,

EME, EBE, EFE...elles ont toutes la même fonctions : chercher à calmer des émotions, des états, des situations trop inconfortables. JP Zermati m'avait un jour répondue à la question "pourquoi des EME ?" qu'il s'agissait d'une question de rencontre, de disponiblité du produit (nourriture, tabac, alcool)...de qualité de réconfort trouvé...

Le souci avec le tabac, l'alcool, c'est le risque de dépendance physiologique qu'il n'y a pas avec la bouffe.

La pleine conscience quand on y est sensible aide à augmenter sa tolérance émotionnelle et donc aide à ne pas vouloir se calmer tout de suite et à accepter l'inconfort d'instant en instant.

Quand je ressens une sensation d'inconfort avec une EME qui pointe son nez, je me demande "là tout de suite de quoi ai-je vraiment besoin ? ".  Et là, j'essaie au cas par cas d'y trouver une solution spécifique, qui pourra m'apiser plutôt que manger qui est une solution plus généraliste. Et si je ne trouve pas, et bien je mange en appliquant l'EME-ZEN du mieux que je peux...

[/quote]

 

Bonsoir Capuccino et merci infiniment pour ce rappel que j'oublie souvent à savoir que la pleine conscience n'est pas là pour étouffer l'émotion mais pour la reconnaitre bien au contraire, la laisser parler, l'accueillir et apporter la réponse que l'on peut apporter

 

[quote=FRED73]

Si les envies arrivent le soir cela vient du fait que tu te contrôles toute la journée alors le soir il y a perte de contrôle. Il y a aussi le fait que sans doute tu passes ta journée sans faire de pauses et sans prendre le temps de réfléchir à ce que tu ressens alors le soir c'est la décompression. Le soir, après avoir rempli toutes nos obligations , on se dit qu'on a bien le droit de se faire plaisir enfin. Dans le programme il y a la partie sur les fins de journée qui pourra t'aider. En effet, dans cette partie il est conseillé de faire des pauses régulièrement pour ne pas arriver totalement sur les rotules le soir.

Quand on passe toute la journée sans s'écouter, il est normal qu'on ait envie de décompresser le soir d'où les envies de manger, de boire ou de fumer qui donnent du réconfort. 

[/quote]

 

Et merci à toi Fred pour ta réponse. N'ayant pas du tout l'impression de faire du contrôle la journée mais c'est à vérifier biensûr, j'opterai plus volontiers pour ta deuxième réponse. J'ai un rythme de vie des plus tranquilles mais est ce je m'écoute pour autant, est ce que je prends des pauses ? pas du tout ! toujours actives, toujours l'intellect très occupé, ça a l'avantage d'anesthésier les émotions qui le soir venues trouvent enfin la place pour s'exprimer

 

 

 

Donc merci à vous deux car voilà déjà deux choses importantes qui me sont dites et qui raisonnent bien en moi. Donc déjà je pourrais mettre en application vos conseils d'une grande richesse, merci merci vraiment

Amritaa.
Abonné

pour compléter voici un lien que je viens de trouver pour les compulsives du soir 

 

//www.linecoaching.com/maigrir/dossiers/comportement-alimentaire/10-conseils-pour-manger-moins-le-soir

Haut de page 
X