eme et epme - 23042013

Lavienrose.
Abonné
Comment expliquez vous que nous ayons des envies de manger émotionnelles alors que j'ai une paire d'amies qui ont des envies de ne PAs Manger EMotionnelles Je me questionne c'est normal de ne pas manger quand on est stressé, quand on est fatigué quand on est occupé? Est ce le corps qui agit ou la tête dans ces situations? Est ce normal ou tout aussi névrotique que les EME? Si c'est tout aussi néfaste quel est le mécanisme psy qui c'est fait? Quelles genres de phrases on peut dire aux enfants

Commentaires

Doudoudidi.
Abonné

Bonsoir ,

 

Je suis aussi très curieuse de connaitre la réponse tes questions qui sont aussi les miennes donc si quelqu'un a les reponses ou ne serait ce que des pistes, je suis preneuse ....wink

Ziguele.
Abonné

Je me joins à vous pour attendre avec impatience une réponse...

J'ai une amie qui reste maigre comme un clou, malgré 3 grossesses et la ménaupose car, quand elle est stressée, elle n'a plus envie de manger...Un coupe-faim automatique en cas de stress existe en elle. Alors que moi, dans le même état de stress, je ne fais qu'avoir des EME.

Qui pourra nous répondre ?

Lyphaé.
Abonné

Je ne peux pas vous répondre en règle générale mais bien pour ce qui se produit chez moi...

Quand je suis "un peu" stressée (genre stress professionnel), j'ai envie de manger.

Quand je suis très stressée et que les émotions sont extrêmement fortes, alors je suis incapable de rien avaler. Par exemple, quand mon premier amour m'a quittée, je n'ai plus mangé durant une semaine, y a rien qui passait...

Maintenant c'est mon expérience personnelle, ça dépend sans doute d'une personne à l'autre.

laupulence.
Abonné

Je suis comme toi Lyphaé, le stress et les contrariétés du quotidien me font manger, souvent complusivement,  tandis que les grosses émotions (positives ou négatives) vont me faire l'effet inverse. De la même façon, lors ma dernière rupture sentimentale, impossible de manger selon mes besoins les premières semaines... perte de poids conséquente. Kilos bien repris depuis, évidmment... ^^

izabelle
Animatrice forum

je crois que c'est normal que le stress coupe l'appétit

c'est un fonctionnement normal puisque le corps est en état d'alerte, l'énergie il la sollicite pour combattre...  il n'a pas envie de l'utiliser pour digérer de la nourriture....

je crois que c'est plus un fonctionnement naturel, la plupart des gens que je vois fonctionnement comme ça

 

ensuite, au bout d'un certain temps, ils ont faim, quand même, surtout que le stress coute de l'énergie...

 

Quant au mécanisme des EME, c'est plus un fonctionnement où l'on ne peut supporter la situation de stress, donc on mange pour annuler, faire disparaitre cette sensation de stress......

c'est une habitude que l'on a prise

pour moi  ni l'un ni l'autre ne sont névrotiques, mais j'imagine qu'avoir l'appétit coupé par le stress est tout à fait normal,  alors que manger en cas de stress   est surtout le signe que l'on n'arrive pas à vivre le stress et qu'on cherche à le fuir....

 

c'est mon point de vue, non médical bien sûr.....

nouvomoi.
Abonné

Bien que le dernier message date d'il y a 3 semaines, je viens mettre un petit mot.

C'est ce qui m'arrive en ce moment. Gros stress, j'ai faim, mais rien ne me fait envie et je n'ai pas du tout envie de manger, j'ai l'impression que ça ne va pas passer, ou bien que ça va me rester sur l'estomac !! smiley

Et voilà !!!

Aphrodyta.
Abonné

Salut Nouveaumoi!

Ca m'a fait pareil hier, rien ne me faisait envie, à part me goinfrer de trucs que je n'avais pas dans les placards...et encore je pense que j'en avais envie parce qu'ils n'étaient pas là.

J'ai quasiment rien mangé de la journée, et puis aujourd'hui je suis allée faire les courses j'ai mangé plein de trucs que je m'interdisais pendant les régimes... J'ai aussi fait la bétise de me peser avant et après manger : résultat plus d'un kilos d'écart je suis dégoûtée, j'avais perdu 2 kilos tout de même en 5 jours.

J'avais mangé avec faim et envie, puis j'ai fait une sieste. En me réveillant je pensais avoir un creux en fait non, du coup je suis écoeurée. Je pense que je confond fatigue et faim...

Je peux pas m'empêcher de penser que j'ai relié ma non faim d'hier et ma perte de poids, que ça m'a fait peur, et que j'ai remangé alors que je n'en avais même pas envie. Ca me gonfle. Je vais attendre d'avoir faim pour remanger mais là ce mal de ventre c'est vraiment pas marrant, j'ai tellement peur que ça recommence que je n'ai plus envie de manger (enfin si c'est pour recraquer après...le tout ou rien quoi!)

En bref, j'ai des envies de ne PAS manger qui se traduisent en envie de manger. Je comprends pas. C'est comme si je voulais me faire du mal! (surtout que je ne profite même pas du goût dans ces cas là)

Totom.
Abonné

Je relance ce post car il me parle bien :

Quand je vais TRES mal , je n'arrive plus à manger, et lorsque je commence à mettre la tête hors de l'eau, j'ai des EME ... En fait, chez moi, avoirs des EME signifie que je me bats et que j'essaie de relever la tête ... si ma faim est coupée, c'est que je frôle la depression ou la folie : en clair, il m'arrive quelque chose d'affreux. Si je remange, c'est bon signe, ça veut dire que j'essaie de m'en sortir ...

Rikki.
Ancien abonné

Un jour, il y a très longtemps, mon fils a eu un accident. Après de multiples péripéties il a été hospitalisé.  

 

J'ai dû repasser à la maison en coup de vent pour lui apporter son pyjama, quelques affaires... en passant par la cuisine, j'ai raflé une tablette de chocolat et un morceau de pain. Pour moi. Je me suis vue le faire, et en même temps une petite voix intérieure me disait "Tu es incroyable, ton fils est hospitalisé, une autre en aurait eu l'appétit coupé, et toi tu trouves le temps de te prendre du chocolat". 

 

C'est le contraire : quand je vais bien, je n'ai pas besoin de tant manger ! 

Haut de page 
X