EME et maladie - 02072013

Clairette287.
Ancien abonné

Bonjour à tous

Juste envie de parler de mon EME d'hier soir (peut être que le blog serait plus approprié que le forum).

J'ai découvert hier que j'avais une infection urinaire et j'ai du la supporter toute la journée avant de pouvoir rentrer chez moi me soigner. Je suis rentrée avec un mal de rein très important et un tout petit peu de température. Comme je devais prendre de l'ibuprofene pour me soulager mais qu'il vaut mieux le prendre avec quelque chose dans le ventre j'ai acheté un paquet de mikado. Ben ni une ni deux le paquet y est passé en toute conscience (je savais que je faisais une EME et ça ne me cupabilisait pas en fait) clairement pour me réconforter de la douleur et penser à autre chose. Mais je me suis rendue compte que je mangeais sans même faire attention au fait que je mangeais. Bon le hic c'est que j'ai remangé le soir sans faim car fallait que je boive un bouillon pour m'hydrater...

Moi qui croyais que quand on est malade on a envie de tout sauf de manger... (Je crois que à part une gastro carabinée ya pas de maladie qui m'empeche de manger en fait...)

Enfin voilà juste envie de partager cette expérience

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

ouhlà bienvenue au club

quand on est malade, on a pas envie de manquer uniquement si on n'est pas sujet aux EME

 

pour moi, c'est comme toi, la maladie étant un inconfort physique majeur,  cela me provoque généralement beaucoup d'EME

bon courage en tous cas, soigne-toi bien!

Clairette287.
Ancien abonné

Merci!

Ca va déjà mieux même si c'est vrai qu'entre ça, le pique nique du weekend et tout j'ai mis le programme un peu de coté ces derniers jours...

Artichaud.
Abonné

Bonjour !

Et bien je viens de sortir de 15 jours d'angine blanche carabinée : en fait une semaine très forte, une amélioration et une rechute. La douleur était intense donc pour manger, je pouvais pas ou très peu... Mais cela ne m'empêchais pas de penser à ce que je pourrais manger !!! Il y avait certes la faim mais aussi le besoin d'avoir des aliments sucrés. Donc dès que j'ai pu avaler, les EME se sont enchainées...

J'ai eu le même constat : à part une gastro, le reste n'empêche pas les EME....

Le seul petit point positif : j'ai dû manger très très lentement...

A bientôt !

Noelle
Marraine

completement d'accord, quand je ressens mes vieilles douleurs familières ou plus aigues,  j ai beau me dire que je fais une eme et que je devrais respirer avec mes douleurs, et vivre en pleine conscience, et bien non.. par contre je sais d'experience que je peux les supporter mieux qu'auparavant car je suis consciente de faire une eme, c'est dejà ça.

Clairette287.
Ancien abonné

J'espére que ça va mieux Artichaud, remets toi bien!

Le pire c'est que là pour le coup, manger ne consolle vraiment pas car ça peut même faire plus mal (si tant est que ça console le reste du temps). C'est clair qu'avoir conscience de ses EME c'est déjà un gros pas...

Aphrodyta.
Abonné

En plus de consoler et d'occuper, je trouve que la nourriture a un effet médicament, on mange pour aller mieux non ?
J'ai entendu toute mon enfance :

- "on va pas se laisser abattre" avant d'attaquer le repas à pleines fourchettes.

- "T'as faim ? C'est une bonne maladie" (la faim = maladie ??? surprise)

- "tu manges pas ? ca va pas ?" (en gros il faut se forcer à manger pour pas inquiéter son entourage)

- "il ou elle se porte bien" (bin il mange trop quoi, c'est pas un signe de bonne santé si ?)

Surtout que quand je suis malade ou fatiguée personnellement je n'ai pas faim, c'est surtout que j'ai envie de manger par ennui et pour l'effet placebo de la bouffe.

Artichaud.
Abonné

Merci Clairette, oui cela va mieux. L'épisode passé, j'ai l'impression de mieux gérer mes EME... pour le moment... cela ne fait que 2 jours...

Essayons de profiter de ce soleil qui nous veut du bien pour le moral ! et oublions les maillots qui nous mettent mal à l'aise. Finalement, après que l'on soit guérit, je trouve la vie plus belle !!!

Bisous à toutes et à bientôt

Haut de page 
X