encouragements et entourage

nadinem.
Abonné

Est-ce que vous vous sentez encouragés par votre entourage ? Moi, j'ai ce souci. Ma famille ne m'aide pas trop et me dit que je ne maigrirai pas. Ils m'incitent même à faire des régimes. Je ne sais pas comment aller de l'avant dans mes périodes de solitude face à tout ça. Je compte sur vous pour qu'on puisse s'épauler.

Commentaires

Giamilla.
Abonné

C'est pas très sympathique de leur part... :/ 

Ils se basent sur quoi pour affirmer que tu ne maigriras pas ? sur le fait que tu manges de tout ? 

 

Il faut se rappeler une chose très importante avec cette méthode, je crois : son but premier n'est pas de faire maigrir, mais de réapprendre à manger. Si on a fait des excès ces dernières années, on maigrira... mais lentement. (dit celle qui ne peut s'empêcher malgré tout de monter sur la balance, pour voir....)

 

Il faut que ta famille comprenne ça : que tu veux réapprendre à manger. En tout cas c'est ce que je dis à mon entourage et ils me fichent la paix. 

 

Courage !

Sandrine_Novembre.
Abonné

Aujourd'hui, c'est jour de chat avec le Dr Zermati. Peut-être pourrait-il te dire quelle attitude adopter ?

Les autres sont souvent la cause de notre conflit intérieur. Je comprends ce que tu ressens car il y a quelques années, j'ai arrêté de manger de la viande et j'ai encore le droit aujourd'hui, à toutes les bassesses y compris parmi les membres de ma famille.

Mais le chef de ma vie, c'est moi, que ça leur plaise ou non. C'est pareil pour toi. Leur comportement te pousse à flipper devant de la nourriture. Ne les laisse pas faire. Tu es l'actrice de ta vie, pas la spectatrice. S'ils ont un complexe avec ton poids, c'est leur problème, pas le tien.  

Bien sûr, on peut s'épauler. Je crois même que c'est important de ne pas se sentir seul.

Melodie74.
Abonné
[quote=nadinem]

Est-ce que vous vous sentez encouragés par votre entourage ? Moi, j'ai ce souci. Ma famille ne m'aide pas trop et me dit que je ne maigrirai pas. Ils m'incitent même à faire des régimes. Je ne sais pas comment aller de l'avant dans mes périodes de solitude face à tout ça. Je compte sur vous pour qu'on puisse s'épauler.

[/quote] Pas très sympa... ton entourage se base certainement sur la volonté et comme le dit le dr Zermati, nous avons tous et toutes prouvé notre volonté en faisant des régimes. Il nous faut trouver la clé qui déclenchera le processus. Pose la question durant le chat ? En tous les cas sort tes plumes de canard pour que cela te glisse dessus et que tu avances à ton rhytme. L'autre possibilité est de leur répondre que l'aide qu'ils pensent t'apporter en te proposant des régimes n'est pas celle que tu attends. Tu veux des encouragements, des propositions d'activité et des échanges. Pas toujours facile je l'admets. J'ai mis en pratique le deuxième point avec mon mari qui me faisait ses petites réflexions et cela a cessé ! Maintemant tu vas découvrir si ton entourage peut évoluer.... avec toi et non contre toi ! Un gros bisou et prends bien soin de toi!
meta-morph-ose.
Abonné

Cela me fait penser à l'outil qui consiste à apprendre à refuser de la nourriture où A. parle de gaveurs bien intentionnés et de gaveurs mal intentionnés. Je crois qu'il y a des proches maladroits ou mal-informés dans l'étayage qu'ils veulent apporter, et d'autres qui sont "ambivalents", qui veulent à la fois aider et à la fois saper ce qui est pour nous précieux (par exemple, l'estime qu'on a pour la démarche proposée par LineCoaching et le soin que l'on met à la suivre). 

Je me dis aussi que c'est sûrement difficile d'assumer une perspective qui va à l'encontre d'un culte du régime présent depuis des décennies...parfois, les gens qui s'autorisent des choses que l'on se refuse à soi nous agacent, et on voudrait bien les punir un peu en les forçant à se refuser aussi ces choses là, en leur faisant peur ou en les culpabilisant.

Je crois que la dimension affective autour de la nourriture s'infiltre chez beaucoup de monde, c'est rarement un sujet "neutre" et ça "alimente" tant de conversations...

Je ne sais pas "comment faire", mais c'est vrai que je trouve ça drôlement important. A la fois apaiser la relation à nourriture pour soi, mais aussi "désamorcer" les noeuds "relationnels" (avec notre entourage) dans lesquelles la relation de soi à la nourriture peut venir s'inscrire. (je ne sais pas si je suis bien claire ?)

C'est peut-être l'objet de d'autres étapes de la démarche de linecoaching ? Dans certaines situations, je ne sais pas si ça peut suffire, mais en tout cas, je pense que ça peut aider d'avoir des outils relatifs à cette dimension qui concerne plus les relations affectives vis à vis des proches autour de la nourriture.

Tayiam.
Abonné
Même problème que toi ! Mon n'amoureux m'encourage dans cette voie parce qu'il veut mon bonheur et non pas ma minceur. Mais d'autres me reprochent de ne pas faire de vrai régime, de ne pas avoir assez de volonté pour prendre soin de ma santé. Je pense que cela part d'une bonne intention (parmi mes proches, en tout cas) car ils sont tellement sûr que je me plante. Mais, je sais aussi qu'ils se trompent et, quoi qu'il en soit, c'est MON choix et MA vie, et j'ai été assez claire là-dessus...
fine67.
Abonné

[quote=Melodie74][quote=nadinem]

Est-ce que vous vous sentez encouragés par votre entourage ? Moi, j'ai ce souci. Ma famille ne m'aide pas trop et me dit que je ne maigrirai pas. Ils m'incitent même à faire des régimes. Je ne sais pas comment aller de l'avant dans mes périodes de solitude face à tout ça. Je compte sur vous pour qu'on puisse s'épauler.

[/quote] Pas très sympa... ton entourage se base certainement sur la volonté et comme le dit le dr Zermati, nous avons tous et toutes prouvé notre volonté en faisant des régimes. Il nous faut trouver la clé qui déclenchera le processus. Pose la question durant le chat ? En tous les cas sort tes plumes de canard pour que cela te glisse dessus et que tu avances à ton rhytme. L'autre possibilité est de leur répondre que l'aide qu'ils pensent t'apporter en te proposant des régimes n'est pas celle que tu attends. Tu veux des encouragements, des propositions d'activité et des échanges. Pas toujours facile je l'admets. J'ai mis en pratique le deuxième point avec mon mari qui me faisait ses petites réflexions et cela a cessé ! Maintemant tu vas découvrir si ton entourage peut évoluer.... avec toi et non contre toi ! Un gros bisou et prends bien soin de toi![/quote]

 

Oui, je trouve aussi que l'entourage est bloqué sur les "il faut faire régime". Ce rendent-t-ils compte qu'ils te poussent encore plus vers la culpabilité ?

Mon mari ne dit rien mais certainement n'en pense pas moins. !

Alors à ma manière je le fais participer à mes découvertes. Par exemple je lui ai fais remarquer le goût de la glace quand elle fond dans la bouche et tout l'arôme qui en échappe en fondant doucement. Il avait du mal à  ne pas avaler sa bouchée. Mais a reconnu qu'elle avait en effet des saveurs qu'il n'avait pas remarqué.

Comme Mélodie, je te conseil de poser ta question et aussi de te vetir de plumes de canard.

" Pour que la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe"

Clafmax.
Abonné

[quote=nadinem]

Est-ce que vous vous sentez encouragés par votre entourage ? Moi, j'ai ce souci. Ma famille ne m'aide pas trop et me dit que je ne maigrirai pas. Ils m'incitent même à faire des régimes. Je ne sais pas comment aller de l'avant dans mes périodes de solitude face à tout ça. Je compte sur vous pour qu'on puisse s'épauler.

[/quote]

 

Alors ça c'est du archi connu!

Souvent notre entourage veut un résultat très rapide, sinon c'est qu'on a pas de volonté. Combien de fois j'ai entendu "Alors là je comrends bah, machine ELLE a perdu du poids en trois mois, toit faut être réaliste ça va des années que tu traînes tes kilos!". Parfois ces personnes croient qu'il nous faut un électrochoc(carrément douloureux sur le coup, et après) pour déclencher un déclic : et bah il se gourre et tu vas leur montrer!

Ensuite, ce programme n'est pas banal et souvent les personnes qui ne comprennent pas... critiquent. J'ai commencé hier et j'ai dit à mon conjoint : fais moi confiance j'ai tout essayé pourquoi pas cela? On en parlera dans quelques mois.

Et puis, je crois que ce qui est central c'est qu'on se sente apaisée avec nous même, plus seraine et donc plus séduisante. Et ça c'est l'essentiel, si on s'aime le soutien des proches suivra.

 

Bon courage à toutes

 

A bientôt

Haut de page 
X