envie de sucré après chaque repas - 25072014

zazatissier.
Abonné

Bonjour,

Mon problème et que j'ai toujours envie de finir mes repas sur une note sucrée alors que je ne pense pas avoir toujours faim...... Avez vous des astuce pour résister au sucre?

Commentaires

Chléa.
Abonné

Oui, une : ne pas résister !

Resister pour quoi faire ? 

Tu peux finir tes repas sur une note sucrée avec un carré de chocolat, ou deux; ça te permet de te satisfaire

Et /ou laisser de la place pour le dessert  en reduisant la taille des plats précédents

Je le fais tout le temps et n'envisage pas une seconde de me priver de dessert ! Parfois, quelques bouchées me suffisent, parfois je le termine, c'est selon .

J'ai aussi considérablement réduit la taille de mes desserts, et j'apprécie vraiment de toujours finir sur un dessert, même petit

fadinarde.
Abonné

J'ai moi aussi ce besoin impérieux de sucre après le repas, comme si rien n'était satisfaisant si je n'ai une petite douceur à la fin.... Parfois j'arrive à me freiner sur le plat principal histoire de garder la place, mais ça c'est dans des situations exceptionnelles, dans un resto, par exemple, quand je sais d'avance que je voudrai un dessert.... Chez moi j'arrive difficilement à la garder, cette petite place... Je me souviens qu'un temps j'avais décidé de commencer le repas par le dessert, histoire de me lâ her sur ce que je voulais vraiment.... C'était un bon truc, mais bien-sûr assez difficile à appliquer dans la vie en société....

Amritaa.
Abonné

Et si vous commenciez votre repas par le dessert et ensuite vous mangez selon votre appétit

 

Il est bien sûr ici impensable de se priver, de créer de la frustration, alors vivez vos plaisirs d'abord et je suppose que ce qui était tabou ne le sera plus et c'set vraiment ce qu'il faut faire

Amritaa.
Abonné

Fadinarde je n'avais pas lu ta réponse. Je crois que pendant quelques temps il faut s'en fiche un peu des règles de la société, regarde où elles nous mènent. 

 

Une fois la "stupeur" passée chez les autres, et bien ils oublient

 

Si tu ne fais pas soit tu te restreints soi tu te gaves et les deux font grossir

fadinarde.
Abonné
Tu as raison Aamrita! Mais c'est pas facile facile quand-même, de se détacher du regard des autres! Ça le fait plaisir de te voir encore ici! Je crois que tu es comme moi, avec peu de kilos en trop (voire, d'un point de vue "médical", a un poids normal!) et c'est vrai que ce n'est pas toujours facile de se retrouver dans les témoignages de celles qui ont de vrais problème a de poids.... Pourtant je me sens quand-même au ma place ici, vive les émotions anarchiques!!!
Amritaa.
Abonné

bonjour fani ! il se semblait bien que ton pseudo me parlait (quelle mémoire tu as !) oui mon poids est "relatif" mais quand même je ne ressemble en rien à ce que j'ai été jusqu'à présent malgré mes 58 ans maintenant

 

Oui c'est vrai que je m'interroge toujours sur les méthodes car je pense toujours ne pas rentrer dans les clous, être un cas à part..... mouais.... pas sûr quand même. Mais c'est vrai que la prise de poids à la ménopause est particulier (appétit décuplé et perte de je sais plus quoi qui fait grossir) donc je dois moins manger et pour cela savoir ce que je fais

 

Le regard des autres ne devrait pas te perturber, celui qui est perturbé c'est notre égo, il veut toujours être encensé, flatté et c'est juste un petit chienchien qui veut farie le beau. Alors affiche de suite tes convictions : je vais vous étonner les filles mais moi je commence par le dessert, j'en ai trop envie ! et tu sais très bien qu'après ton bon dessert avec lequel tu te seras régalée et bien tu mangeras une bricole et voilà. Tes copines pourraient bien vouloir t'imiter la prochaine fois

 

Certes c'est pas toujours simple et on ne peut pas le faire tout le temps, mais je suppose que tous tes repas ne se passent pas pas au restau

 

zazatissier.
Abonné

merci pour vos réponse oui c'est de bonne astuce commencer par le dessert ou réduire le plat principal!!

Boueni.
Abonné
Zazatissier, je suis comme toi! Si je n'ai pas une petite note sucrée en fin de repas, et bah j'ai du mal à me dire que le repas est fini. J'en ai vraiment besoin! Les conseils qu'on t'a donnés sont bons, je n'ai jamais essayé de commencer par le dessert, peut être que j'y viendrais. Sinon j'essaie de moins manger le plat principal en pensant au dessert, mais ça demande un peu de concentration sur ses sensations. Hier soir on a mangé une grosse assiette au dîner, plus de place pour le dessert, et je suis contente parce que pour une fois le sucré ne m'a pas trop manqué, j'étais sereine.
Kaylee
Marraine

J'essye de me laisser la place pour 2 ou 3 bouchées de sucré - parfois juste une petite cuillère de confiture suffit (Bonne Maman au citron, un délice).

Sinon, ça dépend, si je finis mon repas par de la salade, je n'ai pas envie de sucré, mais si je finis par une salade de tomate avec du thon, difficile de terminer en ne gardant que le goût salé du thon en bouche.

Alors parfois, je trouve la solution, après le thon, de terminer avec... un Coca Light. Moi qui n'aime pas le goût du café et le café en général, le Coca light me sert bien souvent de fin de repas.

Le light, ce n'est pas à cause des calories, mais je trouve le goût du Coca normal en cannette rouge trop sucré.

izabelle
Animatrice forum

oui mais l'envie de finir par une note sucrée est une habitude

si tu prends ton dessert en premier, ça ne te permet pas de "finir" sur une note sucrée

pour ma part je garde une petite place pour mon dessert qui est "petit", que je déguste avec mon café en prenant tout mon temps.....

ma fille est la seule personne que je connaisse capable de finir un repas sans aucune note sucrée la plupart du temps.... je l'ai élevé selon les principes de LC, avec aucun diktat autre que d'écouter son appétit,   donc oui à mon avis c'est possible si on n'a pas été conditionné

on peut donc changer cette habitude, de note sucrée, si on veut, mais bien sûr changer une habitude c'est quand même du boulot

ou bien  composer avec,   en se gardant de la place pour ça

pour moi je pense que le plus dur serait encore de me passer de mon café, c'est surtout ça mon habitude......

Amritaa.
Abonné

izabelle à l'époque où j'étais mince mon repas se terminait toujours après le plat principal ou le fromage car après je n'avais plus faim, donc pas envie de sucré ou autre. J'avais eu ce que je voulais c'est à dire me nourrir  pour me débarrasser de cette sensation de faim

 

L'envie de sucré chez moi est très récente et ce besoin de finir par le sucre est tombé de nulle part car avant je n'avais qu'un credo : le salé

 

Mon envie de sucre étant là je vais faire avec mais comme je n'ai pas encore fait tous les exercices proposés j'ai encore du mal à savoir quand je suis à sasiété, alors pour éviter de me démonter le crâne à savoir si j'ai assez mangé, pas assez mangé pour mon dessert, je préfère le prendre quand j'en ai envie et avant toute autre ingestion qui fait que ça y est la machine à penser va se mettre en route

 

Une fois ce stress disparu "aurai je assez faim pour mon dessert" "ne sera t'il pas en trop ?" toutes ces questions auxquelles je n'ai pas de réponse et bien je le mange comme ça j'ai évacué toutes mes questions.

 

A faire au moins sur quelques jours pour se débarrasser de cette prise de tête. Je suis persuadée de mon envie de sucré est apparu après mes expériences de régime où le sucré était interdit donc forcément très attirant. Il faut du temps pour se défaire de ça mais ça viendra et de mon côté je suis déjà très contente du résultat

 

Le sucré est possible, accessible quand je veux donc il est moins objet de tous mes désirs 

Bliss.
Abonné
J'ai essayé pour ma part le sucré en début de repas et ca en me va pas, ce n'ai pas ce dont j'ai envie, en plus j'aime autant le salé que le sucré . Je mange donc mon repas (mon repère au fil des semaines de des exercices c'est une assiette de trucs salés pas débordante). Et mon enive de sucré j'y réponds je ne me pose pas 100000 questions sur ai je encore faim ou pas sinon je suis frustrée. Je choisis très scrupuleusement mon dessert, hier au restau j'ai refusé les babas au rhum crême brulée etc par ce que je ne rêvais que de chocolat très noir ou de glace. Et ensuite sur le dessert je suis très attentive à la satiété. Et ne général 2 bouchées de mousse au chocolat me satisfont, ou je prends une boule de très bonne glace là c'est plus dur de jeter la moitié de la glace mais j'y suis arrivée parfois. Bon pas hier soir. Ensuite effectivement le fait d'avoir plus ou moins de poids à perdre peut fausser les réflexions/mécanisme de décision choix. Le fait d'avoir beaucoup de poids en trop me permet de maigrir tout doucement en jouant sur la quantité/nombres de bouchées. Parce que mon organisme va y être sensible. Et encore pas valable pour tout le monde parce que on peut être très gros avec un métabolisme très bas et se qui se contente de peu de calories. Alors que si l'on a 5 kilos à perdre, déjà pas sûr que ces kilos ne fassent pas partie de notre set point, et ensuite la différence globale de quelques bouchées de plus ou moins va peut être moins intervenir. Enfin pas sûre du tout c'est une hypothèse que je me fais à moi toute seule. Bon je sors du sujet là .
izabelle
Animatrice forum

je comprends tout à fait ce truc des pensées qui nous travaillent concernant la fin de repas et la satiété

perso, ça me rendait  "fooooolle"

donc ce que je fais maintenant, c'est bien pour moi,  pas forcément pour tout le monde ça dépend des caractères

 

au quotidien, je prend toujours le même dessert, midi et soir, avec mon café

je le prends quoi qu'il arrive (si je suis chez moi), c'st une habitude

une douce habitude, mais qui est aussi bien pratique pour ne pas trop cogiter

 

comme je sais que j'ai ce dessert là qui m'attend, je m'aperçois que je suis moins dans la pensée et au niveau du plat, mon appréciation de la quantité se fait  "automatiquement", c'est à dire sans réfléchir

 

quand je ne suis pas chez moi, le dessert j'en prends généralement une bouchée et je la déguste

 

ce qui m'a beaucoup aidé, c'est de renoncer à l'idée de trouver la satiété parfaite, il suffit que globalement on ait assez mangé

et aussi d'avoir mon petit dessert  "assuré"  au quotidien

il est léger, il est bon, je l'adore  (pas lassé bien qu'en en prenant midi et soir depuis des mois!!!!!  ce n'est pas le cas de tous les gateaux que je puisse faire, même mes préférés)

 

c'est bien de faire des expériences pour trouver ce qui nous réussit

 

ma devise est devenu  : 

avec la satiété,  mieux vaut éviter de cogiter

laugh

Nikita1306.
Abonné

je suis assez d'accord avec toi Izabelle!

Le fait de savoir que je peux prendre un dessert si je le souhaite, le rend beaucoup moins "interdit" donc obsessionnel et finalement j'en prévois un aussi chaque fois que j'en ia envie. Si plus faim du tout au moment du dessert car pas bien géré l'avancée du repas..tant pis, je m'efforce de me dire qu'il est toujours là, que ce sera pour la prochaine fois et finis par un café (enfin, ne nous leurrons pas, ça ne marche pas à tous les coups, sinon je ne serai pas là...:-).) mais j'y arrive plus qu'avant, je n'ai plus cette "peur qu'il n'y en ait plus" ou "un tiens, vaut meux que deux tu l'auras".

pupucevert.
Abonné
Hello Moi j'ai super svt envie de sucré apres le repas Genre un michoko c'est top Lol
Pascaline.
Abonné

Miam les Michokos :)

Je garde souvent un chocolat pour le dessert ou simplement avec mon cafe apres le dessert.

Ca va mieux :)

Je suis en pleine regulation je crois. Je pensais d'etre comme si d'etre comme ca...mais la je suis autrement. Dis-t'on il n'y a que les imbeciles qui ne changent pas d'avis (humour)...

pupucevert.
Abonné
Yessssss Cooool si tu t'y retrouves Quand je dis 1 michoko ... Svt c'est 5 Mais parfois j arrive a me limiter Ce soir c'est gateau aux pommes Ai remplace la matiere grasse par de la compote Et c'est super bon La je veille sur mon fils qui tousse a fond Et je pense remanger du sucré pr tenir le coup 8)
Karolann49.
Abonné

J'aime bien terminer par une note sucrée, tout d'abord se dire que c'est plus interdit et qu'il y en a dans le frigo me rassure et parfois je n'ai plus faim ... donc je n'en prends pas et d'autre fois j'aime bien une compote maison (pomme canelle) ou un carré de chocolat avec un café....

alors qu'avant je n'en prenais pas et après j'en mangeais en douce et trois fois plus...

Pascaline.
Abonné

C'est vrai qu'on angoisse quand notre enfant est malade. J'essaye de vivre dans le moment avec l'enfant. Mes emotions qui font peur, je les ressens sans les juger (j'essaye) pour pouvoir les utiliser a faire un tri de ce qui serait mieux a faire pour mon enfant. Un bonbon a sucer peut m'aider a me reconforter pour recevoir plus facilement les emotions. 

Ce matin j'ai pris du Granola avec copeaux de chocolat dans du lait. C'etait bon. J'ai attendu un peu et j'avais encore faim pour un petit peu plus. J'ai plonge ma main dans le sachet de ces cereales, pris une petite poignee, et j'ai encore savoure. Puis voila, tout allez bien, j'ai fini. Mais pendant ce temps la, Mr Pascaline me regardait avec un sourire sarcastique, comme si que j'avais fais quelque chose de mal. J'ai ressenti Pour qui il se prend ;) puis je me suis souvenue comment j'etais embarassee auparavant de manger en cachette. Maintenant je ne me cache plus...en plus j'avais encore faim. Top!

Pourvu que ca dure ;)

Karolann49.
Abonné

Je suis comme toi Pascaline parfois le regard du conjoint pèse lourd .... je vois aussi mon mari qui me regarde lorsque je prends un dessert ou un carré de chocolat avec mon café !!!

Mais pour être honnêt j'ai tellement fait de régimes de toutes sortes que parfois c'est aussi un regard interrogateur car il n'y comprend plus rien !!!wink

pupucevert.
Abonné

hello les filles

Concernant le regard

Moi je le ressens aussi mais pas de mon mari, mais de mes collegues

genre "tu rentreras pas dans ton maillot de bain" "t avais faim ou quoi"?

"tu es encenite"?

 

Quand je suis av certaines collegues je suis limite a manger en cachette pour pas me prendre des remarques!!

c'est fou!!!

sinon desfois je dis en avance genre "nan je suis pas enceinte et oui j 'ai faim" pour couper l'herbe sous les pieds et la svt elles sont genées mdr

 

sinon mon mari est depité il a pris 17 kg en 9 ANS (depuis qu on se connait)

Evelyne2212.
Abonné

J'ai longtemps tenté de résister à ce besoin de sucre après le repas.

Je me suis beaucoup culpabilisée d'avoir cette envie irrépressible alors que les autres ne l'ont pas, enfin ceux qui sont autour de moi.

En refoulant ce besoin, c'est encore pire quand je craque 1 h plus tard. Et si je craque 2 h plus tard, tout ce que j'ai gagné c'est un mal-être abominable pendant 2 h et la tablette ou le paquet qui y passe.

Moralité : en laissant une petite faim pour la touche sucrée, ce n'est plus qu'une touche et je gagne beaucoup de bien-être.

Toutefois, il m'a fallu beaucoup de temps pour ne plus culpabiliser de ne pas être capable de résister à cette touche sucrée et arriver à cet équilibre : garder la petite faim et profiter pleinement de cette touche sucrée.

A votre tour.

Noelle
Marraine

oui, c'est super d' arriver a garder cette petite place pour la touche sucrée, bravo!

Haut de page 
X