Envies et plaisir gustatif

MissyChocolat.
Abonné

Bonjour à tous !

Je suis nouvelle sur LC et je souhaiterai vous poser quelques questions, mais avant tout une petite description de mon parcours s'impose ;) :

Il y a quatre ou cinq ans, alors que j'étais en classe de troisième, j'ai eu un comportement hyperphagique qui fait que j'ai pris énormément de poids ; je ne sais pas combien je pesais à la base car cela ne m'intéressait pas à l'époque, et je ne voyais d'ailleurs pas que je grossissais. Ma famille était là pour me le dire -j'ai même eu droit au "Le cul qu'elle a, elle est presque obèse !" bien que mon IMC n'eut été "que" de 24.9- mais je ne les croyais pas parce que je ne le voyais pas.

Au bout d'un moment j'en ai eu marre de ces compulsions, j'ai décidé d'arrêter de dévorer le contenu des placards en cachette, et j'ai perdu du poids naturellement sans rien changer d'autre à mon alimentation -je mangeais toujours autant et avec autant de plaisir :D- si bien que j'ai fini par atteindre le poids de 55 kg pour 1,65 m, puis 57 kg pour 1,67 m, et enfin 52 kg pour 1,69  m.

Je suis restée stable à ce poids-là un moment, et là quoi que je fasse il n'augmentait pas.

Puis vint l'anorexie mentale : en l'espace de même pas trois mois je suis tombée à 38 kg pour 1,69 m, et trois hospitalisations et pratiquement 2 ans plus tard j'étais à 39 kg. C'est à ce moment-là que j'ai décidé de me mettre un grand coup de pied aux fesses et d'essayer de m'en sortir : j'ai commencé à suivre mes envies mais elles étaient tellement fortes que j'ai pris 27 kg en l'espace d'environ 5 mois...

Maintenant j'aimerai reperdre du poids naturellement, sans me priver, et surtout faire en sorte que le corps et l'alimentation ne soit plus une obsession pour moi ; je sais que je ne suis pas en surpoids mais je me sens tellement mal dans ce corps...

Alors voilà les problèmes que j'ai avec la méthode :

-le premier concerne les EME : depuis cette p****n de maladie il m'arrive d'avoir des envies de sucré sans pour autant ressentir quelque chose de particulier, et je ne sais pas si je dois y répondre ou non... Qu'en pensez-vous ? Je ne pense pas qu'il s'agisse d'EME alors que dois-je faire quand ces envies surviennent ?

-ensuite mes sensations sont encore loin d'être fiables, et quand je saute un repas parce que je n'ai pas faim mais simplement  envie de manger cela se termine en compulsion plus tard... Alors dois-je tout de même me fier à mes sensations ou non ?

-et souvent pendant le repas j'ai l'impression d'être à satiété mais j'ai toujours envie de manger -de finir mon assiette ou de prendre un dessert sucré par exemple. Dois-je le faire ou dois-je résister à cette envie ? Je précise que cette impresison d'être rassasiée survient souvent très rapidement après le début du repas, alors que j'ai avalé de très petites quantités, et qu'il s'agit en fait de sensations au niveau de l'estomac -mais pas du tout d'un trop plein.

-après il m'arrive parfois de déraper et de faire de très très gros repas durant lesquels je mange encore et encore, et pourtant à la fin c'est comme si je n'avais rien avalé, un peu comme si mon estomac n'avait pas de limites... Qu'est-ce que cela peut-être selon vous ? Parce que l'estomac a bien des limites, non ?

Enfin la question que j'aimerai vous poser concerne le plaisir gustatif : quelle est la différence entre le plaisir de manger, celui de manger un aliment et le plaisir gustatif ? Parce qu'il me semble qu'il y en a une selon le docteur Zermati mais je n'arrive pas à la percevoir... Et comment reconnaître le plaisir gustatif ?

Bon vous le voyez, je me pose pas mal de questions, et je remercie vraiment ceux qui auront le courage de tout lire et l'envie de me répondre ;)

Bonne journée à tous !

Commentaires

Jlsls.
Abonné

Bonjour et bienvenue !

 

Je ne suis pas coach, et je débute tout juste dans le programme, mais j'aurais envie de dire "ne mets pas la charrue avant les boeufs". Les comportements alimentaires malsains sont ancrés en nous depuis des années, il est normal qu'il faille du temps pour en sortir. C'est pour ça que le programme est long : on s'occupe d'une chose à la fois, chaque chose en son temps. Bruler les étapes ne sert à rien. Ça peut être frustrant au début, on est motivé, on se dit qu'on va tout régler en deux temps trois mouvements, mais ça ne marche pas comme ça.

 

Suis le programme, et évite de te prendre la tête. Si tu ne sais pas comment gérer une situation, fais comme tu le sens. Ça n'aura de toutes façons que peu de conséquences. Tu apprendras à la gérer plus tard. Si tu as envie de manger, alors mange, même sans faim. Un truc qui te fais vraiment envie, pas forcément beaucoup, mais tranquillement, en savourant. L'idée c'est d'en profiter au maximum. J'ai aussi beaucoup tendance à manger de façon compulsionnelle, et si il y a une chose que je peux te dire, c'est que s'empêcher d'avoir la glace qui nous fait saliver alors qu'on n'a pas encore les outils pour gérer la situation, c'est vécu comme une punition. C'est frustrant, et c'est aller droit dans le mur vers la compulsion carabinée. Quand on fait un "écart", faut se dire que c'est pas grave. On se pardonne, on lâche du lest, on passe à la suite. La régulation (certes pas au point au début) fera son boulot. Plus on cherche à contrôler la situation, et pire c'est. Et c'est l'obsédée du contrôle qui dit ça ! Laisse ton corps faire, suis tranquillement le programme, c'est comme ça que tu retrouveras tes sensations.

 

C'est plus facile à dire qu'à faire, on est d'accord ;)

 

Courage !

Yoyo 32.
Abonné

oh que j'aime ta réponse parce que c'est tout à fait comme ça que ça fonctionne et je trouve vraiment difficile de lâcher le contrôle et puis j'ai déjà fait une expérience ici l'an passé et j'ai laissé tomber je trouvais trop long, trop compliqué et double culpabilité parce que je me lâchais par moment sur des aliments interdits en "régimes" classiques et à d'autres moments je reprenais le restrictif et je ne m'en sortais pas puis de plus j'ai pris en 2 mois 3 kilos de plus , alors là ce fut le pire ! colère et tout laissé retour eu restrictif , perte avec du mal de ses 3 kilos puis des 3 autres qui me pesaient avant LC mais .... invivable sur le long terme et trop frustrant j'en ai mare de tout ça et de tout controler tout le temps , donc retour ici pour trouver un équilibre et un peu de paix si possible, mais avec ces exercices je me rend bien compte que j'ai tant de frustrations dans ma vie , que je n'arrive pas à exprimer parce que je suis mal reçue si j'en parle du coup je suis mal et perdue ! pourtant je veux y arriver mais c'est vrai que prendre une chose à la fois, c'est la solution surement, mais ce matin je suis devant une montagne  et me demande si je vais arriver à passer la cime?

 ne pas se prendre la tête c'est mon gros pb je ne sais pas faire , j'apprends, j'essaie, je me dis que tout ça n'est pas si grave , et ça ne l'ai pas effectivement alors pourquoi ça prend dans de place dans ma tête , je voudrais trop être parfaite et bien sur j'arrive pas donc je suis en colère contre moi , pourtant je sais qu'il n'y a pas de quoi , PFFFF!  je continue la route et je vais sourire parce que il n'y a pas de raison de pleurer !

MissyChocolat.
Abonné

Merci beaucoup pour vos réponses !

Effectivement il est vrai que j'ai envie que tout soit réglé au plus vite, que tout redevienne comme avant le plus rapidement possible, mais je me rends bien compte que cela n'est pas possible et qu'après avoir eu des problèmes alimentaires, et ce quels qu'ils soient, il faut du temps pour que tout se remette en ordre.

Et puis je ne sais pas si après avoir souffert de TCA on peut vraiment guérir et se détacher un jour de l'image corporelle et de l'alimentation... Je l'espère en tout cas.

Le problème avec le fait de régler les situations comme on le sent est que j'ai une peur panique de prendre encore du poids et que cela m'a déjà fait tomber en dépression, nécessitant bien sûr une hospitalisation, et que j'aimerai autant que cela ne se reproduise plus -d'autant plus que je suis loin d'être totalement guérie...
Et lorsque je commence à suivre une envie sans faim j'ai toujours peur que cela finisse par dégénérer en compulsion, alors j'hésite toujours à le faire, et je culpabilise souvent après...
Mais même lorsque je compulse je prends toujours le temps de savourer, le seul truc est que je commence par avoir envie d'un truc, puis d'encore un autre, et encore un autre... et qu'au final je fini par manger beaucoup plus que ce que j'avais prévu au début. Sauriez-vous quoi faire pour cela, pour ne pas manger plus que ce que l'on souhaitait au départ ? Je connais l'exercice de la dégustation, je le faisais avec ma diététicienne au départ et j'essaie toujours de le faire maintenant, mais ça ne change pas toujours quelque chose...
 
Et j'aurais une autre question : lors de la dégustation, est-il vraiment important de commencer par prêter attention à l'odeur et à l'image de l'aliment ? Et si oui, pourquoi ?
 
Et je n'arrive pas non plus à ne pas m'en vouloir après une compulsion, je me sens très nulle et ai surtout terriblement peur d'avoir grossi le lendemain, surtout que je sais que véridique ou pas ce sera toujours ce que je verrai dans le miroir -surtout après un dérapage... Et je ne me suis jamais pardonnée d'être devenue aussi grosse -selon moi en tout cas- après avoir été aussi maigre...
 
Niveau contrôle j'essaie vraiment de lâcher du lest mais c'est parfois difficile tant la peur de grossir est forte, et puis à cause de l'habitude aussi... Mais j'aimerai beaucoup retrouver le lâcher prise que j'avais il y a à peu près deux ans de cela, et je vais tout faire pour y arriver !
 
PS : Yoyo 32, ma diététicienne de l'époque me disait toujours de ne pas penser à une grosse montagne à gravir mais plutôt à plusieurs petites dunes à escalader, je t'assure que ça aide ! Pour ça il faut se fixer de petits objectifs au lieu d'un grand.
Exemple : tes kilos en trop te gâchent la vie, mais plutôt que d'entamer le programme en te disant que tu veux absolument les perdre, commence par te fixer de petits objectifs comme d'abord retrouver la faim, ensuite la satiété, puis réintroduire petit à petit les aliments interdits... Parce que je me trompe peut-être mais je pense que la priorité du programme n'est pas la perte de poids mais plutôt le retour à une alimentation normale et régulée ; le retour à son poids de forme -et donc à la perte de poids si on a des kilos en trop- ne viendra qu'une fois cela acquis, et peut donc prendre un peu plus de temps. C'est un peu la conséquence finale qu'aura le programme sur ton corps ;) !
Yoyo 32.
Abonné

merci misschocolat tu cernes bien les choses et c'est vrai que mon échec de l"an dernier vient du fait que je voulais des résultats vite !!! mais là je reviens parce que ce que je cherche ce n'est plus de perdre vite mais de réguler et de retrouver un vrai équilibre , merci de ta réponse c'est important de discuter avec des gens qui ont les mêmes pb que nous ; je t'embrasse , bonne soirée

MissyChocolat.
Abonné
Oui, je trouve aussi très important de discuter avec des gens qui connaissent ce que l'on vit et qui suivent la même méthode que nous ;) ! J'aimerai aussi beaucoup avoir des résultats rapides mais je sais très bien qu'après des années de troubles alimentaires, de restriction et autres cela prendra du temps... Je te souhaite beaucoup de courage et espère vraiment que tu arrivera à atteindre tes objectifs. Ne les perds surtout pas de vue ! Bisous et bonne soirée à toi aussi ! Porte-toi bien ;) !
Yoyo 32.
Abonné

merci beaucoup miss et je souhaite de tout coeur notre réussite ! nous en voulons et nous y arriverons qu'importe le temps

izabelle
Animatrice forum

coucou Missy je t'ai répondu sur l'autre fil, donc je ne vais pas redire la même chose, mais l'esprit est le même

ne cherche pas trop de règles ou de  "il faut"

parce que ta tête adore ça, mais ce n'est pas ce qui va t'aider

essaie d'être plus dans le moment présent, d'être gentille avec toi-même comme tu le serais avec un enfant

on ne laisse pas un enfant se gaver, on ne le restreint pas non plus

bon bien sûr comme on serait avec un enfant si on était un parent idéal  wink

sois simplement présente à toi-même, observe tes envies, ne cherche pas à trop réfléchir surtout

mange des petites quantités, déguste, porte ton attention sur ton corps et essaie de lacher prise de plus en plus sur les pensées

 

[quote=MissyChocolat]

 Et je ne me suis jamais pardonnée d'être devenue aussi grosse -selon moi en tout cas- après avoir été aussi maigre...

[/quote]

et tu ne t'es peut-être pas aussi pardonnée d'avoir été aussi maigre, n'est-ce pas?

 

essaie d'être dans le présent, peu importe ce que tu as fait avant, ce qui compte c'est ce que tu fais maintenant

si à chaque instant tu portes ton attention sur ton corps, tes sensations, tes émotions et que tu acceptes de vivre, de ressentir, d'avoir un corps, un corps qui a des besoins, des envies, etc

cela sera déjà super....

 

et fais-toi accompagner surtout si cela n'est pas le cas

MissyChocolat.
Abonné

Justement en ce qui concerne la dégustation je pensais le faire parce que je mangeais lentement mais je me suis rendue compte qu'en fait pas du tout, je suis trop souvent perdue dans mes pensées lorsque je mange seule... Et en outre je n'arrive pas à manger sans télévision lorsque je ne suis pas en compagnie, ce qui rend cet exercice un peu difficile...

En ce qui concerne la maigreur je ne m'en suis jamais voulue pour ça tout simplement car je ne me suis absolument jamais vue maigre et que même maintenant lorsque je regarde des photos d'avant je me trouve tout à fait normale -contrairement aux autres qui me trouvaient squelettique... Je crois que la vision que j'ai de mon corps a toujours été plus ou moins faussée.

Mais je pense effectivement me faire accompagner, tu as raison...

Merci pour ta réponse :D !!

Haut de page 
X