F de 36 ans dévoreuse de la vie...mais aussi de cochonneries avec excès sans controle. Ca parle à quelqu'un ? - 21042013

Millénium.
Abonné

J'aimerais partager mes premiers pas sur ce site avec une femme qui se sentirait dans un profil similaire pour échanger sur nos parcours et s'apporter mutuellement un regard l'évolution de notre difficulté avec la nourriture.

Je n'ai jamais à proprement dit fait de régime mais plutôt concerné par des phases de boulimie, prises excessives alimentaires lorsque je me sens fatiguée, angoissée, sans réponse à des doutes, etc...

 

Active, mamans de trois jeunes enfants, un physique agréable...mais un rapport complexe avec la nourriture qui me prend bien trop d'énergie et accapare mon esprit.

Au plaisir de vous lire et d'échanger.

Sly.

Commentaires

centaurée.
Abonné

bonjour Millenium,

je débute aussi le programme et je me reconnais assez dans ton profil. J'ai 39 ans, 2 enfants, une vie un peu trop remplie. Moi aussi je compense mes doutes et ma fatigue avec de la nourriture, surtout au soir. Si tu le désires on pourrait partager notre ressenti du programme.

bonne journée!

emmadesch.
Abonné

Bonjour Millénim,

Je me reconnais bien dans ce que tu décris. Pour ma part, j'ai 37 ans, 2 enfants, un boulot, un chéri, une vie trépidante qui laisse trop peu de répit et quand j'en ai, cela passe par la nourriture... Certainement des EME, c'est pourquoi je me suis inscrite à Linecoaching, et je ne suis pas déçue ! En revanche, c'est un vrai défi : changer son comportement alimentaire ! Le mien est ancré depuis de longues années, et je n'ai rien vu venir...!

Serrons-nous les coudes et échangeons quand le besoin s'en fait sentir !

A bientôt,

Emma

Jument.
Abonné

Bonjour Emmadesch,

J'ai le même type de profil que le tien. Je n'ai pas une minute à moi entre 7h et 21h30 (enfants, boulot, tenir la maison, un peu de sport pour décompresser). Le soir, je compense avec les gâteaux et les bonbons pour me détendre et faire face à la fatigue et aux contraintes quotidiennes. Ca me prend par crise. Je cherche quelqu'un qui peut comprendre ces envies soudaine de tout dévorer afin d'échanger et de pouvoir parler à quelqu'un quand tout d'un coup je sens que l'envie monte car au finla, je suis bien persuadé que parler va être bien plus bénéfique que de manger dans mon coin devant la TV. A bientôt.

X