Femme 37 ans 2 enfants - le 23/04/2012

Annelle.
Ancien abonné

Habituée des régimes depuis l'âge de cinq ans, je pèse 70kg pour 1m73 mais j'ai "culminé" à plus de 90 kg. J'ai un rapport apaisé avec la nourriture depuis quelques mois grâce aux livres de MM Apeldorfer et Zermati, j'ai compris que ce n'était pas une question d'aliments, mais une question de respect de sa faim. Je n'ai pas encore franchit cette étape. Je souffre encore régulièrement de EME même si elles sont beaucoup moins nombreux et moins importantes qu'avant. Je me suis donc inscrite sur linecoaching, parce que même si j'ai bien compris la théorie et j'y adhère, la pratique reste alétaoire.

Mariée, Je suis trés occupée par un travail à plein temps passionnant et 2 enfants de 6 et 10 ans. J'ai pratique la marche nordique.

Je ne cherche pas à perdre beaucoup de poids (3-4kg) parce que même si mon physique ne correspond pas à mon idéal, j'en ai fait mon deuil et j'ai appris à m'accepter telle que je suis et depuis quelques mois je suis devenue très coquette et plus féminine...Je cherche avant tout à faire la paix avec la nourriture.

Je cherche un binôme afin de trouver un peu de motivation pour ne pas continuer à remettre au lendemain avec pleines de bonnes excuses le suivi sérieux de la méthode.

Commentaires

alice-12.
Abonné

Bonjour,

Je me retrouve un peu dans ton message. Moi aussi, je ne cherche pas à perdre beaucoup de kilos même si ma silhouette est plutôt rond (63 kg pour 1m58) et que lorsque je me regarde dans un miroir, l'image que je vois ne correspond pas mon idéal. Mais après des années de régime en tout genre, j'ai envie de faire la paix avec moi-même et de consacrer mon énergie à mon fils de 3 ans plutôt qu'à un combat illusoire contre quelques kilos de trop. Je souhaite avant tout avoir enfin un rapport naturel et sain avec la nourriture.

Je suis tout à fait convaincue de la méthode proposée sur ce site et j'ai déjà fait quelques progrès même si j'ai encore beaucoup de EME. Après un départ très positif et un suivi sérieux de la méthode, depuis 3 semaines, je n'arrive plus à touver la motivation nécessaire et j'ai complétement mis de côté mes "bonnes résolutions". J'ai vraiment envie de reprendre sérieusement cette méthode mais je pense que j'ai besoin de quelqu'un avec qui je peux échanger mes expériences, confier mes doutes et mes réussites.

Je serais ravie d'être ton binôme!

 

 

Annelle.
Ancien abonné

Bonjour, 

Je suis ravie d'avoir un binôme...

Moi aussi j'ai un peu de mal avec les résolutions, je n'en suis qu'à la phase où on teste sa faim...j'ai pris mon temps..et je tombe parfois dans le "pour aujourd'hui c'est foutu, mais demain je m'y remets, alors en attendant je fais n'importe quoi"...

Je suis partie en vacance la semaine dernière et j'ai mangé à tout les repas au resto (rapide ou non) et j'étais ravie de voir que je me suis bien "comportée" sans pour autant me restreindre...j'en avais tout simplement pas envi. J'aimerais être comme cela tout le temps. Mais il faut croire que ce n'est que parce que j'étais détendue que j'étais moins obsédée par la nourriture.

J'aimerais en savoir plus sur toi :  ton âge (ce n'est pas une obligation :-) ) et tes hobbies. Pratiques-tu un sport? Autant te dires qu'à part la marche nordique que j'aime beaucoup j'en suis au point  zéro de mon parcours forme...

A bientôt

alice-12.
Abonné

Bonsoir,

Voici quelques infos supplémentaires me concernant: J'ai 37 ans, je vis en couple avec un homme merveilleux et j'ai un petit garçon qui aura 3 ans en juillet. Depuis la naissance de mon fils, j'ai malheureusement laissé tombé le sport par manque de temps (je sais un peu une excuse bidon!) et de motivation. Auparavant, je pratiquais la natation 2 à 3 heures chaque semaine et je me rendais dans une salle de sport très régulièrement. Cela me faisait vraiment du bien tant physiquement (j'étais un peu moins ronde et un peu plus "ferme") que psychiquement. Très souvent, je me dis que je devrais faire un effort et m'y remettre mais j'ai un peu de mal à gérer mon temps et à conserver des plages horaires rien que pour moi que ce soit pour faire du sport ou une autre activité. Que dire d'autre ... J'aime beaucoup tout ce qui touche la nature et j'adore faire de longues ballades dans la forêt (c'est aussi du sport!). J'aime aussi préparer de bons petits plats et en faire profiter mes amis...

Je trouve très positif que tu ait pu avoir un rapport plus serein avec la nourriture lors de tes vacances, c'est déjà une belle avancée! J'espère pouvoir progresser aussi car pour l'instant je suis un peu découragée. Je ne suis vraiment pas loin dans le programme, je n'en suis qu'à l'expérimentation du body scan. J'ai "calé" à ce moment-là d'une part parce que ma vie a été très mouvementée ce dernier mois et d'autre part parce que j'ai un peu douté de mes capacités à suivre cette méthode d'une manière sérieuse. J'ai parfois l'impression d'être comme une enfant qui a besoin qu'on lui rappelle régulièrement ses engagements. Mais à présent, j'ai envie de reprendre le programme d'une manière plus régulière et je pense que si on se soutient dans les moments de découragement ou de doute, nous serons plus fortes!

A bientôt ...

Annelle.
Ancien abonné

Bonjour,

Je n'en suis pas au body scan parce que je laisse passer toujours un peu de temps entre 2 étapes (probablement un genre de "sabotage" de ma part). Ce que je crois, pour avoir voulu passer un peu vite des étapes avec les livres de M. Zermati et avoir été en échec , c'est qu'il faut "jouer le jeu" même si on a la sensation de n'avoir pas besoin de  certaines étapes. Je crois que cela nous aide à progresser et cela nous aidera  par la suite à respecter de façon inconsciente notre faim. Je viens de finir l'étape où on ne déjeune pas le matin et on attend d'avoir faim... J'ai ainsi découvert, alors que j'aurais juré le contraire, que le petit déjeuner n'était pas une obligation pour moi..

Et toi le body scan, cela donne quoi? J'en ai un peu fait lors de séances de yoga, mais j'étais "coincée dans une salle" et je n'avais que cela à faire (ça ou réfléchir à ma liste de course :-) ) . Je pense que la principale difficulté c'est de le faire au cours de la journée...surtout avec des enfants en bas âges qui ont toujours quelque chose à demander...Et du coup, comme inconsciemment cela m'arrange de ne pas avoir le temps je repousse au lendemain. J'ai un peu de mal pour la RPC, mon esprit s'envole très rapidement et même si j'arrive pas la suite à me reconcentrer, je ne me trouve pas très douée...en même temps si je l'étais je n'aurais pas fait 30 ans de régime..

Bon je pense qu'il faudrait qu'on se trouve une plage horaire pour le faire, par exemple après le couché des enfants, on n'aura pas d'excuses et puis je suis sure qu'on en retira beaucoup de satisfactions..alors cela vaut le coup de se faire violence. En plus c'est quand même plus positif que toutes les frustrations que nous avons endurées au cours de nos régime...D'ailleurs, je me demande à quel point ce n'est pas cela qui nous fait traîner des pieds...c'est moins concret que la faim et la frustration..alors c'est plus difficile à conceptualiser....

Bon courage, et tiens mois au courant de tes progrès.

Anne

alice-12.
Abonné

Bonjour Anne,

Je suis désolée de t'avoir laissée sans nouvelles pendant dix jours mais j'ai été débordée par plusieurs évènements difficiles qui m'ont pris énormément de temps et d'énergie. J'ai été très stressée ces derniers temps et du coup, j'ai mis de côté le programme et les quelques principes que je pensais avoir intégrés. J'ai eu beaucoup de EME et j'ai mangé bien au-delà de ma faim à de nombreuses reprises. J'éprouve vraiment beaucoup de difficultés à me débarrasser de mes anciens fonctionnements ou plutôt dysfonctionnements alimentaires. Malgré cet égarement temporaire, je suis motivée à avancer et à enfin dompter mon obsession de la nourriture!

Je suis contente car je vais entamer la partie du programme où on tente de gérer ses EME. J'attendais cette étape avec impatience.

Et toi, comment vas-tu? Où en es-tu dans ton parcours?

J'attends de tes nouvelles...

Alice

Annelle.
Ancien abonné

Bonjour Alice,

Je suis contente d'avoir de tes nouvelles. J'ai moi même quelque peu céder  à mes démons pendant 3 jours en mangeant trop et n'importe quoi. Mais maintenant j'ai repris le "contrôle" mais je dois dire que même si  je me modère un peu plus je suis déçue de ne pas pouvoir faire mieux.

Alors pour me remonter le moral je me souviens de l'épilogue d'un des livre de Zermati, c'était une lettre d'une de ses anciennes patientes, qui disait qu'elle avait suivi son programme pendant prés d'un an sans perdre un kilo, et un jours alors qu'elle ne le voyait plus elle s'était mise à respecter ses envies et avait finalement perdu beaucoup de poids...Je me raccroche à cela et me dis qu'à force des faires les exercices, je vais peu être arriver à plus de sagesse.

Bon je pense que nos problèmes viennent de notre mauvaise gestion du stress...j'ai hâte d'en être aussi à la gestion des EME, même si je me rend compte que je  fais aussi parfois des minis EME en cours de repas...

Pour l'instant j'en suis à l'apprentissage de la "bonne fin" qui permet de mieux apprécier ses repas...

Courage, on va y arriver.

Anne

Haut de page 
X