Gérer sa faim quand on doit s'occuper des enfants - 07012016

Lauvie.
Abonné
Hello ! Je me demandais si j'étais la seule à avoir ce souci. J'ai une petite fille de 3 ans et une crevette de 1mois et 'j'ai de grosses difficultés à gérer ma faim quand je suis seule pour m'occuper des filles. En gros je ne semble pas vivre très bien les sensations qui accompagnent ma faim, je n'arrive plus à me concentrer sur quoi que ce soit, j'ai du mal z écouter et discuter avec ma fille du coup je galère un peu. Je ne comprends pas trop comment je passe si rapidement de : je n'ai pas faim et à j'ai faim je vais mourir sur place si je ne mange pas dans les 5 min. J'ai l'impression de ressembler aux nouveaux nés pour qui la situation est binaire soit ils n'ont pas faim, soit avoir de la nourriture est une urgence. Donc quand je suis seule j'arrive à gérer ces sensations mais quand je dois gérer les filles... Ça me perturbe un peu. Est ce que je suis la seule dans cette situation ? Avez vous des conseils ? Clairement la pleine conscience n'est pas faisable, ma poulette de 3 ans est trop vive et surtout on a bien trop de trucs à faire le soir :/

Commentaires

liegama.
Ancien abonné

Bonjour. Ce n'est pas facile de rester centrer sur soi avec des enfants, j'ai un fils de 10 mois très actif. J'ai longtemps ressenti comme toi le j'ai pas faim à j'ai super faim d'un coup.

Avec le temps je me suis rendue compte que ma super faim était en fait un message de mon corps qui disait : j'ai besoin de temps pour moi; mais comme je ne pouvais pas toujours avoir ce temps pour moi, la frustration que je ressentais créer une EME qui se traduisait en une super forte sensation de faim. Comme si cette forte sensation de faim était une excuse pour que tout s'arrête afin que je puisse me nourrir. 

Peut être que pour toi c'est un message qui traduit l'anxiété que tu ressens peut être à devoir t'occuper seule de tes enfants. Est-ce que cette sensation de faim faible/forte se traduit toute la journée? Ou a certains moments? As-tu pu identifier ce que tu ressens en même temps ou derrière cette faim? Que se passe-t-il alors? Est-ce que tu manges ? ou non. Tu dis avoir trop de trucs à faire le soir pour faire la pleine conscience mais on est pas obligé de se poser seule au calme, on peut jouer en pleine conscience avec son bébé, lui donner le bain en pleine conscience ou le nourrir etc... C'est juste être pleinement avec lui et pas dans le fil de ses pensées. Cela permet d'appréhender les situations différemment.

Aujourd'hui je jongle un peu chaque jour pour arriver à manger en paix. Le matin je me réveille 30 mn avant mon bébé pour prendre mon pdj au calme et seule. Si je n'ai pas faim je prends un thé et fait un peu de respiration/méditation/cohérence cardiaque/ou pleine conscience (environ 5 mn). Ces 30 mn font une différence énormissime sur tout le reste de ma journée. 

Ensuite, si je suis au boulot et que je n'ai pas mangé le matin, je prends une pause au boulot pour manger mon pdj quand j'ai faim. Si je suis chez moi, j'attends 10h quand mon bébé fait sa sieste pour manger mon pdj. 

A midi, je le fais manger soit en même temps que moi (ce qui m'oblige à ralentir) soit avant et ensuite je lui donne une petite biscotte qui l'occupe 15 mn le temps que je mange au calme. 

Le soir il est au lit à 19H30 et je mange au calme avec mon mari quand il dort. Maintenant entre sa naissance et ses 6 mois c'était pas du tout comme cela et j'avais beaucoup plus de mal à midi et le soir il ne dormait pas. 

izabelle
Animatrice forum

[quote=Lauvie]Je ne comprends pas trop comment je passe si rapidement de : je n'ai pas faim et à j'ai faim je vais mourir sur place si je ne mange pas dans les 5 min.:/[/quote]

c'est une sorte d'intolérance à la sensation de faim

peut-être parce qu'avec deux enfants si jeunes, en effet, tu ne te sens pas "libre"  d'avoir le calme nécessaire à tout moment donc cela provoque un stress

peut-être parce que par empathie avec ton nouveau-né,  tu fais comme lui et prend comme une urgence cette sensation si forte

je te conseille de refaire l'activité  "pleine conscience de la sensation de faim", car c'est vraiment elle qui permet de dédramatiser cette sensation, de l'accepter, ensuite de l'aimer même

 

moi c'est un peu différent, mais autant le matin je me fais un riz au lait, et donc parfois entre le moment où j'ai faim et le moment où je mange il s'écoule quasiment une demi-heure et cela ne me pose pas de problème

en revanche le soir si j'ai faim et que le repas n'est pas prêt, c'est la catastrophe, j'ai tendance à manger directement du fromage ou autre comme si je ne pouvais pas attendre

dans mon cas c''est clairement la différence entre le début de journée et la fin et la différence d'excitation nerveuse....

cela m'a aidé de me rendre compte que puisque ça ne me posait pas de problème le matin, le soir aussi je devrais pouvoir attendre sereinement qu'un repas plaisant soit cuit

car le matin j'ai beaucoup de plaisir à ne pas me précipiter et manger ce petit dej que j'aime mais qui est long à cuire (et qui n'est bon que cuit juste avant)

 

c'est tout le travail de la tolérance à la faim,  tu pourrais peut-être refaire l'activité  pleine conscience sur la sensation de faim, mais un jour où ton mari peut s'occuper des enfants  au départ, pour pouvoir vraiment ressentir, ensuite en t'occupant des enfants,  et donc en portant ton attention en pleine conscience  sur la sensation

Lauvie.
Abonné
Tout d'abord merci pour vos réponses ! En fait comme la petite a 6 semaines elle se reveille encore 3 fois par nuit et j'ai du mal à me rendormir du coup je suis à un stade où j'essaie de grappiller chaque minute de sommeil que je peux ! Je pense que la fatigue doit pas mal jouer. Mon souci avec la faim a lieu surtout le soir je crois donc apres mes 2h de rush avec les filles où il faut arriver à tout caser avant le Diner ! En ce moment je fais l'exercice où il faut attendre la faim le matin. J'ai remarqué que si je prends un café noir sans sucre au moment où la faim arrive et que je la sens bien, ca calme réellement ma faim et je peux repousser mon petit dej. C'est intéressant vu l'absence de calories dans mon Cafe (un deca comme j'allaite) Je pense que je supporte mal la sensation de faim pour l'instant mais du coup faudrait ptet que je tente de prendre un Cafe le soir comme je fais le matin !
pouyoupoupou.
Abonné
Bonsoir je ne sais pas si c'est toujours d'actualité mais c'est pareil pour moi, je me retrouve à m'empiffrer quand il est au lit pour décompressers
izabelle
Animatrice forum

là ce sont des envies de manger typiques des faims de journée

pour les mamans,  typiquement quand les enfants sont couchés

il y a une étape dans le programme spéciale pour les envies de manger de fin de journée

moi cela m'avait beaucoup aidé cette étape

pouyoupoupou.
Abonné
Alors n'attend cette étape avec impatience, je freine mes envies daller plus vite que la musique
X