impossibilite de repondre a certaines questions sur la degustation - 23072012

positivethinker.
Abonné

Pour mon compte rendu, on me demande de repondre a certaines questions dont je n'ai pas la reponse !

L'arome vegetal de mon camemenbert !! Herbe, ail ou noisette ??? Rien de tout cela !

L'odeur lactique de mon camembert : beurre, petit lait, yoghurt ou je sais plus quoi !

Meme en faisant des efforts pour deguster, mon camembert avait un arome et une odeur...de camembert !!! Je ne suis pas poete.laugh

Et en plus, il n'y a pas moyen de ne pas repondre a une question, donc soit j'ecris n'importe quoi, soit je ne remplis pas mon compte rendu.

Commentaires

080413075303_Rikki.
Abonné

Tiens, c'est marrant, j'ai eu le même problème avec le fameux café, qui devait avoir un arôme de je ne sais plus quoi, mais qui pour moi, obstinément, sentait le café !

 

C'est comme une fois où je suis allée à une dégustation de grands crus. J'ai adoré la dégustation (et les grands crus !), mais j'étais incapable de parler d'arômes de framboise, de sous-bois, de noisettes et de je ne sais quoi encore. Pour moi, ça sentait surtout le très bon vin ! 

 

Décidément, cette étape de la dégustation n'est pas facile.

positivethinker.
Abonné

Du coup j'ai pris l'option aliment libre car les questions sont moins precises.

Maintenant j'ai un nouvel exercice, et on me demande si les aromes de l'aliment deguste sont agreables ou desagreables (en mettant une note de 1 a 10), puis un peu plus bas, on me demande de noter la qualite gustative globale de l'aliment (la aussi de 1 a 10). C'est quoi la difference entre ces questions lol ?

080413075303_Rikki.
Abonné

Les arômes, d'après ce que j'en ai compris, c'est les "odeurs dans la bouche". La chose me semble assez difficile à percevoir, d'ailleurs, mais disons que c'est ce qui se dégage de l'aliment avant que tu le mâches, donc pas encore vraiment le goût. 

 

Cela dit, je suis très docte, je peux tout t'expliquer très bien, mais je suis toujours "coincée" sur ma propre dégustation des trois premières bouchées, je n'ai fait que 3 dégustations en 5 ou 6 jours, et encore, j'ai l'impression d'avoir un peu expédié l'affaire. 

 

Par contre, une chose est vraie, j'arrive un peu plus souvent à prendre mon temps de déguster — pas au sens hyper technique de faire tout le sketch, mais au sens courant du terme — ce que je mange. Donc, on va dire que je suis sur le chemin... si, si... et toi, Positivethinker, ça va mieux ? Tu as arrêté de prendre du poids ? 

calico.
Abonné

Hello mesdames,

pour déguster et développer tous les arômes des aliments il faut du nez, pas forcément de la poésie. Non, non, vous n'êtes pas des untermensch, il ne vous manque rien du tout. Vous pouvez y arriver. Si,si.

Le goùt passe par le nez. D'ailleurs, quand on est enrhunmé tout est fade.

Pour bien déguster, il suffit de garder l'aliment dans la bouche en le faisant tourner avec la langue et de respirer et expirer par le nez, en gardant la bouche fermée. ça fait une boucle en circuit fermé qui permet aux capteurs du goùt situés à la base du nez de fonctionner. Et hop, miracle, le camembert dégage une bonne odeur de pied ou rien et là c'est louche. Et c'est là que l'on découvre que l'industrie agro-alimentaire nous vend de la cochonnerie sans goût et beaucoup de choses que l'on trouvait avant délicieuses sont insipides. 

 

Je crois me souvenir que dans les outils, ou bien dans les définitions, bref, par là-bas, il y a un article sur la dégustation dans lequel il est écrit tout cela, en mieux.

Bonne dégustation de camembert (bien gouteux).

Nikaia.
Abonné

Je pense que la qualité gustative comprend également tout ce qui est en dehors de l'arome : par exemple le craquant de la baguette (une bonne baguette peut encore avoir sont bon goûts mais avoir ramolli à cause de l'humidité),ou le fondant de la mousse, la texture d'une manière générale, le comportement en bouche (est-ce que cela reste longtemps ou au contraire apèrs 1 minute c'est comme si tu n'avais rien pris) ...

il est connu en cuisine qu'un bon dessert par exemple doit associer des textures différentes (du craquant, du fondant, du moelleux), si on peut rajouter un mélange de température (froid et tiède, frais et chaud), enlpus des aromes différents alors on atteint le graal ...

bonne continuation

Nikaia

Haut de page 
X