J'ai jamais eu aussi faim

lemonsha.
Abonné

Depuis que j'essaie d'attendre d'avoir faim pour manger, je n'ai jamais eu aussi faim!!!

Avant midi, dans l'après midi, le soir, j'ai le ventre qui grogne tout le temps!

Le coté positif c'est que c'est un signal que j'identifie trèèèès bien maintenant.

Comme j'ai du mal avec la satiété (trop, pas assez, juste bien??? j'y arrive pas encore), du coup je n'ajuste pas encore mes repas pour tenir jusqu'au soir (par exemple).

Est-ce que ça vous arrive à vous aussi?

Commentaires

Aezhenn.
Abonné

Oh oui ça m'arrive !

 

et dans une période où j'arrivais à bien m'écouter, en plus j'étais hyper frustrée parce que je n'avais jamais faim pour le dessert ;-)  

 

Je crois que ça finit par s'ajuster, ça ne peut pas venir d'un coup ! 

 

Mais si tu as faim dans la matinée, dans l'après-midi ou le soir pourquoi est-ce que tu ne manges pas ? tu n'as pas besoin d'attendre le repas !

lemonsha.
Abonné

C'est assez difficile de manger quand je suis au travail.

Quand je suis en réunion ou pas dans mon bureau, il faudrait que je me ballade avec mes snacks !

Mais je pense que ça va venir, que je vais m'habituer et ajuster.

Sciuc.
Abonné

Bonjour,

pour moi, il n'y a rien à faire, ça fait bientôt un mois que j'attends, comme ma sœur Anne, le la faim s'annonce. Je suis bonne élève, je mange donc très peu en attendant, mais c'est pénible. Le côté positif est que bien sûr je perds manifestement du poids (je flotte dans mes habits), le négatif est que l'attente est source d'angoisse (même si le mot est fort) et que je me connais assez pour craindre un retour de bâton de grande ampleur. J'espère que tout ce que j'apprends et mets en place en terme de dégustation me permettra d'anticiper.

Aezhenn.
Abonné

Tu ne ressens jamais la faim Sciuc ?

Et si tu ne manges rien du tout pendant une journée tu ne te sens pas mal physiquement ? tu n'as pas le ventre qui tire ?

lemonsha.
Abonné

Sciuc - Est-ce que tu sautes des repas pour voir si la faim vient?

hemipresente.
Abonné

Sciuc ben si ça se trouve tu as en fait un tout petit appétit qui est rassasié par le peu que tu manges ... ? Ca te paraît improbable ?

Sciuc.
Abonné

Pour vous répondre, comme ça fait plus de trente que j'ai commencé les régimes, (que j'ai arrêté de façon très salutaire il y a 14 ans quand j'ai lu le livre de G A "maigrir c'est dans la tête", mais sans avoir réussi à manger en pleine conscience pour autant), la faim n'a jamais été un facteur déclanchant des compulsions ou de quoi que ce soit d'ailleurs. Je mangeais à table, parce que j'avais envie, parce que c'était bon, mais aucun lien avec la faim... A un point qu'un médecin, il y a déjà plus de 20 ans, m'avait dit que si j'avais des débordements en fin d'après midi, c'est parce que j'avais faim... Je ne voyais pas le rapport.

De même, j'ai fait le GR 20 il y a 25 ans, ça date, mais je me souviens très bien que j'étais la seule à ne pas dire "j'ai faim", même si j'avais plaisir à manger aux étapes.

Bref, quand j'ai lu le livre de JP Z il y a trois ans, entendre parler de faim, ça a été une révélation et j'ai perdu 10KG en attendant d'avoir faim. Puis j'en ai eu assez de "jouer" et j'ai repris autant et plus parce que mes conditions professionnelles étaient propices aux compulsions... Bien sûr, c'est cette lassitude que je crains, c'est aussi pourquoi je suis là, pour trouver le soutien qui me permet de "persévérer". (C'est ma citation du moment, "il n'est pas nécessaire de réussir pour persévérer")

A ce jour, je n'ai toujours pas faim, je maigris, mais j'apprends aussi à me relaxer et pour moi, la solution est plutôt dans ce registre. Et j'espère toujours avoir faim au bout du compte parce que la dégustation me fait en plus de plus en plus être critique avec ce que je mange.

Il est possible aussi que j'aie peu d'appétit, mais la vie ne me l'a pas encore appris.

Tourmaline.
Abonné

Bonjour sciuc,

 

c'est très intrigant ce que tu racontes, surtout pour celles qui depuis, qu'elles suivent le programme, passent leur temps à avoir faim (comme moi, mais au bout d'un mois, ça se tasse, ouf... lemonsha !)

Je pense que cela vaut le coup de poser la question à un des chats du mercredi : qu'en penses-tu ?

Sciuc.
Abonné

Poser la question au chat, j'y pensais, je ferai ça à mon retour de vacances, en attendant, on est tellement décalé que j'espère bien avoir faim un jour. Je ne manquerai pas de le signaler bruyamment! 

J'en suis à mettre toute ma famille à mon rythme (ça les amuse bien, d'ailleurs..)

JOEL
Abonné

Oui Sciuc c'est vraiment surprenant ton rapport avec la faim (ou peut être ton "non rapport avec la faim")

Pour ma part, je dois dire que depuis que j'ai commencé le programme, je découvre un peu plus ma faim et je dois dire que j'éprouve désormais du plaisir quand je sens qu'elle arrive, commence à me tenailler ...  Si j'attends encore un peu qu'elle gronde dans mon estomac, je mange avec plus d'appetit , déculpabilisé et un peu d'euphorie qui me permet de manger moins car je déguste à fond et donc je me sens mieux

Je découvre une sorte de cercle vertueux : plaisir d'attendre sa faim, manger avec plaisir, ...

Cette méthode est super ... J'ai perdu 4 KG en 2 mois et en plus c'est assez simple . On redécouvre des sensations loin des codes et des idées toutes faites qui nous programment l'existence...

Je retrouve une certaine liberté : manger quand j'ai faim me fait parfois  faire des impasses entre midi et 2 et découvrir par exemple les environs de mon bureau plutot que le resto ou la cantine... manger parfois en dehors des repas quand la faim me prend c'est super ...

Mes enfants sont d'accord avec çà !

Haut de page 
X