Je découvre la faim - 22052012

Alexandra.
Abonné

Bonjour tout le monde,

depuis hier je suis à l'étape "Je découvre la faim".

Vu que dimanche soir j'ai beaucoup manger, hier je n'ai eu faim qu'à 10h30 et ça a donc été facile d'attendre le repas du midi pour manger. Mais là j'ai faim depuis 7h30 et je ne pense qu'à manger. Comment faire pour attendre le repas du midi et entre demain et après-demain attendre le repas du soir, afin de découvrir la grande faim ?

Vous avez des astuces ? Car là je sens que ça va être galère....

Merci d'avance pour vos réponses smiley

Alexandra

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

hello alexandra

je te conseille de te centrer sur ce que tu ressens, physiquement, les sensations physiques qui accompagnent ta faim

le but est de sentir toutes ces sensations, et pour sûr, elles font un peu peur, voire plus pour certaines

donc il faut aller à leur rencontre, les accueillir, les apprivoiser, respirer avec elle, et comme dit JPZ dans une vidéo que tu découvriras plus tard....  se dire.....  je suis capable de ressentir cela et pour autant de rester calme.....

 

aussi ne force pas trop sur la grande faim si c'est trop anxiogène pour toi, le but de l'exercice est de se familiariser avec ces sensations, pouvoir vraiment cerner les ressentis

bonne continuation

Pomdereinette.
Abonné

Dans mes souvenirs tu n'es pas obligée de tout faire dans la foulée (en fait, tu n'es obligée à rien, si tu ne te sens pas prête). tu peux aussi décider de réexpérimenter une petite faim, ou faire une pause, avant de passer à la grande. Te choisir un jour où ça te paraîtra moins anxiogène (soit des congés où tu pourras t'occuper soit à l'inverse un jour de travail). Quoi qu'il en soit, respecte-toi ! Faire pour avoir fait, ici ça ne marche pas.

Perso j'ai découvert que ms temps de pause étaient aussi des temps d'assimilation, donc pas perdus, au contraire ! Je reviens aux étapes plus motivée.

Bon courage. c'est une étape qui m'a beaucoup angoissée (j'avais fait un post dessus) mais qui au bout du compte m'a beaucoup appris et me sert toujours. 

Alexandra.
Abonné

Bonjour Izabelle et Pomdereinette, merci pour vos réponses.

Izabelle, je me suis en effet concentrée sur mes sensations et j’ai très bien compris ce qu’était la grande faim (oh oui !). Par contre je n’arrive pas à trouver de différence entre la petite faim et la bonne faim.  Elle se situe où ?

Cet exercice m’a permis de comprendre que je pouvais rester un moment en ayant faim, sans mourir pour autant, alors que je suis plutôt du style à souffrir de devoir attendre 5 minutes que le repas soit prêt, si j'ai faim :D

Pomdereinette, il m’arrive souvent de faire des temps de pause, d’ailleurs c’est ce que j’ai  fait la semaine dernière, car je ne me sentais pas de faire cet exercice lors de mes vacances.

Dernier jour de cet exercice, ça m’aiderait d’avoir votre aide pour comprendre ce qu’est la petite et ce qu’est que la bonne faim, merci !

Alexandra.
Abonné

En fait je crois que j'ai trouvé.

J'ai lu un jour une réponse du Dr Zermati qui disait que si on doute d'avoir faim ou non, c'est qu'on n'a pas  faim.

Aujourd'hui à 6h30 j'ai eu l'estomac qui s'est serré, comme s'il était tout vide. Dans cette situation je me pose toujours la question si j'ai faim ou non. Une heure plus tard j'ai les gargouillis, la gorge qui serre, la salivation. J'ai toujours pris ça pour la petite faim, mais en fait ça doit être ma bonne faim, et la petite celle qui passe et qui repart. C'est possible ?

lorraine
Marraine

Alexandra, super si t'as trouvé la réponse;yes merci d'avoir rappeler celle de JPZ.smiley Ma  p'tite faim à moi, c'est quand je la ressens à peine (au niveau du ventre un peu de place) et quand je peux attendre -2h env.- avant de manger . Bonne soirée.

Alexandra.
Abonné

Merci Lorraine wink

Bonne soirée à toi !

Pomdereinette.
Abonné

La petite faim, pour moi c'est "tiens, je mangerais ben un morceau, mais ai-je si faim que ça ? " et la bonne celle où oui j'ai faim et wouhahou qu'estce que c'est bon !

C'est vrai que c'est pas simple. Souvent je passe de bonne à grande faim pasque "c''est pas l'heure" ou "si tu commences tu t'arrêteras plus" (oui, je me parle toute seule) et du coup je crève la dalle et c'est là que je déborde.

mamzelzoï.
Abonné

Alexandra,

dans le protocole ils disent de suater 2 repas pour ressentir la grande faim. Mais cela dépend de ton métabolisme aussi!

Perso j'avais écrit à ma coach à ce sujet car métabolisme plutôt élevé et allaitement aidant, je savais que je me trouverais en état de grande faim aux alentours de midi-14h. En fait, si je saute mon petit déj, je ressens une vraie bonne faim dans la matinée (vers 8h si j'ai peu mangé la veille, vers 10h si j'ai exagéré la veille). Ensuite cette sensation s'en va, et vers 13h je me retrouve avec des maux de tête, des vertiges, une grande fatigue... bref la grande faim. Donc ce n'était pas la peine pour ma part de jeûner plus longtemps!!

Quant à la différence entre la petite faim et la bonne faim, petit à petit tu vas l'intégrer, à force d'être attentive : quand je ressens la bonne faim, un des signaux pour moi c'est l'allégresse à l'idée de manger. Manger à ce moment-là fait vraiment plaisir ; par exemple je suis sur le chemin du retour dans ma voiture, je visualise mon repas et j'en salive d'avance, avec l'estomac qui gargouille : là je sais que c'est une bonne faim!!

Par contre j'avais été déroutée de constater qu'il pouvait y avoir 2 vagues de bonne faim : elle arrive, reste un bon moment, puis s'en va si tu ne manges pas. Ensuite elle revient, plus insistante, mais ce ne sont pas encore les sensations de "grande faim". A cause de ce phénomène, j'ai cru un temps que la première vague était de la "petite faim" et je trouvais vraiment dur d'attendre systématiquement la deuxième vague.

J'espère t'avoir éclairée!! Je trouve que cet exercice est génial, et peut vraiment aider à maigrir car si on attend la plupart du temps d'avoir une bonne faim pour manger on réunit les conditions nécessaires pour être attentif à ses sensations alimentaires... et découvrir que le plaisir de manger est vraiment différent aide à moins manger sans faim.

(faites ce que je dis pas ce que je fais hum hum hum)

Alexandra.
Abonné

Pomdereinette, reconnaître que tu débordes lorsque tu as trop faim, c'est déjà énorme. Maintenant que tu en es consciente, tu peux travailler là-dessus wink

Mamzelzoï, mon métabolisme doit être proche du tien, car moi aussi j'ai faim vers 8h-10h selon le repas de la veille, et si je saute le ptit-déj, très faim à 12h. J'ai envoyé un mail à ma coach, mais je n'ai pas eu de réponses ...

Je crois que ma petite faim c'est lorsque j'ai les premiers signes de faim et que je me demande si j'ai faim ou non. La bonne faim est lorsque je sais que j'ai vraiment faim. Je prenais la petite faim pour de la non faim en fait.

Je dois maintenant remplir pendant 10 jours un carnet sur mes repas, si je mange quand j'ai faim, et si non pourquoi. Il est encore difficile pour moi de manger uniquement lorsque j'ai une bonne faim, les EME sont encore bien présentes...

Merci pour votre aide !

Haut de page 
X