je me demande ...

SWANINI.
Inscrit

d'après ce que je crois comprendre : le plaisir diminue à chaque bouchée pour arriver jusqu'au Rgustatif.

Alors au lieu de "garder le meilleur pour la fin", je devrais peut-être "garder le meilleur pour la faim", non ?

Sans rire, ça reste plus difficile à dire qu'à faire pour moi, pour l'instant.

Commentaires

FRED73
Marraine

Oui c'est sûr il vaut mieux manger ce que l'on aime en premier même si moi aussi j'ai du mal à faire ça ! 

izabelle
Animatrice forum

 moi je ne mange QUE du meilleur

au début, au milieu, à la fin

si un aliment te semble peu goûteux, interroge -toi s'il est vraiment  bien cuisiné, assaisonné, etc....

c'est important pour moi d'avoir du plaisir sur chaque bouchée

SWANINI.
Inscrit
Oui je comprends mais quand je mange un pain au chocolat j'adore tout mais je garde le chocolat pour la fin habituellement. En même temps avec cet exemple difficile de commencer par le chocolat ! ;-)
Léonore
Inscrit

Je commence par ce qui me fait envie en premier.

Imagine que tu n'aies plus faim (ou que tu sentes la baisse du plaisir gustatif) avant d'arriver à ce que tu préfères, tu auras quand même envie de continuer de manger et non d'écouter tes sensations. 

SWANINI.
Inscrit
Donc si un dessert le fait très envie, je commence par le dessert ? Faut que je travaille dessus. Mais bon peut-être que les desserts seront moins tentant quand j'aurai travaille sur les restrictions cognitives.
Léonore
Inscrit

Pourquoi pas. Et si tu n'as plus faim, tu ne manges pas le reste.

Je débute, je ne suis pas la mieux placée pour répondre. Je pensais plutôt unité alimentaire par unité alimentaire (dans une assiette de fromages, j'ai plus envie de tel fromage). Mais c'est vrai qu'on peut extrapoler au repas. 

izabelle
Animatrice forum

tu peux faire des expériences swanini

il n'y a pas de règles

personnellement je n'ai pas envie de commencer par le dessert, mais il y en a à qui ça réussit

il ne faut pas penser règles, astuces ou autre

mais simplement se mettre dans le moment

si dans le moment tu as envie de commencer par du sucré, eh bien vas-y, mais si tu n'as pas envie bien sûr ne le fais pas

c'est dur à savoir à l'avance de quoi on aura envie, et c'est pourquoi il faut être souple et flexible

le fait d'être dans le moment permet de répondre plus à notre corps qu'à notre tête

et aussi du coup automatiquement de porter plus attention à nos sensations

cela nous aide aussi pour nous arrêter de façon naturelle

chocoboum.
Abonné

c'est dfficile tout simplement de savoir de quoi on a envie - quand on habite loin des lieux de commerces, les réserves ne correspondent pas forcément à notre envie du moment et notre envie du moment ne correspond pas non plus forcément à ce que les autres membres de la famille ont envie !

C'est un véritable puzzle à réaliser que de prévoir les repas !

je dis vivement l'été qui fait pousser ce que j'aime dans le jardin et qui est bien frais et gouteux ! mais en attendant il faut faire avec ce qu'on a - à midi j'avais envie de brocolis, ce que j'ai fait, mais j'ai été la seule à en manger - du coup jeles ai trouvés moins bons d'une part (le coté psy) et de l'autre coté, il m'en reste et si ce soir je n'en ai plus envie ou demain.......ça me contrarie de jeter tjrs - ok c'est bon pour le compost !

SWANINI.
Inscrit
C'est bien vrai. Plus l'envie ou non de cuisiner. Peut-être au congélateur le reste de broco ?
izabelle
Animatrice forum

ou dans une tarte ou un gratin?

j'adore les brocolis

 

moi aussi je suis loin de tout commerce

mais bon les placards sont bien remplis et j'ai un grand congel aussi

 

quant aux autres membres de la famille, je ne leur demande même pas de quoi ils ont envie : chez moi c'est celui qui cuisine qui fait selon son envie

Haut de page 
X