Je me libère ... Peut être trop ? ! - 14022014

Maudl.
Abonné
Bonjour! Je suis inscrite depuis 1 mois maintenant et suis très appliquée à bien faire ! Il y'a quelques jours j ai eu comme une sorte de déclic, je respecte absolument tout ce qu on m a appris et me sens délivrée et absolument convaincue que ce programme est celui que je devais suivre. J'ai mis de côté tout les préceptes de la diététique, je ne me concentre que sur ma faim et ça marche j ai déjà perdu presque 3 kg. Mais je pense être trop décomplexée ! Je ne me force pu à manger mes satanés sacro saint légumes par exemple. Je suis revenue en mode ado nouilles, riz, pomme de terre. En retournant sur mes carnets, pratiquement tous les midis je me suis contentée de pain beurre ou de brioche au nutella ( toujours en respectant ma faim bien sur ) Est ce une étape après mes 15 ans de restrictions? Je vais voir comment va se dérouler la suite, j ai quand même un peu peur du retour de bâton ! Enfin je profite pour le moment et on verra bien ! Bise a vous

Commentaires

shackleton.
Abonné

Salut Maudl,

 

T'inquiète, moi aussi j'ia mis les préceptes diététiques de côté depuis Noël et ça fait -6 kg pour moi wink. Pas grave tu sais, viendra un jour où tout ça se régulera.

Nutelle + brioche + faim = tiercé gagnant !

Au plaisir de te lire

Shack'

izabelle
Animatrice forum

oui bien sûr ce n'est qu'une phase

on a besoin de féculents et sans doute ils ont été  "interdits"  ou restreints trop longtemps

je mange des pâtes presque tous les jours,  et si ce n'est pas le cas, du riz ou des pdt, c'est normal tu sais

pour la brioche au nut, si tu arrives à respecter ta faim  et que tu maigris, pas de problème

tot ou tard, ton corps demandera des fruits et des légumes

je me suprends maintenant à baver d'envie devant un bon kiwi.....   et à me régaler de pommes.... et à me desepérer (comme ce midi)  lorsque je n'ai plus d'endives  (moi qui honissait cet aliment dans ma jeunesse)

le tout c'est aussi de se faire confiance quand on a envie de ces aliments-là....

 

mais oui ce n'est qu'une phase  et si tu suis ta faim,  tu n'as rien à craindre, aucun retour de baton

reste juste à l'écoute de toi-même et c'est déjà très bien

Maudl.
Abonné
Merci les filles ;) Ça me rassure ! Donc je vais continuer a profiter de ma faim sans cogiter !! Bon dimanche. Bises.
marieal.
Inscrit

en lisant ton post, je me rends compte que c'est peut être ça qui fait que je ne maigris pas: je continue à manger trop équilibrée et du coup, mes petits plaisirs je les rajoute à une alimentation "équilibrée", Je vais réfléchir à tout cela...

Lavienrose.
Abonné
Marieal, ton post est excellent....." Je mange trop équilibré .... C'est peut-être pour ça que je ne maigris pas"!!!! J'ai fait un petit raccourci mais j'adore.... Oui je suis en train moi aussi de constater que je ne mange pas encore avec plaisir/envie. Hier j'ai mangé à la cantine une part de quiche SANS légume SANS pain ET un dessert bien chocolaté: une religieuse.... Ben j'ai quitté la table j'étais heureuse!!!!
Violette28.
Abonné

Marieal, merci, tu as réussi à transcrire en une phrase ce que je ne savais pas comment dire!!!

Moi, j'ai commencé LC depuis un an environ, et à presque chaque repas, je n'ai pas envie de grand-chose, à part du "diététiquement PAS correct".

Donc, je t'envie beaucoup, Maudl, d'avoir plongé là-dedans en écoutant ta faim, car je crois que c'est ce que j'aurais du faire aussi depuis le début. La preuve, les fois où je mange "pain-beurre-miel" le soir à ma faim, c'est là que je commence à maigrir!!!

Sauf que je me fais rattraper par la petite voix qui me dit:  "euh.... tu crois quand même pas que tu peux te nourrir comme ça toute ta vie? Et tout ce sucre? Et le diabète?", du coup, je ne vais pas au bout de l'expérience, et je rajoute des douceurs à mes repas alors que je n'ai clairement plus faim....

Parce que oui, ce qui me fait peur, c'est d'entrer dans un "régime pain-nutel.." qui me fera tomber dans les vapes à cause d'un manque évident de vitamines, protéines et autres....

marinebreizh.
Abonné

[quote=marieal]

en lisant ton post, je me rends compte que c'est peut être ça qui fait que je ne maigris pas: je continue à manger trop équilibrée et du coup, mes petits plaisirs je les rajoute à une alimentation "équilibrée", Je vais réfléchir à tout cela...

[/quote]

Moi aussi j'apprécie ta formulation !! tu mets le doigt sur ce que je commençais à entrevoir...

Malade hier j'ai fait les courses ce matin dans un magasin plus petit et avec moins de produits basiques et une partie épicerie fine...

J'ai pris des produits plaisir ...  la réflexion "mais et les légumes, les fruits etc..." m'a traversé l'esprit ; et j'ai eu l'éclair et me suis dit : mais c'est bien sûr tu es encore dans le contrôle donc tu n'arrives pas à décoller au niveau poids !!enlightened

Et que lis je après déjeuner sur le Forum ? ton post !!! Merci Marieal ....yes

Merci aussi à celle qui a initié ce post qui nous mène à ce constat !

Anairë.
Abonné

Bonjour Violette,

Je suis inscrite depuis une semaine seulement, je viens juste de recevoir le bilan de mon premier carnet...et de monter sur ma balance...après une semaine où j ai essayé de jouer le jeu à fond, manger quand j'avais faim mais en ne mangeant que des choses qui me faisaient envie....et m'arrêter dès qu'il me semblait que je n'avais plus faim....et j'ai perdu du poids...!

D'après moi il ne faut pas avoir peur si on mange ce qui nous fait envie car je pense que le corps effectivement régulera de lui même ses besoins en nous dirigeant vers les bons aliments et qu' au bout de quelque temps de pain-beurre-miel tu reviendras vers les fruits et les légumes dont tu auras envie....

Je suis persuadée que nous sommes sur la bonne voie pour enfin être en paix avec la nourriture et retrouver le plaisir......

izabelle
Animatrice forum

bravo c'est super....

il faut essayer de lacher le controle, mais surtout écouter notre corps

si les "envies" de diététiquement pas correct  sont des EME,  on risque d'en consommer une trop grande quantité, prendre du poids ce qui est un peu décourageant

mais si on a une bonne faim, on s'écoute, pas de souci,  du moment qu'on est prêt à s'arrêter au bout d'une ou deux bouchées, ce qui suffit parfois....

bien sûr, si on se force à manger certaines choses pour équilibrer et qu'on rajoute en plus d'autres choses, ça fait trop

 

moi quand tout ça me trotte dans la tête,   j'essaie toujours de me "recentrer" sur mon corps, mon estomac,  et de me poser la question  "de quoi ais-je envie?"  mais dans mon corps, pas dans ma tête

comme si je donnais la parole à mon estomac......   souvent le soir par ex  je n'ai pas envie de salade, alors que le midi j'en ai une énoorme envie.....

si j'écoute vraiment les envie de mon corps, je n'ai quasiment jamais envie de sucreries ou de gateaux

quand j'ai une envie de sucré, c'est plutôt une EME (dans mon cas),  auquel cas j'en prends quand même, mais un tout petit peu, je déguste.....

 

bref, tout ça pour vous dire, quand les pensées et le controle nous prend trop la tête,  moi je reviens à mon corps, la sagesse de mon corps, qu'est-ce qui l'attire comme aliment? 

marieal.
Inscrit

marrant que ma phrase vous ait fait réagirsmiley

ceci dit je ne sais pas comment gérer cette reflexion...je m'explique: si je pense alimentation pendant un repas,de quoi ai-je envie? je pense à des trucs équilibrés, remplacer mon repas de midi par un croissant, du nutella ou des bonbons, ça me fait même pas envie..j'aime la salade, les trucs frais, les légumes, le poisson, bref ça ne me coute pas de manger équilibré..

.par contre, mettez moi un croissant , un bonbon sous le nez en dehors des repas, je ne résiste pas....rajoutant cet apport calorique à un repas déjà équilibré..or, j'ai quand même très souvent des sollicitations comme celle là, surtout au boulot. Il suffit que j'attende ma faim , ce que je fais la plupart du temps, mais je ne maigris pas pour l'instant, je stabilise mon poids sans plus rien m'interdire ce qui est bien.

mais je me demande si je n'aurai pas intérêt pendant quelques temps à manger deséquilibré, remplacer mes repas équilibrés par tous ces trucs que je mange sans faim entre mes repas...histoire de ne plus craquer aussi souvent sans faim une fois que mon esprit aura integré que y'a pas besoin...

Violette28.
Abonné

Bon, ben, je ne sais pas encore écouter les envies de mon corps alors... Parce que c'est très rare que j'ai envie de truc frais, de salades, de légumes, de poisson.... Ca arrive, mais vraiment c'est rare... A la rigueur des fruits parfois: une orange pressée, une poire à l'occasion, une pomme... Mais des légumes, non, jamais envie... Et ça me déprime un peu.... frown

J'ai l'impression de ne me satisfaire d'aucun gout d'aucun aliment...

En y réfléchissant, j'ai surtout des EME de fin de repas et j'ai aussi un "problème" avec la collation de fin de journée (je vais peut etre retourner sur le post d'Anthezome sur le gouter d'ailleurs, pardon si je me trompe sur l'orthographe du pseudo). Je ne grignote pas vraiment finalement, j'ai juste 4 repas par jour, mais on dirait qu'ils ne me satisfont jamais... Bizarre.....

Marial, je te dirais: profite de tes repas équilibrés, mais pourquoi ne pas troquer un seul aliment équilibré de ton repas contre un croissant, juste pour tester si le croissant te fait toujours envie dans la journée quand tu l'as déjà eu?

Pattie.
Ancien abonné

Alors ça, moi, je n'ai pas hésité une seconde à le faire ! Des repas de gâteaux, j'en ai fait beaucoup au début. Et même encore, dès que j'en sens l'envie, je n'hésite pas. Un midi, au retour de courses un peu stressantes, j'ai fait un repas avec des biscuits apéro, une crème dessert et un biscuit. Je remplace parfois mon repas du soir par un chocolat chaud-tartines de beurre dès que les règles commencent à me dérégler.

Maintenant, ça devient plus rare. Un repas de gâteaux, maintenant, ben bof. C'est trop uniforme, même avec des gâteaux de goûts et de textures différents. Au final, ce qu'on sent, c'est le sucre et le gras. Parfois, je fractionne nettement tout le reste pour me permettre de prendre un dessert plus conséquent. Parce que renoncer aux goûts multiples d'un repas pour le goût assez uniforme d'un dessert (même bon), ça m'intéresse moins qu'au début. C'est normal : tout ce qui est interdit est généralement très désirable, et ce qui est rare est souvent enchanteur.

Rien que pour ça, je trouve que ça vaut nettement le coup de se faire des repas de gâteaux si on en a envie. Déjà, c'est vraiment bon ! C'est exotique ! En plus, ça se régule sur les autres repas. Ca transforme les "Il faut manger des légumes, c'est bon" en "Rhâ, de la salade, MIAM ! Oh, une pomme, quel bonheur !" Et puis ça me permet de moins céder aux EME. Si j'ai envie de me cocooner avec de la nourriture, je peux, j'ai le droit, je le fais. Du coup, les fois où je décide de ne pas céder à mes EME, c'est plus facile : puisqu'un autre jour, je n'hésiterai pas à faire un ou plusieurs repas à faire hurler un diététicien pro-régime.

Le seul truc qui peut géner, c'est d'arriver à s'arrêter. Le goût devient moins bon, mais parfois ça ne suffit pas. Pour le moment, c'est en amont que je m'"arrête" le plus souvent : je prends une petite quantité de quelques aliments sucrés. Parfois, j'arrive à m'arrêter en aval : je m'oblige à prendre conscience du changement de goût, je regarde l'heure pour voir combien de temps il me reste jusqu'au prochain repas (j'aime ma compétence toute neuve et toute fragile à avoir faim à l'heure des repas avec mon mari). Et si je n'y arrive pas, ben j'aurai faim plus tard, tant pis, c'est un choix.

J'ai eu une petite frayeur quand un ongle s'est un peu effrité, il y a deux semaines. Je me suis dit "Ouh là, ça y est, je suis en carence !" En fait, c'était juste un accident de manucure, j'ai fragilisé le coin d'un ongle en le limant un peu de travers, les autres vont très bien, et l'ongle "accidenté" repousse normalement.

marieal.
Inscrit

oui, je crois que je vais enfin débloquer quelque chose: apprendre à faire des repas de n'importe quoi et aussi apprendre à vraiment écouter mes sensations, mes envies et les signaux de mon corps,  y'a vraiment un truc à creuser de ce côté là...tout est lié, j'en suis de plus en plus sûre!

izabelle
Animatrice forum

moi je n'ai jamais fait de repas de gateaux

en fait  il y a une étape du parcours,  où on fait un déjeuner de chocolat ou truc dans le style

 

mais moi, comme toi Marie, je n'ai pas vraiment de plaisir à faire un repas : brioche-nutella

je préfère me garder une place pour un dessert si j'en ai envie

un peu moins de plat,  un petit dessert.....

 

pour que ces "extras" soient moins attractifs, c'est vrai qu'en en consommant régulièrement, ça devrait diminuer leur  "sexitude"

moi par exemple certains desserts que ma fille me réclame toutes les semaines (les enfants adorent la répétition) et que j'aimais avant, je n'en ai plus du tout envie.....  quand ça devient la routine.....

 

donc pour mon cas, je me suis fait beaucoup de desserts maisons en petite quantité, à une époque même tous les jours

aujourd'hui je n'ai presque plus jamais envie de desserts.... 

lorraine
Marraine

Moi ce que je ne fais plus c'est "le déiétiquement correct en version équilibrée" : 5 fruits et légumes/jour, des féculents et des légumes à chaque repas, matière grasse et laitages très mesurés....avant LC je faisais cela sans jamais sauter de repas et je pense que je mangeais trop parfois, ca jen equestionnais pas ma faim,  sans jamais non plus manger de "vrais" desserts que j'adore ou autre chocolat au lait

Maintenant, Je ne compte plus ni le nombre de fruits et légumes, ni de cuillers de ceci et de cela....Cela m'a sacrément apaisée....et je mange les aliments dont j'ai envie. Je crois qu'une des clés est là, suivre ses envies du corps et du coeur....Pas le mental...

Et sans plus jamais me questionner si c'est bien ou pas ou équilibré ou pas ...et selon les jours je fais un repas juste  tarte flambée chocolat ou viande légumes et riz , ou tapas chocolat, soupe et 3 desserts (genre fruit yaourt chocolat), ou fromage salade verte, tarte, desfois je mange la même chose plusieurs jours de suite par goût....

Je ne mange peu ou pas au petit dej car pas très faim...;Il m'arrive de me délecter -au boulot- d'un croissant et  alors j'ai moins faim à midi et je mange moins....Je me suis déjà rendu compte aussi que quand je mangeais du chocolat hors repas je n'en reprends plus en dessert (car j'ai eu ma dose, j'ai plus envie) ...

Et au final, je pense que si je vérifiais à la fin du mois, je mange très diversifié et de tous les types d'alments...

Voilà pour mon témoignage

capuccino
Marraine

J'ai bavé d'envies pendant des années devant certaines patisseries sans pouvoir les manger sans culpabilité. J'ai aussi bavé d'envie pendant la même période devant les tablettes de chocolat que la marmotte mettait dans l'aluminium...Je paniquais devant le choix qu'il me fallait faire devant ces vitrines réfrigérées où tronaient des tentations plus belles les unes que les autres...ça, c'était avant,avant LC.

A mes débuts sur le site, j'ai eu tour à tour ma période tout sucre, très gras, tout industriel, tout restos...Et puis tout passe, tout lasse, tout reprend sa place.

Aujourd'hui, je constate que la dernière patisserie achetée était...une part de flan...je ne sais plus quand. Je me fais plaisir dans mes choix alimentaires mais je peux aussi manger "raisonné" parce qu'il ya de la viande, ou du poisson à finir dans le frigo...Je ne me pose jamais la question de savoir si mon repas est équilibré ou pas. Je n'ai jamais autant apprécié le bon pain frais ou de la veille et toasté au petit-déjeuner au détriment de croissants ou pains au chocolat.

Mon répertoire alimentaire a diminué spontanément même si je suis toujours prête à découvrir de nouvelles saveurs. Mon frigo peut-être presque vide, cela neme fait plus peur. Je ne fais plus de stocks, je ne remplis plus mon congélateur...

Quoi de meilleur qu'un simple plat de pâtes au beurre quand la faim nous tenaille. Quoi de plus banal qu'un macaron du maitre Pierre Hermé quand on est rassasié...

Ecouter ses sensations alimentaires, y répondre, écouter à nouveau et recommencer et se découvrir enfin mangeur régulé...

Rassurez-vous on y arrive, vous y arriverez, faites-vous confiance.

Pattie.
Ancien abonné

J'ai beaucoup pensé à ton post, aujourd'hui, Capuccino. J'aime quand les marraines nous racontent comment ça peut être, plus tard. Ca donne comme un courant d'air frais aux difficultés qu'on rencontre, ça les met en perspective, et ça montre que ça vaut le coup d'y travailler.

Maudl.
Abonné
Merci a toutes d avoir participé à cette réflexion . J ai hésité a écrire ce post et en vous lisant, je me dis que j ai bien fais de me lancer ! Vos réponses contribuent a mon " decomplexage " !! Donc 1 semaine après l écriture de ce sujet, ma période brioche nut s est en effet estompée et plusieurs fois cette semaine je me suis surprise a avoir besoin de poire ( alors qu en période regime avant LC je les détestais ) ce midi je me suis même délectée avec des lentilles ! Enfin le chemin est encore long mais ça fait du bien de se " desendoctriner" et d'apprendre a vivre l esprit plus léger !
izabelle
Animatrice forum

bravo c"est super!!!

Haut de page 
X