La fin des régimes - 21032012

Nina.
Abonné

 

Bonjour,

 

J’ai fait mon 1er régime à l’adolescence. Avec le recul je sais que je n’avais aucun kilo en trop, je n’arrivais juste pas à accepter ma silhouette.

J’ai toujours repris les kilos perdus et même plus à chaque fois.

20 ans plus tard, après des dizaines de régimes, je me suis retrouvée réellement en surpoids et avec un rapport à l’alimentation totalement conflictuel. Moi qui aime manger, je n’y prenais plus aucun plaisir car j’étais trop tiraillée entre de la frustration quand j’essayais d’être raisonnable et de la culpabilité quand je m’autorisais un écart.

Il y a 6 ans environ, j’ai suivi un régime protéïné. J’ai perdu plus de 10 kg mais malgré les compléments alimentaires, vitamines etc, j’en suis sortie épuisée et déprimée.

J’ai pris conscience que je jouais avec ma santé et j’ai alors décidé que ce serait mon dernier régime.

J’ ai évidemment repris tous les kilos perdu mais je me refusais à refaire un régime car je pensais que le secret pour maintenir mon poids idéal résidait dans une alimentation équilibrée.

Plus facile à dire qu’à faire pourtant, car pour moi une alimentation équilibrée ne devait pas me priver de mes aliments préférés (trop sucrés ou trop gras) à condition qu’ils ne prennent pas non plus une place trop importante. Or j’étais incapable de trouver un juste milieu.

J’ai découvert la méthode par hasard et  j’ai été emballée immédiatement. C’était exactement ce que je cherchais à faire sans trop savoir comment m’y prendre pour me sentir enfin en paix avec mon alimentation.

Cela a été un vrai soulagement. Plus d’interdit, plus de culpabilité. C’était un poids énorme que je portais, je n’en pouvais plus.

Le début de programme a été pour moi l’occasion de lâcher du lest et de me sentir plus légère, si ce n’est dans mon corps au moins dans ma tête.

 Les 2 ou 3 premières semaines j’ai recommencé à manger tous les aliments que je m’interdisais ou que je rationnais

Du coup mon alimentation a été principalement constituée de ces aliments interdits. Mais petit à petit j’ai eu envie d’autres choses. J’ai beau aimer les pâtisseries et le chocolat , on s’en lasse si on ne mange que ça. Et j’ai intégré d’autres plats dans mon alimentation qui petit à petit s'est équilibrée.

Du coup je ne suis plus obnubilée par la nourriture ! Je me posais sans cesse des questions ou me faisais des reproches : « Qu’est-ce que je vais manger au prochain repas ? J’ai envie de manger de ça mais j’en ai déjà mangé hier, ce n’est pas raisonnable. Il faudrait que je réduise les portions, mais j’aurai faim par la suite… » Et j’en passe. 

 

Maintenant, quand je prépare un repas, ma seule préoccupation est : qu’est-ce qui me ferait plaisir ? Et bien souvent je suis surprise de voir qu’un équilibre s’est établit entre les aliments que je m’imposais et ceux que je m’interdisais auparavant. Le plaisir de manger reste au centre des préoccupations, bien plus que la perte de poids.       

J’ai aujourd’hui l’impression d’avoir l’esprit libre et de pouvoir consacrer  mes pensées à autre chose. Je me surprends parfois à ne pas avoir envie de chocolat alors que j'en ai dans mes placards et qu’auparavant je devais lutter en permanence pour résister à mes pulsions.

J’ai arrêté aussi de me faire des reproches, je suis plus sympa avec moi-même. Je cherche à me faire plaisir en mangeant. Ca fait tellement du bien de se lâcher la bride de temps en temps et d’être un peu cool avec soi-même.

Et cerise sur le gateau: j’ai perdu plus de 6 kg à ce jour et je n'en suis qu'à la moitié du programme.

 

 

 

Commentaires

REMLYMPH.
Abonné

Bonjour Nina

 

C'est génial, moi j'ai commencé il ya 3 semaines et déjà beaucoup moins de conflits et la tête reposée car plus de régimes, plus de calculs plus de pesées et plus de points et autres choses contraingnantes que j'ai faites auparavant.

Pour l'insatnt je ne me pèse pas, je verrai dans quelques semaines...

 

danseuse37.
Abonné

Bravo Nina pour ce super parcours yes Tu vas voir, tu vas te sentir de plus en plus légère (et je ne parle pas des kilos envolés wink) mais bel et bien du poids de la culpabilité et de l'obsession dont tu es entrain de te défaire!

Encore bravo à toi et très bonne continuation!

Noelle
Marraine

bonjour Nina, quels changements! dans ton comportement alimentaire, mais aussi vis a vis de toi meme, avec la plus grande gentillesse a ton égard et la tolerance; en ce moment,apres plus de 7 mois de LC,  je decouvre que je peux manger des aliments que je m etais interdits (les pates) et que j avais des tas d'aliments tabous, pas seulement le chocolat! et que le monde ne s ecroule pas (comprendre : je ne reprends pas les kilos que j ai perdus),

bonne poursuite du programme!

Nina.
Abonné

Bonjour Remlymph,

J'ai mis du temps moi aussi avant de me peser après avoir commencé le programe. 

Et tant mieux. Rien de pire que l'obsession de la balance avec pesée tous les matins à jeun et toute nue (on ne sait  jamais, qu'une petite culotte fausse complètement le résultat!). C'était source d'angoisse et de découragement quand apparaissaient 200 gr en plus après une journée de privation.

C'est bien plus agréable de se sentir mieux dans ses vêtements ou de pouvoir rentrer à nouveau dans ceux abandonnés au fond du placard.

Mais rien que pour la sensation de libération vis à vis de l'alimentation ça vaut le coup.

Bon courage pour la suite et surtout beaucoup de plaisir à table.

Haut de page 
X