La malédiction des biscuits au chocolat - le 22/11/2011

Laurette2.
Abonné

Je n'ai fait que sept ou huit mois de régime en quarante ans : coooool ! Et j'ai jamais été fichue de ne pas manger quelque chose qui me faisait envie. Donc, ce serait très excessif de dire que j'étais en restriction cognitive. Ce serait plus exact de dire : restriction, connais pas (ou : presque pas connu).

Alors, comment se fait-il que je me mette à compulser sur les biscuits au chocolat ?

Je mangeais de temps à autre des biscuits aux céréales (tiens ? ça existe des biscuits sans céréales ?) et au chocolat. Raisonnablement : un petit étui de 5 en guise de petit-déj ou de goûter.

Il y a une quinzaine de jours, j'en achète. Il y a une dizaine de jours, j'en rachète. Il y a une semaine... etc. Bref, je réalise que je suis passé d'un étui à deux ou trois. Et je me dis : ok, changeons un peu. Alors j'achète la semaine dernière un paquet de P*** É***. Vous savez, le petit-beurre avec une mini tablette de chocolat dessus ? Une invention diabolique : en une soirée, je finis le paquet !!!

Le lendemain ou le surlendemain, je me dis : trop dangereux le P*** É***. Revenons aux biscuits choco-céréales. Et là, en une soirée, j'enchaîne les étuis de 5. Hor-ri-ble !

Si quelqu'un peut m'expliquer pourquoi je me mets tout à coup à compulser sur un truc dont je ne me suis jamais privée, alors qu'en plus je n'ai jamais été accro au sucré... je suis preneuse !

Commentaires

Kirilune.
Abonné

Et si ce n'était pas les biscuits mais le Moment, le responsable des compulsions ?
Et si lâcher prise sur ce sujet (ces compulsions là, à ce moment précis, avec cet aliment particulier) te permettait de ne pas tomber dans l'engrenage d'une compulsion qui revient sans cesse juste parce qu'on veut l'éviter (et qui donc tient plus de place dans ta tête qu'elle ne devrait) ?

Je me donne des pistes en même temps que j'essaie de t'en apporter smiley sauf que moi, je suis accro au sucre et aux douceurs.. et je sais donc pourquoi mes compulsions tournent autour de celà.

Lyphaé.
Abonné

Au début, je pensais que mes compulsions étaient uniquement dues à la restriction.

Et puis j'ai fini par comprendre qu'elles étaient avant tout dues à mes émotions : je mange quand je suis fatiguée, quand je m'ennuie, quand je suis triste, quand je me sens mal.

Et le pire, c'est qu'en général je ne remarque pas ces émotions (sauf l'ennui et la fatigue) : je remarque juste l'envie de manger, sans raison apparente. Par contre, si je m'arrête deux minutes et que je fais attention à moi, à mes émotions, à mes ressentis (notamment via la RPC mais c'est pas obligatoire), je réalise que je suis triste, ou mal, ou... Que je suis pleine d'émotions négatives qui me donnent envie de manger.

Peut-être que c'est ton cas aussi ?

Laurette2.
Abonné

Mmmmoui...

Je me suis d'abord demandé pourquoi je me mettais à avoir des compulsions alors que je n'en avais (quasiment) jamais eues.

Le temps passant, j'en viens à me dire que je devais en faire sans le savoir et que l'effet de LC c'est de me les révéler.

Et vive la lucidité !

Mais ça m'énerve, ça m'énerve...

Haut de page 
X