Aller au contenu principal
Accueil forum       Retour à liste des sujets

La pizza maudite

Linecoaching au quotidien Mes débuts sur Linecoaching
03 fév 2014 à 20h

Bonsoir à tous!

J'ai envie de partager avec vous ce que je viens de vivre, en me demandant si ça vous est aussi arrivé.

En faisant pour la première fois l'exercice de "respiration en pleine conscience", j'avais très envie de manger une part de pizza énorme dans la cuisine. Cette part de pizza n'était pas vraiment à ma garniture préférée et je n'avais pas faim. Pourtant, après m'être attablée pour bosser et faire mes trucs, je me rendais compte que l'image de cette pizza me restait en tête, constamment, avec comme une petite voix en permanence "elle a l'air bonne, cette pizza, elle me fait bien envie, oh je veux la manger, j'ai tellement envie de la manger, je la veux je la veux je la veux", si bien que je ne me concentrais plus sur mon travail, mais que cette pensée se faisait dominante, imposante, elle me remplissait entièrement le cerveau.

J'ai alors tenté, pour la première fois, l'exercice de "respiration en pleine conscience".

J'ai suivi les instructions.

J'ai essayé de réfléchir à cette envie. Aux sensations. Aux émotions qui me traversaient sur le moment.

Et presque instantannément, j'ai éclaté en sanglots. Puis j'ai réfléchi au pourquoi.

Ma mère a encore commencé un nouveau régime. Le genre de régime pourri où elle bannit toute matière grasse et tout plaisir de son alimentation, le genre de régime qu'elle commence tous les lundis depuis que je suis née. Le genre de régime auquel elle m'a initié, ado. Le genre de régime qui m'a fait tomber dans les restrictions alimentaires puis dans l'anorexie. Puis dans la boulimie vomitive.

Je guéris actuellement, je suis encore fragile, j'ai encore mal.

Et de voir qu'elle recommence, encore une fois, un régime qui lui fera reprendre en double les kilos perdus; qu'elle a son mot, son jugement sur tout "pff qu'est-ce que c'est gras! mangez vos trucs, je fais mon repas à côté. haaa que je me sens bien, j'ai perdu (x) kilos!"... ça m' affecte profondément , et je ne m'en étais  pas encore rendu compte.

Je ne voyais que ce morceau de pizza grasse, qu'elle ne pourrait pas manger (à cause de son régime), mais que MOI, je m'enfilerai, avec un plaisir inouï, le plaisir de quelqu'un qui a compris la vie et qui ne se priverait plus pour un régime bidon.

Mais j'avais oublié un détail: je n'avais pas envie de cette pizza, je n'avais pas faim. Et je ne la mangerai pas.

Voir le dernier message

6 commentaires
Bravo!!! Quelle reflexion!!!

Oui, bravo pour cet exercice très intéressant, quelle jolie prise de conscience !

Super!

D'abord bravo à toi, je suis sûre que cete réflexion va te servir, et pas que pour cette fois...

Merci aussi d'avoir partagé avec nous cette expérience, c'est édifiant... Et moi qui ai du mal à me mettre à tout ce qui est EME-Zeen et RPC, c'est vraiment motivant!

Je te souhaite encore de belles victoires comme celle-ci! smiley

bravo de t'être donné ce temps-là, de te poser et d'avoir permis à cette émotion d'émerger

bien souvent, on"veut" rester dans l'inconscience et c'est bien ça qui entretient l'EME

tu as eu le courage de te confronter à ces souvenirs douloureux,  bien que ça soit du passé, quand ça revient dans notre tête, on a l'impression que c'est réel

l'histoire du "régime du lundi"  t'a fait beaucoup de mal dans tes jeunes années, aujourd"hui tu peux enfin prendre un peu de distance, en te connectant au moment présent

bravo, clap clap clap  yes

ah ouais, merci pour cela ! moi je bloque sur l'EME Zen, alors te lire, c'est super encourageant !

Wouah !!! Super EME-zen!!!! Franchement je n'arrive pas à dénouer autant quand je fais une EME ZEN!! Félicitation!