La Pleine conscience est mon amie - 05102011

dédé_la_fée.
Abonné

En fait, quand j'ai commencé les exercices proposés, je me suis aperçue que finalement, ça se rapproche de mes exercices pour gérer mon asthme. Du coup, c'est presque trop "facile" d'accéder à cette état d'hyper concentration sur ma respiration. J'ai hâte de commencer ceux pour gérer les émotions désagréables!

Ça me fait penser aussi au Qi Gong, que je pratique quand j'arrive à m'obliger de me poser. Finalement, c'est surtout ça le challenge, pour moi: m'arrêter plus de 5 minutes Quand j'ai une crise, je suis obligée de tout stopper pour reprendre mon souffle, mais sinon, je suis continuellement sur la brêche, à courir à droite et à gauche.

Voyez, je n'ai pas la télé chez moi, je ne vais même plus au ciné, j'emprunte des livres à la bibli que je rends le plus souvent avant de les avoir finis...  Je me retrouve à faire ma "décompression", ou plutôt ma "déconnexion" dans le bus (presque une heure), ou en pédalant sur mon vélo. J'ai la "chance" d'avoir eu jusqu'à présent une vie si chaotique et stressante que pour ne pas couler totalement, j'ai dû apprendre à gérer mes angoisses, mon impatience, ma susceptibilité, souvent sans avoir forcément de nourriture sous la main, donc, chercher une alternative. Alors déjà, prendre le temps d'avoir du temps, ça sera pour moi un P**** de progès!.

Commentaires

Laurette2.
Abonné

Bonjour !

oui, prendre le temps d'avoir le temps, ça me paraît une bonne piste, quand je te lis... wink

Moi aussi je suis très active. Peut-être pas autant que toi mais ce qui est sûr, c'est qu'une fois la journée démarrée, je ne m'arrête plus jusqu'au soir. Alors mon temps pour moi, je le prends le matin en me réveillant. 15 minutes, 30, une heure les bons jours. Je bois tranquillement mon café en regardant le paysage et je m'interdis toute véritable activité. Au programme : méditation (c'est ma bulle d'air) et écriture si j'ai le temps (c'est mon plaisir). Après j'y vais. Je t'assure que la journée se passe différemment selon que je prends ou pas ce temps-là. Ça a été long à mettre en place mais ça vaut le coup !

Je te souhaite de trouver la bonne formule pour toi, courage !

Marick.
Votre coach

depuis que j'ai commencé  la pleine conscience j'aime ce temps pris pour moi je sens que ça me fait du bien moi je la pratique dans les transport en commun ou en marchant dans la nature

Haut de page 
X