LC et jardinage - 19072014

ladyl56.
Abonné

En lisant les blogs et les forums (n'oubliez  pas je suis addicte wink) je vois que nous sommes plusieurs à parler de notre jardin et ce que l'on cultive, ça se rappote à l'alimentation et donc à LC ; CQFD.

Je me  lance :

Le jardin c'était le domaine de mon père. Par plaisir et aussi par nécessité (6 personnes à nourrir à la sortie de la guerre) il y passait bcp de son temps libre et m'y emmenait. En ce temps là on pouvait installer une petite selle sur la cadre des vélos d'homme ; le plus beau souvenir de ma petite enfance avec les grandes feuilles de rhubarbe débordantes de fraises , de framboises, de groseilles rouges et blanches sans oublier les groseilles à maquereaux.. on disait les "péteux";  Et les Reine-Claude, et les abricots .. bon j'arrête je salive déjà et mon étape c'est le fractionnement.

Puis les terrains ont été vendus [ mon père les louait ] pour construire des immeubles. De tout façon j'avais grandi et je m'intéressais à autre chose. De garçon manqué (je suis la 4e fille) je suis passée à "garçonnière" et ce n'était pas un compliment ;

Puis la vie en appartement pendant plusieurs décennies mais le jardin ne quittait pas ma tête, une accumulation de savoir théorique.

Me voilà à la retraite  depuis 7 ans avec  le temps et l'espace (1800 m2) pour mettre en pratique.

Avec la mer à 500 m donc vents salés, un sol pauvre couvert au départ de genêts à balai et d'ajoncs,  la roche qui n'est jamais très loin, la pratique n'a pas toujours été couronnée de succès ; mais comme je suis têtue (bretonne, berrichonne, bélier) je m'accroche même si je procrastine en achetant des plantes (en solde hi hi) qui me plaisent mais comme le terrain n'est tjs prêt à les recevoir j'attends et j'en perds. Quand je serai guérie je m'offrirai une petite serre.

Bon je vais arrêter pour aujourd'hui car je pourrais en parler des heures.

Et vous ? ça vous plairait de parler d'autre chose que de nos problèmes ? Je suis impatiente de lire vos succès et vos astuces.

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

ah Dieu sait que je n'ai pas la main verte, mais depuis 5 ans j'ai dû m'y mettre

un hectare de champ, en pente, voilà ce que j'avais autour de ma maison

beaucoup de talus en pente qui ont été créé pendant la construction de l'accès

et c'est moi qui ait tout planté et tout entretenu depuis ce temps là (sans RIEN y connaitre à la base, j'ai été élevée dans le béton)

des heures et des heures de jardinage

le potager reste anecdotique, même si une grande place lui a été consacrée, car pour l'instant je n'ai pas vraiment le temps, la terre doit être encore largement amendée,  tous mes légumes sont riquiquis c'est une blague qui fait beaucoup rire mon mari.....  pourtant la première année j'avais des courgette maousse, mais là elles sont riquiquis

j'ai aussi une aubergine riquiqui en ce moment....

hier j'ai récolté mes premières pommes de terre, un grand moment tout de même

je croyais avoir tout loupé car les pauvres dépérissaient et finalement une récolte honorable

j'ai une petite serre où j'ai  mis des tomates cette année

pas photo, elles poussent bien mieux qu'en pleine terre, dehors, sous la pluie et le vent froid de la nuit

 

le jardinage me permet de me vider la tête, mais avec la quantité de travail que j'ai à faire en ce domaine et le peu de temps à y consacrer désormais (plus la fatigue, hein c'est physique quand même)   je me sens souvent débordée

 

la meilleure façon que j'ai trouvé de ne plus me sentir perpétuellement débordée c''est de consacrer un peu de temps chaque jour à certaines taches

par exemple en ce moment 30 min de rotofil tous les jours pour essayer de retrouver le sol sur mes talus totalement envahis  d'herbes coriaces

je viens de tailler mes santolines, enfin en partie, c'est difficile mais je sais que le mal donné amenera la beauté quand elle refleuriront

je me suis concentrée sur la beauté et j'ai bien avancé

 

une plante que j'adore sur mon grand terrain ce sont les "gauras", je me faisais la réflexion que cette plante là est vraiment extra : prend de la place, garde beaucoup d'allure tout l'été, toujours fleurie, en blanc, facile à entretenir, aucun arrosage, bref la plante parfaite

ladyl56.
Abonné

j'ai vu une allée bordée de gauras de chaque côté c'était magnifique et comme ça se resème tout seul yes

Evelyne2212.
Abonné

Le jardin était aussi le domaine du Père. Patriarche, autoritaire, colérique, c'était SON Jardin. Interdit d'y faire quoi que ce soit, seulement regarder et féliciter. Et pourtant, c'est passé dans les gênes. J'adore comme je dis : gratter ma terre. Je vous passe les raisons qui ont fait que ce n'est que depuis quelques années que je m'y suis mise. Mais j'ai fait un constat : quand je suis les mains dans la terre, quand je parle à mes plantes, que je les arrose, que je cueille ma toute pitite récolte, je suis bien, je ne pense à rien et je pourrais y rester des heures si mon dos et mes articulations me le permettaient.

Pour moi, le jardin, c'est mieux que la RPC.

Amritaa.
Abonné

Excellent sujet ! En qualité de tourangelle bretonne de coeur, fille d'un jardinier taciturne, colérique, patriarche autoritaire je comprends vos histoires

 

J'adore la terre aussi même si mes talents sont quasi nuls mais j'adore désherber à la main parce que ça me détend, je suis seule avec moi même quand je fais ça et ça me fait un bien fou

 

Les jardiniers sont fantastiques, ils ont la terre, les graines, l'eau, le soleil, la lune et ils font des miracles en sachant précisemment doser et utiliser tout ça. Personnellement je les mets dans le top ten de tous mes top ten

ladyl56.
Abonné

parler de mon jardin, encore et encore ( ya k'ça qui m'intéresse...)

Ce matin j'ai du arroser et c'est du boulot, tirer les tuyaux, les déplacer pour ne pas âbimer les arbustes et les massifs. Bon c'est moi qui les ai voulus et plantés, tous, car :

En 1992 c'était un ancien champs de choux, tranformé en landier et battu par le vent.

De 2000 à 2007 : 2 grands rectangles de pelouse de chaque côtés de la maison et une haie tout autour, ce qui arrangeait bien mon Monsieur puisque c'est lui tond.  Maintenant il râle, même si je lui demande tjs son avis avant de planter mais ce qu'il voudrait c'est que je ne plante pas :

- mais quand tu vas t'arrêter !

- quand on ira en appartement, (il ne veut plus déménager) ou quand je serai morte.

Et puis planter, même si je fais bcp de boutures et que je ratisse toutes les bourses aux plantes du canton, ça coûte  ! (enfin pour lui, parce que moi je dépense uniquement pour mon jardin et mon petit-fils.  Heu aussi pour les livres, les soldes, les chaussures, les p'tits trucs pas cher mais qui ne servent pas à grand-chose etc etc blush

Dans mon jardin il y a, ni poules, ni canards, ni oies mais une cabane en bois très jolie, une pouponnière pour les plantes que  j'achète et qui doivent attendre, un service de soins intenssifs (je ne suis pas d'un naturel tendre et conciliant mais aux plantes je leur laisse toujours une 2eme voire 3e chance).

Allez ...

 

 

Evelyne2212.
Abonné

Un des bienfaits aussi au jardinage, c'est une de mes copines qui m'a dit un jour en riant :

le jardinage, c'est une activité de jeunes faite par les vieux !

Et c'est bien vrai. Rares sont les jeunes qui passent leur temps au jardin. Et c'est dur le jardinage : se baisser, se relever, se rabaisser encore, porter les seaux d'eau, monter sur l'échelle pour accrocher les haricots qui montent haut ou pour cueillir les fruits, se rabaisser pour enlever les mauvaises herbes, etc, etc.

J'ai trouvé aussi sur le site un conseil pour ceux qui n'aiment pas le sport : faites le ménage. On peut rajouter, faites le jardin, c'est du sport aussi.

Je cherche des graines de rose trémière couleur bordeaux foncé, très foncée. Qui en a ?

ladyl56.
Abonné

je pense en avoir bientôt car je passe souvent devant une maison qui en a de très belles.Elles doivent commencer à être en graine et je vais m'arrêter pour demander. Je te tiens au courant

Haut de page 
X