LC je mange sans gluten sans lait sans cereales mutées ... je partage mes idées menus si vous voulez ? - 30122013

IsaMiaou.
Abonné

Bonjour,

Pour des raisons de santé je suis un regime qui agit sur les douleurs inflammatoires

Je ne mange pas de cereales mutées : (blé, maïs, seigle, orge, avoine, kamut, épeautre, petit épeautre, millet...).

Par contre, je consomme des céréales non mutées (riz, sarrasin, sésame)

je pratique la cuisson douce des aliments et mange beaucoup de super salade en melangeant plein de légumes.

 

Ce midi :  mache, carotte rapée, ail, oignon, persil frais , vinaigrette huile de noix vinaigre de cidre et parmentier maison

(Purée maison ( je met du bouillon à la place du lait et du pur'vegetal de St Hubert en guise de beurre ) avec du steack de cheval )

Gouter : pomme cuite et si j'en ai envie , du gateaux aux carottes et amandes (une recettes extra)

ce soir : potage de legumes maison, omellette aux champignons

dans la soirée surement un yaourt de soja et des chocolat de Noel

Commentaires

IsaMiaou.
Abonné

Pour le reveillon je mange tout ce que j'aurais preparé :

 

Pour l'apéritif, j’improviserais mais je prévois des barquettes d’endives avec des dés de foie gras et des dés de poires. des bâtonnets de légumes avec une trempette.

L'entrée : Une salade de gésiers et tranches de magret séchés, avec des œufs de cailles, des cerneaux de noix et vinaigrette à l'huile de noix. Je ne l'appelle pas Salade Périgourdine, car il y a des querelles quand à la composition, et je suis ignare dans ce domaine. :).


Plat : Chaudrée aux 3 poissons je rebaptise ainsi ce qui est appelé tajine de poisson blanc dans mes recettes.
Suivi de salade, fromages pour ceux qui le désirent.


Dessert : le Gâteau Invisible d'Eryn, customisé. pommes et poires, que je couvrirais d'un tapis de génoise légère pour supporter une décoration adaptée. Entre autre , mon anniversaire ! (la recette de génoise légère = la base pour le gâteau roulé) (gateau avec farine de riz et st hubert vegetal)


Le Premier :
Pour l'apéritif, je prévois des samousas de boudin antillais , façon toasts de truite fumée, sur une rondelle de radis noir, et des bâtonnets de légumes avec une trempette.


Entrée : une terrine de saumon chaude, servie avec un coulis de poireaux.

salade, fromages pour ceux qui le désirent.


Dessert = une assiette de dessert : mini fondant au chocolat , sa boule de sorbet. et une mini salade d'agrumes( orange mandarine,pamplemousse )

kallmaker.
Abonné

bonjour isamiaou,

j'ai des problèmes digestifs qui m'obligent à ne pas manger de gluten ni lactose. Pourrais tu me donner tes recettes please car je ne suis pas une pro en cuisine et ca m'aiderait bien.

 

Merci, cordialement

IsaMiaou.
Abonné

Bonjour,

Avec plaisir.

La je suis en vacances mais je peux te donner quelques idées :

* Asperges, à déguster avec une sauce mousseline ou une vinaigrette bien relevée ( mousselin e= mayo allégée d'un blanc d'oeuf monté en neige)
* Escalope de poulet (ou veau),champignons, sauce crème moutardé ( avec de la creme riz cuisine de borg ou autre marque bio melé avec de la moutarde et du poivre)et riz basmati.(ou quinoa)
* Sorbet fraise maison, décoré d'une feuille de menthe.( tu mixes des fruits congelé avec du sucre (perso je prends ou du sucre complet ou du  sucre de fleur de coco à indice glycemique bas)  et ensuite tu ajout un blanc d'oauf dans le mixeur (non bauttu) tu remixe et tu degustes (ne se recongele pas)

 

mais le plus simple est d'aller sur mon blog cuisine qui a des menus adapté depuis deux ans. //www.mincejesuisgourmande.com/index.php?category/Menus-quotidiens

 

la je suis en hotel et j'ai juste prevenu les cuisines : comme c un buffet j'arrives a manger SGSL.

Au plqir de te lire. Et surtout donne moi un retour , dis moi ce que tu manges : on aditionne ainsi les idées

Pensouillarde.
Abonné

Hey, je reconnais le régime Seignalet ;-)

 

On peut s'échanger nos recettes si vous voulez, j'en ai des tonnes! J'ai appris à tricher pour faire des tonnes de bons plats grace à la farine de riz et à la crème de soja!

Soleluna.
Ancien abonné

je prends, je vous suis ! pas de caséine ni de gluten non plus... groumpf..

pas très funky, mais ça marche bien alors :)

doveline.
Abonné

Génial ce fil de disccussion... merci le filles de l'avoir remis à jour !

Il y a plein d'idées de menus d'alimentation anti-inflammatoire :-))... super !

Belle journée à toutes et à tous,

doveline

Pensouillarde.
Abonné

:-)

doveline.
Abonné

Coucou les filles,

Qu'est-ce que vous mangez au petit-déjeuner ?

La crème Budwig ou une de ces dérivées ?

Moi j'ai du mal avec ce petit-déjeuner.

Pensouillarde.
Abonné

Pour ma part, des galettes de riz avec de la margarine et du miel ou de la confiture puis du café.

doveline.
Abonné

Merci beaucoup pour ta réponse.

Belle journée,

doveline

IsaMiaou.
Abonné

Bonjour,  bienvenue les filles nouvelles :)smiley ravie si vous venez suivre ce fil

comme personne ne repondait ....

Je ne prends plus que rarement d epetit déjeuner puisque je n'ai jamais faim à ce moment la .

Sinon j'adore me mixer une banane avec du jus d'orange, et d'autre chose selon ce qu'il y a dans le frogo pour me faire une sorte de smoties.

Si j'ai tres faim, une galette ou une crepe de sarrasin c'est super vite fait (la difference = avec ou sans oeuf)

L'hiver, il m'est arrivé de me rechauffer une soupe.

Pour des idées menus depuis 2 ans ( mais en ce moment je delaisse mon blog) il y  a la //www.mincejesuisgourmande.com/index.php?category/Menus-quotidiens

Hier soir : jambon cru et reste de lentilles en salade avec tomates, concombre, poivrons

ce midi : avocat citronné sur lit de carottes, steak haché façon tartare, reste de haricots verts du maraichers cuit, si faim une peche ..

ce soir filet de merlu noir poché avec un riz cuisiné aux oignons et relevé avec des minis dés de chorizo (ca epice, c'est agreable en bouche) je mets du spigol dans le riz il a ainsi un gout et une jolie couleur.

doveline.
Abonné

Merci beaucoup IsaMiaou pour tes précisions concernant ton petit-déjeuner.

Je suis déjà allée sur ton blog ce matin.

Iil est très riche en recettes et en idées concernant les menus sans gluten et sans laitages.

Merci.

Je crois que je vais m'en inspirer.

J'ai aussi vu que tu suivais les principes de David Servan Schreiber... que je connaissais bien... ayant été memebre de guerir.fr/org pendant 3 ans.

Etant dans l'attente de la confirmation de mon hypothyroïdie à la rentrée... consommant encore très souvent beaucoup trop de fromages... et étant très souvent ballonnées avec des maux de ventre... je suis pratiquement sûre que je suis très souvent en dysbiose intestinale... car lorsque j'arrête de consommer certain aliments... ça va tout de suite mieux... y compris au niveau des douleurs musculaires, articulaires et tendinneuses.

Belle journée à toi et à toutes et à tous,

Bien amicalement,

doveline

IsaMiaou.
Abonné

En fait pour ma santé (plusieurs pathlogie) je pratique l'alimentation hypotoxique du DR SEIGNALET.

Soleluna.
Ancien abonné

Ce fil me parle aussi ! Je suis passée au sans gluten, sans caséine et sans sucre depuis janvier sur injonction d'un médecin ! Je suis en plus végétarienne (ni viande ni poisson) par choix ; j'essaie d'être locavore au possible, bref ça ompliqué ! :))

Mais je vois des résultats hallucinants, sur ma santé et mon énergie, alors je ne peux que continuer.

Isamiaou, pas eu le temps d'aller sur ton blog, j'irai pendant les vacances. :) Merci d'avance !

Je connais Segnalet aussi et suis très admirative du monsieur, c'est l'un des premiers en France à avoir étudié le lien entre alimentation et maladies chroniques (via l'inflammation). Ca se tient très bien. Par contre il y a une chose où je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout d'accord avec lui, c'est le crudivorisme. Grossière erreur. Très difficile à digérer. Surtout pour des organismes affaiblis par diverses pathologies. Je m'intéresse de très prêt à l'ayurveda, la médecine traditionnelle indienne. Le médecin que j'avais consulté et qui m'avait grandement aidé me voyait perplexe - il me disait qu'il fallait que j'évite le cru, à la rigueur l'été, mais encore. Et devant ma mine déconfite et ma remarque "mais et les vitamines?!" il m'a répondu : "vous en occident vous êtes obsédés par les vitamines. Mais vous ne vous posez jamais la question de savoir comment et si elles sont assimilées par votre corps." Il a totalement raison. Une alimentation cuite est bien plus digeste que du cru, le corps métabolise mieux, y'a moins déchets et donc moins de toxines :) C'est là où je trouve que Segnalet se trompe.

ce qui est intéressant, c'est que l'ayurveda, qui est une médecine hollistique, met l'alimentation au coeur du dispositif médical. C'est chouette qu'on y vienne de ce côté ci du globe, il était temps. (bon eux, ca fait 5000 ans qu'ils le disent mais il est jamais trop tard)

Sinon, un petit bouquin clair et précis, qui reprend les principes segnalet et autres, et explique les liens de tout ça (citokyne etc) : les clés de l'alimentation santé de Lallement. En poche à la fnac. Bien fichu des bises

ps: le médecin m'a autorisée le chèvre et le brebis quand même :)

reps: Doveline, moi le matin : rien. Le fait est que j'ai pas faim. Avant je mangeais pour me donner du courage, ou par habitude, mais avec LC j'ai compris que j'avais pas faim. Sinon en préconisation, le matin je trouve que les fruits c'est top. En plus c'est mieux de les manger en dehors des repas. Et là c'est la pleine saison et y'a plein de trucs sympas!

Soleluna.
Ancien abonné

Et sinon si vous pouvez m'éclairer sur Servan Schreiber et ce qu'il racontait, je suis preneuse :)

Pensouillarde.
Abonné

Pour en revenir à l'histoire du petit dejeuner, tu peux aussi te faire un stock de muffins que tu décongèles chaque matin.

Concernant Seignalet c'est bien de faire ce régime strict les premiers temps (années) et après tu peux être plus souple en voyant ce que tu peux manger sans être malade ou des écarts tolérés de temps en temps. Son régime concerne des tonnes de maladies différentes donc avec le temps à voir ce qu'il faut garder ou laisser en fonction de tes problèmes de santé. (oui en général les gens qui suivent ce régime ne le font pas par plaisir...)

Dans mon cas, je mange du maïs sans problème des choses cuites à plus de 100° et des fromages secs de chèvre ou brebis de temps en temps. Le blé et ses amis ou le lait de vache et ses dérivés c'est noway par contre. Autant avec les années j'ai vu que je pouvais manger du pain kamut très occasionnellement autant des pates ça me fait peur rien que de regarder l'assiette! Un vrai chocolat chaud me terrifie également. Quand tu sais ce que ça implique pour ta santé le lendemain ou dans les heures ou jours qui suivent pour citer le docteur Seignalet "si une amanite phaloïde avait l'air apétissante auriez vous quand meme envie d'en prendre un tout petit bout pour gouter?"

Je suis au Canada depuis quelque temps et ce qui est super c est que c est tres democratisé le sans gluten ou lactose donc dans tous les cafés tu peux commander du chocolat chaud au soja ou un pancake sans gluten, il y a même du fromage sans lactose c'est vraiment chouette!

Pensouillarde.
Abonné

PS: pour la cuisson en dessous de 100° on peut faire des gateaux avec des cuiseurs à riz (ceux ci ne dépasse pas 100° de température). En effet à l'époque ou je suivais le régime à la lettre je trouvais tous les moyens pour assouvir ma gourmandise quand meme  ;-)

IsaMiaou.
Abonné

 

Chouette si on peux echanger sur le sujet smiley

SOLELUNA

Pour moi, Seignalet, (et j'ai lu le pavé qu'est son livre) puis Jacqueline Lagacée qui a bien actualisé à l'aune des nouvelles etudes reconnue scientifiquement,  n'a jamais proné le crudivorisme. (et sur ce point j'en suis sure ) ou as tu lu cela ?

c'est 30% de cru

Va voir sur le site de l'ASSOCIATION officielle de J SEIGNALET, c'est bien clair

sur FB il y a un groupe ou une Nana nous bassine avec son cru, mais c'est son choix en aucun cas du "SEIGNALET"

Su tu veux j'ai un documents bien fait de resumé, donne moi ton adresse mail en mP et je te l'envoie.

Il preconise les cuisson douce (ets tu sans pourquoi je suppose ) et 30 % de cru. ( la majorité des gens du forum l'APPART sont OK sur ce point il me semble, et ils sont pour bcp bien documenté et ont de l'experience)

Il y a eu des deviances et des interpretations, et comme en ce moment c'est la MODE , (en RP en deux ans et demi que j'y suis, c'est fou le nombres de gens qui en parlent, mais parfois c'est du n'importe quoi !

Avec mes grandes salades, je pense etre à 30/40 % de cru ...

 

Oui il y a des sensibilité differente comme dit PENSOUILLARDE et perso, des que je mange le moindre produit laitier animal, que je le sache ou non, je le sens sur l'echaelle de la douleur en descendnt l'escalier ...chevre ou pas... donc ...

mais enfant je refusais le lait et ma soeur n'en a jamais mangé de toujours , ni lait,  ni beurre juste en mini quantité dans des legumes frais par ex du beurre... sans connaitre bien sur (c'est depuis bébé) le moindre effet ... donc je pense qu'on a un "truc genetique" sur ce point

 

PENSOUILLARDE

Ici, en France il y a du mais dans qusi tous les produits sans gluten auquels j'ai parfois recours voyageant beaucoup et je me suis apreu que cela ne me reussissait pas du tout ... mais pereil que pour le lait, je savais que je ne le digérais pas "avant" ... Comme tu dis il y a des sensibiltés diverses et ... des pathologies plusque variées ...

LES CUISSONS

la temperature c'est 110°  A L INTERIEUR DES ALIMENTS

donc une cuisson au four à 160 ou 180 ° selon les aliments( cela depend du four, chaleur tournante ou pas , aliment en cocotte ou pas ) est correcte.

J'ai verifié entre autre dans un gateau aux amande cuit à 180° une fois, et sur des poissons et des viandes (poulet en cocotte au four)

Ceci dit, je ne suis pas " à cheval " sur les cuissons mis je pense quand meme etre "dans les clous"

C fait 2 ans et quelques mois que je suis le regime, et

ce midi : salade des crudité du marché , tartare de cheval (et je pense que ce sera tout)

dans l'apres midi : un "pain" sans gluten que j'ai testé hier (en fait une sorte de muffin) avec du jambon cru et un fruit

ce soir : poisson vapeur, pomme de terre, salade laitue tomate

 

 

 

 

 

Fyfy.
Abonné
Je decouvre abasourdie que je vais dvoir cuisiner sans gluten sans lactose sans oeufs pour un de mes fils, sans lactose et sans levure pour un autre.... Du moins pour qq mois , deux ans , le temps que leur organisme recupere un peu. Je pense revoir mon epicerie de base, mes recettes .... Je suis preneuse de toute bonne idee , info.... J en ai encore trois autres a la maison qui ne sont pas prets a lacher leurs pates et leur pain , alors je viais devoir etre strategique, et cuisiner du bon, pour ammener doucement toute la famille a accepter ces nouveaux produits.
IsaMiaou.
Abonné

Pas trop le temps de repondre mais dpuis mars 2012 sur mon blog mes recettes et menus sont sans gluten sans lait animal (et dans mon cas plus d'inflamation donc plus de douleurs) donc inspire toi (il y a souvent les versions normales et celles SGSL) //www.mincejesuisgourmande.com ne te fie pas a la table des matieres elles en'est pas du tout à jour, remonte les pages

Ce n'est pas la fin du monde, crois moi mais comme tout apprentissage il faut apprendre.

Courage et sourit pour ton fils !

il y a un LIVRE DE BASE

Cuisinez gourmand sans gluten, sans lait, sans oeufs...

de Valérie Cupillard

 

bises

 

amie35.
Ancien abonné

[quote=Fyfy]Je decouvre abasourdie que je vais dvoir cuisiner sans gluten sans lactose sans oeufs pour un de mes fils, sans lactose et sans levure pour un autre.... Du moins pour qq mois , deux ans , le temps que leur organisme recupere un peu. Je pense revoir mon epicerie de base, mes recettes .... Je suis preneuse de toute bonne idee , info.... J en ai encore trois autres a la maison qui ne sont pas prets a lacher leurs pates et leur pain , alors je viais devoir etre strategique, et cuisiner du bon, pour ammener doucement toute la famille a accepter ces nouveaux produits.[/quote]

 

Bonjour Fyfy,

Je comprends ton ressentie parce que j'ai vécue la même situation lorsque j'ai appris que je devais manger sans gluten et sans lait.  J'ai eu l'impression d'un coup de massue sur la tête.

Il faut un peu temps pour trouver ses marques et re apprendre une nouvelle façon de cuisiner ; Sur le net tu trouveras de nombreuses recettes. il ne faut hésiter à faire des essaies  et quand il y a en a une qui te convient tu la notes dans un carnet. En fonction des recettes, tu constitueras une nouvelle épicerie et un nouveau savoir faire.

Je me suis focalisée sur le pain et j'ai fait de nombreux essais culinaires mais c'était vraiment la cata. J'ai laissé tombé l'idée et au final la pain ne me manque pas du tout.Tu en trouveras dans les rayons sans gluten j'en utilise pour faire des toast des apéros dinatoires ( en ce moment c'est la période des apéros ) Tu peux aussi remplacer le pain par des galettes de sarrasin  ou des galettes de mais

le mais ne me convient pas du tout !!! mais pour d'autre cela peut peut être le faire

J'ai de la chance d'habiter en Bretagne et d'avoir des crêperies et des marchands de galettes à chaque coin de rue. Si j'ai besoin de manger sur le pouce, j'acheté une galette saucisse ou une galette complète qui remplace le traditionnelle sandwich

J'ai toujours cuisiné  mais là je cuisine de grandes quantités le week end ,  avec de la viande ou de poisson, fruits de mers et crustacés des légumes ( potée, chili , ) et je congelé. Si en rentrant un soir, je décongèle, je sais que je mangerai un plat de qualité sans gluten. J'ai aussi beaucoup d'épices cumin, persil, aneth, piment doux, cannelle, gingembre. il faut trouver des épices qui réveillent les papilles.

En ce qui concerne les pâtes, il m'arrive d'acheter des pâtes sans gluten ou au petit épaeautre ( attention le petit épeautre contient du gluten mais à petite dose) . Tu trouves de plus en plus de produit dans les grandes surfaces, bien souvent ils ont un mini rayon spéciales sans gluten.

Tu peux aussi constituer des pates à tartes, tu remplaces par la farine de blé par celle de riz ( mais elle est très friable et pas facile à travailler. Il vaut mieux la mélanger avec d'autre farine ou la fixer avec de l'agar agar . Pour le sucré,  tu peux y ajouter de la poudre d'amande, avec du beurre végétale.

Tu peux aussi remplacer le lactose par le lait de coco, lait d'amande, lait de noisette,  lait de soja; Je ne l'utilise pas pour en boire mais dans des recettes cela peut donner une  onctuosité à certains plats.

j'ai compris que je n'ai jamais été attiré par le gluten, que cela ne me manque pas. j'ai retrouvé un confort digestif et j'ai perdu 10 kilos.

En ce qui concerne le lactose , je l 'ai réintroduis à petite dose pour les gâteaux  et les plats .

 Âpres 3 ans sans gluten , je n'ai plus de blé dans mes placards, je l'ai remplacé par d'autres farines, j'ai changé ma façon de cuisiner avec d'autre produit

j'ai compris que je n'ai jamais été attiré par le gluten, que cela ne me manque pas. j'ai retrouvé un confort digestif et j'ai perdu 10 kilos les 6 mois qui ont suivis l'arrêt du gluten.

 

 

 

 

izabelle
Animatrice forum

moi aussi depuis peu je dois manger sans gluten

c'est mon ostéo qui a repéré une grosse inflammation de l'estomac

dès que j'ai arrêté le gluten, mon dos s'est remis en place

comme ce travail est encore fragile, en ce moment dès que je mange du gluten, je me bloque les cervicales !!!!

du coup c'est un peu dissuadant.....

 

j'ai quand même beaucoup de mal à vivre sans, j'ai eu une période où je me suis un peu "vengée" sur les oléagineux"

je pense que je m'y habitue petit à petit, mais je dois prendre de nouveaux repères

 

je ne m'interdis pas les laitages car pour l'instant je les tolère bien, mais je privilégie  chèvre et brebis

 

j'ai remarqué que depuis que je ne mange pas de gluten, j'écoute plus mon corps, plus facilement,  et je ressens mieux la satiété

sans doute que mon estomac ne se tordant pas de douleur, c'est quand même plus confortable niveau sensations...

Gérard Apfeldorfer ancien
Votre coach

L'intolérance au gluten est le nouveau nom donné à la maladie cœliaque.
Une mise au point sur cette maladie s’impose:
Le gluten est un mélange de protéines (la gliadine) qui est normalement combiné avec l’amidon des céréales.
Le gluten est présent dans les produits céréaliers (blé, orge, avoine, seigle). Les aliments concernés sont : le pain, les pâtes, les semoules, les pâtisseries, les biscuits, les viennoiseries, les confiseries, certains plats cuisinés (la farine peut être un liant des sauces), les crèmes gélifiées, les charcuteries (sauf le jambon).
Ne contiennent pas de gluten : les viandes, poissons et œufs, les fruits, les légumes, le riz,  le maïs, les pommes de terre, le sarrasin, le quinoa, les fromages, les yaourts, les friandises « pur sucre » ou « pur fruit », les bonbons acidulés.Dans la cuisine, on peut remplacer les farines par la Maïzena ou la fécule de pomme de terre. On peut consommer les produits à base de soja, des pâtes « sans gluten », des galettes de riz, des tortillas.

L’intolérance au gluten est aujourd’hui attribuée à une réaction immunologique de l’intestin face à ce qu’il considère comme un « parasite », mais ce n’est pas une allergie absolue. Le diagnostic doit être confirmé par des tests sérologiques (anticorps anti-gliadine) et une biopsie intestinale sous endoscopie, qui met en évidence une atrophie des villosités intestinales. Les nuisances de la maladie chez l’adulte sont nombreuses, mais peu spécifiques, souvent attribuées à d'autres causes : douleurs, diarrhées, ballonnements intestinaux, anémie ferriprive, carences vitaminiques et en minéraux qui engendrent fatigue, dépression. Après deux ans d’un régime strict, on peut tenter une réintroduction des produits contenant du gluten, sous surveillance médicale.

En fait, l'intolérance au gluten est une maladie rare qui ne concerne que 0,5 % de la population. Mais bien des personnes qui ne sont en réalité pas intolérantes au gluten estiment que si elles suppriment un certain nombre d'aliments contenant du gluten de leur alimentation, elles se sentent mieux. D'autres personnes, ou bien les mêmes, ont tendance aussi à éliminer les produits contenant du lactose. Et encore d'autres personnes, ou bien les mêmes, deviennent végétariennes, végétariennes, crudivores…
Il n'y a pas de justification médicale à cela, et cela ne fait pas non plus maigrir. Lorsque ces conduites deviennent trop prégnantes et que l'on ne peut plus partager sa nourriture avec ses congénères, on est alors dans le cadre de l’orthorexie. L'orthorexie est souvent un moyen pour renforcer son amour-propre et augmenter son estime de soi, s'affirmer par rapport aux autres comme quelqu'un de différent.
Alors, je ne trouve pas que ce soit une tellement bonne idée de venir sur Linecoaching pour partager des recettes excluant un certain nombre d'aliments alors qu'il n'y a aucune justification médicale à cela. Je ne suis pas contre les petites fantaisies alimentaires, les exclusions plus ou moins irrationnelles, ou fondées sur des théories scientifiques non vérifiées, si cela nous amuse, car après tout, pourquoi ne pas jouer un peu avec la nourriture? Mais cela me gêne qu'on en fasse une religion et que cela tourne au prosélytisme.
Dr Gérard Apfeldorfer

 

izabelle
Animatrice forum

Je ne vois pas en quoi échanger des recettes   peut constituer une religion ou du prosélytisme???

du moment que les personnes ne conseillent pas AUX AUTRES de faire cela, et qu'elles se contentent de partager leur expérience et leur vécu

j'ai longtemps ricané devant les personnes qui supprimait le gluten, genre pour suivre la mode,  et maintenant que me voilà concernée, ça ne me fait plus rire du tout, en fait

c'est pas marrant, croyez-moi

et peu importe si ça ne concerne que 0.5% de la population,  ces 0.5% là ressentent des sentiments, elles  "existent", et ça peut leur faire du bien d'échanger, non????

 

je suis d'accord que faire du prosélytisme est stupide car insensé,   et même bien sûr dangereux par rapport aux troubles du comportement alimentaire, mais il  me semble qu'on doit quand même pouvoir être en mesure de raconter sa propre expérience sans passer pour un endoctrineur irrationnel

je viens de relire ce fil, et je pense n'avoir lu personne conseillant aux autres de manger sans gluten....

ou alors j'ai mal lu

IsaMiaou.
Abonné

Docteur,

Je suis avec suivi medical et un historique que vos coachs connaise et je me suis inscripte ici avec votre aval, puisque j'ai demandé avant. Je mange sans gluten, sans lait animal, sans mais,. Comme des personnes m'ont demandé des recettes, je partage mon experience et je ne fait aucun proselitisme, je prefererais me simplifier la vie et vivre "normalement" .

Je contacte les coachs.

Isabelle Miaou

IsaMiaou.
Abonné

Apres reflexion, je pense que vous n'avez pas lu mon 1 er message, docteur.

Il s'agissait juste d'aider des personnes dans mon cas.

Sinon en dehors du deplaisir d'avoir lu votre message dans un fil que j'ai ouvert, je vous remercie ainsi que le Dr Zermatti pour votre action? Grace à vous je reviens à une façon naturelle de manger (qui n'a rien à voir avec ce que je mange !!!!) et lire vos lire a été un declic.

Je serais désolée de vous quitter avant d'avoir fini le parcours.

Isabelle Miaou

IsaMiaou.
Abonné

Merci Izabelle, je pense que le Docteur est parti sur une lancée et n'a pas lu mon message de depart.

Il est vrai que le "sans gluten" est à la mode, recupéré par les lobby alimentaire ... difficile de faire la part des choses parfois.

Soleluna.
Ancien abonné

Cher Docteur A,

j'oscille entre colère, déception et apaisement, et j'ai longtemps reculé le moment de vous répondre. Je crois que c'est la colère qui prédomine et tant pis.

Personne sur ce fil n'a proné le sans gluten. Nous sommes quelques-unes à y être contraintes et on a essayé de s'aider parce qu'on sait plus quoi manger. Personnellement je le subis plus que je ne le prone et j'aimerais bien faire à moins croyez-moi.

Je suis végétarienne par conviction et désir. Je n'ai aucune envie de manger de la viande, en vérité ça m'écoeure et je n'en vois pas l'intérêt pour moi, c'était un acte tout à fait egocentré au départ. (Les considérations écologiques et de respect des animaux ne sont venues qu'après).

Oui, ça me fait du bien de vivre selon mes convictions, je me sens plus en adéquation avec ce que je suis, en paix. J'essaie d'avoir un positionnement dans la vie en cohérence avec mes valeurs (oh le vilain mot !), que ce soit dans ma manière de consommer, de travailler, de relationner aux autres. Pour autant je n'y vois aucune rigidité, ni dogmatisme, jamais je n'ai fait de prosélytisme, jamais je ne tords le nez quand les gens mangent de la viande devant moi, ni ne leur fais la morale ! J'ai même cuisiné de la viande ce Noël pour mes invités. C'est un choix personnel et je laisse chacun faire le sien (et je n'oublie pas que j'ai été omnivore avec plaisir :) Idem pour le reste (boulot, engagement etc. Chacun voit pour lui) Je vous mets au défi de lire une seule ligne venant de moi en 3 ans de LC qui contredise ce que je vous écris.

Je laisse les gens vivre et j'aimerais qu'on en fasse autant. J'en ai marre, MAIS VRAIMENT MARRE, d'être jugée par tout à chacun simplement parce que je ne mange pas de cette sacro sainte viande !!!! Par les restaurateurs, les gens, qui me regardent comme une illuminée, une dure à jouir, une bouffeuse de graine, une donneuse de leçons sans même que je n'ouvre la bouche. Le coup du cri de la carotte ça me fait plus rire tellement c'est à tous les coups et les leçons sur le fer, ma santé et les protéines, j'en suis fatiguée. Et vous, cher, très cher docteur A, vous dites grosso modo que je cherche juste à me sentir supérieure et différente. J'ai la quarantaine et ne suis plus une ado qui tente de se démarquer par je ne sais quel moyen. J'ai passé l'âge et j'ai fait mon analyse chez vos confrères, je vous remercie.

Ce que je tente de vous dire c'est qu'on peut être végétariens sans être dans l'orthorexie pour autant et qu'il serait bien de s'abstenir de juger hâtivement.

Dépit, colère et fatigue...

Idem pour le sans gluten, le sans lactose etc. Oui c'est une mode, il n'y a qu'à voir les rayons qui fleurissent un peu partout. Et je comprends que vous mettiez en garde. Mais là aussi, si on voyait un peu les nuances ?

Je ne suis pas coeliaque. Mais je suis atteinte d'une maladie chronique grave. Sur les forums de malades tout le monde parlait du fameux régime Seignalet. Me suis toujours refusée de le suivre, pour pas tomber dans la restriction. Jusqu'à ce que ce soit un médecin, qui m'a prise en charge pour la maladie, qui me le prescrive. J'ai vu des malades par dizaine en fauteuil roulant recouvrer grâce à lui leur mobilité et une qualité de vie. Alors j'ai suivi. Et les résultats ont été incroyables, c'est la première année où j'ai pu souffler un peu et pétard ça m'a fait du bien !

Mais voilà. Le sans gluten et le sans lactose c'est super restrictif et je trouve pas ça drôle du tout ni amusant ! Ma vie est devenue compliquée, je sais plus quoi ni comment manger et je me retrouve malgré moi dans une restriction type régime alors que j'avais enfin réussi à faire sauter ces schémas. :( j'ai d'ailleurs craqué, repris mon alimentation d'avant, mais du coup ça a des conséquences sur ma santé :(

Je relis votre message et y trouve, malgré les formes que vous tentez d'y mettre, du dédain (religion, prosélitysme, si cela vous amuse). Je me sens perdue au milieu de tout cela, piégée malgré moi et vraiment dépitée et fatiguée. Alors la morale et le jugement...

Pour finir, je ferai comme IsaMiaou : vous remercier sincèrement pour LC, votre présence et votre accompagnement. Malgré tout mon dépit et ma tristesse.

Bliss.
Abonné
Moi je suis contente de la réaction de notre doc. Il y a tout ce qu'on veut comme nblogs sur le net, seignalet ww etc...dailleurs le lein d'isamiaou donne sur un blog ou l'on parle de "trucs et astuces pour bien maigrir" et "basiques ww". Alors que chacun soit libre d'aller voir, de manger ou pas de la viande etc....mais perso j'aime entendre le rappel de la ra. Mnager de tout suivre ses sensations alimentaires les sirènes de la mode etc....Perso aussi j'ai fait 3 mois sans gluten ni lactose et c'était une contrainte, mais j'en ai parlé sur mon blog en 2 lignes pas ailleurs. Personnellement poru moi qui suit encore "sensible" au niveau des questions alimentaires, et je pense que nous sommes nombreuses, je trouve essentiel de ne pas retrouver sur ce site des propos qui encourageraient à des "régimes santé". Si une personne veut le faire qu'ellle soit libre de le faire ailleurs. A un moment donné je l'ai évoqué mais cela engendre de la culpabilité pour toutes celles qui "ne font pas tout bien comme il faut" sous entendu que faire selon certains principes serait meilleur et que sans cela uen ra est vouée à l'échec. Ce forum est l'un des rares lieu (peut être l'unique) qui est le plus respectueux des principes Ra et pour ma part c'est bien qu'il y ait des garde fou.
Soleluna.
Ancien abonné

Oui Bliss, tu as raison. C'est bien de rappeler les principes et que ce soit clair. C'est un sujet très sensible chez moi aussi, parce que ça m'a toute déréglée depuis des mois cette histoire. Je sais plus quoi manger et me suis de nouveau retrouvée piégée dans la restriction pffffff. Vraiment ça m'est difficile, me débats avec, alors le reproche là en + c'est too much. 

Pour autant, c'est bien aussi de rappeler que certaines personnes sont contraintes pour raisons médicales - et non par lubie ou je ne sais quoi - à certaines restrictions et que du coup naviguer avec LC, faut trouver son chemin... Si d'ailleurs y'en a qui ont trouvé, suis preneuse en mp, comme ça on encourage pas. (bien que on peut s'en parler sans pour autant encourager, c'était d'ailleurs l'objet de ce post il me semble).

Me console en me disant que mon message aura au moins servi à montrer que c'est pas chouette, le sans gluten !!
Et aussi à apporter de la nuance dans les jugements à l'emporte pièce.

@+ ps : je ne répondrai plus à ce post, pas envie de m'enliser là-dedans. Bonne route

mavo.
Marraine

Je vais rejoindre Bliss et le Dr A avec mon propre ressenti : fragile, comme beaucoup d'entre nous, sur tout ce qui est de l'ordre des conseils nutritionnels, quelqu'ils soient, je me prends souvent à rêver autour du "sans gluten", du "sans viandes", etc, etc... Tout simplement parce que je suis "conditionnée" à chercher des solutions miracle qui passeraient par l'alimentation...

Et je pense qu'il est utile de rappeler que l'intolérance au gluten concerne très peu de gens, sans que cela ne remette nullement en cause le fait que pour les personnes effectivement vraiment concernées, c'est franchement pas simple, ni enviable bien sûr !

Je suis entourée de mangeurs orthorexiques sur un sujet ou un autre, la plupart d'entre eux n'ont pas fait un seul test pour valider s'ils sont ou non intolérants au gluten ou allergiques aux oeufs, ou aux protéines du lait, ou à X ou Y : c'est aussi une réalité qu'il y a là un phénomène de mode.

En fait, qu'ils soient ou non vraiment intolérants et/ou allergiques n'est pas très important, du moment qu'ils ressentent des bienfaits dans leur vie quotidienne, n'est-ce pas ? Le souci, sur ce forum, c'est que cela peut agir comme un miroir aux alouettes : venez, petites alouettes, mangez ceci ou cela et tout ira mieux. Moi, en tout cas, à chaque fois que je tombe sur un sujet "alimentaire", j'ai envie d'y croire, d'essayer, d'acheter un nouveau livre, etc.

Bon, ça me donne une bonne occasion de défusionner et de voir combien je reste très fragile, hein ! smiley

Voilà pour ma propre lecture... belle journée à toutes !

izabelle
Animatrice forum

mais Bliss, est-ce qu'il faut jeter le bb avec l'eau du bain?

est-ce que la peur d'être tentée est plus importante que la simple reconnaissance du droit à exister de ceux qui sont concernés par ce souci?

 

parce que oui, rappeler que le sans-gluten n'est pas une panacée et ne concerne qu'un petit nombre, ok, on est d'accord là-dessus

mais si possible en ne niant pas l'existence de ces fameux 5%  qui se débattent avec un problème  que tu as LA CHANCE de ne pas avoir, et qui pourraient avoir le droit d'échanger un peu sur ce sujet (dans un forum confidentiel qui plus est...)

car c'est lié à notre acte alimentaire, alors pourquoi devrions-nous le faire  "ailleurs"?

au contraire, y'a beaucoup besoin d'échanger là-dessus, justement pour ne pas tomber dans la restriction cognitive

 

 

pourquoi des bienfaits corporels ont-ils été évoqué dans ce fil à ton avis?

ces fameux bienfaits qui pourraient être si "tentants" pour les lecteurs occasionnels....

qu'est-ce qui nous permet, à ton avis, de pouvoir manger sans gluten  SANS pour autant  tomber dans la restriction cognitive (genre, le gluten c'est le maaaal,  et en mangeer ensuite des tonnes en cachette...)

eh bien c'est de se centrer sur nos sensations corporelles, notamment celles que nous donne l'eviction du gluten

pour moi c'est la seule façon de rester cohérente avec le programme tout en évitant une catégorie d'aliments

parce que je ressens mon corps qui réagit d'une certaine façon, et que ça, ça vient de l'intérieur

c'est une expérience corporelle profonde, qui a du sens, quand on est concerné (répétons-le, pour ne pas tenter les gens)

 

alors quand on entend plus ou moins le discours que tout ceci n'est qu'une illlusion, que rien n'est prouvé scientifiquement, donc qu'en gros si ça nous amuse tant mieux, mais ne dérangez pas les autres avec vos pseudos-problèmes....

ben c'est juste violent

et nous dire d'aller en parler ailleurs, c'est aussi violent pour moi

 

si on doit nier une partie de notre expérience corporelle  sous le prétexte d'une peur

si on doit se censurer en permanence, même ici, dans un forum de recettes....

si on ne peut pas échanger sur les façons de vivre le "sans"  sans entrer dans la restriction (qui est un sujet essentiel pour toutes les personnes devant éviter certains aliments pour raisons médicales).

je trouve ça un peu décourageant

et restrictif pour le coup

 

 

 

 

 

Keri.
Abonné

Je suis 150% d'accord avec Bliss et Mavo.

Nous avons LA CHANCE d'avoir sans doute le seul site au monde qui ne nous prends pas la tête avec le sans : gluten, lait, pesticide, mercure, viande, cuit, cru, sucre, gras animal, gras végétal, gras trans etc...

Les gens ici sont fragiles, TRES FRAGILES.

 

Bliss.
Abonné
Il y a sans doute plus de gens fragiles au niveau des questions alimentaires que de personnes intolérantes sur ce forum. Je me souviens de nombreux post d'amritaa notamment et d'autres et de la culpabilité engendrée à m'entendre dire et pas seulement dire mais à lire que je suis une ignorante pas évoluée!!!!! me dire que: - les fruits se digèrent mieux au début du repas ou en collation (du coup merde alors pour mes fruits en desserts) - le gluten les céréales mutées and co c'est caca (et mes tartines beurrées???) - le cru c'est bien il faut beuacoup de fruits et de légumes sinon ? tu meurs? J'ai lu ici il y a longtemps qu'on peut manger des barres de protéines en collation, j'ai réessayé j'ai trouvé ca franchement dégueulasse et pourquoi je l'ai fait? pas parce que j'en avais envie ou que mon corps me le demandait parce que mon cerveau me disait "si une telle mange des barres de protéines et maigri alors c'est bien et c'est ce que je dois faire et je vais bien finir par trouver ca bon" ( Bein oui je suis faible quand j'identifie quelqu'un comme un "modèle" je fais pareil ......) J'y ai aussi lu que ma foi on peut suivre ses sensations et vérifier quand même en fin de journée que le nombre de calories ca joue (sachant que l'organisme équilibre sur 15 jours ses prises.....) Bref je trouve impératif pour le plus grand bien de tous qu'il y ai un cadre et que les médecins responsables de ce site puissent intervenir et rapeller certains principes. Je trouve bien de la même manière qu'il soit rappellé que se peser tous les 15 jours est largement suffisant. Chaque fois que j'ai remonté ma balance et suis montée dessus j'ai eu des eme alors que mon poids est identique depuis des années. Que quelqu'un se pèse chaque jour et n'en aie pas d'eme et n'y voie pas une forme de contrôle libre à lui mais la régle veut que pour le plus grands nombres de lecteurs il soit bon de rappeler que se peser tous les jours ne sert à rien provoque des eme etc. Donc merci aux docteurs.
Fyfy.
Abonné
Je suis tres troublee en lisant ce fil de discussion.... Ainsi pour le bien etre du plus grand nombre il faudrait exclure les minoritaires.... Ainsi il faudrait censurer certains questionnements, echanges...... Lors qu on pourrait simplement rapeller le credo lc, sans exclure ... Ainsi lc est une societe humaine, soumise aux mêmes défis que toutes les societes humaines .....
Fyfy.
Abonné
Je suis personnellement tres prudente devant ces questions d intolerance alimentaire, et j etais bien dépitée que le generliste m annonce que mon fils etait intolerant gluten , lactose, oeufs.... Et que je devais envisager pour lui une alimentation adaptée, pour quelques mois.. Fidele lectrice du gros depuis des annees, mes antennes antiregime se sont tout de suite dressées en alerte. Et j etais bien contente de trouver sur lc des temoignages, des conseils, que j ai supposé avisés .... Parceque justement j etais sur lc, avec des interlocuteurs a priori sensibilisés aux problèmes de la restriction cognitive. Et dans ces temoignages, j ai effectivement trouvé des pistes pour aider mon fils a ne pas tomber dans la restriction cognitive, tout en essayant de tenir compte des recommandations du medecin. Merci a toutes et a tous
Bliss.
Abonné
Mon fils est allergique, depuis tout petit. La vraie allergie avec oedème réactions cutanées il devient tout bleu et s'étouffe. Je connais. Depuis qu'il est petit il doit donc éviter à tout prix les oeufs et le kiwi. J'ai fait avec depuis toujours sans passer par LC. J'ai trouvé tous les renseignements que je voulais partout. Je ne reviendrai plus sur ce post j'ai résilié mon abonnement pour dans quelques semaines. Je laisse à nos docs la liberté d'exercer leur autorité. C'est bien qu'il y ai des personnes qui soient là pour dire ca c'est ok et ca non. Le reste ne me regarde plus.
Haut de page 
X