Le quotidien en pleine conscience - 24122013

Patience
Marraine

Depuis quelques temps, je m'octroie des pauses de pleine conscience qui me font beaucoup de bien. La preuve : une journée avec RPC se passe bien au niveau alimentation ; une journée sans RPC se transforme en lutte continuelle contre mes émotions.

Maintenant, j'aimerais tenter d'appliquer la pleine conscience aux gestes du quotidien. Il y en a beaucoup que je considère comme des corvées et ça me pèse. Et quand ça me pèse, les pensées pénibles se réveillent et le cercle vicieux se met en route.

Alors si on tentait de vivre au moins un geste du quotidien en pleine conscience ?

Ce matin, j'ai testé la vaisselle.
On n'a pas de lave-vaisselle (eh oui, il y a encore quelques irréductibles en ce 21e siècle !!). Et pour moi c'est vraiment une corvée que je suis prête à remettre au lendemain, avec tous les désagréments que cela procure : pensées automatiques ("Tu n'es pas courageuse", "C'est dégueulasse", "Tu devrais avoir honte", "Tu es nulle") et émotions (colère).
Là, j'ai fait une partie de la vaisselle en pleine conscience.
J'ai pris le temps de percevoir l'odeur du produit vaisselle, la sensation de l'eau chaude sur mes mains, le crissement des verres propres, les bulles de mousse qui semblent jouer ensemble...
Eh bien, la vaisselle restera toujours une corvée pour moi. Mais la corvée m'a au moins semblé moins pénible. Et je n'ai pas eu d'EME de décompression derrière !

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

bravo à toi !!!

j'ai attendu mon lave-vaisselle pendant 10 ans, maintenant lui et moi c'est le grand amour.......

je dois cuisiner un peu, la maintenant, alors je vais essayer de le faire en pleine conscience, en pensant à toi !!!

Laetitiamay.
Abonné
Je vais essayer ça sur une activité du quotidien. C'est une très bonne idée pour vivre le moment présent. Merci Patience.
Pattie.
Ancien abonné

En ce moment, je pratique le "nettoyage de visage le soir" en pleine conscience. J'étais en train de me lamenter intérieurement ("Ouin ouin, j'ai des boutons, et pourtant mon adolescence est loin loin loin, c'est une malédiction qui me poursuivra jusqu'à la fin de ma vie"). Et puis lors de ma pause de RPC, j'ai exploré mon corps et ses besoins, et je me suis dit que ça me ferait du bien de nettoyer mon visage, que ça le ferait respirer lui aussi. En général, je ne nettoie mon visage le soir que quand je suis maquillée, et je suis rarement maquillée.

Donc hop. Depuis, le soir, je prends une pause "soin du visage" (oh, rapide, hein, rien de sophistiqué, je lave avec un savon à l'argile, je mets de la crème, et voilà). Et ensuite, je fais ma pause RPC. J'essaie de prendre conscience de ce que je fais, les mouvements, le contact, le glissement du savon, les odeurs. Ca me prépare à la RPC. (Ca serait bien, un enregistrement "démaquillage en PC", comme la marche ou les étirements !) Ca m'a permis de prendre un peu de distance par rapport à ces fameux boutons qui me gênent depuis plus de 30 ans. L'inconfort ("J'ai des boutons, ouin ouin") est toujours là, mais il ne me perturbe plus autant, il n'a plus la première place, il s'est assorti du plaisir du nettoyage du soir, et de la perspective d'explorer de nouvelles choses, notamment les huiles essentielles).

Patience
Marraine

Mon quotidien en pleine conscience du jour : le brossage de dents !

J'ai fermé les yeux.
Je me suis rendue compte de la dureté des dents.
J'ai pris conscience de la puissance des mâchoires et j'ai pensé à nos ancêtres Cromagnon !... et aussi à ma pauvre langue quand je la mord !
J'aime beaucoup l'effet mousse dans la bouche et le léger piquant du dentifrice.
Mais j'ai été déçue car j'aime avoir une sensation de fraîcheur dans la bouche et je ne l'ai pas avec ce dentifrice.
J'aime le bruit de la brosse et sa texture sur l'émail.
J'aime la sensation de propre qui suit.
Et les trois minutes de brossage conseillées par les dentistes passent très vite, finalement, une fois qu'on se brosse les dents en pleine conscience !

Bref, j'aime bien me brosser les dents ! :-)
 

izabelle
Animatrice forum
Pas mal! Moi aujourd'hui metro en pleine conscience, une premiere...
IsaMiaou.
Abonné

Avez vous avec vous le livre " La serenite de l'Instant "de Tich Nath Han ?

c'est un compagnon precieux

Patience
Marraine

Ah non, ce bouquin n'est pas sur ma table de chevet. Merci pour la référence, IsaMiaou !

lideseyne.
Abonné

Je prends note moi aussi de ce bouquin, car je suis en plein dans les exercices de pleine conscience au quotidien depuis quelques temps. Oh, ce n'est pas facile, mais j'essaie de m'y coller  de temps en temps sur une occupation tout à fait banale, et cela devient tout à coup riche de sensations aussi bien au niveau physique qu'au niveau émotionnel ou mental. C'est là qu'on se rend compte qu'on perd beaucoup dans notre vie de moments précieux!

Pour ma part, en ce moment je suis dans la lecture du livre de Jon Kabat Zinn: Au coeur de la tourmente, la pleine conscience. C'est un pavé mais c'est très intéressant

et aussi un petit livre de Thich Nhat Hanh: Le miracle de la pleine conscience..... des idées à prendre!

En tous cas, ce fil de discussion peut être intéressant si nous échangeons nos expériences de pleine conscience!!! A bientôt

izabelle
Animatrice forum

moi ces jours ci j'essaie de prendre conscience de la position de mon corps plus régulièrement

notamment mon bassin est la plupart du temps mal positionné, ce qui m'occasion des maux de dos

hier j'ai marché en pleine conscience, en ayant conscience de la position de mon corps

 

y'a tellement de bons livres à lire..... merci pour toutes ces références

Patience
Marraine

Pendant mes vacances, j'ai testé la marche en pleine conscience.

J'avoue que l'expérience n'a pas été très agréable sur certains points :
- j'ai senti la lourdeur de mon corps ;
- j'ai senti le mauvais positionnement de mon corps qui m'a donné mal au dos (je suis avec toi, Izabelle !) ;
- j'ai senti Bourrelito, sur mon ventre, qui se secouait parfois au rythme de mes pas !!

Par contre, j'ai aimé :
- sentir la température de l'air sur ma peau et dans mes narines ;
- l'eau de la pluie qui m'a mouillée et rafraîchie ;
- sentir mon corps en mouvement, tout simplement ;
- cette agréable sensation de fatigue quand je rentrais au bout d'une heure de marche.

Et j'ai remarqué une chose : si je rentre le ventre, mon dos se positionne mieux et Bourrelito me fout la paix ! :-)

Au plaisir de vous lire

IsaMiaou.
Abonné

la pleine conscience

Ptience,, essaie de lire pour moins de 6 euros port pyé chez amazon la serenite de l'instant de thich nath han et sincerement tu ne percevra plus la pleine conscince de cette maniere...

En plus aucun rapport avec la vaiselle corvée ou pas ...

c'est ton changement par rapport à l'action peut importe l'action. Je ne peux pas t'explique r en peu de mots

La pleine conscience , je ne l'ai pas decouverte ici mais par un long cheminement et sincerement fais toi ce cadeau de lire le livre que je cite : il est petit facile a lire et c'est une clef ...

Patience
Marraine

Hello IsaMiaou !

Merci pour la référence de lecture : j'y jetterai un oeil de plus près.

Mais tu sais, je ne déplore pas les inconforts que j'ai pu ressentir pendant ma marche, bien au contraire !
Ce faisant, j'apprends aussi à support l'inconfort ; ce que j'ai d'habitude tendance à fuir comme la peste !

Donc j'ai plutôt une image très positive de la pleine conscience, dans le sens où elle me permet de vivre et d'accepter l'instant présent, qu'il soit agréable ou désagréable.
Par contre, lorsque je cherche à améliorer un état que je trouve trop inconfortable, je fais alors des exercices de sophrologie.

Je te tiens au courant de ma lecture !

Au plaisir de te lire

IsaMiaou.
Abonné

je serais ravie d'voir ton retour

marieal.
Inscrit

j'en ai déjà parlé ailleurs mais si vous voulez écouter des conférences sur la pleine conscience, là il y a des trucs sympas:

//www.association-mindfulness.org/videos.php

 

Perso, j'ai encore un mal de chien à m'ouvrir à la PC dans les actes de la vie quotidienne. Et notament dans l'alimentation, je ne sais pas déguster... c'est d'autant plus étonnant que je fais des pas de géant sur le plan personnel avec la PC mais impossible de m'y arrêter ne serait ce que quelques secondes dans la vie quotidienne. J'y pense pas, même en mangeant.

Vous savez pas comment je peux faire ?

mavo.
Marraine
Je ne sais pas très bien, non, parce que ce que tu as écrit, j'aurais pu l'écrire. La PC a transformé ma vie sur des tas de sujets, mais peu sur ma façon de m'alimenter. Je pense que c'est une question de temps, de patience, de durée. Plus le temps passe, et plus je découvre certaines pensées automatiques, certains modes de fonctionnement sans conscience, sur des tas de choses. Peu à peu, j'espère arriver à décrypter aussi mes repas, à y remettre de la conscience. C'est un travail de fond, qui prend sans doute des mois, peut-être des années...
fadinarde.
Abonné

A toutes celles qui voudraient mettre un peu plus de "pleine conscience" dans leur quotidien, mais on parfois (souvent?) de la peine à se rappeler de le faire, je vous conseille une app pour smartphone (je l'ai sur iPhone, mais je suis presque sûre qu'elle doit exister pour Androïd aussi)

elle s'appelle tout simplement PLEINE CONSCIENCE (elle est bleue, avec la silhouette blanche d'un personnage en posture de méditation vue de profil )

elle est payante, mais pas chère (2CHF, donc aux alentours de 1€ et quelques je pense) 

Cette app permet de fixer des alarmes pour faire des séances de RPC (avec support vocal ou juste les clochettes)

 

Je l'ai achetée hier, et j'ai déjà fait 3 RPC... Je n'ai jamais autant médité, alors que j'ai pourtant mon iPod rempli de supports audio pour méditations pleine conscience!!

Bonne journée à tous!

IsaMiaou.
Abonné

Bonjour,

Bernie, je vois avec plaisir que tu as passé un bon week end, et moi aussi.

Bonjour, Sylou,

c'est bien clair ton programme :

Hier j'ai amené le repas traditionnel chez le fils : crudités, poulet roti, pommes de terre sautées, haricots verts et en dessert mousse maison au chocolat.

Ici, il me faudra relire et me replonger la dedans. Jusque vendredi, j'avais encore la "tete dans le sac" des fetes avec une grande fatigue .

Ce jour, c'est poste et optalmo, puis cet apres midi avec "le 3 eme age" ( seul moyen d'avoir de l'aquagym abordable en prix et d'avoir le moyen de transport (une navette) ici.J'ai au moins le plaisir de bouger dans l'eau.

je file faire le repas de midi :

* grosse assiette de crudités : mache , carottes et celeris rapé , ail , oignon, persil et vinaigrette huile de noix, vinaigre de cidre

* reste de poulet rechauffé

* casserole de legumes :

 

c'est en fin d'article, tres pratique.

Mais en general, ma grosse assiette de crudité et le poulet me suffisent à moi, le mari a besoin de plus.

Bonne journée à toutes

FIBANNE.
Abonné

Je n'avais jamais songé à introduire la rpc dans mes activités quotidiennes. D'ailleurs j'en fait très peu, je n'arrive pas à chipper 10 min par ci par là. Et pourtant à chaque fois que je le fais cela me procure un grand bien bien être.

Comment pratiquez vous ? Comme sur l'enregistrement de PC classique, en se concentrant sur la respiration, ou justement d'une autre façon en ce concentrant sur l'activité que vous faite ?

J'aimerai tester sur le ménage, car j'aime avoir une maison propre, mais quand le we je me lance dans le ménage je vois plein de choses qui devraient être améliorées, affaires non rangées, salisure non nettoyée,  un chien qui laisse des saletés. Alors pour m'aider à passer cette étape sans m'agacer (d'ailleurs chez moi on a compris, quand je fais le ménage, je suis vite agacée) d'autant plus que le ménage est une activité que j'aime.

IsaMiaou.
Abonné

mon message precedent n'etaot pas posté au bon endroit !!!

FIBANNE

le mieux est que tu t'offre pour moins de 6 euros LA SERENITE DE LINSTAT DE TICH NATH HAn

C'est abordable et tres facile d'acces. Tu trouveras comment faire ...

Je te promets que tu feras comme moi, je l'offre depuis 2 ans  à tout le monde que j'aime bien !

lorraine
Marraine

Moi aussi j'aime beaucoup cet auteur et ce livre que tu cites Isamiaou, il m'a aussi encouragée à la PC quand je l'ai lu il y a deux ans déjà...

Moi de faire le repassage et le ménage en pleine conscience m'ont -un peu- réconcilié avec ces actes...J'ai moins le sentiment de perdre mon temps ...

J'attache de l'importance à mes gestes, à mes sens, les accueilles les oberves et "oublie" de râler contre moi, les Autres et le fer repasser...Et si toutefois une "mauvaise" pensée me venait je reviens à ce que je suis en train de faire......

 

lorraine
Marraine

[quote=marieal]

j'en ai déjà parlé ailleurs mais si vous voulez écouter des conférences sur la pleine conscience, là il y a des trucs sympas:

//www.association-mindfulness.org/videos.php

 

Perso, j'ai encore un mal de chien à m'ouvrir à la PC dans les actes de la vie quotidienne. Et notament dans l'alimentation, je ne sais pas déguster... c'est d'autant plus étonnant que je fais des pas de géant sur le plan personnel avec la PC mais impossible de m'y arrêter ne serait ce que quelques secondes dans la vie quotidienne. J'y pense pas, même en mangeant.

Vous savez pas comment je peux faire ?

 

Lire et faire les exercices du  livre de Chozen Bays ? Manger en pleine conscience...

 

ce que j'ai déjà fait aussi c'est faire quelques inspi-expi intentionnellement avant un repas pour être bien centrée sur moi et le repas...notamment dans les périodes très speed où je suis lancée comme une machine à laver...

[/quote]

Soleluna.
Ancien abonné

Hello,

je me joins à vous en cours de route. Je viens de démarrer un programme de pleine conscience avec un groupe, dans ma ville sur 2 mois.
Du coup, je suis en plein dedans.
Non pas que ce soit éloigné de ce que l'on fait ici, bien au contraire. Mais le fait de faire cela toutes les semaines, avec l'énergie du groupe, et d'avoir des échéances, j'espère que cela va me booster et m'aider à installer la PC dans ma vie quotidienne. Parce que je médite bien et longtemps, mais c'est tellement irrégulier... Et au-delà de l'acte de méditation, j'aimerais que la PC infuse ma vie, dans les petits gestes aussi.

Nous avons donc une activité quotidienne à faire en PC. J'ai choisi la douche : le pied! Ca amplifie le plaisir de l'eau chaude et tactile. En revanche j'ai bien noté que j'avais tendance à fermer les yeux et que ce n'était pas seulement pour profiter de la sensation corporelle, mais pour ne pas me voir. Je prends bien soin de les garder ouverts et d'accepter ce que je ressens...

Un body scan par jour également.Et ca j'avais oublié à quel point c'est ennuyeux... et précieux. Je crois que le corps est le meilleur allié que l'on ait. J'ai tendance à être très mentale, et à repousser toujours plus loin mes limites. Trop loin, jusqu'à m'épuiser et me perdre. Le mental peut te mener en ballade avec ses injonctions et croyances. Pas le corps. Il te dit ce qui est, par les sensations. Et si tu ressens les sensations, tu ne peux pas te forcer au-delà d'une certaine limite.
En somme, le meilleur garde fou qui soit. C'est  bon ca :)

J'ai noté la référence du bouquin IsaMiaou, tu m'as mise en curiosité. :)

Au fait, on est dans un espace privé ou public ici ?

Belle journée dans tous les cas !

lorraine
Marraine

Ah oui la douche ! Celle du matin.....C'est l'endroit endroits où j'ai le plus de mal, voire j'en suis quasi incapable....Je'y commence ma journée de travail......C'est l'endroit  je m'accroche le plus à mes pensées....Demain je fais un exercice de pleine conscience sous la douche...Revenir à ma respi sous la douche

Soleluna.
Ancien abonné

Alors Lorraine, et cette douche en pleine conscience ? :) Ca a été ?
Comme je tente la PC dans le quotidien, je prends plus conscience de mon ressenti. Comme par exemple hier le stress, la pression, le fait que ça me tendait. C'est plutôt super désagréable sur le coup, mais je peux le vivre, objectivement. Et surtout on dirait (mais c'est encore trop fragile pour l'affirmer), mais il me semble que globalement je reçois mieux ma journée. Comme si, parce que j'avais un peu évacué en journée et pas attendu le soir, ben ca me fait sortir du tout sous tension et lutte et craquage total une fois rentrée. Du coup l'énergie est bien meilleure. Fichtre ! Si c'est bien ça, wahou.

lorraine
Marraine

YESSSSSS EXXXXTRRRRA ! Merci de te soucier de moi Solulena....

Alors je te, vous  raconte,(y a du commun avec ton vécu Solulena ):

comme d'hab tête déjà pleine au lever (le mental chez moi aussi, ça turbine), et de suite je me souviens "qu'aujourd'hui c'est séance de rpc sous la douche"...Car c'était vraiment cela, la solution pour que les pensées comme incrustées dans mon cerveau se calment. Simplement me doucher , respirer normalement ne suffisaient pas, je n'y arrive pas...Activité du cerveau trop intense, sans répit

J'ai respiré un peu exagérément comme au début comme je m'aventurais dans les séances de rpc, pour m'assurer une connexion avec moi même, car du coup c'était comme si la respiration prenait le dessus sur les pensées  ,  tout en laissant couler l'eau chaude sur mon corps.

C'état vraiment chouette et j'ai fait durer le plaisir !!!!!! Et tout le reste de la journée s'est bien passée, plutôt en pleine conscience et surtout j'ai senti de l'énergie et de l'apaisement en moi, notamment l'heure qui a suivie où j'ai fait plein de choses efficaces et utiles .....dont un peu de ménage ! ....

Je choisis maintenant de faire une séance de rpc douche tous les jours jusqu'à ce que j'arrive à prendre une douche en pleine conscience naturellement

Je continue comme toujours à "être" le plus possible en pleine conscience....Je remarque aussi (je me répète) que les séances de rpc /ou méditation ont aussi comme but de rendre la pleine conscience naturelle dans les actes de la vie quotidienne...En tous les cas, d'en avoir fait tous les jours (moyenne de 20mn)  pendant plus d'un an porte ses fruits puis 4 fois par semaine . Je continue toujours  avec mes CD mais moins régulièrement  ;  je me dis que faire des séances de rpc des activités de la vie quotidienne remplaceraient très bien les séances de rpc de LC, Christophe ANDRE et autre Fabrice MIDAL....A suivre, je peux mixer aussi

Mais aussi je fais du yoga en pleine conscience en groupe avec une prof 1H30 par semaine + 1H3O de méditation/travail sur la respiration 1H30 par semaine en groupe

Je reviendrai raconter ma douche de demain. wink

La pleine conscience, y a que ça de vrai pour nous sortir de nos prisons mentales qui nous font stresser et manger n'importe comment...!

Merci beaucoup Patience d'avoir démarré  ce fil. D'ailleurs où en es tu ?

Et Solulena c'est quoi ton défi PC demain ? et vous tous ?

Bises. Bonne nuit.

lideseyne.
Abonné

Je suis bien d'accord avec toi, Lorraine quand tu dis que:" La pleine conscience, y a que ça de vrai pour nous sortir de nos prisons mentales qui nous font stresser et manger n'importe comment...!"

Moi aussi je l'ai testé déjà avant de commencer LC mais encore plus depuis que je suis le programme. Moi, je ne fais pas de yoga, mais du Qi Gong, et je pense que les résultats sont les mêmes, car on nous fait prendre conscience à chaque instant, pour chaque exercice, de ce que nous pouvons ressentir, aussi bien au niveau physique, qu'au niveau émotionnel ou mental. Cette conscience, je la retrouve également pendant les séances de méditation, et depuis quelques mois dans beaucoup de mes activités du quotidien. disons que je n'ai plus l'impression maintenant de m'obliger à y penser, mais souvent dans la journée, je m'aperçois que je fais les choses en pleine conscience sans l'avoir vraiment voulu. Et ça pour moi, c'est un signe que j'ai progressé.

Bonne après-midi à vous toutes

Patience
Marraine

[quote=lorraine]

La pleine conscience, y a que ça de vrai pour nous sortir de nos prisons mentales qui nous font stresser et manger n'importe comment...!

Merci beaucoup Patience d'avoir démarré  ce fil. D'ailleurs où en es tu ?

[/quote]

Bonjour lorraine !

Merci de venir aux nouvelles !

Eh bien, je ne pratique pas chaque jour un acte quotidien en pleine conscience. Mais aujourd'hui j'ai testé l'état de fatigue !
Cet état est mon sujet d'observation du moment car il me provoque des EME à chaque fois.

J'ai noté des phases de fatigue, comme les degrés de faim !
J'ai pris conscience de ma petite fatigue : une sensation de coup de barre qui dure de quelques minutes à une bonne 1/2 heure.
Et puis j'ai la grosse fatigue : sensation de froid, paupières lourdes et même un peu douloureuses, irritabilité, sensation de lourdeur physique, vue qui se brouille un peu...

D'ailleurs, je me suis rendue compte que la plupart des sensations de grosse fatigue ressemblent beaucoup à celles de la grosse faim (chez moi, en tout cas !).
Jusqu'à présent, je pensais qu'en cas de fatigue, je mangeais pour tenir le coup. Je crois que cette observation est juste car je m'autorise peu de moments de repos.
Mais je finis par penser que je dois vraiment confondre fatigue et faim, parfois. Alors j'ai besoin de tester de nouveau la grande faim pour affiner tout ça...

Bref, tu vois, je teste, je tâtonne, j'observe... !

Au plaisir de te lire

Soleluna.
Ancien abonné

@Lorraine, mais quelle discipline ! Wahou!!! Ca m'épate toujours les gens qui ont une telle force en eux, moi qui en suis si dépourvue (quand il s'agit de trucs pour moi, parce que pour le reste, comme pour le travail, j'en ai plein, comme c'est bizarre hein :) Big up en tout cas !!

Moi je m'en tiens à la douche en PC, en tant qu'objectif désigné (un acte de la vie quotidienne en PC), et observe ce qui se passe par ailleurs. Et je vois qu'en fait, ca commence doucement mais surement à infuser d'autres moments. Quand je marche par exemple ou fais du vélo ou des flashs comme ça. Dans ces moments là, c'est comme si je passais du noir et blanc, ou gris, avec un son pourri, au technicolor dolby surround quoi ! Non mais pour de vrai, tout devient plus intense et vivace, et c'est drôlement bon (ou trop intense, c'est selon). Je suis plus en lien avec mon corps aussi, ressens plus la fatigue - et elle joue un rôle crucial chez moi aussi Patience, y'a une clé là - les émotions (l'autre jour le stress). Et ça je crois que c'est l'apport du body scan quotidien (pas que, mais tout de même). C'est assez crétin le body scan, je préfère méditer en réalité, mais je crois que sous ces faux airs crétins, y'a une grand richesse et un outil super puissant, en tout cas pour les personnes qui comme quoi qui ont tendance à vouloir plier le corps à leur volonté, coûte que coûte, et non pas à être dans le dialogue et la prise en considération. Je ne sais pas si je suis claire.

@Fadinarde, j'ai téléchargé l'appli dont tu parlais : 1,19 euros dans l'Hexagone. ;) J'ai exploré pour le moment, ça a l'air pas mal on dirait :) J'aime bien la petite pause de 3min. C'est pas grand chose trois minutes et pourtant, ca fait une grande différence.

En fait, ce que j'essaie de faire, pour ne pas rajouter à ma to do list qui est déjà bien longue et éprouvante, j'essaie de faire tout cela pendant le reste. Dans les transports en communs, dans une salle d'attente, dans une queue à la supérette etc. Comme ça c'est plus léger, moins fastidieux, ce n'est pas vécu comme une corvée supplémentaire et ça me pèse moins.
@Fibanne, c'est peut-être une approche pour toi aussi qui a l'air bien débordée, non?

@ lideseyne : tu es en train de devenir inconsciemment compétente on dirait, à toi le nirvana, youhouuuuuuuuuu! :)) lucky you :)

bon dimanche mesdames ! en pleine conscience bien entendu... ou pas ! :)

lorraine
Marraine

Bonjour les filles,

Solulena, très sincèrement, je ne crois avoir plus de force en moi que tu en as toi....en tous les cas, quand je lis ton dernier post nous sommes exactement sur le même chemin...La pleine conscience est également de plus en plus présente dans ton quotidien à toi.

Après c'est dans la manière de l'exprimer et aussi de se regarder surtout  ,( tu ne crois pas Soleluna ?) et je reconnais que depuis LC et les séances de rpc je me regarde avec bienveillance et meilleur discernement surtout à arrêter de voir ce qui n'est pas(ou ce ui selon moi devrait être)  mais à admirer ce qui est !! peut être est ce dans cela que nous sommes un peu différentes....pour le moment ? Mais tout arrive, tu verras ....smiley je n'oublie pas et vous n'oubliez pas non plus (pour vous rassurer et vous féliciter)  que vous n'étes pas  bien vieilles même pas 40 ans pour certaines....smiley(J'en ai 52 et demi et donc quelques années de travail sur moi en plus...et c'est pour cela aussi que je ne donne pas ou plus autant d'énergie et de temps dans mon activité professonnelle mais encore bien assez suffisamment !!) .A vos âges j'en étais pas là...La pleine conscience jamais entendu parler) Alors Bravo

Le bodyscan est pour moi aussi de la rpc ou méditation . Il y a des milliers de façons de méditer....nous disent "mon prof" et Tchich Nhat Hanh dans ses livres . D'ailleurs en groupe du bodyscan nous est  proposé. Ok avec toi, le bodyscan pour écouter son corps et travailler à l'accepter c'est génial... (le yoga, le qiqong, le tahaichi aussi)

Oui tout à fait d'accord avec tout ce que tu dis Lidesyne nous empruntons aussi le même chemin toutes les 2....d'ailleurs je suis contente de ton post en réponse au mien . De l'écho . Merci smiley

j'adore Patience comment tu observes et décris tes fatigues....pour simple info, pour moi aussi la fatigue se mélange avec la faim. maintenant j'arrive plus facilement à aller me coucher. C'est ce que je fai ces dernières semaines...

Je trouve que s'observer et se comprendre est une sacrée clé pour adapter son comportement à ses besoins et aller vers un changement pour nous.....C'est de la sacrée pleine conscience..Je suis aussi sur le même chemin que toi....

 

Finalement, nous sommes toutes à nous promener sur le même chemin, chacune à son rythme et avec ce qu'elle est.....smileywink

Bises.

 

izabelle
Animatrice forum

je raccroche avec cette super discussion

bravo pour tous ces instants de pleine conscience

pour ma part je conserve  la douche en pleine conscience

très peu de pleine conscience sur ma respiration, mais uniquement en secours si je sens que je panique

et la pleine conscience au niveau du gout pendant les repas

pointvirgule.
Abonné

waouh! j'admire celles qui arrive a avoir une "discipline" de PC ,

trop svt j'oublie et me laisse debordée mais parfois qd je craque au boulot, parfois, j'"arrive à m'isoler pr trois min de respiration, j'essaie au quotidien d'y penser , je vais travailler en vélo et je pédale en PC , rien que pédaler... et le soir au coucher un tps avec méditaions de C.André

mais encore bien trop souvent la colère ou la tristesse me submerge et je pars en vrille pr me dire après que j'aurais du faire de la PC

pointvirgule.
Abonné

en fait je voudrais etre une autre personne celle qui ne fait pas de la Pc mais qui est en pleine conscience naturellement....

IsaMiaou.
Abonné

POIT VIRGULE, c'est un long chemin, mais passionnant à parcourir je pense .

pointvirgule.
Abonné

oui certes et patience il me faut.....merci

auj Pc sous la douche et en vélo qq minutes, deja ça...

beau dimanche a ttes

lorraine
Marraine

Rapide compte rendu de la semaine écoulée :

Tous les matins douche en pc suivi de petit dej avec mon aliment doudou (ça je faisais déjà)  jusqu'à conduite automobile en pc....Après arrivée au boulot....

Bien sûr il s'agit de l'intention,dans la réalité  je suis loin de n'être que dans  l'instant présent ...Les pensées sont nombreuses...Enfin, ça dépend des jours.....Mais je reconnais que la douche c'est mieux, sauf ce matin, esprit encombré bétonné (j'avance...je connais la raison !)

En fait ce contrat avec moi même me  plait et  m'amuse presque. Je continue, j'aime ce démarrage de journée zen , léger et cadré....

En fait, je suis une super rumineuse de toujours , ça me fait souffrir et c'est cela que je tente de soigner.....La pleine conscience  de , je l'utilise comme un produit d'hygiène mentale .....

izabelle
Animatrice forum

wink

j'ai maintenant une pratique très informelle, qui dépend totalement de mon état intérieur

je sens la pression interieur monter, notamment mon corps qui réagit intensément à la moindre chose

je fais fréquemment qq minutes de RPC quand j'attends un rdv qui tarde un peu

hier soir, après une journée bien chargée  et finie avec un gamin qui m'a provoqué pas mal d'émotions......   c'était douche en pleine conscience +  piano-chant  (ça, ça vide la tête!!!)  après quelques respi en PC

 

en fait je m'aperçois que ma plus importante pratique est de ressentir mon corps, surtout au niveau du haut du corps, car il se "crispe" en permanence en réponse à mon environnement et à ce que je fais

lorsque je travaille-réfléchis trop vite ou que j'ai des conversations passionnées, mon niveau d'excitation monte très très vite

je sais aussi que j'ai parfois besoin de cette ébullition intellectuelle pour faire émerger qqchse de mes dossiers, mais je fais là aussi des pauses

hier j'ai été étendre le linge car j'avais 16 données à traiter pour un dossier pour comprendre un enfant + l'intuition et les ressentis en plus......   j'ai cru que j'allais fondre un plomb dans mon cerveau là......

ces micro-pauses et ressenti du corps au quotidien sont ce qui m'aide le plus

lorraine
Marraine

Juste manière de mettre en mots, de dire que je continue...

C'est drôle, chaque matin sans exception je me réveille la tête pleine de trucs (le boulot, c'est quelque chose...je te comprends Izabelle) et  en même temps je me dis allez, hop, douche en pleine conscience...

Y a des matins, où rien à faire, le mental est encombré de chez encombré..;déjà, c'est pas mal de m'en rendre compte que je me dis ...

.Depuis deux semaines Je rajoute quasi tous les jours 10-15 mn de séance de rpc formelle...J'avais laissé tomber les séances formelles, j'étais plus légère dans ma tête....Rien à faire je crois que je suis une éternelle inquiète

Soleluna.
Ancien abonné

Lorraine, merci de réactiver le fil. Je n’y ai pas posté, mais pour autant la pleine conscience fait toujours partie de mon quotidien. Mais ca fait du bien de mettre en mots comme tu dis. Un peu comme Petit Poucet :)

J’ai le sentiment (mais je me trompe peut-être) en te lisant que tu perçois le fait de pratiquer de manière plus formelle comme un mini-échec, parce que cela marque un état moins léger, etc. La vie, comme tout, n’est pas linéaire et statique, et s’il y a bien quelque chose que nous avons appris en observant nos pensées, sensations et émotions, c’est que tout n’est que impermanence, tout fluctue sans cesse. Tu le sais même mieux que moi JAlors oui, il est des moments où une pratique plus informelle est ce qui convient. Et d’autres où l’on a besoin de se remettre sur des rails, de se cadrer plus, alors la pratique formelle est aidante. Ce que je retiens, ce qui compte je crois, c’est de garder le lien, le contact, ce fil d’Ariane avec nous-mêmes.

C’est ce que je me dis à moi-même, parce que certains jours c’est mieux que d’autres, et j’aurais tendance à culpabiliser, à me juger de nouveau etc.

Ce que je constate c’est que depuis 2 mois, la pleine conscience fait partie quotidiennement de ma vie, et ça, c’était vraiment ce que j’appelais de mes vœux. J’en suis très heureuse.

Le matin, je fais un check au réveil de mon état. Puis douche en pleine conscience.
Puis méditation formelle, au choix et en fonction des exercices. J’aime beaucoup les étirements, ça m’aide à réveiller ma colonne vertébrale en douceur, à la détendre, parce qu’en ce moment je suis fort contracturée. Comme toi Izabelle, c’est que je ressens le plus nettement et rapidement.
Durant la journée, des mini-checks, mais je n’arrive pas à instaurer suffisamment clairement des espaces de respiration. Je crois que ça m’aiderait beaucoup, mais je bloque, je sais pas comment faire. Peut-être que je ne me fais pas suffisamment confiance, j’ai encore besoin d’un cadre formel. :) Pour autant, je remarque les tensions dans mon corps très régulièrement et les sensations physiques.
Puis repas avec 3 respirations, 3 bouchées, plus ou moins.

C’est assez extraordinaire. Je comprends, grâce à cette pratique, de manière empirique et pas intellectuellement, à quel point être connectée bouleverse la vie. Ca change rien. Et en même temps ça change tout. Avec la pleine conscience, je suis connectée à mon corps, à mes sensations, à mes émotions. Et du coup, tant de choses que je voulais mettre en place dans ma vie, comme me consacrer plus de temps personnel, se font jour, sans que j’ai à fournir des efforts fous, comme par le passé. Ca se fait naturellement, parce que c’est mon corps qui donne le tempo. Je suis stupéfaite. :)

Celada.
Abonné

J'ai ce livre que j'aime beaucoup. Je fais la vaisselle pour laver la vaisselle ça change tout !

Dis-moi IsaMiaou serais-tu amoureuse des chats ?

lorraine
Marraine

Non, Solulena, je ne le  vis pas comme un mini échec....D'avoir fait moins de séances formelles (car je n'ai jamais complètement arrêté) a juste ouvert un peu plus la porte à mon inquiétude, je pense, et du coup je le mets en mots....C'est plus, que je me dis, que l'inquiétude (de mal faire/instance d'autorité par exemple) doit être  ancrée en moi  et que cela ne guérira pas..Constat et acceptation à consolider peut être .Elle était moins vive (voire inexistante)  à la période où pendant plus d'un an j'en ai fait tous les jours une moyenne de 20 mn et où   justement je disais que la rpc aidait beaucoup pour calmer l'anxiété...

D'accord avec toi, d'être connectée bouleverse la vie. Et je le suis quand même beaucoup dans la journée, et ça me fait d'autant plus drôle quand les pensées s'imposent et font de la résistance bien que je n'ai pas le sentiment de m'y accrocher...A suivre.

lideseyne.
Abonné

Cela fait 3 semaines maintenant que j'ai inclus dans mon emploi du temps quotidien la pratique de la pleine conscience. D'abord des séances formelles à heure précise (soit lever le matin, soit en début d'après-midi) pendant lesquelles je pratique body scan ou méditation de pleine conscience ou séance de Qi Gong. Et pour compléter, j'ai aussi des moments de séances informelles dans la journée, mais ça c'est beaucoup plus subtil, en ce sens que c'est un retour à soi qui se fait, non pas dans un cadre volontaire mais d'une façon presque impromptue, voire inattendue. Les 2 façons de se recentrer sont pour moi importantes, car elles sont complémentaires et je m'aperçois que plus j'en fais plus j'ai envie d'en faire!!! même quand les prises de conscience ne sont pas forcément agréables et que cela me fait bouger intérieurement! je sais que ce travail est important et qu'il m'amène à me connaître un peu plus à chaque fois.  Etonnant, non? 

Soleluna.
Ancien abonné

Ah, c'est ça, je m'étais complètement trompée, ben tant mieux.
Oui je comprends je crois, lorsqu'on abandonne des modes de fonctionnement qui ont été présents durant de longues années, on se sent en fragilité. Ca destabilise et souvent on a laissé tomber la carapace, ou le système qu'on avait mis en place par rapport à l'inquiétude. Du coup ça remonte. C'est ce qui se passe pour moi. Pas facile. Mais je suis persuadée que ça en vaut la chandelle :)

Lideseyne oui, c'est fou comment ça change tout. Je n'arrive pas non plus à bien mettre des mots dessus, mais peut-être que les mots ne sont plus si importants que ça. Il y a une prise de conscience directe, qui se passe de mots :)

Celada, tu parles de "La sérénité de l'instant présent"?

lideseyne.
Abonné

Eh oui! je n'arrive pas non plus à mettre toujours des mots sur ce qui se passe mais ça bouge énormément en ce moment. Pleine conscience tous les jours, et je rajoute du Qi Gong, ça donne un mélange détonnant en ce moment.... hier soir, pendant le cours de Qi Gong grosse émotion qui remonte ... envie de pleurer.....larmes qui n'en finissent pas de couler.... épuisée en fin de soirée !.... et ce matin en pleine forme, même les douleurs fortes que j'ai traînées hier toute la journée ont disparu. Expérience extraordinaire que je fais en ce moment!

izabelle
Animatrice forum

c'est chouette lidesyne!

moi en ce moment j'essaie de réinvestir le jardin, en urgence, après ma flemme totale de l'hiver, je n'ai RIEN planté et c'est urgent, car j'ai les arbres en jauge,  les mauvaises herbes poussent que c'en est une folie, et il va falloir déjà ressortir la tondeuse et la débrousailleuse

je m'aperçois que c'est super efficace quand même pour me vider la tête, mais si le sentiment de submersion me guette à chaque coin de jardin

je fais des pauses pleine conscience en jardinant, je prends conscience des bruits, de la position de mon corps

lideseyne.
Abonné

Oui, Izabelle, avec la pratique du Qi Gong, tel qu'on me l'a enseigné, je me suis rendue compte d'une chose extrêmement importante, c'est que les émotions sont enkystées dans le corps, dans les tissus de notre corps, dans les organes, et que si on veut nettoyer tout ce qui est mauvais il faut obligatoirement passer par la conscience du corps, par la conscience du souffle qui est notre ancre pour être toujours présent, ou du moins le plus souvent possible. Sinon, on reste dans ce que j'appelle (excuse-moi le terme) de "la masturbation mentale". On se raconte des choses, on intellectualise, on fait de la théorie mais on ne rentre pas en nous-même et soit le travail ne se fait pas , soit il reste très superficiel. C'est mon expérience, elle vaut ce qu'elle vaut mais c'est mon vécu.

lorraine
Marraine

Me revoilà avec une petite expérience à partager :

Cinq jours de tapisserie, décoration, rangement cette semaine

 besoin de poser des congés d'être loin des sollicitations extérieures, besoin de passer du temps avec ma fille, de faire quelque chose avec elle, envie de lui faire plaisir et de changer la tapisserie et déco de sa chambre de petite fille, elle à présent pré ado comme on dit (12 ans)

J'avais la volonté de passer ces temps en pleine conscience, êtredans  l'instant présent, instant après instant Je me suis préparée tous les matins par une séance formelle de rpc avant de m'y mettre.

Et décoller, mesurer, couper, encoller, coller..;;revenir toujours et encore à l'action du moment. Les pensées passaient et je les laissais filer.

Le moins possible parler de "l'après" . Ca c'est difficile, d'être totalement dans ce qui est fait à la seconde et de ne pas anticiper en pensée ou en parole de ce qui se fera dans les 5 mn, ou  la demi heure suivante.

Je ne sais pas comment l'exprimer, mais je trouve qu'avec les actes  posés en pleine conscience j'ai vraiment le sentiment d'être à la bonne place , en accord avec ce que je suis. Je ne me juge pas de "n'avoir fait que de la tapisserie"

 

Oui, d'accord avec toi Lideseyne, la pleiine conscience ça fait bouger à l'intérieur de nous, pas facile d'expliquer avec des mots

Demain, moins que toi Iza, mais je pense que je vais aussi faire un peu de jardin

Haut de page 
X