Le stress du mardi... - 12052014

mno05.
Abonné
Je viens de Weight Watchers ... Mon jour de pesée officielle était le mardi... Du coup je stress grave tous les lundis... Débile me direz vous... OUI d'autant plus que je me pèse tous les jours

Commentaires

marinebreizh.
Abonné

Heu j'ai une question bête.... pourquoi tu continue WW avec LC ? Tu ne crois pas que c'est contradictoire ? D'un coté tu reçois des tas de messages de restriction et de l'autre tu les balaies et essaie de voir les choses tout autrement.

Et si c'est pour te peser hihi ça fait cher la pesée nan ?

Bon courage.

Witchia.
Abonné

Elle a dit qu'elle vient de WW, pas qu'elle y est encore.

Et ce n'est pas si contradictoire que ça.

Il n'y a AUCUN message de restriction dans WW. On peut y manger ce que l'on veut et la réserve est suffisamment grande pour manger tout ce qu'on a envie même à y dépasser sa faim. De plus les défis de LC sont en grande partie les mêmes queles réflexes de WW.

Witchia.
Abonné

Sinon pour répondre à la question, moi aussi je stresse tous les samedi soir (pesée le dimanche) mais pour ma part c'est un stress agréable très exaltant. 

Mais quand j'avais atteint mon objectif de poids, la pesée ne me faisait plus rien et je m'en étais naturellement détachée. Je pense qu'une fois qu'on est satisfait on ne ressent plus le besoin de se peser sans cesse. Après chacun a sa manière d'être satisfait ;)

marinebreizh.
Abonné

J'ai lu un peu vite, ça arrive :  et j'ai compris j'en viens là...

Par contre je n'avais pas l'impression à vous  lire toutes que WW et LC "même combat"... ( moi je connais pas)  mais j'ai encore du mal lire ! ;)

mno05.
Abonné
Non WW n'est pas du tout comme linecoaching!!! Moi je ne suis pas d'accord avec ça il y a beaucoup de messages de restriction dans WW mais ils sont bien cachés... Ils ne disent pas "tel aliment est interdit"!ils disent "aliment privilégie" il ne disent pas "faut pas manger ça" mais "vous vous apercevrez vite que ce ne sont pas les bons choix" et le pire du pire c'est les jugements des anciennes sur le forum... Je partais chez WW en me disant ce n'est pas un régime c'est compatibles avec JPZ et bien ça m'a totalement déréglé!!! Bref je les ai quitté et je suis revenu ici bien décidé à aller au bout cette fois... Merci pour vos réponses...
mno05.
Abonné
Désolée pour les fautes je suis sur mon téléphone...
Pattie.
Ancien abonné

Je pense aussi que WW est un régime. Il donne des réflexes qui ne sont pas compatibles avec la vraie vie d'une mangeuse émotionnelle. Pas sur le long terme, en tous cas, pas à travers les aléas de la vie, les bons comme les mauvais. WW entraîne au contrôle (plan de semaine, comptage de points ou piochage dans une liste prédéfinie, respect d'un illusoire équilibre nutritionnel). Et le contrôle amène la perte de contrôle et la cohorte des pensées négatives sur soi-même. Il amène aussi à voir les progrès sur le chiffre affiché sur la balance, ce qui active le stresseur poids et favorise la honte du corps.

Ceci dit, c'est le meilleur régime que j'ai fait de toute ma vie, celui que j'ai pu tenir le plus longtemps (3 ans) et celui pour lequel la reprise de poids a été la plus lente (3 ans aussi). Le premier où j'ai trouvé beaucoup d'aide sur le net, sur les blogs, de la part de femmes qui avaient la même problématique que moi (et pas de la part de diététiciennes qui n'a jamais eu de problème de poids ou de médecins qui ne savent même pas ce qu'est un mangeur émotionnel). C'est aussi celui qui m'a fait comprendre que ça n'était pas la solution, que je n'en pouvais plus des régimes, même s'ils s'auto-nomment rééquilibrages alimentaires. C'est comme ça que j'ai cherché une autre solution : si même avec ce régime doux et qui laisse quand même une certaine liberté (sous contrôle, mais par rapport à mes autres régimes, c'était la fête !) je n'étais pas capable de stabiliser un comportement sans souffrir, alors il me fallait autre chose.

Avec WW, j'avais des EME qui duraient des jours et des jours. Avec LC, j'ai des EME ponctuelles. Avec WW, je devais me sevrer dans la douleur du praliné au chocolat noir de Noël. Avec LC, j'ai vu de mes yeux vu qu'il ne faisait pas grossir, et j'ai senti qu'au bout d'un moment, il était moins bon et que j'avais envie de manger autre chose. Avec WW, une part de galette à la frangipane explose le compteur de points. Avec LC, une demi-part, c'est déjà presque écoeurant à la fin. Avec WW, des figues, des cerises coûtent (ou coûtaient ? Je ne connais pas les nouvelles valeurs) des points. Avec LC, ce sont des fruits de saison délicieux. Avec WW, je luttais très souvent contre des EME, en compensant par le plaisir de renouveler ma garde-robe, le plaisir du nouveau chiffre de la balance, des coms d'encouragement sur mon blog. Avec LC, j'apprends à accueillir mes EME et à leur céder parfois, mais à un rythme qui me réconforte pour de vrai. Une espèce de tuerie de mamie Nova m'a fait la soirée d'hier, une heure pour le déguster, bouchée après bouchée, devant un dvd. Avec WW, si mon mari avait fait un autre plat que celui prévu sur le menu, je devais me jeter sur l'ordi pour calculer le nombre de points et savoir si j'allais pouvoir en manger ou pas, et combien, en le tarabustant de questions (tu as mis quoi ? combien ?). Avec LC, je goûte ce qu'il a préparé en me fiant à ma bouche pour savoir quand je n'en ai plus envie. Avec WW, j'allais bien si le chiffre sur la balance baissait. Avec LC, je vais bien si je vais bien (et mal si je vais mal).

SophieaiMe.
Abonné

Oo Waou ! Comme c'est bien dit ! Bravo ^^ yes. Je suis complètement d'accord avec toi et tu formules ma pensée meux que moi sur le sujet. Rien à rajouter.

mno05.
Abonné
Tout pareil c'est exactement ce que je pense aussi. J'ai vraiment compris stop les régimes avec WW pour les mêmes raisons que toi... Le seul point avec lequel je ne suis pas d'accord c'est l'aide sur le forum. C'était peut être le cas avec toi mais en ce moment c'est plus : Il faut manger tant de ça tant de ça et tant de ça Il faut manger tous tes points même si tu n'as plus faim c'est comme ça! T'as craqué : reprends toi faut de la volonté dans la vie bref... T'as pas faim tu dois consommer tes PP quand même! Je les trouve pour certains plus extrémistes et le problème c'est qu'elles sont très presentes. Bref tout ça pour dire que WW c'est le passé mais que je suis toujours traumatisée par cette pesée du mardi. Pourtant elle n'était pas mauvaise ce matin puisque malgré quelques grosses EME je me suis maintenue! Je sais qu'il faut que je me détache de ma balance mais la première fois que j'ai fait LC je l'avais cache et quan je suis remonte dessus j'avais 4kilos en plus car je ne contrôlais plus rien donc : je mangeais sans faim ou plus tôt je me persuadais que ça en était pour manger... Je stress aujourd'hui de revivre la même chose son je ne peux pas encore me détacher de cela...
Witchia.
Abonné

Je suis tout à fait d'accord avec le fait que WW est un régime. C'est un régime hypocalorique basé sur un "pseudo-équilibre" alimentaire.

Il y a du bon et du moins bon dans la méthode comme dans LC.

Et il faut savoir écouter les bonnes voix. Pour ma part je ne me suis jamais privée de pralinés à Noël avec WW ;) je mangeais mon bol de céréales Trésor avec mon bon lait demi-écrémé, mon thé et un fruit tous les matins avec un grand plaisir et ça me calait jusqu'au repas du midi. 

Perso pour WW je comptais toujours APRES avoir mangé mon repas, et sans me fliquer pendant le repas, car je savais que je saurais m'écouter et que si je dépassais mon nombre de PP ce n'était pas grave car je savais que j'avais la réserve. Je me faisais confiance tout simplement et n'avait pas peur d'aller au Mc Do ou de me manger une tarte au citron car je savais que le simple fait de la manger avec plaisir ferait que je n'aurais plus cette envie pendant un long moment. Et pas parce que je n'aurais plus de PP mais car j'avais aimé et savouré ce plaisir. Dans WW on apprend aussi à savourer.

Ce que je reproche à WW : il faut compter les PP, ça vire à l'obsession et du coup beaucoup n'arrivent plus à y écouter leur corps. Pourtant WW nous rabâche comme LC le mot "Satiété" mais beaucoup de filles ne l'écoutent pas. Les JSC sont à mon sens un non-sens car eles entraînent des restrictions. On devient obsséder de la maîtresse balance, c'est sûr. WW ne s'occupe pas des causes, elle ne s'occupe pas du tout du côté psychologique, des EME et ça ça manque énormément. C'est ce qui m'a fait m'inscrire à LC.

Ce que je reproche pour l'instant à LC : on est balancé dans le vide avec un cadre tellement large qu'on n'en voit pas les frontières. Avec WW on se sent dans une piscine, avec LC dans un océan. Et perso j'ai une peur phobique des requins ;) Les étapes intermédiaires ne sont pas assez intermédiaires à mon goût. Et je trouve la méthode difficilement compatible avec la 'vraie vie' sauvage actuelle.

mno05.
Abonné
C'est ce que j'avais ressenti aussi la première fois... Pour WW la où je ne suis pas d'accord c'est quan tu dis on apprends à manger avec plaisir chez WW ... On n'apprend rien chez WW on nous dit de faire: on nous dit de manger à satiété (personne j'ai encore beaucoup de mal à savoir ce que c'est... On nous dit de prendre du plaisir : moi avant en me goinfrant de MacDo j'avais l'impression de prendre du plaisir... Bref on apprend rien on applique... Pour la compatibilité avec la vraie vie je suis d'ac que pour l'instant pas forcément facile à concilier LC avec la vraie vie tant qu'on ne maitrise pas ou tant qu'on arrive pas à dire crotte à belle maman pare qu'on ne reprend pas 40 fois de son merveilleux plat;-) Mais aujourd'hui avec le recul je trouve plus facile de dire "je n'en veux plus" que de dire "non je ne peux pas manger ça " ou encore manger en ayant dans la tête une voix qui dit "t'as déjà explosé ta RH hier et la tu recommence vraiment tu as aucune volonté!" Je pense que quand on a assimilé LC la vie suit son cour avec des hauts et des bas et qu'on est arme pour... Quand on assimile WW on apprend à contrôle et on espère que ce contrôle saura résister aux aléas de la vie... Maintenant je ne qui pas sûre que l'on puisse comparer un régime avec une méthode de connaissance de soi...
mavo.
Marraine
Mno05, que se passerait-il si tu ne te pesais pas pendant une semaine ? Ou bien si tu repoussais d'un jour ? Il y a un post sur la balance sur le forum, qui devrait t'intéresser. Fais des expériences, essaye de ne pas te peser une fois, en te donnant l'autorisation de te peser le lendemain si c'est trop douloureux, pour voir ce que ça fait... Bien souvent, en se confrontant à ce qui nous fait peur, on s'aperçoit que ce n'était pas grand chose... Witchia, que trouves-tu d'incompatible avec la vraie vie ? Ce serait intéressant peut-être de donner des exemples. Au début ici, je me souviens qu'il y avait des tas de choses qui me paraissaient peu réalistes. La plupart de ces peurs étaient des freins, de bonnes raisons que je me donnais pour ne pas sauter. Genre "moi c'est différent avec mon boulot et mes enfants, c'est plus compliqué". Alors qu'en fait, l'idée étant juste de coller à ce dont mon corps a besoin, c'est toujours possible de manger ou de ne pas manger... Ce qui ne ne veut pas dire que c'est simple, bien sur ! ;-)
mno05.
Abonné
Mavo je suis d'accord avec toi et c'est sans doute ce que je vais faire... En revanche la première fois que j'avais tente LC j'avais mis totalement la balance de côté et quand je l'avais ressorti j'avais pris beaucoup de pois et je ne veux pas revivre ça...
marinebreizh.
Abonné

Waouh je ne pensais pas déclencher tyout ça avec ma remarque "en passant"...

Concernant la balance je pense que tu peux continuer à  te fixer des objectifs comme dans les défis proposés. Moi ce sont les premiers que j'ai fait car avant  je me pesais tous les matins et effectivement le poids ne se régulant que sur plusieurs jours c'est idiot et ça stresse ou alors ça déclenche le processus "foutu pour foutu" que nous connaissons à peu près toutes bien! Ou alors dans l'euphorie de maigrir on se lâche (comme si ça y est avec environ 20kg à perdre 1kg perdu le boulot est fini !! - débile mais bon) ... Je comprends bien aussi ton inquiétude car j'ai tellement bien suivi ces défis là tout en ré introduisant trop vite des aliments bannis que j'ai repris allègrement après une première perte.

Concernant WW ce que j'en avais entendu en terme d'équilibre c'est que c'est un des plus équilibré qui ne prend pas les gens pour des zombies (pardon celles qui ont suivi D... ; je ne vous stigmatise pas mais je critique l'inventeur) en leur faisant préparer des mixtures d'avoine, engloutir du surimi et du blanc de poulet sans limite, manger des nouilles sans goût (des trucs blancs bizarre que m'a montré une collègue) puisque on mange les plats qu'on veut mais certains grèvent vite ton "budget" ... exemple (imaginé par moi) : 500 gr de haricots verts "valent" 2 carrés de chocolat ou 3 yaourts...

Par contre je ne te suis pas du tout Wicthi quand tu trouves LC difficile dans la vraie vie. Et WW ? on m'a parlé de points à compter, de mesures en cuillères spéciales, de savoir précisément ce qu'il y a dans la préparation de la quiche, de la sauce du bourguignon pour calculer ses points...Et mes amis chez qui j'étais récemment en congé, suite aux émissions de TV sur les régimes, m'ont parlé d'un mémorable Noël où la mère de l'une d'elle avait fait la bûche spéciale WW... dégueu ! alors ne vaut il mieux pas se régaler et déguster quelques bouchées d'une excellente bûche à al crème au beurre, au chocolat, aux fruits, etc... que de manger allègrement une grosse part de bûche insipide.

Et puis ok quelques exercices LC sont un peu compliqués dans certaines circonstances (je ne vais pas sortir mes 100 gr d'aliments gras et sucrés quand je vais aller déjeuner au resto  avec les entreprises suite à la réunion mensuelle de travaux mais commander un bon plat que je vais savourer comme je l'ai appris) mais dans l'ensemble se poser la question de sa faim avant de manger (ou commander au resto), de sa satiété avant de se resservir (ou commander un dessert) etc... c'est faisable partout.  Chez soi, à la cafète du boulot ou du centre commercial, au buffet du pot de départ, sur l'aire d'autoroute ou chez belle maman et en France, en Oute Mer ou à l'étranger Chine, Suède, Afrique peu importe !!

Comme Mavo et Pattie je sais bien que chacune d'entre nous peut avoir le réflexe dire : oui mais moi c'est pas pareil (les enfants, le boulot, la maison en travaux, les responsabilités, le mari qui rentre tard etc... mais à bien y réflechir c'est une forme de résistance.  Qui finira par céder; ou pas selon le souhait profond que la personne aura de transformer, ou pas, sa façon de vivre, d'être pleinement à ce qu'elle fait. Car au fond si on regarde autour de nous les personnes mal régulées du point de vue alimentaire ont beaucoup de points communs du genre ; je m'occupe des autres, je m'oublie, je suis toujours dans le passé/dans le futur, je suis fortiche fais trois choses en même temps etc...

 

 

 

cilou_cile.
Abonné

[quote=marinebreizh]

Comme Mavo et Pattie je sais bien que chacune d'entre nous peut avoir le réflexe dire : oui mais moi c'est pas pareil (les enfants, le boulot, la maison en travaux, les responsabilités, le mari qui rentre tard etc... mais à bien y réflechir c'est une forme de résistance.  Qui finira par céder; ou pas selon le souhait profond que la personne aura de transformer, ou pas, sa façon de vivre, d'être pleinement à ce qu'elle fait. Car au fond si on regarde autour de nous les personnes mal régulées du point de vue alimentaire ont beaucoup de points communs du genre ; je m'occupe des autres, je m'oublie, je suis toujours dans le passé/dans le futur, je suis fortiche fais trois choses en même temps etc...

[/quote]

Je suis complètement d'accord avec toi. Combien de fois je me suis dit que je ne "pouvais" pas faire l'exercice car c'était complètement incompatible de ma vie parce que ci, parce que ça...ou qu'appliquer les principes de LC c'était bien trop dur, "pauvre petit caliméro"...

Je ne dis pas que c'est histoire uniquement de volonté, on ne va pas tomber dans ce débat stérile, et surtout pas sur LC, mais quand on commence à faire un travail sur soi, notamment avec la RPC, oui on se rend compte que tout ça ne sont que des freins, qui sont là pour plein de raisons. Et on sent bien, au fond de soi, qu'y toucher ça veut dire changer beaucoup de choses dans notre vie, et pas qu'au niveau de la nourriture. Et ça, bien sur que ça fait peur. Mais petit à petit, on s'arme pour mieux vivre tout ça et on se rend compte qu'on a du potentiel. Mais ça ne vient pas tout seul et très vite.

mno05.
Abonné

Je pense aussi que LC c'est applicable mais en revanche il est vrai qu'au début c'est compliqué... On ne voit pas/on ne veut pas forcément tout changer...

 

Le fait est que je ne peux pas juger car à la première tentative j'ai tout envoyé ballader et je suis repartie vers les "zombies" lol et vers WW...

Aujourd'hui je reprends et j'y arrive facilement... C'est aussi une question de moment j'en suis sûre aujourd'hui. Pour autant tout n'est pas gagné loin de là!!!

 

Merci en tout cas pour vos réponses. Je me suis fixé un objectif : me peser qu'un jour sur deux c'est un début... C'est pas forcément glorieux mais c'est un début! ;-)

A bientôt

Billie.
Abonné
Bonjour , Mno05 bravo pour ton initiative de te peser un jour sur deux mieux vaut avancer pas à pas et aller loin que de foncer et s'arrêter trop tôt :-) . Ça montre aussi que tu t'ecoutes et ne cherche pas à réussir tout et tout de suite . Je t'encourage à relever les défis de la balance à ton rythme . Pour ma part j'étais perplexe (parce qu'il y a d'autres baromètres les fringues par ex) et pas accro quotidiennement mais j'ai testé et il s'avère que ça m'aide a me libérer du stresseur poids que de me peser moins souvent . Il ne s'agit pas non plus de cacher la balance...puisque dans ce cas nous sommes dans le tout ou rien . Witchia je suis assez d'accord je trouve que pour aborder LC sans le détourner ( le vivre comme un régime) ce n'est pas évident . Il faut a mon sens avoir atteint au préalable un certain degré de paix intérieure , avoir déjà fait une partie du chemin et avoir un certain socle de sérénité et de lâcher prise sinon ça peut partir dans tous les sens ( dont le contrôle , la perfection , le tout ou rien ...) et ça peut être la noyade . Tu dis avoir du mal a conjuguer LC avec la vie de tous les jours peut être veux-tu tout trop bien faire , à la perfection , exactement comme cela est indiqué dans le programme et que ça te bloque . Après une première expérience ici vécue comme un régime ( analyse a posteriori sur le coup je ne m'en rendais pas compte ) j'ai pris mon partie de ne pas tout faire impeccablement et ça m'apporte libération et force tranquille . Voici concrètement qq exemples : je ne fais pas la rpc assise le dos décolle du dossier et souvent avec du bruit voire mes enfants qui me coupent mais c'est tout de même efficace . Je fais des progrès en dégustation et pourtant je mange trop vite , il n'empêche c'est en pleine conscience , souvent les critères de la faim ou les causes des eme ne correspondent pas aux compte rendus et bien j'adapte, la comme LC prend pas mal de temps et bien j'avais déserté le forum depuis deux semaines cu que les journées n'ont que 24h et qu'il fat bien faire des choix ! Et j'en passe . Finalement je perçois LC comme une boîte à outils dans laquelle je pioche et que j'adapte à ma vie et non pas ma vie qui s'adapte à LC . Au plaisir de vous lire . Billie
mno05.
Abonné

Effectivement c'est tout à fait ça : adapter LC à sa vie et non le contraire! Aller je vais faire une séance de body scanne! A demain et merci encore!

marinebreizh.
Abonné

[quote=mno05]

Effectivement c'est tout à fait ça : adapter LC à sa vie et non le contraire! Aller je vais faire une séance de body scanne! A demain et merci encore!

[/quote]

D'accord avec ça aussi. En fait c'est bien ce qu'on fait toutes et tous j'imagine. Avec des degrés divers selon les personnes et les moments.

Witchia.
Abonné

Mavo > qu'est-ce que je trouve d'incompatible avec la vie dans LC ? 

Je pourrai donner une centaine de raisons pour lesquels j'ai décidé que décidément je déteste cette méthode et que donc j'arrête LC. Je me contenterai d'un exemple qui date d'il y a moins de 5 minutes :

J'étais entrain de savourer un cookie fait maison, de le savourer avec amour, lentement, etc, quand j'ai dû m'arrêter d'un coup pour aller arrêter mon fils d'un an et demi qui était entrain de manger de la terre. Tout est dit ;)

cilou_cile.
Abonné

[quote=Witchia]

J'étais entrain de savourer un cookie fait maison, de le savourer avec amour, lentement, etc, quand j'ai dû m'arrêter d'un coup pour aller arrêter mon fils d'un an et demi qui était entrain de manger de la terre. Tout est dit ;)

[/quote]

ou si peu....

Effectivement, si tu vois LC comme ça, ça ne marchera pas...des petits garçons d'un an et demi qui mangent de la terre, on en a tous dans nos vies et c'est comme ça et ce sera toujours comme ça.

LC, ça n'est pas que prendre du plaisir avec la nourriture.

marinebreizh.
Abonné

[quote=Witchia]

Mavo > qu'est-ce que je trouve d'incompatible avec la vie dans LC ? 

Je pourrai donner une centaine de raisons pour lesquels j'ai décidé que décidément je déteste cette méthode et que donc j'arrête LC. Je me contenterai d'un exemple qui date d'il y a moins de 5 minutes :

J'étais entrain de savourer un cookie fait maison, de le savourer avec amour, lentement, etc, quand j'ai dû m'arrêter d'un coup pour aller arrêter mon fils d'un an et demi qui était entrain de manger de la terre. Tout est dit ;)

[/quote]

 

Witchia  je respecte ton choix d'arrêter LC mais j'avoue que  je ne comprends absolument pas le lien entre ta décision d'arrêter et ce qui est arrivé avec ton petit garçon...  Si tu veux dire avec cet exemple que les contraintes de la vie quotidienne t'empêche de suivre LC comme dit Cilou-cile on en a  tous des p'tits gars d'un an qui avalent de la terre!

mno05.
Abonné

Moi non plus je ne comprends pas... Moi j'en ai 3 des petites filles qui me tourne autour qui viennent me demander un truc... Bref certains exercices je les fais le soir tranquille quand elles sont couchées. c'est vrai que c'est parfois un peu difficile.

Après je déplore que tu considères LC comme "une méthode" de régime parmi tant d'autre... Tu n'es peut être pas encore prête... Moi la première fois je ne l'étais pas... Il m'a fallu retourner à WW et à DUDU pour me rendre compte que ça ne marchait pas... et que seule l'écoute de mes besoins pouvait marcher...

 

Courage

Billie.
Abonné
Moi je trouve que ça illustrdelà nécessite de ne pas faire les choses à la lettre mais d'adapter LC à sa vie : tu as dégusté ce cookie apparemment avec brio et plaisir tant pis si ce n'était pas jusqu'au bout cette fois . À mon sens l'essentiel n'est pas là. Tu sais déguster , tu expérimentes plus ou moins souvent, avec plus ou moins de lenteur , concentration ... c'est ça qui va te faire avancer .
mavo.
Marraine
Merci de ta réponse, witchia. Je ne suis pas certaine en effet que ce site convienne à tout le monde (rien ne convient à tout le monde, tout le temps) et je te souhaite de trouver une façon d'aborder ces questions qui te convienne. Cela dit, je rejoins les réponses du dessus : rien n'oblige à faire LC parfaitement, tout le temps, à la lettre. Évidemment, le côté "méthode" incite à penser qu'il faut faire comme ci et pas comme ça, mais quand tu vas un peu loin, tu vois bien qu'une des invitations les plus répandues, c'est celle du non perfectionnisme. Laisser de la place à l'imparfait, à l'imprévu, au "fait à 80%". C'est d'ailleurs un des conseils du Dr A : quand on a une tâche à réaliser, la faire à 80%, ça suffit. Ce moment de dégustation, il est acquis. Il n'est pas parfait, il n'est pas fini, mais tu as quand même dégusté quelques délicieuses bouchées de cookie !
Witchia.
Abonné

Depuis que je fais LC j'ai deux impressions : la majorité du temps on me demande d'apprendre à mettre un pied devant l'autre pour apprendre à marcher alors que personnellement c'est bon je sais courir. Autant dire que je trouve ça ennuyant à mourir et contraignant pour rien. Et à quelques moments je ne vois pas où l'on veut en venir et ça m'ennuie encore plus.

La faim, la satiété, savoir d'où viennent mes EME, connaître mes sentiments et sensations, connaître et apprécier mon corps, ... Tout ça c'est bon je le maîtrise, pour certains depuis toujours. J'ai l'impression de suivre un cours de primaire où on me dit "non mais reste, ça va te servir et d'ici un temps infini on va attaquer le cours de la fac je te jure". 

Par exemple là je suis à la phase du Body-scan. Mais quel délire ?! C'est quoi le but ? Que je connaisse mieux mon corps ? Je le connais très bien et je l'adore. Je l'adorais à 104 kg, je l'adore toujours autant à 70. Et ce que c'est long mon dieu...

Je ne sais pas si c'est car je ne suis pas prête ou car cette méthode n'est pas faite pour moi mais une chose est sure c'est qu'à l'heure actuelle je déteste cette méthode.

Billie.
Abonné
Bonjour witchia , J'ai lu ton dernier message , au premier abord je me suis dit mais si tu penses savoir tout sur tout pourquoi être venue sur LC ? Puis j'ai parcouru tes blogs ( LC et ton blog perso plus complet ) et ça m'a apporté un éclairage . J'ai le sentiment que tu es dans une phase ou tu te cherches alimentairement parlant . Ça part un peu dans tous les sens , j'y ai lu beaucoup de contradictions . Il me semble aussi que tu as peur de regrossir et que le contrôle et le cadre te rassure sinon c'est la panique , que derrière certaines affirmations très tranchees paradoxalement tu doutes beaucoup , et que tu as peur d'observer tes émotions et de respecter tes sensations. Je pense qu'il y a une question de moment pour s'approprier LC, qu'il faut être prêt. Et aussi que dans de nombreux cas ( c'est le mien ) il est bon de se faire aider en parallèle en dehors . Parce que LC c'est bien plus difficile qu'un regime finalement et que son but c'est de devenir un mangeur régulé (si si ça existe on en connaît toutes plein! ) et que cette philosophie chamboule beaucoup de croyances personnelles et sociétales. À priori ce n'est pas le bon moment pour toi . Tu es donc à la croisée des chemins attendre pour voir si un déclic vient ? Partir pour mieux revenir plus tard ? Ou peut être ne jamais revenir ? Toi seule a la clé . En tout état de cause il faut avoir un minimum confiance en la méthode tout en sachant l'adapter ( ce que tu ne sais pas encore faire aujourd'hui). Non nous ne sommes pas une bande de hippies ici comme j'ai pu le lire sur ton blog , pas d'offense , d'ailleurs si peut etre après tout dans le sens contre-culture du terme :-p mais certainement pas dans le sens péjoratif et et illuminés. J'espère que tu trouveras ta voie quelle qu'elle soit et l'apaisement . Chacun sa route , chacun son chemin . Billie .
marinebreizh.
Abonné

Witchia, je voulais juste t'écrire par rapport à la question de la compatibilité avec la vie quotidienne quelle qu'elle soit et te conseiller le post "de la souplesse pour éviter le contrôle"... je pense qu'il répond à certains de tes freins.

Mais effectivement je partage l'avis de Billie qui est très sensé. Tu as certaines peurs qu'il n'est pas facile de gérer.

J'ai moi aussi lu pas mal de tes messages et je te ressens comme en résistance avec LC car ça touche à quelque chose de difficile pour toi. Si c'est vraiment ça tu n'es pas loin mais peut être as tu besoin de temps et de prendre du recul un moment avant de peut être y revenir...

Bonne journée

 
 
 
 
mno05.
Abonné
Et bien tout ça pour mon stress de balance lol
cilou_cile.
Abonné

En effet! lol

Et alors ce stress de la balance et du mardi? Comment l'as tu géré justement?

mno05.
Abonné
Ben j'ai pas vraiment géré j'ai mangé beaucoup trop à mon goût mais le mardi je me suis pesée et finalement c'était bien... Rien pris don j'étais zen... J'essaie de faire un jour sur deux la balance mais je n'y arrive pas encore vraiment...
Haut de page 
X