Les idées qui fusent pendant la respiration en pleine conscience ? - 27072015

LN1986.
Abonné

Bonjour à tous,

je viens juste de faire une séance de respiration en pleine conscience au bureau, avant de prendre ma pause déjeuner et ce ne sont pas les émotions qui sont venues à moi mais les idées. 

Dans le cadre de mon métier, c'est plutôt une bonne chose (je suis journaliste dans un hebdomadaire d'information locale) mais je me demande si je suis la seule à qui ça arrive ? Et qu faire, laissez les idées venir et ne rien faire ou m'interrompre pour les noter ? (sachant que ce sont de rudements bonnes idées)

Commentaires

Patience
Marraine

Bonjour LN1986,

Non, tu n'es pas la seule à qui ça arrive !
Pour ma part, parfois je trouve des solutions à certains problèmes alors que je suis en pleine pause de pleine conscience. Je n'interromps surtout pas ma pause ; en général, je me souviens très bien de l'idée que j'ai eu au bout des 10 mn.

Et puis parfois j'ai un flot de pensées particulièrement désagréables. Ou alors c'est un sentiment ou un mélange d'émotions. Ou parfois ce sont des inconforts physiques. Ou parfois il n'y a rien du tout à signaler, ni dans mon corps ni dans ma tête !

En gros, je crois qu'il ne faut jamais rien attendre de particulier d'une séance. Ce qui viendra viendra : bonnes idées, mauvaises idées, émotions, conforts, inconforts, néant...

Belle suite de journée à toi et au plaisir de te lire !

LN1986.
Abonné

Merci pour ta réponse ! 

J'avoue que ne pas détourner mon attention de ma respiration c'est un vrai défi pour moi, qui suis habituée à devoir faire "sauter" mon attention d'une chose à l'autre un peu tout le temps, parce que tu n'est jamais à l'abri du téléphone qui sonne pendant que tu écris un article par exemple. 

Mais on y va pas après pas, et on va finir par y arriver, j'en suis persuadée !

XENA7587.
Ancien abonné

Adhérente depuis 3 mois j'ai du mal avec la RPC car j'ai tout le temps des "choses qui me passent par la tête" bruits, sensations du corps, pensées diverses... et j'ai l'impression que ces choses occupent au moins 8 minutes sur 10 de RPC

je suppose qu'il est très difficile de faire 10' de RPC pure mais est-ce que les plus anciennes ont l'impression de progresser et donc d'arriver à ce que les pensées n'occupent que 3 ou 4'

merci de partager votre expérience, je trouve cela très utile

didi5063.
Abonné

Xena, pour moi c'est le contraire, j'ai l'impression de n''avoir que très peu de choses qui me passent par la tête, je reste concentrée sur ma respiration, c'est pourquoi j'ai vraiment du mal à pratiquer régulièrement la rpc.

Mais je pense que le but n'est pas de ne pas avoir de pensées. 

Patience
Marraine

XENA7587,

Comme le dit didi5063, le but n'est pas de se retrouver vide de pensées.

Pour ma part, les moments de pleine conscience sont vraiment très fluctuants !
La semaine dernière, j'avais un nombre incalculable de pensées, je m'accrochais souvent à elles, je faisais souvent cet effort de revenir à ma respiration.
Cette semaine, les pensées sont moins nombreuses. Le matin, en général, j'ai l'esprit un peu vide. Mais tout à l'heure, c'était tout le contraire. Et je me suis même rendue compte que je pensais à de vieux souvenirs.

Bref, tu vois. Le rôle de l'esprit est de penser ; et je crois qu'il fait bien comme ça lui chante, qu'on le veuille ou non ! :-)

À mon sens, le plus diffficile dans la pleine conscience est :
- de se poser sans rien faire d'autre ; et de l'accepter ;
- de prendre conscience du côté particulièrement "sauvage" du mental ; et de l'accepter.

Du coup, il y a des séances agréables, désagréables, pénibles, neutres, pleines pensées, sans pensées...
L'essentiel, du coup, est surtout de prendre ces pauses et de prendre conscience de ce qui se passe pour :
- apprendre à se détacher de ses pensées ;
- supporter l'inconfort.

Au plaisir de te lire !

izabelle
Animatrice forum

[quote=XENA7587]

je suppose qu'il est très difficile de faire 10' de RPC

[/quote]

quand vous avez beaucoup de pensées et que vous recentrez votre attention sur la respiration,  là vous faites de la RPC pure

 

on ne s'arrête jamais de penser en effet, certaines têtes sont plus productives que d'autres, mais l'essentiel de cet exercice  est surtout  le fait de SE RECENTRER  dès que notre attention est accrochée par des pensées

je fais partie des gens qui ont des millions de pensées à la minute et pour moi trois minutes de RPC c'est épuisant car je dois recentrer mon attention des douzaines (ou milliers de fois)  

il m'arrive également d'avoir l'attention centrée sur ma respiration et de m'apercevoir soudain que je suis tout de même en train de penser à autre chose en même temps

du coup je recentre à nouveau mon attention

 

l'essentiel est surtout ce travail de recentrage, répété encore et encore

 

du coup les séances peuvent particulièrement exigeantes sur ce plan, et donc pas de tout repos  (du tout)

 

mais cela permet d'entrainer intensément cette compétence essentielle :

recentre son attention sur le présent

 

si mille fois dans la séance vous avez été obligé de recentrer votre attention,  vous vous êtes mille fois plus entrainé que si vous n'aviez du le faire qu'une fois

 

 

pour ma part mon nombre de pensées ne diminue en aucune manière et c'est pourquoi aujourd'hui encore je ne peux pas en faire 10 minutes

mais l'avantage est qu'en en faisant ne serait-ce que trois minutes plusieurs fois par jour,  j'ai des effets très nets sur le plan émotionnel  (et après tout c'est bien ce qu'on veut)

 

 

donc c'est important de sortir de l'idée de confort et de pureté pour la pleine conscience

c'est vraiment un travail qui peut être fatiguant, dans ce cas réduire un peu la durée de la séance,  mais surtout pas la fréquence

plusieurs fois par jour c'est essentiel, surtout dans le cas de personnes ayant tout le temps la tête pleine de pleins de pensées

Haut de page 
X