Lien entre RPC et amaigrissement : lâcher le mental et écouter son corps - 28012013

lorraine
Marraine

J'ai écrit ce post -à quelques mots près- en début de nuit du samedi 26 au dimanche 27 2013 sur la rubrique "+de 55 ans", inspirée par des posts des Unes et des Autres (Merci pour ces partages qui apportent de l'eau à mon moulin et m'aident à "théoriser" mon expérience )

Comme il y a aussi des personnes de - de 55 ans wink qui font de la RPC (ou s'y intéressent) , je me suis dit que mon témoignage  pouvait aussi avoir sa place ici.

 

Plus ça va et plus je me dis qu'en matière de RPC  il est préférable de ne pas se  prendre la tête....Ca nous plait, ça nous détend, "fait avancer', comme on veut,  alors continuons , toujours et encore... Et si cela ne nous convient pas n'en faisons pas ou peu...

Personnellement, j'en fais depuis 1 an maintenant -quasi- tous les jours 15 mn minimum ...(+ je veille à une pleine conscience dans les actes de la vie quotidienne)  Indéniablement ça m'a rendue plus zen , moins inquiète, à vivre l'instant présent instant après instant, et à ne plus culpabiliser  pour un oui et un  non, à me perdre dans le passé ou dans le futur  . Je n'aborde plus du tout mes EME, ponctuelles et petites,  de la même manière, avant je les satisfaisais toujours, en mangeant goulument et c'était en pilote automatique sans prise de conscience , sans choix.

Je préfère, ici,  ne plus  systématquement l'appeller RPC ou séances formelles de RPC.  Y a trop le risque de cloisonner, d'attendre quelque chose en particulier, de précis et de ne pas être satisfait car on n' a pas réussi à faire ce qu'on pensait devoir faire, qu'on a découvert autre chose d'intéressant mais que l'on pense que ce n'est pas ça la RPC ,  alors on est pas content de soi, on se juge etc et le combat avec soi même continue etc idem quand on parle de méditation

Si je dois en  parler/penser c'est  plutôt en terme de "faire une pause/ou se poser/ou se recentrer/ou se reconnecter à soi même." C'est à dire : se retrouver entre Soi et Soi : assis, couché , en mouvement, peu importe, mais seul (ou dans sa bulle, dans le métro par ex.) et au calme.

C'est à dire,

Ne rien faire. ETRE, simplement ETRE et RESSENTIR (avec son corps). Lâcher (tenter de lâcher) le mental (ne pas chercher à maitriser, contrôler, juger, cogiter, rechercher, attendre une pensée ou une émotion....).

(Ne pas oublier que ces pauses ne se raisonnent pas en terme de performance à atteindre ou de réussite, ou "de mal faire ou bien faire" sinon évidemment on ne peut pas tenir pas sur la durée, -on ne naît pas Bouddah-)

Ce qui se passe :

Les pensées vont et viennent sans cesse certains jours très nombreuses d'autres fois  pas, peu importe, elles sont de tout ordre, celles qui nous plaisent, celles qui ne nous plaisent  pas, cela n'a aucune importance. Jamais de jugement . Ne rien attendre. Ni en bien ni en mal. ETRE avec ce qui est. Il n'y a pas de bonnes pensées ou de pensées négatives. Il n'y a rien à débusquer elles passent  ou pas comme les oiseaux dans le ciel. Desfois on  suit ses pensées (rien de plus normal)  plus ou moins longtemps suivant les moments et, cela ne doit pas être considéré comme étant un  problème , éviter le jugement et on revient à sa respiration.

Petit à petit, avec le temps, avec la pratique, je constate que mon MENTAL est passé au second plan, les ruminations, le stress ressenti s'estompent et  ne prennent plus toute la place comme avant LC. Une distance est  mise entre mes  pensées et moi (puisque je les  laisse passer sans m'y accrocher puisque ce ne sont que des pensées, totalement détachées de ce que je suis).  Mon CORPS est devenu ma référence. Je suis avant tout reliée à mes sensations corporelles (dont les sensations alimentaires depuis que j'ai appris à repérer ma faim) C'est lui que j'écoute et que je respecte ("faim je mange", "pas faim je ne mange pas") c'est d'autant plus facile que  le mental est allégé , et qu'il n'y a plus tout ce remue ménage dans la tête  à calmer avec de la nourriture. Et c'est tout cela qui peut expliquer les kilos perdus, je mange moins ....

-

Aussi,

Quand j'ai des envies de manger, j observe je questionne, j' écoute  mon ventre, ma gorge ma bouche (donc le corps) faim pas faim, si pas faim je  reviens à ma respiration pour apaiser le stress donc le retour aux sensations corporelles toujours et encore avant tout (sauf quand je décide tranquillement de manger un peu  tout de même) ... C'est une pause incontournable pour les mangeurs émotionnels que nous sommes, si nous voulons freiner l'escalade des kilos en plus.

Et,

Je fais aussi des pauses régulièrement pour me centrer sur des émotions ou des pensées précises, surtout les difficiles,  professionnelles ou autres (dernièrement concernant mon frère à la période de Noel)  mais ça c'est autre chose. Pouvoir repérer, identifier et nommer -en toute tranquilité-  ce que je ressens de stressant ou déstabilisant . Les réponses émergent et le calme se fait, donc pas besoin de manger pour anesthésier le malaise émotionnel puisqu'il a été abordé et "travaillé"

La pleine conscience, rpc et autre méditation ça se vit, ça se pratique, c'est tout simple mais complexe en même temps. C'est tellement personnel et différent d'une personne à l'Autre.

Bonne nuit à tous.

Lorraine

Commentaires

odile59.
Abonné

Merci beaucoup, Lorraine,

de ce post extraordinaire : la rpc vue sous tous les angles, en général et ton propre vécu. yes

 

Comme tu conclus si bien :

"La pleine conscience, rpc et autre méditation ça se vit, ça se pratique,

c'est tout simple mais complexe en même temps.

C'est tellement personnel et différent d'une personne à l'Autre."

 

Merci encore et Bonne journée,

teresa smiley

izabelle
Animatrice forum

oui c'est si différent pour chacun

pour moi cela a toujours été difficile parce que cela m'a confronté à mon mental,  et franchement à un moment  cela me faisait un peu peur....   toutes ces pensées, simultanées souvent, dont certaines verbales, d'autres non verbales...

en voyant le protocole je me disais...  ok je suis folle, j'ai 4 niveaux de pensées en même temps et même quand je me recentre sur ma respiration, j'ai encore des pensées en image simultanées.... dont j'ai à peine conscience...

et puis bon j'ai effectivement compris qu'il ne faut pas se prendre la tête, se juger, se demander si on est "normal", si ça marche ou pas pour nous, juste le faire, observer avec bienveillance tout cela  et lâcher le jugement, l'analyse

j'essaie de faire de la place à ma peur de cette pensée qui tourne parfois trop vite, ok j'ai peur, mais bon je continue, tranquillement, je me reconcentre sur ma respiration

 

être avec ce qui est, comme tu dis si bien

 

ceci dit, pour moi, même si c'était difficile, j'ai eu tellement de résultats directement sur mon comportement alimentaire que cela m'a encouragé à continuer

 

sur ce, je vais m'en faire une petite séance...

LillyB.
Abonné

Merci pour ce post, ceci traduit exactement ce que je commence à vivre. Je tente de ne pas me juger, de prendre toutes émotions et même les défis LC avec du recule afin de n'écouter que l'essentiel mon corps et ainsi de vivre l'instant présent.... c est très très difficile mais là à nouveau je me dis, "tu as commencé le 3 janvier... patience".

Un grand merci pour avoir partager ces pensées avec nous. 

reine des prés.
Ancien abonné

C'est assez difficile a intégrer la RPC je pense. Naturellement on est tous entrainé par la flot de la vie, de nos obligations, de nos émotions, de nos injonctions. "Dépêche-toi", "Fais plaisir", "Sois gentille", ... là on a rien à faire pour les autres ou pour notre rôle en société. On a juste a être là, présente, consciente, pour passer un moment avec nous même. 

Du coup j'ai toujours l'appréhension de m'ennuyer, de ne pas y arriver, de ne pas être assez ceci ou cela... et puis finalement je commence à trouver du plaisir à ce petit rdv quotidien avec moi-même... comme quoi, je ne suis pas une si mauvaise compagne pour moi :-)

Violette28.
Abonné

Merci pour ce post Lorraine (j'ai mis des heures, que dis-je, des jours, à le retrouver!!)

Je l'ai lu plusieurs fois, et je le relirais surement encore.

J'ai enfin compris ce que ça voulait dire de "se connecter à soi". J'arrive parfois dans une journée à prendre des moments pour moi, mais je ne comprends jamais pourquoi, à la fin de la journée, je ne me sens pas reposée, et même complètement fatiguée.

Et cette fois, j'ai compris.

Quand je prends des moments pour moi,  je continue à laisser mes rulminations m'envahir, ou j'essaie de me détendre en ayant toujours à l'esprit ce qu'il me reste à faire, ce qui fait que je culpabilise, et finalement, ce moment de détente n'en est pas un du tout. Et je finis ma journée exténuée de culpabilité.

J'ai enfin compris les messages de toutes celles qui disent "faire la vaisselle, ou les courses, en pleine conscience", et ça va être ma prochaine mission!!!

Bonne soirée à toutes!!

Violette

lorraine
Marraine

Ah! ça me fait plaisir que tu aies compris, violette, c'est tellement un soulagement ce cerveau plus léger...

C'est tellement mieux et constructif de mettre son énergie dans autre choses que nos ruminations qui nous enferment à l'intérieur de nous......

C'est avec LC et tout ce travail autour de la pleine conscience , donc à 50 ans, que j'aurai compris " le côté pas normal" des ruminations  épuisantes,

Mais je réalise aussi ces derniers temps que la connexion à soi même n'est pas acquise une fois pour toute. C'est vraiment un apprentissage, un entretien, une vigileance à garder;

Loli2pop.
Abonné
Merci Lorraine pour ce post qui enrichit mes tâtonnements autour de la RPC. J'ai beau avoir lu, relu que le perfectionnisme c'était la mort du p'tit cheval. Et bien je ne l'ai pas encore intégré ... Du coup, mega pression en séance, genre "crotte de bique, je devais penser aux flux et reflux de la respiration, je suis en tain d'anticiper sur la journée de demain !". Que je me dis, toute penaude. Et oui, parce qu'en plus pour couronner le tout, les idées qui me viennent ne sont même pas des émotions qui pourraient au moins m'aiguiller sur mes tourments intérieurs ... Mais bon' les pensées qui me viennent sont du niveau de la to do llist, pfff. Bref, maintenant je vais plutôt la prendre cool : ce qui vient, passera et pis si ça se transforme en moment détente relax Max, et bien soit, c déjà ça de pris ;) Encore merciiii Loli
mavo.
Marraine
Ouf je l'ai retrouvé ce fil ! Merci lorraine c'est vraiment inspirant... Je crois que je me trompe un peu dans ma façon de vouloir faire de la PC comme des devoirs (la bonne élève... un peu comme lolipop !). Je vais le lire et le relire !
lorraine
Marraine

smileyheart

Loli2pop.
Abonné
Coucou à toutes, Je suis tombée cet après-m' sur un fil de discussion dans lequel Izgueule (en espérant ne pas avoir massacré le pseudo de cette génie ;)) présentait le lien vers plein de mp3 gratuits de PC et grâce à l'un d'entre eux qui a duré 20' mais en laissant beaucoup plus de silence, j'ai pu ressentir mon mental qui commençait à lâcher prise ...et c une sensation bien chouette. Bon je retrouve ça et je remets le lien ici, ça vaut le coup. Bon après niveau émotions ....je pédalé toujours dans la choucroute mais pour le moment je cesse de m'en soucier. Bonne soirée tutti Loli
lorraine
Marraine

Loli2pop écrit : "Bref, maintenant je vais plutôt la prendre cool : ce qui vient, passera et pis si ça se transforme en moment détente relax Max, et bien soit, c déjà ça de pris ;)"

Oui, ne pas se prendre la tête...pas pour quelque chose qui est un KDO d'épanouissement pour nous....

On vit nettement mieux en s'acceptant imparfaite, j'en sais quelque chose du haut de mes un peu plus de 50 ans...smiley

surmonchemin.
Abonné

Oui merci Lorraine, ce post est vraiment chouette ! Et je suis complètement d'accord avec ta façon de nommer tout çà : exit la RPC (nom un peu barbare quand même), bonjour le recentrage

Loli2pop, tu m'as fait mourir de rire, ce que tu écris, c'est exactement moi ! La spécialiste de la todo list...

En fait, depuis que j'ai discuté avec la coach, j'ai - momentanément - renoncé aux séances de 10 min, par manque de temps. Elle m'a complètement déculpabilisée par rapport à çà : et bien non, je ne suis pas parfaite, je fais comme je peux et c'est déjà pas mal.

Par contre, j'ai progressé sur la pleine conscience appliquée au quotidien : quand je marche, quand je suis dans le bus, quand je regarde par la fenêtre, quand je respire pendant ma pause cigarette (et non, je ne suis décidément pas parfaite), quand je me pose avec un café ou un verre de vin sur mon balcon. Ca, c'est plusieurs fois par jour.

Effets pas encore permanents, mais au total, je rumine quand même beaucoup moins, je me sens plus cool et détendue, un peu plus à l'écoute de moi, aussi, et je suis persuadée que ça va encore progresser quand je referai des "vraies séances".

Loli2pop.
Abonné
Ce fil de papote est vraiment chouette ... Chaque nouveau commentaire me fait faire des liens ou m'aide à retirer la pression un peu de l'idée de réussite ;) Surmonchemin, ravie de t'avoir faite rire. Et dès demain je tente des nouvelles expériences PC dans le bus et au café ! Bonne idée. Et pour l'heure, une belle nuit a toutes Loli'
Noelle
Marraine

c'est vrai que ça fait du bien de relire ce message ... ça recentre

 

bonne journée à toutes/tous

Totom.
Abonné

Merci Lorraine encore pour ce beau fil :

J'ai eu du mal à accepter de ne pas réussir à faire 2 fois 10 minutes par jour ..au final, j'ai presque laissé tombé ...car je me disais "puisque je le fais mal, çe ne m'aidera pas"

Mais en fait, je me rend compte que ça me manque et que la solution c'est la RPC, donc je m'y remets, mais cette fois ci à mon ryhtme sans me mettre de pression

En plus, j'en suis à la partie "gestion des EME  de fin de journées" et il y a des mp3 pour faire des pauses de 5 minutes : ça me convient à merveille.

 

De plus, je fais souvent quelques respirations (2ou3 voir plus) pour tenter de faire un temps calme ...et cela me suffit la plus part du temps à faire le point sur mes sensations, ou à m'appaiser.

 

Je ne fais plus toute une histoire si mon fils me dérange en pleine RPC, ou si un collègue entre dans mon bureau alors que je tente une pause RPC ni vue ni connue ..je me dis que ce qui est pris est pris ..avant je me disais, "voilà c'est fouttu ça n'a servi à rien" ça me rendait malade, et je crois que j'obtenais l'effet inverse : la RPC m'apportait plus de stress par peur de ne pas pouvoir la faire correctement ...

Il faut savoir lâcher la pression  et se contenter de ce qu'on réussit à faire.

lorraine
Marraine

"Il faut savoir lâcher la pression  et se contenter de ce qu'on réussit à faire."

 

Ben oui smiley

Avant je me prenais la tête sans arrêt  , jamais contente de moi Oh que c'est fatigant

Comme tu dis, si on se met la barre trop haut , on finit par ne plus rien faire du tout, et ça c'est pas constructif, et puis c'est finalement un bon prétexte pour ne rien faire....

C'est important d'être fière de soi pour continuer à avancer (en rpc ou autre)alors il est important de faire de son mieux mais comme on peut sinon on ne faittque se détester...LC , en nous connectant à nous même, nous apprend à nous connaître mieux  avec nos forces et nos limites L'idéal c'est d'apprendre à accepter cela....Petit à petit .......Voilà où j'en suis de ma réflexion

Concenant la rpc ou méditation, pour en voir les effets, il se dit qu'il vaut mieux en faire  très régulièrement, genre tous les jours, ne fut ce que quelques minutes, que 1 heure d'affilée mais épisodiquement

Merci pour ton post Totom smiley

papaye971.
Ancien abonné

salut, ben pour moi c'est fatigant, pourtant j'aime bien respirer me poser... mais en ce moment (il me semble que c'est passager) plus je la pratique pllus j'ai l'impression de réfléchir  donc ça ne me plait guère...

Vali.
Ancien abonné

Lorraine fait de la RPC dans le métro, moi je fais de 'l'équilibre en PC dans le métro, debout sans me tenir, toute centrée sur les orteils scotchés au sol, les plantes de pied et le corps qui cherche et trouve son équilibre.

Risqué  ou Rigolo ?

Même pas tombée ! Enfin pas encore ! L'Aventure à Paris !!!

C'est de la PC, ça évite de ruminer et ça travaille l'équilibre, un peu comme l'étirement en PC. J'adore !

Il y a aussi des tas d'escalier dans le métro pour appliquer les recommandations de LC et accumuler les minutes de " cardio"

ça vous dit ?

Vali

Lavienrose.
Abonné
Je n'y arrive plus à prendre du temps pour la rpc mais je respire souvent qques secondes quand je sens monter la pression......Mais ça ne me suffit pas car je n'arrive pas à dormir !!! J'ai compris que ma vie ne va pas changer, que je ne gagnerai pas au loto car je n'ai pas les moyens de jouer( pb financier) lol Donc pourquoi me prendre la tête alors que ma vie est déjà assez compliquée en ce moment Il fait beau, j'ai un beau jardin, des amants partout.... Non c'est pour rire, c'était pour voir si vous lisez tout ;-) Il fait beau, j'ai un beau jardin... Dans lequel je me roule avec mon mari ou aussi on y fait des grillades en famille... Mais j'en ai marre de me prendre la tête alors vive ce sujet, merci
izabelle
Animatrice forum

;-)

j'ai lu.... et j'ai sursauté.......

bravo à toi, surtout pour les roulades.....

Isana.
Abonné

Ha ha ha ha Lavienrose ... petite Friponne mdr ;-) ... moi aussi j'ai sursauté, et puis je me suis bien marrée :-D.

Merci pour ce moment de rire en pleine conscience ;-).

lorraine
Marraine

Non, vali, je ne fais pas de rpc dans le métro, je n'habite pas Paris smileywink ni dans une ville où y a un tramway

Mais sûr,  que j'en ferai si j'y habitais  ainsi que de l'équilibre PC à me tenir à la barre et encore de monter  sur la pointes des pieds (ça muscle les fesses parait-il) les marches des escaliers smiley Je m'imagine bien car j'aime joindre l'utile à l'agréable et m'amuser....Et les étirements j'adore aussi (dans la fprêt avec les oiseaux par exemple)

Oui, vive, la pleine conscience...Pour l'anecdote : juste avant les vacances scolaires, j'aidais pour une matinée vélo pour la sécurité routière, je faisais le pilier de veille sur un trottoir en pleine ville; fallait attendre que les enfants sur leur vélo passent...Au lieu de continuer à  m'ennuyer et à me plaindre je faisais de la marche méditative (genre les 100 pas en pleine conscience )...Bon, ça va, je n'avais pas de sac à main...wink et c'était quand même plus discret  que des étirements  et " toute à la rpc ", j'ai même failli louper un "peloton" wink

Les roulades dans le jardin, ah j'imagine bien ..en  jour de canicule ou un jour de pluie lavieenrose smiley?

 

Merci, les filles, pour ce moment de légèreté; d'authenticité et  de rire,

 

 

Clem12.
Inscrit

Merci Lorraine pour ce super post, ton message est très éclairant et me redonne envie de me recentrer. Non pas que je n'en ai plus eu vraiment envie mais j'y pense et puis j'oublie. Comme tu le dis ce n'est pas forcément de la RPC formelle mais on peut aussi appliquer la RPC pas longtemps sur les gestes de la vie quotidienne.

En tout cas merci encore, ça me parle vraiment et m'a donné des pistes à suivre.

A bientôt

Haut de page 
X