Maman parisienne solo de 42 ans - debordée ayant 30 kgs a perdre - cherche binome meme profil - 27032012

farfadelle.
Abonné

Hello,

Je suis parisienne, maman solo elevant mon fils et donc plutot stressee et debordée. Il est compliqué de suivre quoique ce soit en ayant un emploi du temps hyper rempli. J'ai pas mal de kilos a perdre (30) pris pendant ma grossesse et que je ne parviens plus a perdre compte tenu de mon passé fait de yoyo et de regimes divers.

Je cherche un binome ayant le meme profil, afin que nous puissions echanger sur divers trucs comme par exemple :

comment trouver 5 mn dans une journée pour les exercices ? pas evident...

merci pour vos reponses

Commentaires

Nanoucka.
Abonné

Bonjour,

 

J'ai 44 ans, trois enfants et je débute aussi. j'ai 35 kilos à perdre (enfin selon le fameux IMC). j'ai toujours eu la sensation d'être grosse et j'ai fait mon premier régime en 6ème car ma soeur ainée m'y poussait. En fait j'ai compris bien des années plus tard qu'elle souffrait anorexie ! Mais j'étais entrée dans le tourbillon des yoyo. De 65 kg à 20 ans (rondelette mais dans les normes) me voilà à 100 kg à force de me priver ! Plus la force de me battre contre mes envies. Je veux les appréhender d'une autre façon, gérer mon stress (et il y en a quand on a des enfants, un travail prennant...), mes angoisses. Si tu veux papoter, ce sera donc avec plaisir

gaichua.
Abonné

bonjour Nanouchka

 

j'ai 48 ans 4 enfants j'ai tout à fait le même parcours avec la sensation d'avoir toujours été grosse.Enfant j'etais rondouillarde et puis oscillant entre 62et 65 kilos de 20à28 ans pour 1m67 donc rondelette mais bien.

et puis avec chaque grossesse les kilos se sont installés et me voilà à 48 ans avec 30kgs de trop.

je stresse je mange et quand je mange  je stresse d'avoir mangé.

j'ai un boulot qui me fait beaucoup courir et je m'occupe des gens en permanenec sans finalement bien m'occuper de moi.

je cherche un binome donc si mon profil t'interesse viens dicuter avec moi

 

 

 

Nanoucka.
Abonné

Salut Gaichua,

 

Tu as raison, à force de s'occuper des autres on s'oublie souvent et on retourne les mauvaises émotions contre soi en mangeant. Là je viens de finir un cours avec un ado complètement démotivé. Je sais qu'il faut qu'il progresse pour avoir son bac, ses parents me payent pour qu'il progresse sauf que si il se bloque et refuse les exercices je ne peux rien... Et bien au final c'est moi qui vient d'engloutir 10 biscuits pour me calmer ! Débile, je suis débile. Alors pour toi comme pour moi ce travail sur le comportement va être primordial.

Et toi tu as débuté LC depuis longtemps ? Tu arrives à reconnaitre la satiété ? Parfois j'ai le sentiment d'être perdue, je voudrai comprendre la "méthode" très vite pour ne pas prendre du poids mais je me dis qu'un travail de fond est nécessaire et je veux y croire.

gaichua.
Abonné

salut hier soir j'étais repartie travailler et je n'ai pas lu ton message

j'ai débuté LC il y a quinze jours

première semaine extra je me suis sentie beaucoup mieux mais semaine dernière très difficile nerveusement avec beaucoup de soucis à gérer et surtout ceux des autres ce qui est vraiment débile et donc plus de controle ni d'attention sur ce que j'ai mangé.

depuis hier je me suis reprise en main mais j'ai très peur de ne pas toujours penser à moi.

En réalité LC est basée sur la prise de conscience de ce que l'on ressent quand on mange.Malheureusement (ou non)je ne mange jamais seule et ne me concentre pas assez sur ma satiété.Si je fais attention je la reconnais.En même temps quand je suis seule j'aurai tendance à la compulsion donc n'importe quoi .

Je pense que ce qui est difficile c'est de lacher le controle de ce que tu manges ;calories quantités enfin ce qu'on fait pour un régime .Cette attitude de peser et controler fait partie de ma façon de manger.

J'ai l'impression que depuis toujours j'ai voulu controler tout ce que je mangeais et finalement le fait de se priver et de se restreindre ne m'a fait que grossir.

Il faut donc passer à une autre attitude qui est celle de l'écoute de soi, de son corps de son moi et de ce que j'ai envie ou pas à tel moment sans laisser la fatigue le stress et les émotions nous envahir.

Finalement je pense que cette phase est la plus compliquée car je me rends compte que je me prive encore toujours de certains aliments et que me lacher est absolument impossible :la notion de culpabilité est trop grande il faut que j'arrive à passer ce cap!!

Je pense qu'il faut être plus égoïste,finie la bonne grosse copine,la maman qui gère ,la nana qui fait son boulot du mieux qu'elle peut et qui va se donner à fond pour aider tous ceux qui le lui demande ;elle a elle aussi besoin de s'aider et celà lui demande beaucoup d'énergie.

 Pour le moment je ne veut pas en parler à mon entourage car ils vont encore dire ca y est une nouvelle lubie....

Quand a la méthode elle même j'essaye de la suivre mais il y a des jours (semaine dernière) ou je n'ai pas mis le nez sur le site pas facile de s'y retrouver.

je te disais que la première semaine etait super eh bien en réalité je pense avoir réussi à manger quand j'en avais envie et à m'écouter mais effectivement j'avais moins d'interférences avec l'exterieur .

Le fait de tenir un carnet alimentaire m'a aidée car automatiquement je me mets dans une position de controle sur ce que je mange du coup ça marche mais en fait non puisque c'est justement c'est cette attitude qu'il faut oublier!

donc cette semaine plus de carnet mais plus de controle et le fait de perdre ce controle me fait peur.Ne vais-je pas prendre des kilos comme ça ?

Moi aussi je voudrais perdre du poids très vite mais en réalité le travail à faire sur soi est énorme et je pense qu'il faudra vraiment être patiente pour arriver à perdre nos habitudes car finalement c'est celà; rien de ce que nous mangeons ne devrait être un problème mais que du bonheur......

en tout cas la première semaine m'a permis de réaliser que si j'étais détendue et concentrée je savais reconnaitre ma faim et m'arrêter quand il le fallait.J'en suis donc capable la seule chose c'est que pour le moment tout est réfléchi et qu"il faut que cela devienne naturel sans aucune autre arrière pensée .

un sacré chemin à faire

allez bonsoir et à bientôt

Nanoucka.
Abonné

Bonjour,

 

Je viens de lire ton message. Ces derniers temps je cours aussi pas mal et comme toi, écouter mes sensations n'est pas du tout si évident. Je pensais que la faim, c'était simple hors parfois je ne dis "manges, ce n'est pas normal, tu n'as rien dans le ventre depûis hier soir et il est 11 h !" En fait j'écoute plus mon cerveau que mon estomac...je stresse et rien n'est plus naturel ! je note tout sur le carnet mais que nous propose t-on une fois le bilan réalisé ? En plus mauvaise idée de sauter sur la balance ce matin et bing + 1,2 kg ! Alors là j'étais déstabilisée et une peite voix intérieure me disait : tiens ton saucisson... tu le paies même si tu avais faim quand tu l'as pris ! Bon je crois que je vais me faire une respiration en pleine conscience, ça ne me fera que du bien

A plus

farfadelle.
Abonné

Bonsoir,

c'est tres aimable a vous d'avoir accedé à ce poste mais pourriez vous discuter ailleurs si vous voulez fonctionner toutes deux entre binomes ? car au depart j'avais posté ça pour trouver une acolyte et comment dire... :

vous monopolisez un peu ce post ! :-)

merci de discuter entre vous par message perso.

pour ma part je souhaiterais demander à l'adminstrateur d'effacer mon post de depart, car je vais recommencer ma demande.

Haut de page 
X