Manque de motivation au travail. AU SECOURS - 19062014

Annette88.
Abonné

Bonjour, 

je sais que je suis hors sujet la, 

mais ca fait tellement de bien de s'exprimer et lire des reflexins de gens dans  la meme siuation pour les soucis de comportement alimentaires. 

Alors je me disais, pourquoi pas venir en parler ici....

Voila, j'ai comence mon nouveau travail il ya 6mois. Travail que j'aime bien, normalement mais la cette semaine, toute la semaine, impossible de me mettre au travail.

Je suis en week end dans 3h et deja je panique: vais-je reussir a m'y remettre la semaine prochaine??

Ca me met super mal cette situation, et je sais pas a qui en parler parce que j'ai honte (ici la mode est plus a dire qu'on est super epanouis dans notre travail que de chouiner.)

Honte, culpabilite mais aussi sentiment d'impuissance comme si vraiment je ne pouvais pas m'y mettre.. ca me fait une grosse boule dans la gorge :(

Bref, HEEEEELP 

AVez vous vecu ca? comment l'avez vous vecu? 

Commentaires

Pattie.
Ancien abonné

Ca ne serait pas du perfectionnisme ? Moi, c'est un truc qui me paralyse, qui m'empêche d'agir ou qui me fait retarder le moment d'agir jusqu'à devoir le bacler rapido ou finir super tard, ça dépend (ou à ne pas faire du tout si ça ne concerne pas une responsabilité que j'ai envers quelqu'un d'autre). Et plus j'apprécie le truc, plus j'ai du mal. J'ai découvert que c'était parce que j'étais perfectionniste : plutôt rien qu'imparfait. Et que quand je laissais le temps m'obliger à bâcler, ça me faisait une bonne excuse pour ne pas faire parfait. Et que quand ça m'obligeait à finir tard, je ne me gourmandais pas d'avoir fait imparfait, puisque vu l'heure, j'avais fait de mon mieux pour faire au mieux.

Si c'est ça, il y a des exercices dans les outils (ou alors ils sont encore grisés) et des fils de défi et d'entraide sur le forum. Ca peut t'aider.

Amritaa.
Abonné

Oh que oui j'ai connu ça. J'ai accepté un poste à temps partiel dans une entreprise dont je n'étais pas fière. J'ai trainé quelques années, en trainant vraiment et puis la chance, licenciée économique j'ai du me reconvertir plus vite que prévu et là je suis sur mon nuage

 

Donc oui ça arrive même aux meilleures, j'entends par là, celles et ceux qui se sont complètement éclatés dans leur job mais un jour le job change, les collègues changent et on n'y croit plus

Agnesgio.
Abonné

Eh oui, dur dur d'aller au boulot quand on n'est plus motivée !!!

Je suis en train de changer de boulot et il me reste trois semaines à faire dans mon ancien job. Et c'est difficile de se motiver, de continuer à faire les choses bien, de se sentir concernée... Juste dur de se lever et tu as raison de se dire que la semaine prochaine ça recommence !

Mais pour moi le plus dur est passé pluisqu'il ne me reste que quelques jours avant de commencer une toute nouvelle aventure !!

Mais mon expérience de démotivation de mon travail qui m'a amenée à changer radicalement de profession me fait dire qu'il est important d'accueillir les émotions qui viennent (tiens ça ne te rappelle rien ça ?) sans les juger mais juste en essayant de les analyser. Finalement, qu'est-ce qui t'ennuie à ce point ? Quel est ton désir, que souhaites-tu changer ? Ce n'est pas forcément un changement aussi radical que le mien d'ailleurs, mais il faut regarder tranquillement la situation, poursser la culpabilité et essayer de comprendre...

Bon courage donc !!!

 

 

Haut de page 
X