Mensurations et ressenti - 25092012

Sitâ.
Abonné

Bonjour tout le monde :)

Je me demandais si quelqu'un d'autre avait déjà expérimenté le truc bizarre qui m'arrive, actuellement. En effet, j'ai perdu du poids, donc logiquement je me sens moins serrée dans mes vêtements (plus qu'une impression, je constate même que certaines ceintures vont nécessiter un trou supplémentaire). 
Par contre, mes mensurations ne bougent pas. Mais pas du tout du tout.

Comment pensez-vous que ce soit possible de se sentir moins à l'étroit, alors même que j'occupe exactement le même nombre de cm ? Je me sens plus mince, je me "pèse plus mince", je me vois plus mince dans la glace, mais mon mètre n'est pas d'accord avec tout ça. On ne peut pas dire que son avis m'importe tant que ça, mais je suis curieuse de comprendre le phénomène.

Commentaires

Sitâ.
Abonné

(Oh, petite précision pas inutile : je prends ces mesures une fois par mois, à la même période de mon cycle, et au même moment de la journée. Peu de chance donc que ce soit un gonflement de début de règles, ou que sais-je.)

080413075303_Rikki.
Abonné

Sitâ, je réponds à ta question par une autre question : pourquoi te mesures-tu ? 

 

Je pose la question par curiosité, parce que je ne connais personne qui se mesure... (ou alors, on ne me le dit pas smiley)

Sitâ.
Abonné

Je ne l'avais jamais fait avant de commencer LC, en fait. Un jour j'ai eu à le faire pour déterminer ma taille sur un site de vente de fringues en ligne, et je me suis dit que ce serait un élément intéressant pour évaluer ce que ces kilos perdus voulaient "vraiment" dire sur moi.

Il faut que je te précise que j'ai déjà été juste en dessous des 100 kgs pour mon 1m60, et que dans ces moments-là les gens ne voulaient pas croire à mon poids quand je le disais. Certes j'étais grosse, mais je n'avais pas l'air de peser autant. Du coup, quand je perds, j'ai l'impression que les répercussions ne sont pas forcément visibles non plus.

Ca fait sens, mon blabla ? ^^

charlotte25.
Abonné

Bonsoir Sitâ,

pour les mesures je ne peux pas t'aider car je ne mesure pas...

Mais en ce qui concerne l'annonce du poids ( je fais 110 kg pour 1,65m) a quelques une de mes collègues, c'est terrible l'effet que ça fait de dépasser les 100 kg!

Les gens "m'évaluent" en général a 90 ou 95 kg, mais si je leur dis que je fais largement plus qu'un QUINTAL, je vois l'effroi dans leurs regards...

Une fois j'ai pris l'avion (petit avion dans l'Océan Indien) et il fallait se peser pour évaluer la réserve de carburant ou un  truc dans le genre...j'ai vraiment eu HONTE de devoir annoncer en plublic mes 100 kg de l'époque!

Quand je perds du poids, ca se voit tout de suite sur mon visage et mon estomac, mais mes ventre/hanches/cuisses restent affreusement disproportionnés!

Je te souhaite bon courage dans ta recherche d'explications...

Charlotte

Noelle
Marraine

bonjour Sita

 

j 'aurai tendance a penser que tu ne te mesure pas exactement de la meme manière d'une fois sur l'autre si tes vetements sont moins serrés, et pour répondre a Rikki, j ai connu une etape ou je ne me pesais pas et je mesurais mon tour de taille et  de hanche , ça m a aidée a me decentrer du poids et de la balance

bonne route!

Sitâ.
Abonné

@ charlotte25, je vois ce que tu veux dire ! Il y a des seuils dans l'esprit des gens, c'est assez amusant. Pourtant quand on le pèse ce fameux quintal, on peut témoigner que 95 ou 100, c'est quand même très similaire...
Pour ma part, à 98 kgs, les gens "m'estimaient" autour de 75. Et je ne parle pas de mes amis qui ne voudraient pas me faire de peine, plutôt de gentilles collègues langues de vipère ! Du coup, j'avoue que perdre quelques kilos ne me rend pas aussi joyeuse que je devrais. Toujours cette impression que ça ne se verra pas tant qu'on ne parlera pas de 10-15.

@ Noelle, j'y avais pensé oui. Je galère tellement avec ce fichu mètre qui glisse laugh 
Aurais-tu par hasard une "bonne façon de s'y prendre" ?

080413075303_Rikki.
Abonné

Je suis comme toi au niveau poids. J'ai commencé LC à 96 kg. Là, je suis vers 83-84, et très peu de gens ont vu que j'avais perdu du poids. Peut-être cinq ou six personnes, au max. 

 

Comme toi, on ne voyait pas que j'étais près des 100 kg, parce que je bouge bien. Mais ils étaient bel et bien là. Et comme toi, j'ai l'impression de ne pas avoir perdu grand'chose tout en ayant perdu beaucoup. 


J'ai fait faire de nouveaux trous à ma ceinture, j'ai jeté des pantalons en 52, mais malgré tout, j'ai encore cette impression qu'il faudrait perdre encore une dizaine de kilos pour que ça se voie ! 

 

Sitâ.
Abonné

Un peu frustrant, hein ? 

Mais je trouve ça aussi rassurant, dans un sens. Ca permet de ne pas donner trop d'importance à ces petits chiffres, de ne pas les sanctifier. Ceci dit, je viens de me rendre compte que cette dizaine des 60 que je suis si avide d'atteindre ne signifie peut-être pas grand chose non plus. Si ça se trouve, je serai encore bien ronde arrivée à ce poids-là laugh

080413075303_Rikki.
Abonné

La dizaine des 60, pour moi, c'est du passé. 


J'ai pesé brièvement 60 kg pour le mariage de ma sœur, en 2000, mais pas depuis. 

 

Par contre, si je pouvais atteindre un poids quelque part entre 70 et 73 kg, donc hors de la zone d'obésité... ma foi, je ne cracherais pas dessus ! wink

 

Sachant que, bien entendu, à 70 kg, je suis ronde. Voire grosse....

zenzen33.
Abonné

Bonjour à tous et toutes,

Le fait de se mesurer décentre effectivement du "traumatisme" de la balance. Se mesurer c'est une autre façon de voir nos progrès. 

Le programme LC nous demande de faire de l'exercice, il se peut que le corps perde de la graisse à certain endroits et remplace par du muscle à d'autres?

Finalement ni le poids, ni les mensurations ne sont de bons indicatuteurs : Peut-être faut-il juste se sentir bien dans son corps et ses mouvements?

On est sur la bonne voie

Bon courage

Constance.
Abonné

Coucou à tous et toutes !

Sitâ, pour les mesures, je ne suis pas douée, je ne mesure jamais la même chose, effectivement à cause du mètre qui glisse ... Alors mieux vaut croire ton ressenti : si tu es "à l'aise dans tes vêtements", c'est que tes mensurations ont diminué !

Et pour le poids, c'est hallucinant, les gens n'ont remarqué ma perte de poids qu'au bout de 15 kg ! Je commençais à me dire : "à quoi ça sert!" En fait, il y a eu un seuil de + ou - 3kg où tout le monde m'a dit "tu as fondu !". 

Je pense que c'est parce que l'on perd petit à petit ...

Sylvie75.
Abonné

Bonjour,

 

Quand je me mesure, je prends comme repère mes grains de beauté. Et j'essaie de serrer toujours pareil : poser sur la peau, sans serrer, justement.

Mais je doute que ce soit tout de même précis à 1cm près.

Tu dis que tu flottes dans tes pantalons ? C'est une mesure bien plus solide alors, ta nouvelle taille de pantalon, ta nouvelle taille de chemisier ou de robe !

Mais je comprends l'idée que, quitte à réduire son corps à des chiffres, la taille ou les tailles sont plus significatives que LE POIDS. Oui, il faut le désacraliser. La taille et les tailles sont des nombres plus humains.

Sitâ.
Abonné

@ Constance : C'est intéressant cette idée d'un pallier. Je n'y avais pas du tout pensé, mais ça me parait très logique. Vivement le pallier, alors :p

@ Sylvie75 : Pas bête le coup des grains de beauté, vu leur nombre je devrais bien en trouver un ou deux pour me servir de points de repère ! Mais sinon oui, bien sûr tu as raison (vous avez toutes raison). Je ne me vois pas maigrir, mais à un moment mon jean va tomber, et là je me dirai que je dois avoir perdu. Mon jean, au moins, ahah. Ahem. *sort*

Merci de vos réponses, je vais essayer de prendre ces mesures correctement... mais surtout les espacer, en fait. Tous les trois mois, ça devrait être largement suffisant pour voir un éventuel changement, et ne pas psychoter. Il faut raison garder, quand même ^^
Ceci dit, je voulais partager avec vous une petite joie sans prétention : il semble que ma petite culotte ait décidé de ne plus faire de vagues. Ou plus précisément, les deux bosses au dessus et en dessous de ma lingerie se sont presque entièrement fait la malle ! Happy.

Constance.
Abonné

Bravo pour la fin des vaguelettes wink

Sylvie75.
Abonné

[quote=Constance]

Et pour le poids, c'est hallucinant, les gens n'ont remarqué ma perte de poids qu'au bout de 15 kg ! Je commençais à me dire : "à quoi ça sert!"

[/quote]

En même temps, on ne maigrit pas pour les gens. Nous, on sent qu'on respire mieux, qu'on bouge mieux ? Alors ça sert un max.

Ceux qui ne le voient pas, c'est peut-être qu'ils s'en foutaient de nos kilos en trop, c'est à nous que ça pourrissait la vie, pas aux autres.

Constance.
Abonné

Tu as raison Sylvie, mais j'ai résumé ma pensée.

En gros, je me disais : je me sentais si différente, si mal à l'aise, sous mes airs de ronde décomplexée, et voilà que je perds 15kg, et que rien ne se passe de fou ! Le docteur Apfeldorfer le dit dans son livre : on imagine que quand on aura maigri on aura une vie différente, qu'on sera plus aimé, plus libre, plus heureux, et en fait, rien d'incroyable ne se produit, aucune métamorphose profonde. "Juste" un mieux être.

Qui est en fait le principal, je suis complètement d'accord ...

Noelle
Marraine

Constance,  je crois que ce qui change c'est la façon dont nous nous considerons, dont nous apprenons a être plus patient, plus tolérant a notre egard et au final ça change quand meme pas mal de choses dans nos relations avec les autres aussi

Marine75.
Abonné

Constante, tu dis "Et pour le poids, c'est hallucinant, les gens n'ont remarqué ma perte de poids qu'au bout de 15 kg ! Je commençais à me dire : "à quoi ça sert!" En fait, il y a eu un seuil de + ou - 3kg où tout le monde m'a dit "tu as fondu !".

Il y a aussi peut etre un moment où on commence à s'acheter de nouveaux vetements ou remettre des vetements que l'on ne portait plus. Du coup, on ose peut etre porter des vetements un peu moins amples, qui laisse voir les modifications corporelles.

De plus, je ne sais pas pour vous, mais le noir est MA couleur, mon camouflage, Je suis toujours souvent  en noir.  Je continue à m'habiller en noir, mais comme je me sens mieux , je me permets des vetements un peu plus ajustés.  Récement, je parlais de ma perte de poids à une très bonne amie, qui m'a juste dit "mais tu t'habilles toujours en Noir, comment veux-tu que je vois quoi que ce soit !'

Ce n'est pas pour rien que je m'habille en noir...

Et puis il y a aussi peut etre la pudeur qui fait qu'il est délicat de parler de poids à quelqu'un en surpois. Je l'ai vecu au bureau où une collègue a perdu plus de 20 kilos. Les gens en parlait, mais pas devant elle.

Constance.
Abonné

Oui, tu as raison, il s'agit aussi de tact de la part des autres. 

Pour le noir, qui était une de mes couleurs fétiches, j'en mets de moins en moins :-)

Ariciane.
Abonné

J'ai essayé de me représenter toutes les raisons qui me viennent à l'esprit et qui expliquent le phénomène que tu décris, Sita.

Alors ...

- la mesure avec un mètre, cela m'évoque une balance qui ne pèserait qu'à deux kilos près, il me semble qu'il y a tant de choses qui rendent la mesure imprécise : dans quelle position de respiration l'on est, la précision de l'endroit, la précision du serrage, etc.

- par ailleurs, le poids perdu se répartis sur l'ensemble du corps. Alors ... ce que l'on perds en CM après avoir perdu quelques Kg ... cela ne me parrait pas évident.

- j'aime bien l'idée du palier, je me dis que le corps a besoin de temps pour restructurer les tissus, se rafermir, et prendre une place plus petite après une perte de poids et que cela explique peut-être qu'il faille du temps pour que cela devienne visible. Mais bon, tester cette hypothèse me semble difficile ! 

 

 

Sitâ.
Abonné

Ariciane, ma balance pèse à 2 kgs près :p En tous cas, selon si je monte au milieu, en haut ou en bas, elle ajoute ou enlève bien 1 ou 2 kgs. Je crois que c'est juste le sol qui n'est droit nulle nart chez moi, mais si vous avez d'autres pistes... En attendant, je prends toujours le chiffre le plus élevé. 
Reste que tu as raison sur tes deux points, et je trouve que l'idée de la répartition du poids fait vraiment sens. J'aurais dû y penser, c'est bête. Maintenant, ça ne me rassure pas sur le poids que j'ai encore à perdre avant de retrouver des mensurations plus acceptables...

Marine, je n'y avais pas pensé non plus, mais tu as raison ! Je n'ai pas le genre d'attitude avec les gens qui rend facile de commenter mon corps. On ne peut pas dire que je sois très accessible, sur ce plan. Je n'avais jamais réfléchi à ce que ça impliquait en termes de compliments perdus ! Bof, on verra ça dans 10 jours, quand mon ex passera me voir. Lui, il me connait par coeur, donc il ose :)

maligne.
Abonné

Bonjour Sitâ,

en effet j'ai la même sensation: les kilos dépendent de notre constitution, certainement! Puisque si on est maffif, on fait moins gros que si on est fin pour le même poids. On de dit pas qu'un Saint Bernard est gros, mais si un basset pesait le mêm poids...il ressemblerait à un boudin à mettre sous les portes contre les courants d'air...

Ma fois, je suis un Saint bernard: mes pieds sont du 41, mes mains sont des paluches, et mon poids, du coup, semble mieux reparti.

 

C'est la même chose quand on perd un kilo, on a presque envie de se racheter une garde-robe. On se sent voler...Alors qu'on est les seules à la voir, ce bourrelet en moins.

Mais je pense aussi qu'il y a un poids qu'on émane : le poids des soucis, des stress, du mal s'habiller, du mal s'aimer. ce poids, à mesure égale, se voit. J'ai une copine qui me dit : je ne comprends pas, X a l'air lourde, mais toi, tu as l'air ronde comme une pomme...et vous pesez la même chose. Mes élèves ados - qui sont toujours le ire des miroirs pour tout ce qui nous concerne !!!- me traitaient de "grosse" il y a dix ans. Maintenant, ils ne disent rien et ne font aucune allusion à mon poids, alors que je pèse dix kilos de plus! Explication? Dix ans de psychalnalyse. Mais il est vrai que j'aimerais bien en perdre réellement, du poids. mais pas à tout prix.

celisaone.
Abonné
Coucou, Je pense comme plusieurs d'entre vous que la mesure n'est jamais très précise, Le trou en plus dans la ceinture est par contre tout à fait factuel et enthousiasmant ! Le noir est ma couleur, avec des touches de bleu, rose, rouge. C'est pratique, pas de prise de tête. Le jean qui se décolle des cuisses, c'est super ! La balance...peu fiable. La mienne a gâché mes 6 premiers mois de LC. Elle m'indiquait quelques kg d'écart pour plusieurs mesures espacées de 30 secondes. Et puis après, elle m'indiquait une super perte de poids, jusqu'à 83 kg au lieu de 90...mais mes jeans étaient toujours serrés. La pesée annuelle chez le gynéco a été sans pitié : 96 kg ! J'ai tracé direct au service après vente de Tefal. Ils m'ont donné une autre balance, mais je fais plus confiance à mon jean. Arrête de te mesurer Sitâ, ça sert à rien.
tibo.
Abonné

Bonjour à vous toutes,

Pour les mesures, j'ai tout fait: tour de taille, de hanche, poitrine, cuisse. J'ai abandonné, cela devenait une véritable obsession! Mon médecin de famille m'a simplement dit que mon tour de taille était beaucoup trop important donc danger car ma graisse se situait et se situe toujours au niveau du ventre. Il m'a fait peur pour me donner un électrochoc peut-être? Mon ventre m'a toujours donné des complexes mais le mesurer tous les jours ne changent rein aux complexes.

Le Noir, oui, c'est aussi ma couleur fétiche surtout parce qu'elle camouffle. Avant de prendre autant de poids ( en 30 ans, 30 kg), je ne portais que des couleurs vives maintenant je trouve que ça marque mes rondeurs et je ne me sens pas à l'aise. Dernièrement , mon compagnon m'a dit qu'il en avait assez de me voir en noir, que les couleurs gaies me vont bien mieux, j'ai des difficultés à sauter le pas. Dans 15 kg en moins peut-être...

Au plaisir de vous lire.

Tibo

Constance.
Abonné

Ne t'en fais pas, Tibo, ça viendra petit à petit, cette envie de couleurs !

Nikaia.
Abonné

c'est vrai que les gens ne voient pas toujours ... 

je pense que les vetements que l'on porte vont jouer sur le fait que les autres voient ou non que l'on a maigri : Si l'on est généralement toujours avec des vetements larges .. on ne va pas voir qu'ils sont "un peu plus larges que d'habitude" sur le corps ... alors que si on porte des choses plus près du corps, cela se verra plus rapidement (un pantalon qui moulait ne moule plus ... ) 

J'ai tendance à porter - sauf exception - des vêtement plutot pas trop large et j'ai eu ma première remarque vers -8kg (ou je stagne actuellement mais parce que je ne fais rien depuis 2 mois! ... il faut que je m'y remette sérieusement)

En plus j'ai eu la chance que cela corresponde à peu près à une taille de moins ... j'ai pu profiter des soldes pour acheter quelques petites choses avec une taille de moins (ça fait un plaisir fou!!!) et avec le passage été/hiver, j'ai ainsi fait un grand chambardement dans mes placards : J'ai essayé tous mes pantalons, j'ai vider ceux qui me font ressembler à un sac (j'ai perdu pas mal au niveau de la taille et donc ça tombe rapidement très mal)  ... et j'ai remis dans l'armoire les pantalons que j'avais mis de coté depuis quelques années parce qu'ils étaient trop petits ... et qui sont redevenus à ma taille ...

 

Pour la questions des mensurations ... une idée comme ça : on a parfois tendance à trop serrer le mètre pour se donner l'impression qu'on est plus fin que la réalité ... donc Sita, peut etre que tu avais pris des mesures ainsi initialement et que maintenant que tu es un peu plus dans l'acceptation, tu les prends "normalement" et donc ne voit pas d'évolution puisqu'avant elles étaient artificiellement trop petites ...

Nikaia

Haut de page 
X