mes EME - 14052013

domi 2111.
Abonné

bonjour

je suis à l'étape de gestion des EME les miennes sont le soir vers 21h30 jusque 23h

mon mari regarde la télé dans la chambre, moi au salon

dès que je me retrouve seule je sais que je vais devoir lutter contre cette pulsion eme

en général je mange pas trop le soir sachant que je craquerai, je me couche tard

je suis attirée par le magnum glacé , ça m'apaise et ensuite je r este calme

mais je peux avoir aussi des pulsions + grandes avec plusieurs aliments d'affilée, et quitte à craquer je mange la totalité

de ce que j'aurai commencé, sucré / salé ou les deux

je me dis que si je mangeais + au repas je n'aurai peut être pas cette pulsion, mais j'en doute, je n'ai plus de repères sur ce que devrait être un repas normal en mangeant ce que je veux en ayant faim, parfois je prends mon assiette viandes légumes féculents et j'en occulte le reste, que je prendrai en goûter

le ptit dej parfois je le prends parfois pas, mais sauter des repas ne me fait pas maigrir

par contre après le repas si je prends un café , j'aime bien le carré de chocolat, alors eme ou aliment plaisir réconfortant sans culpabilité

donc je me sens désarçonnée par rapport à mes habitudes alimentaires, repas 1400 calories très équilibré

comment gérer le soir surtout ?

mais je n'ai pas encore fait le body scan, ça m'ouvrira peut être d'autres voies

merci et bonne journée à celles qui  passeront

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

coucou domi

je suis sûre que manger PLUS au diner ne t'empêchera pas de manger après

par contre, manger  MIEUX,  sans doute.....

 

je suis moi aussi une habituée des EME de fin de journée, mais je constate une grosse différence lorsque je me prépare un diner bien cuisiné, gouteux, le soir

certes, une légère envie peut me tarauder dans la soirée, mais ça reste plutôt vague

j'ai déjà bien profité de mon repas, quand j'avais faim.....

 

pour toi, il y a peut-être également un ressenti qui déclenche, le fait de te retrouver seule dans le salon?

on dirait que c'est devenu un automatisme, mais n'est-ce pas aussi que le fait d'être seule, ne pas partager ta soirée avec ton mari, est quelque chose de douloureux pour toi?

enfin bon, ce ne sont que des pistes.....

 

il y a aussi l'étape  "fin de journée" qui devrait t'être très profitable à ce sujet....  peut-être que tu l'aborderas bientôt

Noelle
Marraine

[quote=domi 2111]

bonjour

je suis à l'étape de gestion des EME les miennes sont le soir vers 21h30 jusque 23h

en général je mange pas trop le soir sachant que je craquerai, je me couche tard

 

Bonsoir Domi

 

ce que tu decris là ressemble a une forme de restriction, si je comprends bien?

as tu essayé de diner  comme tu le sens, avec ta faim et ton envie de petit morceau de chocolat de fin de diner?  et de diner en te faisant bien sur , comme te le propose Izabelle, quelquechose de bon, que tu aimes

parceque , qui dit restriction, dit compulsion en retour!

 

a bientot !

domi 2111.
Abonné

Iza  , il m'est arrivée de gérer cette pulsion avec une galette de quinoa, que je déguste graine par graine en mettant une heure, une galette à 18 calories j'y penserai même pas comme mon carré de chocolat l'après midi

mais dimanche soir je savais que c'était le dernier jour avant l'étape des eme, j'ai fini le saucisson sec, en me disant il sera pas là pour me tarauder pendant l'étape des 7 jours

c'est vrai c'est devenu un automatisme dès que je suis seule, la semaine dernière on était chez les enfants, au gite le soir avec mon zom, une seule télé, donc ensemble pour regarder, je pouvais pas craquer sur la glace, pas de congélateur au gite, et tellement HS que je m'endormais à 21h30 certains soirs

de savoir mon mari là m'oblige à ne pas craquer comme ça, j'oserai pas , honte c'est sûr

à la rigueur un yaourt ou fruit ou gâteau s'il en reste le week end mais pas le salé

quelque chose de douloureux, il y a certes dans ma vie plein d'évènements douloureux, on a été mariés 24 ans, divorcés 9 ans et remis en couple il y a 10 ans

mais  j'ai des manques affectifs, voir + , mais j'ai fait une croix sur le +, peut être que ces manques sont dans mes craquages mais à 60 ans je ne me vois pas chercher ailleurs ni envisager de nouveau une séparation

c'est moins agressif qu'avant le divorce, mais le manque affectif joue surement un rôle même à 60 ans hein

et bizarrement la journée je gère bien,  là j'ai faim LOL

 

domi 2111.
Abonné

Noelle

ça fait 6 ans que je suis en mode "régime"  à 1400 calories

si je devais manger aujourd'hui 1400 calories ça me ferait peur de grossir tant çà me parait beaucoup

entrée + plat + yaourt et fruit  midi et soir

alors je saute des plats mais mes pulsions  sont trop caloriques

si je craque fort, je me dis pas de ptit dej pour compenser , sauter des repas ne me fait pas maigrir

quand j'ai commencé ici en février j'avais tout le temps faim ou l'estomac qui gargouillait ça me gênait

j'ai pris en pharmacie des probiotiques, je ne gargouille plus du coup j'ai l'impression de manger sans faim ou faim modérée par rapport à l'étape reconnaitre sa faim

là j'ai faim et ça doit être une bonne faim, mais j'ai souvent cette impression de m'arrêter trop vite,

bon allez je vais me mettre à table, prendre une minute de respiration et de décompresser LOL

bisous les filles

Haut de page 
X