plus je deguste, moins j'apprécie ce que je mange

erin94.
Abonné

bonjour tout le monde

 

je me demande si vous aussi vivez ceci :

je dois deguster mes 3 premieres bouchées de ce que je mange ...

j'ai beau avoir bien faim, la 1ere bouchée est moyenne, la 2nde boff, la 3eme franchement pas terrible et donc j'arrete de manger de cet aliment là

sauf que rebelotte sur l'aliment suivant ... ( je note entre 2 et 3 mes prises alimentaires en ce moment .. et pourtant je choisis de manger que ce que j'aime !!! ... d'habitude)

 

ça me l'a fait hier soir (pates au saumon fumé), ce matin lors de mon petit dejeuner (alors que c'est le même petit dejeuner depuis bien 15 jours, mais le bon etait différent ceci dit), et ce midi (repas en exterieur, sandwich suedois bof bof, salade nicoise bof bof aussi .. seul le yaourt a trouvé grace à mes papilles ...)

 le probleme me direz vous ?  bin j'ai FAIM !!!  depuis hier soir je n'ai mangé que quelques bouchées et je me suis couchée avec une petite faim, passé la matinée avec le ventre qui gargouillait, se tordait, et là 15h30 j'ai bien faim ... mais j'ai l'impression que rien ne trouvera grace à mes papilles ....

Commentaires

Lia.
Abonné

Je ne rencontre pas ce problème vu que je choisis que des trucs extrêmement gouteux et délicieux pour moi. J'évite les sandwichs car pour moi c'est décevant au niveau du goût.

Peut être reprendre des recettes? rajouter des fines herbes, te laisser guider dans le supermarché par des aliments qui te tentent vraiment?

 

Simplement tes habitudes qui changent? 

erin94.
Abonné

moi aussi je pense à mes gouts qui se "précisent" mais bon je suis quand même perplexe sur le fait qu'en même pas 7 jours de degustation consciente j'en devienne dejà si critique face à mon alimentation

 

je sais qu'il y a un exercice de mon aliment ideal (plus tard dans mon parcours) bin actuellement je serai bien embarrassée pour le decrire

Flowerbomb.
Abonné

au moins vous arrivez tous à déguster, moi je n'y arrive pas... c'est un exercice très difficile pour moi que de tenir ma nourriture en bouche. quelqu'un aurait il un truc ?

Tourmaline.
Abonné

Non, je n'arrive pas forcément à déguster ! Mais j'arrive à essayer... Avec plus ou moins de succès... Je suis déjà très heureuse d'arriver à essayer même si en cours de repas, mes pensées m'emportent vers le boulot, les préoccupations du moment... C'était impossible il y a une semaine encore de ne faire que manger !

C'est un entraînement : on ne peut pas déjà être des champions olympiques de la dégustation (surtout qu'on arrive de loin).

"Un pas à la fois me suffit" (Gandhi : oui, une de mes citations préférées, car elle m'empêche de me décourager)

Tourmaline.
Abonné

Autre proposition, pas forcément contradictoire avec ce que j'ai écrit ci-dessus : la bouffe moderne n'est pas bonne ! 

Sciuc.
Abonné

Bonjour,

Comme Erin94, il me semble qu'il m'est de plus en plus difficile d'apprécier ce que je mange en terme de goût. Mon aliment préféré est de loin le pain (le bon pain, qui craque et qui sent le levain) mais je n'y ai pas vraiment goût et plaisir.  Hier, j'ai mangé une pizza, ce qui ne m'était pas arrivé depuis longtemps et j'en avais envie. C'était bon, mais sans vraiment plus. J'ai bien mangé mais ne me suis pas régalée.

A force de me concentrer sur ce que je mange, je me rends compte que ce n'est pas "si bien" que ça. Il est vrai aussi que n'ayant jamais faim (et toujours pas faim depuis 15 jours que j'y réfléchis chaque jour et plusieurs fois par jour, même), peut-être ne suis-je pas en mesure de "goûter".

Je vais en Allemagne pour les vacances, je changement de saveurs (à défaut de légèreté des plats...) me donnera peut-être satisfaction!

GR93.
Abonné

j'ai le sentiment inverse : j'apprécie beaucoup plus ce que je mange , d'autant plus que je ne me sens plus limitée dans le choix des aliments . Je me mets même à cuisiner plus  pour me faire davantage plaisir . C'est un évènement car j'ai toujours eu la flemme de cuisiner .

Flowerbomb.
Abonné

Moi aussi comme GR 93, j'apprécie beaucoup plus ce que je mange car je n'ai plus de tabous. donc je mange que ce que j'aime et j'apprécie grandement. d'où peut-être la difficulté à déguster et à ne pas ressentir la fin du plaisir gustatif. mais ça veindra, j'en suis sûre. je suis déjà contente même si à défaut de perdre du poids je suis hyper stable. en tout cas je commence à devenir une mangeuse difficile et à snober certains aliments dégueu que je mangeais pour maigrir.

erin94.
Abonné

[quote=Sciuc]

Bonjour,

Comme Erin94, il me semble qu'il m'est de plus en plus difficile d'apprécier ce que je mange en terme de goût. Mon aliment préféré est de loin le pain (le bon pain, qui craque et qui sent le levain) mais je n'y ai pas vraiment goût et plaisir.  Hier, j'ai mangé une pizza, ce qui ne m'était pas arrivé depuis longtemps et j'en avais envie. C'était bon, mais sans vraiment plus. J'ai bien mangé mais ne me suis pas régalée.

A force de me concentrer sur ce que je mange, je me rends compte que ce n'est pas "si bien" que ça. Il est vrai aussi que n'ayant jamais faim (et toujours pas faim depuis 15 jours que j'y réfléchis chaque jour et plusieurs fois par jour, même), peut-être ne suis-je pas en mesure de "goûter".

Je vais en Allemagne pour les vacances, je changement de saveurs (à défaut de légèreté des plats...) me donnera peut-être satisfaction!

[/quote]

 

ah moi aussi le vrai bon pain me fait encore bien plaisir

 

par contre, bcp de choses me paraissent trop grasses, ou trop insipides, ou trop salées, ou trop sucrées

je trouve plus de satisfaction dans des aliments cuisinés naturellement, juste à la poele, sans trop de "fioriture", genre un saumon poélé et son riz/beurre

mon grand plaisir du moment : le chocolat de dégustation !!!  ah la qualité ça se paie mais en bouche, quel plaisir divin ...

mais en attendant, derriere difficile de remanger du chocolat "bas de gamme"...

c'est pour ça que je dis que "plus je deguste -vraiment-, plus je suis difficile"...

 

 

et en plus quand je dis "je deguste" je suis moi aussi quasi incapable de garder en bouche x temps l'aliment ... donc ma degustation est dejà tronquée !!

Sciuc.
Abonné

Je viens de déguster mon morceau de pain, vraiment. Et bien c'est toujours aussi bon! Mais je le choisis avec les yeux d'abord, il faut que la croute soit belle et la mie beige clair et aérée. Bref, presque 10 mn pour le quignon, un exploit. Souvent, en 10mn il n'y a plus rien ni dans le frigo, ni dans le placard...

Pour le café, c'est plus rude, moi qui suis une vraie cafetière, j'ai été agressée par la trop grande amertume de certaines capsules. Quant au café immonde du matin quand je ne suis pas chez moi (ce que j'ai vécu ce week end), il va vite être remplacé par du thé!

Prendre le temps de déguster me réjouis assez car je le prends comme un jeu, même si cela met fortement en évidence le manque de saveurs de trop nombreux aliments.

erin94.
Abonné

ah oui 10 minutes pr un quignon de pain, c'est bien !!!

le café, en effet entre les lavasses et les super amers !!  faut s'y retrouver ...

 

 

comme tu dis un vrai jeu de piste ces degustations

mereleub.
Abonné

je n'arrive pas à déguster.

les repas sont toujours pris trop rapidement.j'englouti tout très vite comme pour m'en débarrasser et avec beaucoup de culpabilité

erin94.
Abonné

[quote=mereleub]

je n'arrive pas à déguster.

les repas sont toujours pris trop rapidement.j'englouti tout très vite comme pour m'en débarrasser et avec beaucoup de culpabilité

[/quote]

 

ah c'est dommage  ....

comme tu le dis tu englouti car tu culpabilises ...

 

mais il faut sortir de ce raisonnement

tu manges parce que tu as faim

la faim protege ton poids

donc fais toi plaisir en mangeant ce que tu souhaites

en espérant d'arriver à t'arreter à satiété ..

le plus dur je trouve, et le grand interet de la degustation puisque la puissance de l'aliment étant gustativement en toi (j'espere que tu saisis ce que j'ecris) eh bien tu en manges moins que lorsque tu engloutis... et donc tu ne grossis pas !!

 

bon moi j'ai encore du mal avec la satiété car je voudrai tjs tenter la bouchée de plus...

et là je decouvre le coté pervers de la degustation : je selectionne bien + encore mes aliments qu'avant !!

Lia.
Abonné

Alors moi je suis dans un "trip totales saveurs". Complètement droguée : aux odeurs délicieuses, à la beauté extérieure particulièrement des fruits, aux textures (rahhhhh la douceur des framboises, le jus coulant du melon). Et ensuite toutes les saveurs. Un gaspacho très frais et assez épicé, des boulettes de viande maison très parfumées avec plein d'herbes.

Bon du coup je ne mange pas moins ces jours tellement c'est bon. Je dirai que je suis dans une phase de retomber amoureuse des aliments. Il y a 6 ans quand j'ai lu maigrir c'est dans la tête et maigrir sans régime j'ai eu le bonheur de remanger de tout et recuisiner "normalement". Mais là c'est comme tomber amoureuse. Demain dégustation d'une sublime glace je ne sais encore quel parfum mais un glacier d'enfer!!!!!!! sans doute ananas-basilic.

Giamilla.
Abonné

Non mais avec la dégustation, on devient plus exigeantes ! :) 

Alors certes, c'est ennuyeux de voir que, quelque part, certains aliments nous déçoivent. Typiquement, avant d'entrer dans la phase de dégustation, j'adorais le salami et autres saucissons secs... depuis que je les déguste, je réalise que c'est juste... du gras très épicé et que donc, passé la première bouchée (et encore), ça ne présente guère d'intérêt au goût. Par contre, j'en adore toujours l'odeur. 

 

Hier par contre, j'ai fait un truc génial : j'ai "dégusté" mon menu MacDo. Rien que de l'écrire, j'ai du mal, me disant que c'est vraiment la honte. 

Mais : j'ai choisi un menu Chesseroyal Burger small, avec frites et Coca Light (pris consciemment pour pouvoir me concentrer sur les aliments, bien que maintenant je préfère de loin le goût du normal - merci la dégustation !). J'ai mangé lentement, prenant mon temps. J'ai commencé par 4 frites, que j'ai dégustées chacune son tour. ET j'ai compris que malgré tout ce qu'on reproche à cette chaîne d'alimentation, je classe leurs frites parmi les plus goûtues. Elles ont un bon goût de patate, un peu de sel (les jours où on ne ramasse pas le fond du bac) et l'huile ma foi est fraîche, car MacDo a trop été attaqué sur ce point, donc ils sont très vigilants. 

Quand au Cheese... j'ai enfin compris pourquoi je l'adorais. Le sucré du pain, mélangé aux oignons bien fort et le goût de grillé de la viande... miam. Très "goûtu" comme on dit.

Moi qui nettoye normalement un menu small en 10 minutes... j'en ai pris 20 rien que pour mon Cheese, en savourant (littéralement) chaque bouchée. La dernière a été prise avec un peu moins de plaisir, car je commençais à être rassasiée. 

Puis je me suis tournée vers les frites (le paquet était encore quasi-plein). J'en ai mangé 5-6. Mais elles avaient tiédis, donc étaient moins bonne, et en fait j'étais déjà rassasiée. J'ai réussi à jeter le reste sans état d'âme, tout simplement parce que ce n'était plus bon. ^^ 

Résultat : j'en ai mangé, des Cheese, depuis mes 12 ans. Bin celui-ci était juste le meilleur de ma vie. 

 

Et hier soir, au restaurant Japonais pour nos deux ans de mariage, j'ai découvert que la roquette se mariait à merveille avec du saumon frais cru ou encore de l'avocat. Et on ne parlera pas des sushis après, juste délicieux. 

 

Bref, la dégustation peut faire "peur" en désacralisant des aliments qu'on adorait, ou en donnant une bonne dose de prestige à une nourriture considérée comme mauvaise. 

Mais alors quand on tombe sur un aliment qu'on aime, c'est vraiment génial ! 

erin94.
Abonné

[quote=Giamilla]

Bref, la dégustation peut faire "peur" en désacralisant des aliments qu'on adorait, ou en donnant une bonne dose de prestige à une nourriture considérée comme mauvaise. 

Mais alors quand on tombe sur un aliment qu'on aime, c'est vraiment génial ! 

[/quote]

 

tes degustations font plaisir à lire :)

Anjana.
Abonné

Moi, je suis de celles qui sont déçues par le goût réel des aliments, et peut-être comme Tourmaline le dit : c'est la bouffe actuelle qui a moins de goût!

En dégustant le mieux possible '(t j'ai conscience de ne pas être la championne de la dégustation) je sens le trop salé , le trop gras, le trop sucré qui parasitent un aliment qui devrait être bon, tout simplement, que je trouvais en tout cas bon quand j'avalais en vitesse sans mâcher

Difficile à Paris de trouver des fruits et légumes savoureux, ils sont cueillis verts et leur goût est décevant un fois dans notre assiette

Dans les produits quotidiens il n'y a que la baguette qui est toujours aussi exquise!

Flowerbomb.
Abonné

Woauou Giamilla !

moi aussi au mac do je prends toujours le menu cheese burger royal. eh bien ta dégustation me fait envie. il faudra que je me la fasses un de ces quatre ¨!

Flowerbomb.
Abonné

pour ceux et celles qui n'apprécient plus les aliments peut-être que vous ne cuisinez pas vous-mêmes ? lancez-vous dans des préparations simples mais vraiment faites maison, commeun plat de pâtes avec des tomates fraîches coupées en dés juste revenus dans un peu d'huile d'olive. là, je suis sûre que vous ne serez pas déçues du voyage (bon, en bonne italienne, pâtes et tomates c'st ma religion...). mais voilà, peut-être ce la vien du fait que vous ne cuisinez pas assez "fait maison".

perso, j'en suis aussi au stade du grand amour avec mes préparations et je choisis les aliments avec grand soin. tout est encore très bon, sauf le café et toutes ces choses affreuses et allégées que je mangeais avant. berk.

Sciuc.
Abonné

Ça ne s'arrange pas, je viens d'essayer de déguster une pomme, pas terrible. Je crois que j'ai tellement mangé n'importe quoi sans faim ces dernières années que je ne sais plus faire la part des choses entre le bon et le pas bon, le savoureux ou non.

J'ai du travail à faire dans la rééducation du goût. Je n'arrive pas à me dire "j'ai envie de manger ceci ou cela". Le croissant est trop gras, la pomme trop acide, pour le chocolat il fait trop chaud, etc... Au moins ça m'occupe l'esprit, et pendant ce temps là, je ne mange pas pour passer le temps. 

erin94.
Abonné

Grazia, je cuisine depuis des années

mais je suis victime du syndrome : ce que j' ai passé des heures à préparer n'est pas si terrible que ça !!

 

 je crois vraiment que je suis tres difficile au niveau du gout ... avant je le savais pas vu que j'engloutissais (peut etre pr masquer ce gout pas terrible ? )

 

hormis la bonne baguette boulanger traditionnel, et le tres bon chocolat, pour le moment pas grand chose me plait ...

ah si il y a 15jours j'avais fait un poulet à la sauce tomate à tomber ...

j'avoue que pour le moment ça me decoit quand même pas mal de ne pas trouver mon plaisir gustatif dans ce que je mange

 

et comme le dit anjana, punaise nos fruits et legumes en region parisienne :  pfffff ils ont aucun gout !!!

Christelle.
Abonné

[quote=erin94]

et comme le dit anjana, punaise nos fruits et legumes en region parisienne :  pfffff ils ont aucun gout !!!

[/quote]

Je suis bien d'accord ! C'est pour ça que je fais maintenant partie d'une AMAP ( assoc pour le maintien d'une agriculture paysanne).

Et tous les mardis, notre producteur bio de l'Oise vient nous livrer un panier de légumes cultivés en pleine terre !

Et bien, comparativement aux légumes sans odeur sans saveur qu'on achète en grande surface aujourd'hui, ses légumes pètent le goût !

Et ma salade se garde 15 jours sans flétrir ! 

Bon alors il faut accepter de manger de saison, pas forcément varié et de décrotter les carottes avant de les éplucher, mais ça vaut le coup.

Flowerbomb.
Abonné

ah......... en bien, je ne sais pas quoi te dire.......... tu devrais poser la question à ton coach.

il est vrai que comme toi, quand je passe trop de temps à cuisiner, surtout si c'est du poisson, ben j'ai pas envie d'y manger !

erin94.
Abonné

[quote=Grazia]

ah......... en bien, je ne sais pas quoi te dire.......... tu devrais poser la question à ton coach.

il est vrai que comme toi, quand je passe trop de temps à cuisiner, surtout si c'est du poisson, ben j'ai pas envie d'y manger !

[/quote]

 

rien n'est perdu !!

 

ce midi j'ai degusté et apprécié un boeuf thai sauce coco à tomber par terre :)

je deviens de + en + selective c'est tout..

 

j'ai même recraché et donner au chien mon carré de chocolat m*lk* car trop gras et pas assez goutu à mon gout ...  faut le faire !!

Applepie.
Abonné

J'avais le même souci... Je me suis rendue compte que si je humais bien l'aliment avant (en essayant d'être discrète...), que la dégustation passait mieux !

Je dois avouer que je mange  assez rapidement les 2 remières bouchées, encore. Enfin, moins qu'avant. Et je me concentre bien sur les 3 suivantes.

Mon ENORME problème avec la dégustation c'est que je finis par manger FROID et que je DESTESTE CA, d'ailleurs c'est aussi pour ça que je mangeais aussi rapidement avant !

Christelle.
Abonné

[quote=erin94]

j'ai même recraché et donner au chien mon carré de chocolat m*lk* car trop gras et pas assez goutu à mon gout ...  faut le faire !!

[/quote]

 

N'essaye pas trop de marques différentes :-) Parce que le chocolat, pour les chiens, c'est du poison... Il ne faudrait pas qu'il tombe malade au fur et à mesure de tes dégustations :-)

fine67.
Abonné

[quote=erin94]

ah oui 10 minutes pr un quignon de pain, c'est bien !!!

le café, en effet entre les lavasses et les super amers !!  faut s'y retrouver ...

 

 

comme tu dis un vrai jeu de piste ces degustations

[/quote]

Dans le jeu de piste, moi je croyais aimé le café, j'en ai essayé plusieurs et aucun ne trouve grâce à mes yeux.

Pour le pain, c'est différent, la baguette de notre boulanger à une bonne mie moelleuse et une croute croustillante. Aussi, des que je peux, j'essaye de déguster avec les yeux, le nez, la bouche différentes texture. Je me rends compte que peu d'aliments ont une réelle saveur.

erin94.
Abonné

oui moi aussi Fine

 

mais aussi je suis en plein dans les exercices sur la faim, et il s'avere que lors d ela BONNE FAIM tes aliments ont plus de gout, que tu as plus le loisir de les apprécier ... j'avais naturellement eu tendance à aller vers cette conclusion car depuis que j'ai ouvert ce post je suis moins dan sle "déplaisir" de ce que je mange ... même si certains aliments sont tres tres décevants !!

Soledad.
Abonné

Moi aussi, j'ai eu des problème avec la dégustation, pour garder les aliments en bouche : ils se dirigent naturellement vers le fond de la bouche en s'enrobant de salive et ils glissent dans la gorge qui déglutit de façon réflexe.

Pour pallier ça, il faut avoir conscience du mouvement, et (attention ce qui va suivre est moyennement ragoûtant !) quand les aliment arrivent dans le fond de la bouche (quand ils dépassent la moitié de la langue), je ramène tout sur le devant d'un mouvement de la langue et je recommence à mâcher. Il y a toujours un peu de nourriture qui est déglutie, mais la plus grande partie reste dans la bouche et on peut le faire plusieurs fois. C'est un peu déroutant au début, voire ça peut donner une sensation de dégoût parce qu'il y a beaucoup de salive et qu'on n'a pas l'habitude de la garder dans la bouche, mais cette gêne passe (ou on s'habitue), et en respirant en même temps, on profite à fond du goût, de la saveur et de l'odeur des aliments. Ça permet aussi de prendre conscience de l'évolution de leur consistance, et on mange vraiment plus lentement. Et ça marche avec le café !

Mon goût évolue aussi, par exemple j'adorais le saumon fumé et le jambon cuit, que je trouve beaucoup trop salés et trop gras maintenant. J'en suis rassasiée en trois bouchées et le goût du sel me gêne. Je pense que quand on mange trop vite, on a besoin de goûts forts pour compenser la rapidité, ce qui change évidemment dès qu'on prend le temps.

Lamiteorange.
Ancien abonné

Bonjour!

Hé bien moi je vous admire car pour le moment, je suis incapable de "savourer"... Et même quand j'y parviens à peu près, je trouve tout très à mon goût...

Bref, j'espère que vous allez trouver des ingrédients qui vous plaisent, il faut peut être expérimenter plein de choses pour trouver de nouveaux aliments "plaisir"! :)

CecB.
Ancien abonné

Ho la la, je viens de tomber de ma chaise... j y pensais depuis plusieurs jours, et je viens de m acheter pour le dejeuner un cheesecake framboise chocolat blanc. Je m en faisais une fete et..., bof, trop ducre, trop gras, trop pas top quoi....

Comme beaucoup de vous, beaucoup d aliments me decoivent ; au final ce qui garde vraiment de l attrait pour moi, ce sont les mets faits maison mais tres peu cuisines : fruits et legumes en salade, tarte aux friases fraiches non cuites.... et pourtant je suis encor eincapable d une vraie degustation ;) il faut dire qu eje ne mange jamais seule ou presque, je pense qu il va falloir que je m y mette un certain temps, au moins quand je ne suis pas en famille.

 

Avez-vous vous aussi des problemes poru deguster si vous etes accompagne(e) ?

ilo.
Abonné

Oui, j'ai moi aussi du mal à déguster quand je suis accompagnée, et quand je suis seule aussi parfois, mes pensées s'envolent et je mange machinalement. Mais je crois que ça s'améliore, à force d'y penser; je deviens de plus en plus attentive et difficile: par exemple, je croyais pouvoir me damner pour une coupe de glace, et à force de dégustation, et bien je crois qu'au fond, je n'aime pas tant que ça la glace! et c'était quelque chose d'impensable pour moi il y a encore trois mois ( moi qui était prête à me cacher pour dévorer 3 magnum à la suite...)

CecB.
Ancien abonné

Ilo,

 

Moi aussi je croyais ne plus aimer vraiment la glace mais.. en fait, les glaces industrielles, beurk ca ne passe plus !!!

 

Par contre, une glace artisanale, un parfum subtile... miam miam ;)

ilo.
Abonné

Ouaip, bien d 'accord avec toi pour les glaces industrielles... le pire étant pour moi l'horrible chantilly industrielle déversée sur les coupes de glace en quantité gargantuesque. Quand je pense à la vraie crème chantilly que faisait ma grand mère, et qu'elle parsemait de petites violettes cristallisées dans le sucre. ..C'était alors un dessert en soi que de prendre une coupelle de cette délicieuse crème aérienne!

Haut de page 
X