Pose ta fourchette!! - 14072013

fadinarde.
Abonné

Hier j'ai posté un petit billet sur mon  blog, et au vu des commentaires positifs que j'ai reçu, je me permets d'en faire un copier-coller ici, pour faire (peut-être) profiter d'autres personnes de ma nouvelle découverte!

 

 

Il y a quelques jours j'écoutais de la musique en mise aléatoire. J'ai régulièrement des exercices de RPC qui passent, car j'ai dans mon baladeur toutes les RPC de LineCoaching, mais aussi les méditations de Christophe André, Bernard Giraudeau (jon kabat-zin) et les exercices du livre "manger en pleine conscience. Ça devrait me motiver, mais.... :-)
Quoi qu'il en soit voilà que dans mes écouteur j'entends un enregistrement pour apprendre à manger moins vite, tiré du livre manger en pleine conscience. Par curiosité je l'ai écouté. C'est tout simple: il suffit de reposer ses couverts sur l'assiette entre chaque bouchée. Mais pas faire semblant. On pose sa fourchette, et quand on a bien mâché sa bouchée, avalé, que plus rien ne subsiste dans la bouche, on a le droit de reprendre sa fourchette. Cet exercice m'a tout de suite parlé, car il s'agit d'un exercice "mécanique". Je ne suis pas du tout hermétique à la pleine conscience, bien au contraire. Mais j'ai beaucoup de peine à faire des respirations avant de manger ou autre. J'ai donc essayé d'appliquer ces conseils. Et pendant que je le faisais je me suis observée. Au début, nickel. Je prends une fourchettée, je savoure ma bouchée, la fourchette sagement reposée au bord de mon assiette. Quand ma bouche est bien vide, mes molaires débarrassées des dernières herbettes (j'y peux rien, mes dents accrochent tout!! Des grains de framboises aux feuilles de romarin!!)
Je savoure mon assiette de cette manière. C'est agréable. Je suis détendue. Mais arrivée aux deux-tiers de mon assiette, je commence à ressentir une certaine lassitude à manger. Alors que la faim est encore présente, et le goût de mes aliments toujours satisfaisant. Mais c'est long de manger comme ça!!! C'est fatigant!! La lassitude fait gentiment place à une sorte d'empressement. Une sorte d'urgence s'empare de moi. Il faut que j'augmente la cadence. Je VEUX finir mon assiette rapidement, je veux que cette lenteur s'arrête! Comme je ne suis plus novice, malgré mon recommencement de programme à zéro, je sens l'eme de fin de repas arriver. Je n'aime pas sentir cette espèce de frénésie qui m'envahit. Malgré l'envie dévorante de finir mon assiette en mode baffrage, je m'oblige à poser ma fourchette entre chaque bouchée. Puis je me lève pour aller faire la vaisselle et couper avec cette eme qui commençait à pointer le bout de son nez!
Durant l'exercice j'ai repensé à deux choses: d'abord à ma mère qui a été mince sans efforts toute sa vie, en mangeant vraiment tout ce qui lui faisait plaisir, mais qui, il n'y a pas de hasard, était toujours la dernière à finir de manger!!
Ensuite je me suis rappelée que petite j'étais moi aussi parmi les derniers à finir de manger. Puis à quinze ans j'ai commencé une école professionnelle, donc finis les repas à la maison. Je mangeais au réfectoire de l'école, et je me souviens que c'était pour moi une torture de manger devant les gens. Impossible aussi de manger dans la rue. J'étais une ado hyper timide, et le regard des autres sur moi m'était très très difficile à supporter. Je me retrouvais donc à angoisser de chaque repas, sachant que je devrais affronter le regard des autres sur moi, à chair fin de repas, quand tout le monde avait fini son assiette et que j'en étais, moi, qu'à la moitié!! Je me suis donc entraînée, forcée à manger super vite pour éviter cette situation. Et j'ai très bien réussi. Je suis devenue une avaleuse de bouffe, finissant avant tout le monde.
Aujourd'hui j'ai 32 ans, je suis nettement plus ouverte et à l'aise en société. Il est grand temps que je redevienne une mangeuse qui prend son temps. Ce sera bénéfique à mon poids car une bonne façon de réduire les portions, et les effets collatéraux d'une bonne mastication et d'une réduction des portions c'est bien-sûr une digestion sereine!
Je vais donc essayer d'appliquer l'exercice du poser de fourchette le plus souvent possible. J'ai d'ailleurs mis une alarme dans mon iPhone pour me rappeler chaque jour à midi pendant un mois de manger lentement! On verra ce que ça donne! Le but étant évidemment qu'au bout d'un mois j'aie acquis l'automatisme de ralentir le rythme!

 

Commentaires

Courtepatte.
Abonné

Ah grand merci, Fadinarde! Je suis pour le moment en "décrochage", programme terminé, pas encore envie de partir car il me reste des choses à apprendre, pas envie non plus de tout reprendre à zéro, et un peu fatiguée à l'idée de refaire les exercices proposés. Alors des petits trucs "mécaniques", ultra-pratiques comme le tien, c'est juste ce qu'il me faut pour l'été, je vais l'appliquer dès demain matin!

fadinarde.
Abonné

Cool! J'espère que ça t'aideras à te reconnecter! Moi ça m'aide bien, pourvu que ça dure!

 Bon été!

Isana.
Abonné

Coucou Fadinarde :-),

Un énorme merci pour le partage de cette petite "astuce".  J'ai énormément de mal à manger en pleine conscience (alors que pour le reste ça "roule" de mieux en mieux), et je pense que ça va bien m'aider.

J'ai terminé (enfin, après un an :-P) le programme alimentaire complet, et là, devant la multitude d'outils et de défis, je ne sais plus très bien par quel bout le prendre ... cette "pause couverts" me semble une bonne mise à l'étrier ;-).

Encore merci :-).

mavo.
Marraine
Merci fadinarde ! Ça va bien avec l'exercice des 20 secondes que j'essaie toujours de faire, de loin en loin, et c'est effectivement bien "terre-à-terre". Je tente !
fadinarde.
Abonné
Cool les filles!!! On s'encourage alors!!
Bliss.
Abonné
Fait aussi merci! enfin j'imagine que je pose ma fourchette de temps en temps habituellement mais pas en pleine conscience c'est ça qui change tout! Du coup je me suis surprise un peu ennuyée de ne savoir trop quoi faire de mes mains ........ Un bel exercice.
Isana.
Abonné

Je viens de terminer mon déjeuner en mode "pose ta fourchette" mdr ... eh bien ... pas si facile que ça mdr :-P.  Ca va me demander de la persévérance :-P.

Mais ce qui m'a surtout frappée, c'est que j'ai ressenti la même chose que toi Fadinarde : à la moitié de mon plat, je sentais mes papilles qui se lassaient du goût, et j'ai alors ressenti une sorte d'empressement de vite terminer ... à mon avis, ça rejoint le billet sur "Ne pas manger: un deuil ?" car j'ai vraiment ressenti de drôles d'émotions à arrêter de manger, comme de la peur, un sentiment d'abandon, je ne sais pas très bien ... à creuser donc ;-).

En tout cas, encore merci, car c'est grâce à l'exercice de poser mes couverts entre chaque bouchée que j'ai réussi à vraiment mâcher une bonne vingtaine de seconde mes aliments, et ensuite, et surtout, à ressentir ces EME de fin de repas pointer le bout de leur nez alors que jusqu'ici, je ne m'en rendais pas compte.

fadinarde.
Abonné

Ce midi je n'ai pas respecté l'exercice, mais je viens de commencer mes règles donc j'ai hyper mal au ventre... juste besoin d'un petit repas réconfortant et dodo... Je me suis fait un mini mini sandwich, et quelques myrtilles dans une crème vanille soyasun... J'ai encore faim, mais ce qui domine c'est l'envie de me coucher pour dormir un peu, donc pas d'excés malgré le non respect de l'exercice. Mais c'est aussi ça, la vie, s'accorder le droit de ne pas toujours être parfaite, savoir être souple et pas arrêtée sur des principes, qui, s'ils sont trops rigides, deviennent, à mon avis, juste bons à transgresser!

Ce soir je me ferai un vrai repas et je poserai mes couverts!!!

Isana.
Abonné

Je suis toute à fait d'accord avec toi Fadinarde !

Repose-toi bien ... ne dit-on pas "Qui dort dinne" d'ailleurs ;-) ... ok, je soooors :-P.

fadinarde.
Abonné

Isana, pour ma part je n'avais pas ressenti de perte de goût, mais juste une lassitude de l'acte de manger!

La perte de goût signifie que tu étais arrivée à satiété :o) non?

Isana.
Abonné

Oui, oui, ça signifie certainement la satiété, mais comme je ressentais également une forme d'ennui (forcément, je ne mange jamais aussi lentement d'habitude), qui m'a amenée à vouloir continuer plus vite, je me demande si ma satiété ne me fait pas peur car elle signifie la fin de mon repas, et donc une forme de deuil, de renoncement.

Je suis en plein questionnements mdr.  Mais tu m'as apporté un outil qui me donne des pistes de réponses ;-).  Merci :-).

fadinarde.
Abonné

Je t'en prie, on est là pour s'aider!! Bon aprèm!

Clairette287.
Ancien abonné

J'ai aussi testée à midi, pas facile de tenir tout le repas sans se laisser emporté par la conversation! Du coup j'observais aussi les collégues et si ils posaient leurs couverts (en fait non). Mais c'est assez discret en tout cas comme méthode et ça fait bien ralentir la cadence!

Merci pour la méthode! :)

Nounette73.
Abonné

J'ai tenté aussi, en complément des "20 secondes". Vu que pour tenir le défi de garder les bouchées 20 secondes dans sa bouche je suis obligée de poser les couverts. Et je n'y arrivais pas, passées les premières bouchées j'allais trop vite.

Donc là je me suis forcée à attendre qu'il ne reste plus un grain de tomate ni la moindre trace de feta pour attaquer la bouchée suivante. Ca m'a bien ralentie.

Mais ça ne m'a pas empêchée de finir mon assiette (mon gros point dur).

Là j'ai identifié le problème, ça va vous paraître complètement con mais je mange à la cantine de mon entreprise et j'ai pris 2 hors d'oeuvre et un fromage blanc aux fruits eh bien le prix m'a estomaquée. Je n'avais pas regardé les étiquettes et j'avais en tête les prix de l'ancien site où je travaillais, qui étaient la moitié (pourtant c'est le même prestataire, pour la même entreprise).

Eh bien d'avoir claqué autant d'argent pour ça, j'ai pas pu me résoudre à en laisser le tiers. Alors que j'aurais pu. (Bon on parle de tomates feta hein je ne suis pas effondrée d'avoir foiré).

Conclusion : regarder le prix avant de choisi ( vu que j'ai déjà du mal à gâcher la nourriture pas la peine de me remettre la pression en chiffrant la perte).

 

Ce soir c'est pique nique, j'ai pas de couvert !! cheeky (nan mais je vais me débrouiller, je penserai à vous)

fadinarde.
Abonné

Pas de couverts? Pas de problème!! Il suffit de ne rien avoir dans les mains tant que tu as quelque chose dans la bouche! (et s'il y a une seule coquine sur ce site qui ose tourner cette phrase de manière lubrique, je la prive de dessert!!!

Miam, bon pic nic!!

Loli2pop.
Abonné

Hello la compagnie,

Etant dans la grande phase dégustation ... après une semaine à avoir (difficilement) intégré qq séances dégustation pain, café, dessert Mamie-BonneMaman-Nova, je m'étais dit que l'exo de poser notre fourchette entre chaque bouchée était en alignement parfait avec la thématique de la dégustation.

Bon évidemment, avec ma mémoire de souriceau, en m'attablant la consigne avait déjà quitté mon cerveau ... toutefois, toutefois, et pour la première fois depuis mon arrivée sur LC, j'ai mis qq mini-secondes de dégustation sur qq bouchées du croque monsieur de ce midi. Eh ben, c'était top ... et surtout, ça me motive bien à tenter peu à peu à me diriger vers "pose ta fourchette" en bonne et due forme.

Car malgré toutes les autres choses apprises depuis 2 mois, y a un truc que j'n'avais pas réussi à faire, pas même une fois, c déjeuner le midi avec les collègues en mettant un peu dans PC. Du coup, bien qu'agréables, ces pauses n'én étaient pas ... on enfilait matinée et après-midi, sans faire une réelle rupture. Un peu comme des furies en fait ...

Et à mon avis, ça n'est pas un hasard, si contrairement à d'habitude je n'ai pas fini mon croque bien qu'acheté pour ce midi (ah Mavo, même difficulté à pas finir un dèj ... a fortiori qd intervient la notion de prix).

Je crois que dans 3-4 jours, je serai mûre pour le "pose ta fourchette".

Loli'

Courtepatte.
Abonné

Je viens de faire trois repas (petit déjeuner, déjeuner, goûter) en "Fadinarde-attitude" (c'est comme ça que je l'ai nommée pour moi-même pour bien la garder en tête, ça marche!) et c'est une vraie découverte.

Super chouette que tu aies pensé à ouvrir ce fil pour donner plus de retentissement à ta découverte, Fadinarde, c'est très sympa!

fadinarde.
Abonné

Ah mais t'es chou! Fadinarde-attitude smileycheekycheeky

Je suis bien contente que ça vous aide les filles!!! On se serre les coudes!!!!

Bon appétit pour tout à l'heure!!

Bliss.
Abonné
A mon avis tu peux faire breveter le concept facon "non mais allo quoi!". "pose ta fourchette" la méthode radicale pour faire la paix avec son assiette........
izabelle
Animatrice forum

eh bien oui, bonne idée...

pour ma part je le fais aussi quand j'essaie de faire les 20 secondes, sinon le mouvement est automatique

j'ai encore du mal à automatiser ces réflexes-là

déguster les premières bouchées, oui,  mais sur la deuxième moitié du plat je n'arrive pas à tenir les 20 secondes

alors je vais voir pour poser ma fourchette.....

fadinarde.
Abonné

Ahahahahaaa! Et dire que cette bimbo est une concitoyenne....

mavo.
Marraine
Bon alors je trouve l'idée géniale et tout et tout... mais je n'y ai pas pensé ni à midi ni ce soir ! J'ai pensé à manger lentement, mais pas à poser les couverts. Deuxième essai demain !
Loli2pop.
Abonné
Ahahah, je ris trop les filles vous êtes top ! Bliss, über lol. "attends tu manges tes bouchées sans poser ta fourchette. Nan, mais allo quoi. Nan mais allo. C'est comme si je dis qd tu vois tu poses pas ton verre entre tes gorgées !!!!!! L'hallu, quoi !" ;) Enfin blague à part... Nos titre conneries sont typiquement le genre de bêtises qui me permettront d' penser. T'être que le mémo "Fadinarde -attitude" apparaîtra dans les pensées de Mavo, insidieusement ;) Bonne soirée les filles et les gars ! Loli'
Isana.
Abonné

Mouhahahahah .. le fou rire que je me tape en vous lisant les Filles ... youhouuuu ... comme ça fait du bien.  MDR.

Bon, la "Fadinarde-Attitude" (j'adooore ;-)) a bien fonctionné hier midi, moins le soir.  Comme pour Izabelle : ça a bien débuté les premières bouchées, mais tout comme mes tous, tous premiers exercices de Pleine Conscience, j'ai dû ramener mon "attention" de maintes et maintes fois mdr.  La fourchette, elle restait collée à ma main :-P !

Ce que j'ai remarqué qui n'est pas facile non plus pour moi, c'est ça mdr :

[quote=fadinarde]

Quand ma bouche est bien vide, mes molaires débarrassées des dernières herbettes ... 

[/quote]

Poser la fourchette, je sens que ça peut devenir un acquis "automatique" assez rapidement.  Ce pourquoi je dois me faire violence mdr, c'est d'attendre qu'il n'y ait plus rien dans ma bouche avant d'enfourner la portion suivante :-P.  Là, je vais avoir du pain sur la planche loool.  Mais je trouve ça stimulant de voir qu'on a de la marge d'action :-).

Suite au prochain repas mdr.

Belle journée à toutes !!

pleinedespoir.
Abonné

Pouf alors  là je câle.. j'aime pas les ordres.. "pose ta fourchette" me rappelle ma mère: fais - ci fais pas  ça ,mange pas  trop!

Faut que  je trouve autre chose...genre: "La nourriture est là, elle ne va pas s'envoler.. tu peux donc déguster lentement...."

ça me rappelle un truc glauque.. mon père avait l'habitude de piquer ds nos assiettes .. il mangeait avec une rapidité effrayante et au lieu de se resservir, il nous piquait notre part.. pas cool du tout ce truc..

Faut que je creuse...

maggy.
Abonné

Pleinedespoir, en effet, pour un enfant, ça doit être assez perturbant de voir son parent piquer dans son assiette. Je confesse qu'il m'est arrivé de le faire à mes enfants quand ils n'allaient pas assez vite et que ça m'agaçait... ils détestaient, et me le faisaient bien savoir!! hum hum...

cela m'a passé maintenant que je sais que je ne suis pas une poubelle et que mon rôle n'est pas de nettoyer les assiettes de mes enfants à la place du lave-vaisselle.. re-hum hum!!

 

Testé hier, le posé de fourchette au resto. Assez étonnant, au début. Et même si j'ai oublié une ou 2 fois, ça m'a permis de bien savourer mon magret et mes frites.

J'étais d'autant plus motivée que mon mari a tout engouffré en 5 minutes, et que ça me désespère de le voir avaler ça si vite. Il est maigre comme un clou mais je ne sais pas comment il fait!! Il désobéit à tous les principes LC (la plupart du temps, il mange en faisant autre chose, sans conscience de son repas), mais peut-être que contrairement à nous, il arrive à être conscient de ce qu'il mange, tout en faisant autre chose, parce que pour lui, manger ne correspond pas à un étouffement des émotions? mystère!

Quoiqu'il en soit, pour moi, cet idée d'exercice tombe plutôt bien, car je travaille pas mal sur les émotions, et je sentais que ma perception des repas en prenait un coup (trop dur de bosser sur 2 sujets en parallèle!!).

merci pour ce fil de forum Fadinarde-Nabila ;)

pleinedespoir.
Abonné

T as raison c'est sans  doute un bon truc de Fadinarde Nabilla! je crois en plus que perso je le fais  sans m'en rendre compte... j'ai un mari aussi qui boulotte en regardant la télé mais  qui sait s'arrêter pile quand il a plus faim, assiette finie ou pas  et qui est mince...et qui m'éneeerve... suis jalouse de ces régulés!!

et pas qu'un peu.. suis  entrain  de me rendre compte qeu jepasse bcp de temps à penser à ce que je vais manger, ai mangé,aurais envie de manger, ne dois pas manger... aurais  pu manger... non mais c'est  grave doc??? à voir... to day j'ai fait l'exercice de l'aliment  idéal ... pas évident masi j'ai posé ma fourchette au moins 10 fois... donc pas si mal

A plus toutes

Bliss.
Abonné
Zut j'avais trop faim....le temps de concocter un bon petit repas....je me suis ruée dessus pour manger et ma fourchette est restée collée à ma main!!!!!! Je n'ai même pas "vu" que j'avais une fourchette dans la main.
Isana.
Abonné

Bravo Pleinedespoir, déjà 10 déposés de fourchette, c'est super :-) !

MDR Bliss ... la fourchette "collante" :-P ... j'ai bien ri en visualisant la "fourchette affectueuse" :-P.  OK, je délire :-P.  En tout cas, c'est le genre de souci que j'ai souvent aussi : d'après le carnet repère, je dépasserais trop souvent ma bonne faim pour me mettre à table, et du coup, mes repas seraient plutôt frénétiques car j'aurais trop faim ... ça a du sens pour moi.  Je crois que je culpabilise encore d'avoir faim.  C'est pas simple tout ça ...

Moi ce midi, c'était un sandwich ... pas de fourchette donc ... mais mes collègues me regardaient bizarrement à me voir le prendre, mordre, le déposer, mâcher longtemps, avaler, respirer, le prendre, mordre, le déposer, mâcher longtemps, avaler, respirer, ... mdr.  Pour ma part, j'étais très contente car la lenteur de mon repas (par rapport à d'habitude, entendons-nous bien mdr ;-)) m'a bien permise de sentir la satiété arriver, et à la respecter plus ou moins.  J'ai eu l'impression que le "renoncement" a été moins pénible du fait que j'ai senti la fin de mon appétit venir "tout p'tit doucement" comme ils disent par ici ;-).

nickette.
Abonné

J'ai essayé 2 fois aussi. Et çà marche bien.

Hier soir, j'ai fini presque 6 minutes après mon mari, qui avait faim et qui est passé au fromage,que j'ai zappé. Prendre son temps coupe la faim. C'est clair.

Ce midi, je me suis aperçue que quand je posais la fourchette, instinctivement je me reculais et me calais dans mon fauteuil de jardin et c'était vraiment agréable. Une vraie dsitance avec la nourriture et une attitude d'ouverture au reste.

A un moment, j'ai posé la fourchette sur le bord de l'assiette mais sans la lâcher ( c'est que j'y tiens on dirait !) et là bien sûr, la bouchée suivante est arrivée bien plus vite.

Donc, je retiens le truc et je compte bien essayer de m'en souvenir le plus souvent possible.

Merci de cette bonne idée.

Courtepatte.
Abonné

Ce midi, repas en compagnie d'un invité, avec mon gamin de 6 ans qui faisait un peu l'andouille. Du coup, j'ai eu du mal à bien reposer la fourchette pour le plat. Mais j'ai bien réussi avec le dessert (une dame blanche - pas l'idéal pour manger lentement quand il y a la canicule comme pour le moment, la fin du dessert faisait plus penser à un milk-shake qu'à une glace!)

Mais bon, je suis déjà fière d'y avoir pensé pour le dessert et pas seulement deux heures après la fin du repas!

Il paraît qu'il faut trente jours pour ancrer une nouvelle habitude, donc ce n'est que le début...

pleinedespoir.
Abonné

Hé le coup du sandwich pas mal Isana... nouvelle discipline olympique  : le manger lent du sandwich .. ou la fourchette collée au bon ptit plat... on est bonnes non???! Le lancer de fourchette sur qui nous énerve... bon , je me calme....

Quelle longue journée...alors que j'aimerais  batifoler dans la nature je suis enfermée dans mon bureau...

Y a de quoi avoir envie de manger, mais même pas ..

Envie d'une douche ... d'un verre de rosé... de rire aux éclats.. de vivre... d'essayer des bikinis...

Bon cooool c'est bientôt fini

Lyphaé.
Abonné

J'ai également tenté l'expérience ce soir... Grosse marge de progression pour moi aussi ! Je pose la fourchette et... je la reprends malgré le fait que ma bouche est encore pleine !

Je vais essayer de créer une nouvelle habitude... :-)

izabelle
Animatrice forum

oh j'ai triché, mangé sans fourchette ce soir !!!!

fadinarde.
Abonné
Pleinedespoir, ne te focalise pas sur ce titre!! Je l'ai choisi au hasard, avec une tonalité humoristique!!!! Si ça te bloque moins pense à fadinarde attitude :-) Heureusement que ce n'est qu'un pseudo, sinon bonjour la tête qui gonfle!!!!!
Isana.
Abonné

MDR Izabelle. 

Tout pareil pour moi, pas de fourchette hier soir :-P. Mais ...

Mais ... la Fadinarde-Attitude marche du tonnerre (et là j'entends ma fille de 7 ans me dire "Maman, on dit pas marche, on dit fonctiooooooonneeeee" :-P) malgré tout :-D !

Mon Cher et Tendre désirait manger "friterie"  ou "kot à frit" (pour celles qui sont Belges, ou du Nord, elles connaissent, pour les autres, j'espère qu'elles ont vu "Bienvenue chez les Chtis" mdr ;-)) et donc se prendre frites et mitraillette (ou "spécial").  Moi ça ne me tentait pas, et j'ai donc pris un dürum crudités (sorte de sandwich turc avec de la viande emballée dans une grande crêpe comme celles utilisés pour les wraps ou en cuisine mexicaine, vous voyez ;-) ?).

Toutes les conditions étaient réunies pour que l'épreuve soit impossible (mais rien n'est impossible n'est-ce pas ;-) ?), car pour mon Homme, frites riment avec plateau télé ... conditions supra difficiles pour moi pour me connecter à ce que je mange :-P.  Et donc, sans fourchettes en plus ...

Eh bien la Fadinarde-Attitude-technique sandwich sans fourchette a porté ses fruits : je reposais mon dürum entre chaque bouchée, et je ne le reprenais que lorsque ma bouche était vide et que j'avais respiré une ou deux fois.  A nouveau, j'ai bien senti la satiété grâce à ce "truc" ... génial ... comme dirait l'autre "Pouvu qu'ça dure" ;-).

pleinedespoir.
Abonné

T es top du top Isana... poser son sandwich ou son dürum ou que sais je ... bravissimo en plus en regardant la télé.... alors Fadinarde j'ai trouvé mon truc ... je pose mes couverts pour regarder autour de moi... si si Mesdames ... le  dos assez droit et la nuque  souple, je vous dis pas ... ça vous  donne un air de " Moi, la nourriture , je gère..." mouafffff! pas tant que ça! mais y  zont pas besoin de savoir...Y a personne ? tant pis on imagine.....

C est si fort l'imagination...

pfff ça s couvre et je voulais  aller nager ce soir... serai obligée de me faire un bon petit plat et p'têtre une goutte de pinard puisque mon homme abstinent est au boulot....!On pose le verre entre chaque gorgée?? ouiiiiiii

Quelle classe....

izabelle
Animatrice forum

ah oui on pose le verre....

bravo isana le sandwich posé, alors là du grand art.....

ce midi j'ai réussi à poser ma fourchette sur la moitié du plat

comme pour le défi 20 secondes, sur la deuxième moitié du plat je passe plus ou moins en pilote automatique....

je crois que je ne suis pas la seule, ça me rassure

ce soir je n'y ai pas pensé du tout.....    un peu trop couru toute la journée

je me suis baignée avant l'orage.....  et ensuite dare-dare pour rentrer avant que le ciel nous tombe sur la tête

le diner dans la foulée,  pas terrible pour moi ce speed, mais bon.....   on ne peut pas toujours être tranquille

donc demain je mettrais mon badge  "fadinarde attitude" et je pose les couverts sur une assiette  ENTIERE

Courtepatte.
Abonné

Wow, les filles, j'ai réussi à le faire pour entrée / 3/4 du plat et dessert alors que j'étais invitée (j'ai loupé le fromage, par contre, mais bon, positivons!). Ca me fait bizarre de finir dans les dernières et pas bonne première comme si souvent!

C'est décidé: c'est MON exercice de l'été, et je choisis Fadinarde comme mascotte pour juillet-août! cool

fadinarde.
Abonné

;o)))

Bliss.
Abonné
J'ai essayé "pose ta tartine" entre chaque bouchée.....pas trop réussi. Par contre pique nique au bord du lac, j'ai posé ma fourchette en plastique bien régulièrement sous le ciel bleu comme témoin, posée sur les cailloux........ Du coup j'ai vraiment plus profité de la feta de ma salade bien crémeuse et gouteuse avec les tomates etc.
fadinarde.
Abonné

Pour ma part je n'ai pas fait systématiquement l'exercice. Par exemple hier à midi j'avais du travail à faire pendant ma pause déjeuner, donc j'ai mangé rapidement, et suis retournée au boulot. Mais le soir je me suis fait une bonne salade de pâtes, et je l'ai magée tranquillement en posant systématiquement ma fourchette. Cet exercice m'aide vraiment à calmer cette urgence que je ressens à manger quand j'arrive chez moi le soir... Et ça c'est génial. J'ai quand-même eu une petite eme aprsè, mais je me suis contentée de quelques haribo, et 2 olives en chocolat, donc rien de bien méchant. 

Je crois qu'il est important de se laisser la possibilité de manger d'une manière plus spontanée de temps en temps! Encore une fois, comme on dit toujours ici, il faut du temps pour acquérir de nouveaux réflexes. Alors le coup de la fourchette doit aussi être integré avec du temps!

Prendre conscience de ses comportements c'est une bonne chose aussi. Maintenant je remarque tout de suite chez les gens qui m'entourent (et chez moi aussi) les façons de manger... Très rapides, debout, compusives... Comme mon papa, que je vois parfois vite vite s'enfiler n'importe quoi dans la bouche alors qu'il est en train de nous préparer à manegr, ou de nous servir. Toutes ces petites choses nous rendent attentives à nos rapports à la nourriture, et avec le temps on apprend à manger d'une façon plus sereine!

Isana.
Abonné

Je confirme que faire cet exercice à chaque repas n'est pas forcément faisable.

Hier soir, nous faisions un barbecue avec des amis et, dans l'ambiance très joyeuse, je ne suis arrivée que très occasionnellement à poser mes couverts, et à faire attention à ce que j'avais en bouche.

Mais je me demande si, de toute façon, les mangeurs régulés n'ont pas ça également ?  Lors de certaines occasions, ou dans certains contextes, peut-être qu'eux aussi "s'emballent" ?  Et ils régulent sur les repas suivants non ?  Moi je ne sais pas dire, je n'ai quasi aucun mangeur régulé autour de moi ... du moins pas dans ma famille.

Bon, ce matin, pour le petit déj, le "posé de petit pain" était moyen mdr.  Allez, hop, c'est reparti pour ce midi ;-).

Belle journée tout le monde :-).

mavo.
Marraine
Curieusement j'y arrive mieux au petit dej, en posant ma tartine entre chaque bouchée, que pendant les autres repas, où ça me sort carrément de l'esprit. Bon, les 20 secondes, il m'avait fallu un long moment avant d'arriver à y penser, donc je ne désespère pas !! Bravo à toutes en tout cas !
maggy.
Abonné

Je suis fan du posé de fourchette! Je ne tiens pas tout le repas, mais une bonne partie quand même. Et je termine tout le temps la dernière, maintenant. C'est drôle! C'est vraiment bon de se concentrer sur ce qu'on mange et ne pas gober bêtement.

Je veux vraiment garder ça en tête, toute la vie!!

fadinarde.
Abonné

Je suis  fan moi aussi!! D'ailleurs même si certaines d'entre vous ont donné mon pseudo à cet exercice ;o) j'en attribue tout le mérite à son auteur, Jan Chozen-Bays!

 

QUoi qu'il en soit, cet exercice est pour l'instant LE SEUL que j'ai réussi à pratiquer avec régularité, sans efforts et sans problème de "mémoire"!!!

Au vu de vos commentaire, j'ai l'impression qu'il vous convient bien aussi, les filles, alors c'est trop cool!!!

Bonne continuation, et à bientôt pour continuer à se raconter!

 

Là je viens de déjeuner (tôt, mais je suis en congé, ET malade, donc j'ai dormi assez tard, me suis contentée d'un capuccino pour le petit déj, et quand j'ai eu faim j'ai directement pris mon déjeuner. Et, incroyable mais vrai, j'ai réussi aussi à appliquer cet exercice en mangeant devant la télé. !

Loli2pop.
Abonné

Hello,

Pour le moment, j'n'interviens pas particulièrement parce que je me suis pas encore appropriée la consigne on dirait. Le midi, mes collègues font le petit tour de ralliement. Puis en fait, hop, c parti "mode automatiiiiique". Et hop, la parenthèse ininterrompue d'enchaînement des bouchées, c'est parti. Si bien que je me retrouve là (donc à mon bureau) : ayant englouti mon déj et un café sans avoir fait vraiment de pause. C incroyable ... surtout que depuis l'arrivée de la fadinarde attitude, j'aurais eu près de quinze occaz" de jouer au "poser de fourchettes". Scrogneugneu pourquoi je bloque.

En revanche,de vot' côté, c super prometteur ... et meme pour celles qui le font plus facilement au petit dèj, c déjà le petit ruisseau d'un grand fleuve, bravoooo girls !

Loli'

Courtepatte.
Abonné

Je suis loin d'être déjà devenue une championne, mais tout de même, ça me convient vraiment bien pour le moment.

C'est plus dur quand on mange à plusieurs, je trouve, et surtout s'il y a un sujet d'énervement (mon gamin qui fait des siennes à table et déclenche la guerre avec son père, par exemple!)

Mais tout à l'heure, j'avais très très envie d'un plateau télé, que je me suis accordé avec le gamin en question, et j'ai réussi à pratiquer le poser de fourchette devant la télé. Super chouette, ça m'enlevait une partie de mon sentiment de culpabilité et je suis sûre de n'avoir pas mangé davantage que si j'avais mangé à table, sans autre activité.

J'ai fait un "goûter d'après-piscine" de gamine, pain + chocolat, en posant la tartine entre chaque bouchée, et ça, c'était une super belle expérience!

lorraine
Marraine

Je m'y suis mise aussi hier...C'est chouette; merci Fadinarde

N'ayant pas trop faim, j'ai réussi à ne pas outre passer ma faim car j'ai pu finir en même temps que les autres mais en mangeant bien moins qu'eux

Aujourd'hui plus difficle, j'ai posé deux fois, pas plus...Ceci dit jusqu'au moindre brin de basilic et de fil de carottes râpées C'est rigolo et intéressant cette précision de la dernière herbette, cela demande dee vraiment farie une pause entre deux bouchées

Allez, demain je continue

Isana.
Abonné

Bon ... pour moi, ce fut nettement moins facile hier soir, ce matin, et ce midi.  A mon avis, mon extrême fatigue du moment me donne moins d'énergie pour garder ma vigilance accrue.

Mais ...

Mais ce "truc" fonctionne du tonnerre quand même car j'ai su m'en rappeler à chaque fois.  Je le trouve plus facile à intégrer que respirer ou marquer une pause entre chaque bouchée ... je ne sais pas dire pourquoi.  Donc, même si ce ne fut que pour quelques bouchées, j'ai su l'appliquer un tantinet.  Je considère donc que je sors du "tout ou rien" et ça, je pense que c'est positif !

On verra bien ce que ça donne ce soir :-P.

X