quelle différence avec un autre régime ? - le 17/04/2017

Léonore
Inscrit

Bonjour,

Vous allez dire que je suis une râleuse et que je coupe les cheveux en quatre et vous aurez raison. Je pose donc la question qui me hante depuis longtemps.

En quoi se plier aux injonctions de sa faim n'est-il pas une façon d'entrer dans le contrôle de son alimentation et donc de se mettre en restriction cognitive ? Souvent sur les blogs de la communauté, on lit des messages su style "je fais une pause, besoin de lâcher la pression". Cela signifie que quand ne reprends pas pour la troisième fois du dessert alors que je n'ai plus faim, je ne suis pas la seule à faire un effort pour limiter mon alimentation en fonction de ce que me dicte mon estomac. 

Quelle différence avec un autre régime (qui prétend aussi ne pas être un régime, c'est à la mode) comme weight watchers, où on peut manger ce qu'on veut, quand on veut, à condition de respecter le nombre de points qui va définir la quantité et la qualité des repas, où un excès sera rattrappé les jours suivants en rattrapant les points en trop ? Ici, on peut manger ce qu'on veut, quand on veut, à condition de respecter les sensations corporelles qui vont définir la quantité et la qualité des repas, où un excès sera rattrappé les jours suivants en respectant ces sensations. Dans les deux méthodes, l'entrainement va permettre un apprentissage et une intégration des règles qui feront que tout se fera naturellement (en théorie) ensuite. J'ai l'impression que la seule différence est que le curseur est externe pour WW et interne pour linecoaching, mais la restriction me semble être la même.

 

J'aimerais beaucoup avoir vos avis sur cette question.

Commentaires

minifouine.
Inscrit

Comment comparer un "régime" qui est basé sur la restriction, qui nous amène à compter des points ou à ne manger qu'un nombre donné de calories, sans prendre en compte du tout l'aspect "émotionnel" de notre rapport à la nourriture, avec une méthode qui va nous ré-apprendre à manger de manière "intuitive" en gérant mieux nos émotions, comme le font les personnes "régulées" ?

Un régime est là pour nous faire maigrir à tout prix, la méthode LC est globale et non restrictive. Elle nous aide à régler un dysfonctionnement de nos comportements alimentaires, ce qui entraîne une perte de poids.

La faim n'est pas une injonction, c'est un processus physiologique qui nous indique que notre corps a besoin de nourriture, comme le rassasiement est le signe que ce besoin est satisfait. Le contrôle implique le non respect de nos sensations alimentaires, dans un sens et dans l'autre. Et qu'est-ce qui fait que ce comportement vis à vis de la nourriture est altéré et que nous sommes en surpoids, ou en sous-poids d'ailleurs => les émotions principalement, mais aussi l'éducation, les règles sociales, les diktats de la mode, etc

Tu devrais synthétiser ta question et la poser au Dr Apfeldorfer lors d'un chat, il te répondrait beaucoup mieux qu'aucune d'entre nous ne pourraient le faire je pense...

 


 

FRED73
Marraine

Bonjour Leonor, 

Il est vrai que l'on peut faire linecoaching comme un régime si on utilise le contrôle pour ne manger que lorsque l'on a faim et s'arrêter exactement quand on n'a plus faim. On remplace alors le contrôle sur ce que l'on mange par le contrôle sur quand il faut manger. Or, linecoaching est plus complexe que cela parce qu'on n'utilise pas le contrôle mais l'écoute de notre corps et lorsque que l'on parvient à faire confiance à son corps et à l'écouter on mange à notre faim et on ne s'interdit pas de manger lors d'EME pour se réconforter. 

De plus, linecoaching permet de travailler sur les aspects psychologiques qui font manger exagérément. La méthode nous dit aussi que si on a atteint notre poids d'équilibre, il est important d'accepter que l'on ne perdra plus de poids, chose qui n'est jamais avouée par les régimes ! 

Léonore
Inscrit

[quote=FRED73]

Il est vrai que l'on peut faire linecoaching comme un régime si on utilise le contrôle pour ne manger que lorsque l'on a faim et s'arrêter exactement quand on n'a plus faim. On remplace alors le contrôle sur ce que l'on mange par le contrôle sur quand il faut manger.

[/quote]

J'en suis très exactement là.

En effet, si arrive à participer à un chat avec Dr A. je lui poserai la question.

ETOILE123.
Abonné

Bonjour Léonore,

Je me retrouve dans ton questionnement. Pour avoir testé d'innombrables régimes (y compris WW) je ressens les mêmes doutes que toi. Et puis je les balaye en me disant que c'est parce que je ne maîtrise pas encore bien le programme. Qu'il y a encore beaucoup de choses que je n'ai pas intégrées ? C'est génial que tu oses l'aborder car moi j'ai tellement peu confiance en moi que je trouvais pas normal d'avoir ces pensées; Je me disais mais tu n'y as rien compris ma fille !

J'ai l'impression qu'il s'agit d'une programmation mentale mais peut-être est-elle nécessaire et bénéfique ? Bref je suis en grosse période de doute sur mes capacités et comme toi j'ai l'impression qu'il s'agit d'un contrôle interne.

J'aurais pour ma part besoin de pouvoir d'échanger avec des personnes qui s'en sont sorties mais vraiment sorties grâce à cette méthode, pas un bien-être sur une ou deux années mais un changement de vie radicale sur du long terme !

Pour WW ce qui fonctionne bien, c'est le fait que les formaterurs sont d'anciens gros (qui ont un vécu partagé et qui savent de quoi ils parlent), est ce le cas pour nos coachs ?

Un moment de doute.... 

izabelle
Animatrice forum

eh oui en effet c'est bien vu

on peut vivre LC comme un régime,  le  "régime" des sensations alimentaires

ce qui est dans ce cas une véritable prise de tête  surprise  car autant c'est relativement simple de compter des calories (mais débilitant),  autant  le  "ressenti" des sensations est bien plus entaché d'incertitude  si on le vit en mode  "contrôle"

ainsi quand on sent qu'on se prend trop la tête, c'est généralement qu'on est en train d'essayer de faire un régime des sensations

toujours dans le but d'y arriver, contrôler, etc....

ce qui est normal en soi, on est dans la démarche, dans l'action, on veut "faire" qqchose

ce qui est une très bonne idée, mais ensuite pour bien "faire",  il faut apprendre à "être"  et oublier un peu  le  "faire"

 

le but de LC est de nous permettre de suivre durablement nos sensations alimentaires, et pour cela  on apprend à juste être en contact avec elles,  être dans le moment présent avec elle

c'est tout un nouveau rapport aux sensations mais aussi aux émotions qui se développe, qui se travaille

et c'est ce rapport là  qui nous permet de nous arrêter de manger quand on n'a plus faim,  avec souplesse aussi, sans aucun effort, sans frustration et sans contrôle donc....

comme les gens naturellement régulés que vous voyez autour de vous, et qui vont laisser trois bouchés dans l'assiette  parce que c'est juste impossible pour eux de dépasser leur appétit

 

pour commencer à développer ce nouveau rapport aux sesnations, il ne faut pas les envisager comme des "choses" à maitriser, contrôler, ou des choses frustrantes

mais vraiment s'en faire de très bonnes amies : la faim par exemple,  c'est un signal  juste extraordinaire que nous donne notre corps, qui nous permet de maintenir notre énergie, qui est très souple aussi, bref une merveille

nos sensations doivent être réapprivoisées

 

et voilà toute la différence avec un régime : sortir du contrôle pour être dans le vécu, le ressenti

pour cela la clé est unique :   vivre dans le moment présent

SWANINI.
Inscrit

oh oui ! ces fameuses 3 bouchées laissées dans l'assiette, pour moi c'est encore impossible (ça viendra) : 3 bouchées laissées, c'et n'importe quoi je peux bien les manger plutôt que les jeter ...

Peut-être passer par de plus petites portions resservies ? A voir ....

Ca me fait penser à ma belle-mère qui faisait toujours finir les plats à son plus jeune fils qui naturellement est obèse depuis l'enfance ! ggrrr

Nilla.
Inscrit

Comme dit plus haut, je vois plus LC comme de "l'écoute" que comme de la restriction. Se plier à sa faim et à sa satiété, pour le coup, ça me semble plus du bon sens que n'importe quelle autre mesure (prétendument) diététique farfelue...

Le fait que ce soit interne, justement, me paraît plus logique et beaucoup plus sain. On n'a pas faim, on ne mange pas (ou alors en EME zen), je n'arrive pas à voir ça comme une restriction malsaine, c'est juste de l'écoute. ^-^

coco37
Ancien abonné

Je commence juste ce programme, mais je pense qu'il est bien adapté et logique.

Adapté dans la mesure où il nous réapprend à prendre de bonnes habitudes alimentaires et à supprimer les grignotages, mieux vaut une petite collation et manger juste quand on à faim. C'est ce qu'il y a de plus logique quand on mange sainement.

Puis le programme sportif nous accompagne et nous aide à plus nous impliquer dans ce programme.

J'essaie de m'en tenir à ça car j'aimerais reprendre un rythme normal et plus logique de ma façon de manger, mieux gérer mon stress et éviter de manger à n'importe moment sous prétexte que je ne me sens pas bien.

On mange sans même savoir pourquoi alors qu'en y pensant on a pas réellement faim. Il est donc important je pense d'être à l'écoute de sa faim autant que de sa satiété.

Vu de cette façon je pense qu'en me cantonnant à cela, il est possible de perdre du poids car on mange simplement moins et de façon plus sage.

Enfin, je pense...

Lilinaka
Abonné

Bravo pour cette réponse,j'ail'impressionsque tu maitrise bien la méthode c'est si clair!!!!!!

Lilinaka
Abonné

je m'adressais à FREd73

Lilinaka
Abonné

je m'adressais à FREd73

Haut de page 
X