Qui s'arrête à 6 mois, qui continue ? - 08112011

Nicci.
Abonné

Bonjour à toutes et tous,

Je suis sur la dernière ligne droite du parcours. J'intègre des choses, j'ai des hauts et des bas comme vous toutes, mais je sens que j'évolue, pas toujours aussi vite que je voudrais, mais je suis le chemin. Lorsque j'aurais, bientôt, fini le parcours alimentaire, j'aurais toutes les bases, il n'y aura plus qu'à suivre la route, forte de mes acquis, mais sans doute encore avec des hauts et des bas. Mon abonnement de 6 mois sera bientôt terminé, et je me demande si je vais le poursuivre ou l'arrêter. Le site est très sympa, m'apporte beaucoup, mais en même temps il faudra bien voler un jour de ses propres ailes.

Je voulais donc vous demander, pour ceux qui arrivent presque au bout des 6 mois, ce que vous comptez faire, arrêter ou continuer ? Pensez-vous qu'il est utile de poursuivre au delà de 6 mois (en dehors du plaisir d'échanger avec les autres abonnés) ?

Commentaires

Flowerbomb.
Abonné

je finis également prochainement mes 6 mois. j'aimerais bien continuer ! surtout que je n'ai pas perdu 1 gramme..... je pense que j'ai encore besoin d'aide pour, disons, consolider mes acquis et pouvoir enfin maigrir mais je ne sais pas du tout s'il y aura une proposition de continuation. j'espère bien que oui......

MiMax.
Abonné

J'arriverai bientôt au bout des 6 mois également, mais je continuerai. Car je pense que j'ai encore besoin de cette béquille et j'aimerais revenir sur des activités qui m'ont été particulièrement utiles (dégustation, expérimentation de la faim, ...). J'ai envie de faire certains défis et pouvoir continuer à utiliser les outils.

Soledad.
Abonné

Je continue jusqu'à ce que j'oublie de venir sur LC pendant au moins une semaine, ce qui prouvera que la nourriture et le poids ont cessé d'être des préoccupations :-)

Et je continue aussi parce que j'ai complètement abandonné le parcours forme et que je souhaiterais le reprendre quand j'aurai un peu plus de temps.

Vididi.
Abonné

Je pense que je continuerais. Même si ma fréquentation a des hauts et des bas, je sais bien que j'en ai besoin et que j'en aurais encore besoin quelques mois. Je ne me suis pas donnée d'échéance. J'ai fait 25 ans de régime, je ne suis pas à quelques mois près... Je me dis que ce serait super de pouvoir arrêter au bout de 1 an mais on verra.

capuccino
Marraine

Je pense que  je continuerai aussi. peut-être un bilan individuel sous forme de questionnaire nous sera-til proposé et analysé par nos coatchs afin de nous aider à faire un choix éclairé si l'on en a besoin.

Moi aussi je sens que j'avance mais je ne suis pas encore devenue inconsciemment compétente en permanence...et c'est ce vers quoi je souhaite aller.

Moi non plus je n'ai pas perdu un gramme mais depuis mon inscription moin poids est le même ce qui est la première fois pour moi depuis des dizaines d'années sans restriction alimentaire.

Mais je crois que le parcours peut encore être un peu long.

Lia.
Abonné

POur ma part je continuer tant que je n'ai pas fini le programme en tous cas, pour certaines étapes j'ai pris plus de temps, et puis il y a les vacances et tout. Donc 6 mois ne me suffiront pas. Ensuite qui sait?

Je vais demander aux coachs s'ils envisagent une sorte de forum plus "léger" sans tout le programme pour les personnes qui souhaiteraient continuer tout en ayant fini le programme tel que proposé.

Patience
Marraine

Moi aussi je vais continuer. Comme plusieurs d'entre vous, je n'ai pas perdu de poids mais j'avance beaucoup dans la tête. Et même si je n'arrive pas à m'écouter à chaque fois et que je trouve ça plutôt difficile, je sais que je suis sur la bonne voie. Donc je me réabonnerai selon les conditions précisées à ce moment-là...

tita.
Abonné

Je n'en suis qu'a la moitie mais je pense que je continuerais encore apres les 6 mois. Je crois que je m'arreterais quand j'aurais le sentiment d'etre en train de reguler naturellement et qu'il n'y ait plus de mode "Regime" cache quelque part dans mon esprit. J'ai deja essaye d'appliquer la methode toute seule et ca n'a jamais bien fonctionne longtemps. 

exekia.
Abonné

Je continuerai, car j'ai du mal avec la satiété. Et depuis 2 semaines j'ai à nouveau des EME alors que je n'en avais plus depuis 3 mois...

J'ai presque envie de reprendre le programme depuis le début. Je sais ce qui me pose problème : les fins de journée.

Je n'ai pas encore atteint le détachement tant attendu vis  à vis de la nourriture.

Lily.
Abonné

Bonjour,

Moi aussi, je pense continuer. Avec beaucoup de plaisir d'ailleurs, car même si c'est lent, parfois décourageant, je sens que j'avance, et que les choses se débloquent peu à peu. La gestion de la fin de journée, des EME me paraissaient insurmontables. Ce n'est pas gagné, mais je sens que ça vient. Enfin, je sais prendre ce temps de respiration, chercher l'image refuge, sentir les sensations physiques et inconfortables du moment. Plusieurs soirs de suite, je suis parvenue à arrêter une EME, juste comme ça, en me recentrant sur moi. Le lendemain, j'étais euphorique !!

Je me sens en fait au milieu du chemin, mais sur le bonne route. Et les perspectives qui s'ouvrent au bout de cette route ne me font plus peur, et même très envie.

Côté poids, ce n'est pas spectaculaire (mais je n'avais pas énormément à perdre, 10 kg peut-être, et encore, c'est mon souhait, je ne sais pas où se situe mon set-point). Pour l'instant : moins 4 kg. En 6 mois, ce n'est pas spectaculaire, mais dans le même temps, je me suis remise au sport très sérieusement, et j'ai vu mon corps changer. Je me suis même mise à courir, alors que je m'étais jurée depuis les épreuves d'endurance du lycée (véritables séances de torture pour moi...!) que jamais ça ne serait pour moi.. Et bien si, non seulement j'y arrive, mais en plus j'y prends du plaisir...

ce qui m'enthousiasme le plus, ce n'est pas de perdre du poids, c'est de voir que je suis capable d'évoluer et de peu à peu rompre avec des comportements ancrés depuis des dizaines d'années. Sentir la culpabilité s'alléger, par exemple, quel soulagement !

A très bientôt donc !

Lily

manoucha.
Abonné

Et moi je continuerai parce que je suis loin d'avoir fini le parcours.

Je ne suis pas vraiment linéaire, certaines semaines je viens tous les jours, d'autres 1 ou 2 fois, et je veux absolument pouvoir finir le parcours pour savoir si je peux changer profondément de comportements alimentaires, ce qui n'est pas le cas pour le moment.

J'arrive à identifier les EME, mais je n'ai pas beucoup progressé sur la satiété.

Anjana.
Abonné

Quant à moi, je ne renouvelle pas mon programme qui s'arrête le 6 décembre

J'ai quand mm grossi de 6 kgs ,je ne devrais pas être un bon sujet pr internet!

Et peut-être si les finances me permettent , j'irais consulter un membre du GROS- bien que j'ai entendu à ce sujet beaucoup de pratiques contraires aux principes de JPZ et GA

Autrement, ce site est trés bien encadré, l'ambiance y est chaleureuse!

Je regretterai beaucoup mon petit groupe de blogueuses où nous avons échangé beaucoup , nous nous sommes aidées et c'était exceptionnel!

A tous les responsables du site , merci!

Mais, malgé tout, votre slogan publicitaire bien ds la dictature actuelle est qq peu mensonger, non?

Sans rancune!

Tourmaline.
Abonné

Je n'ai pas encore fini le programme, même si j'arrive au bout de 6 mois, mais j'ai fini de faire la course avec moi-même...

J'ai découvert beaucoup de choses qui s'intègrent doucement.

Des changements de cette nature qui, en ce qui me concerne, dépassent largement le cadre de la nourriture, ça vaut bien une révolution... solaire ! Donc, je vais continuer... le temps d'incarner ces changements

Même si j'interviens moins souvent sur le site qu'au début, les changements me semblent profonds : reprise de confiance en moi-même, diminution de la tyrannie du perfectionnisme, meilleure gestion du stress quotidien, début de bientraitance envers moi-même (douceur, bienveillance, gentillesse), compréhension des raisons pour lesquelles je prends du poids..., décisions concrètes dans ma vie pour un rythme plus doux, plus en accord avec mes aspirations et mes capacités.

J'espère devenir ma meilleure amie et cela n'a pas de prix...

JOEL.
Ancien abonné

Dommage Anjana de ton départ

Peut être que la méthode par internet ne te convient pas et que tu as besoin de plus de présence physique pour mettre en oeuvre LC.

Pour ma part j'ai décidé de continuer car mon but est vraiment d'intégrer tout çà dans ma vie quotidienne et changer pour de bon mon comportement. Mais je ne suis pas encore sur de la pérennité même si je suis tres confiant!

Je ressens une seule chose avec cette méthode, c'est que "maigrir sans régime" peut être...  mais pas "sans volonté"

lizzz.
Abonné

joel c'est interessant ta dernière phrase, qu'entends tu par "volonté"?

habituellement j'entends plutot des choses qui me font penser au contraire , que seul le lâcher prise fonctionne..... la volonté de perdre du poids, je pense qu'on veut perdre du poids, sinon on ferait pas tout ce chemin.....si compliqué......

Je veux juste savoir ce que  toi tu entends par "volonté" car, tu as perdu du poids et la méthode fonctionne bien pour toi, donc..... comment as tu fait, toi?

On voit de plus en plus de messages négatifs sur la méthode, du coup, j'ai parfois du mal à venir sur le forum pour lire, car j'ai peur de finir par "douter" de la méthode en elle même......

Par volonté veux tu dire, que tu t'es forcé certains jours pour bien appliquer la méthode? Comme c'était dit dans un autre post, tu te fais violence?

Merci de partager ton point de vue.

 

capuccino
Marraine

Lizzz, 

la question ne n'est pas adressée mais j'ai envie de te faire part de mon sentiment vis à vis de ça.

Chez nous tout a été faussé et ce depuis des dizaines d'années pour beaucoup d'entres nous. Nous avons vécu plus d'années avec de faux signaux qu'à avoir été des mangeurs régulés. Aujourd'hui, il nous faut apprendre ce qui était inné mais que nous avons complètement oublié.

Nous avons détourné l'alimentation de sa fonction première qui est de nourrir. Nous lui avons donné un pouvoir sur notre vie que nous ne pouvons pas nier ou annuler du jour au lendemain, c'est malheureux mais c'est comme ça.

Pour moi avoir de la volonté, c'est :

-celle de faire la RPC tous les jours,

-c'est celle de se poser quand des EME se présentent et de faire les exercices que nous avons appris et de décider ou non de manger,

-c'est celle de prendre le temps de se demander quand je veux manger si c'est par faim ou par envie,

-c'est celle de me demander régulièrement au cours du repas si j'ai encore faim ou pas...Enfin toutes ces techiniques qui composent la méthode et dont nous allons nous imprégner jusqu'à en faire nos habitudes de vie.

Sur une autre post, le Dr Z. m'a répondu "on ne lâche pas la méthode, c'est elle qui nous lâche quand elle n'est plus une méthode, quand on mange et que tout va bien..."

Ici non plus il n'y a pas de miracle, pas plus que lorsqu'on arrête de fumer, quand on a envie d'une cigarette, on peut décider de la fumer là tout de suite ou d'attendre un peu que l'envie passe... J'ai arrêté de fumer il y a presque 4 ans, je fumais depuis 23 ans à peu près 1 à 11/2 paquet par jour, il m'a fallu 1 an pour m'en sortir psychologiquement.

Cela fait presque 40 ans que j'ai commencé mon premier régime... 

Lia.
Abonné

Je répond sur la volonté. Hier j'ai vu un reportage sur l'addiction au sport, cette addiction était comparée aux autres, substances, alcool, nourriture etc. Il y était dit qu'un des caractéristiques d'un comportement addicitif est de ne pas réussir à faire ce qui serait bon pour nous, par exemple modifier nos attitudes vis à vis de l'alimentation. Alors oui il y a une question de volonté dans le sens ou ce qui nous est demandé ici suppose de la volonté pour mettre en place de nouvelles stratégies afin de modifier profondément notre rapport à l'alimentation.

Je rejoins complètement tout ce qu'a listé cappucino qui relève de cette volonté-là de se faire du bien. Par amour pour soi et pas dans une optique de restriction ou de maitrise quelconque.

Je rajoute la volonté de changer de regard sur soi. Quel que soit mon poids et le mien est important je regarde mon coprs avec indulgence et j'y travaille plutôt que de chercher ses imperfections et de le comparer constamment aux stéréotypes proposés par la société. Et cela aussi il faut une forme de volonté pour arrêter de dire du mal de soi, de traiter méchamment ce corps qui nous permet de vivre avant tout. 

MiMax.
Abonné

J'aime beaucoup les réponses de Capuccino et de Lia, j'adhère totalement.

La volonté que Joël évoque, pour moi, c'est la volonté de trouver du temps, de l'énergie, de la disponibilité pour appliquer la méthode, faire les exercices au quotidien, se plonger là-dedans et tenir sur la durée.

Car cela demande un effort de volonté que de devenir conscient de ce que l'on fait, ce que l'on est, ce que l'on ressent. Dans notre schéma, c'est bien plus facile de tout enfouir et recouvrir le tout avec de la nourriture.

Cette volonté n'est pas celle du contrôle, c'est celle de l'bservation, de la prise de conscience, de l'acceptation, de la patience, ...

Bref, ce n'est pas un chemin facile et quand on aborde la méthode, on peut se faire une idée trompeuse de réussite immédiate. Non, ce n'est pas facile, oui on trime, oui ça demande du temps, de l'énergie, de la disponbilité d'esprit...

Je souhaite la réussite à toutes et tous.

lizzz.
Abonné

Merci de vos réponses les filles, en effet, j'avais besoin de savoir où mettre la volonté...... et effectivement, pour le moment vous faites "tout consciemment" c'est ça, que je voulais savoir......

Peut être que parfois il faut faire consciemment avant de passer par le "lacher prise", ce qui voudrait dire que quand la méthode nous lâche, c'est que nous pouvons lâcher prise, qu'on a les "bonnes acquisitions" pour pouvoir manger normalement à l'avenir..... Ce qui veut dire que le "lâcher prise" vient en second plan, quand on devient compétents......

Bref, merci pour cet échange, très constructif pour moi

MademoiselleO.
Abonné

je continue après les six mois :

- je n'ai pas perdu de poids, ni pris

- je n'ai pas terminé le "programme"

et je pense avoir encore quelques trucs à apprendre.

 

Savez vous si quand on arrête de payer, l'accés à l'espace personnel (déjà ouvert), au forum se ferment ?

Lily.
Abonné

Juste un petit mot sur la volonté. Mot qui m'interpelle aussi. Un peu comme le mot "courage". Hier, j'ai été très touchée par les messages d'Insofa sur le forum, je lui ai laissé un message sur le forum et j'ai écrit "je te souhaite de trouver le courage de... "

J'y ai pensé toute la soirée, et j'ai regretté d'avoir utilisé ce mot. La courage, comme la volonté, c'est effectivement des mots qu'on utilise beaucoup dans les vrais régimes. Et c'est destructeur, puisque ces mots, en cas d'échec, deviennent très culpabilisants : si je n'ai pas réussi, c'est que je n'ai aucune volonté, aucun courage... bref, c'est trop souvent le point de départ à toute cette spirale infernale de pensées négatives...

Les personnes en surpoids ont d'ailleurs souvent pour point commun d'être particulièrement tournées vers les autres et courageuses : elles font face aux épreuves, essaient le moins possibles de penser à elle-mêmes et à leurs besoins, s'oublient et s'épuisent dans l'empathie...

Alors certes, la volonté, ici, c'est autre chose : on ne nous demande pas d'avoir le courage de faire front tout le temps à tout, de souffrir, de s'affamer, et de résister aux tentations. On nous demande au contraire d'avoir "la volonté" de s'occuper de soi, de prendre des pauses pour soi, de se recentrer sur nos sensations, etc...

Mais quand même, je pense qu'on devrait éviter -moi la première - d'utiliser ces mots trop connotés. Peut-être faut-il parler de convictions, par exemple ? Mon chemin sur LC, c'était avant tout un chemin lié à une réflexion sur moi-même, sur les régimes, sur la vie... Au cours de ce chemin, j'ai acquis des convictions sur ce qui est bon pour moi, et sur ce que je ne veux plus vivre. Et c'est la force de ces convictions qui me donne ma motivation.

Avoir la conviction d'être sur le bon chemin, y croire profondément, ça aide à avancer. Il ne s'agit pas de ne plus douter : au contraire, on apprend ici à accepter de ne pas être parfait, à se tromper, à prendre le temps du changement, à lâcher prise, quoi...

A bientôt donc ! L'aventure continue...

Lily

lizzz.
Abonné

Merci pour ce message, car il a beaucoup de sens, surtout en c'moment....pour moi..... Alors juste Merci! tu as complètement raison!!!!

Lyphaé.
Abonné

Il me reste encore un mois et demi d'abonnement, j'ai encore le temps de voir. Mais je crois que je continuerai. Je ne me sens pas encore prête à voler de mes propres ailes...

Haut de page 
X