Qui veut papoter et que nous avancions ensemble? - 05122011

Transpa.
Abonné

Bonsoir tout le monde!

Entre une crise qui se termine à peine (malheureusement j'avais conscience qu'elle arrivait avant même d'être rentrée et pourtant, rien n'y a fait...) et une longue soirée de révisions qui s'annonce, je viens poster ce message afin de trouver la personne avec qui partager, avancer, aller mieux et tout simplement papoter, aussi régulièrement que nos emplois du temps respectifs le permettront.

Concernant mon état d'avancement, il est très réduit car je ne suis inscrite que depuis le 1er décembre, j'en suis donc encore au stade où je remplis mon carnet alimentaire de 10 jours, mais j'ai quand même conscience de pas mal de choses grâce aux lectures faites des livres des docteurs Zermati et Apfeldorfer. Je serais heureuse d'avancer avec quelqu'un d'autre, quelque soit le stade où il/elle en serait dans la méthode, même si j'imagine qu'il serait plus agréable pour cette personne d'avoir en face quelqu'un qui soit autant avancée pour savoir de quoi il retourne.

Mon binome idéal serait fait de blah-blah en tout genre car si nos compulsions ou à l'inverse nos progrès vont sûrement être partie prenante de la majorité des discussions, je crois qu'il est aussi important et agréable de parler de tout et de rien... De ce tout qui est au final lié à nos résultats, à nous, à notre quotidien et notre état d'esprit! Et puis, je ne vous le cacherai pas, en grande bavarde, si j'ai l'équivalent pipelette en face, il y aura de quoi tenir un moment !!! Malgré tout, je préfère prévenir dès maintenant que je ne pourrai pas passer des heures ici car je suis malheureusement très en retard du point de vue scolaire, et c'est d'ailleurs pour cela que malgré la richesse du forum, je ne fais rien de plus que le survoler actuellement. C'est déjà très intéressant mais un peu frustrant de ne pas tout lire.

Il faut que je me dépêche d'aller bosser, donc pour résumer je n'ai aucune demande particulière pour le binome, si ce n'est de la motivation ! Selon vos demandes à vous, sachez que pour ma part je suis dans un TCA d'hyperphagie, avec des phases franchement plus marquées que d'autres mais jamais d'arrêt véritable, et souvent des crises en rentrant dans ma chambre étudiante qui a pourtant tout (équipement, chaleur...) pour me faire m'y sentir bien et manger correctement avec paisir, de façon naturelle.... Mais non... Exemple ce soir où j'ai passé près d'une heure à manger non-stop dès la sortie des cours, au point d'être écoeurée de ce que j'ai englouti et qui pourtant était là pour que je me fasse de vrais plaisirs le moment venu... :( Bref, vous connaissez sûrement...

 

Bonne soirée à tous et à très bientôt !!

Commentaires

lys.
Abonné

Bonjour Transpa

oui je connais aussi c est problèmes d hyperphagies, je suis ok pour discuter avec toi de temps en temps sue le forum mais je ne m engage pas plus car je remarque que c est souvent compliqué d etre au meme moment sur l ordi et les forums

j ai commencé le 11 nov et j en suis à l experience sur la faim et c est pas gagné pour moi cela fait remonter beaucoup d angoisse a tres bientot lys

Transpa.
Abonné

Bonjour Lys et merci pour ton message!

 

Effectivement, c'est dur d'être partout à la fois et finalement le forum et tous les échanges que nous pouvons y faire est déjà un très riche soutien :)

J'ai aussi eu beaucoup de mal dès le début de la méthode et ai lâché prise, mais de retour pour m'y remettre avec plus de sérénité -du moins j'espère.

As-tu finalement réussi à passer le cap des angoisses qui refont surface ?

lys.
Abonné

Bonjour Transpa

j'espere que tu vas bien et que tu reussis à re rentrer dans le programme à ta façon quand je dis à ta façon je veux dire en etant bienveillante avec toi meme c est à dire en acceptant qu il y ait des moments difficiles ou tu laches un peu le programme

je crois que c est aussi ça le programme se decouvrir soi meme et s accepter

pour ma part j ai des angoisses mais je commence à mieux les accepter je pense qu elles font parties de moi et qu elles vont s attenuer et qui sait peut etre meme disparaitre mais pour cela il me faut etre patiente et tolerante envers moi meme (je veux mettre à mort mon perfectionnisme et c est un combat de tous les jours cela genere de l angoisse car j ai toujours vecu avec ce diable à mes trousses......

Et j ai beaucoup d' autres démons et LC m' aide  à regarder mes démons dans les yeux et finalement ils sont moins puissants( il me semble) à suivre......

bises à toi Transpa et à bientot

berengere.
Abonné

Bonsoir Transpa,

 

Je viens de m'inscrire sur LC il y a à peine quelques jours et en suis donc, tout comme toi, au stade du carnet alimentaire.

Je suis également encore étudiante et me suis donc pas mal reconnue dans ton message et dans cette envie quasi irrépressible de dévorer tout ce qui est comestible, et de préférence délicieux, en sortant de cours.

Dès que je réintègre mon cocon c'est comme s'il fallait que je continue à créer ce cocon sur mon corps en engloutissant. Bref l'hyperphagie est ma douloureuse compagne.

Mais maintenant je veux que cela s'arrête, je veux pouvoir regarder ce corps sans baisser les yeux, je ne veux plus que ca me fasse mal de croiser mon reflet dans une glace, parce que même si je me trouve assez jolie, regarder ce corps est quelque chose de difficile. Et je veux me sentir plus légère au sens propre comme au figuré, me délester de tous ces kilos superflus pour être mieux dans mon corps, en meilleure forme et en même temps me débarrasser de cette obsession autour du poids et de la nourriture, bref retrouver une tranquillité d'esprit.

En somme je suis très motivée et serais absolument ravie de pouvoir poursuivre cette aventure avec toi, que l'on puisse se soutenir mutuellement ou papoter tout simplement.

 

Voilà, alors à bientôt j'espère.

 

 

 

Zéphyr.
Abonné

Bonjour!

Vos messages me ramènent quelques (je n'ai pas dit beaucoup même si...) années en arrière!

J'ai 36 ans et toutes mes compulsions ont aussi commencé quand j'étais étudiante et que je me suis retrouvée seule dans mon appartement. C'est super que vous preniez votre problème à coeur dès maintenant en tout cas parce que je crois avoir trouvé des explications à mon problème à l'époque mais j'étais loin de vraiment comprendre et de savoir tout ce que je sais aujourd'hui gràce à la lecture de 2 docteurs.

Je démarre aussi le programme (même si la date d'inscription date d'il y a un moment), j'en suis à l'étape du body-scan, et j'ai participé au tchat hier pour la première fois.

Pour info je suis à Lyon (et toulousaine d'origine).

Voilà, si vous voulez papoter pas de souci aussi.

Bon coaching!

Ellyra
Abonné

Bonsoir Transpa et les autres,

Je suis également étudiante et je cherche moi aussi un binôme avec qui parler, discuter, de tout et rien, pas forcément "de visu" mais aussi sur internet, parce que parfois, les soirées sont longues...

J'ai souffert de TCA pendant une dizaine d'années. Je ne dirais pas que j'en suis complètement sortie car il m'arrive d'avoir des comportements ambigus face à la nourriture qui me ramènent à cette période, mais je peux dire avec certitude que je n'ai pas fait de crise "comme avant" depuis un peu plus de 3 ans. J'ai souffert essentiellement d'hyperphagie, avec un épisode boulimique de presque un an où je jeûnais après les crises pour compenser (j'avais d'ailleurs perdu du poids à l'époque, bizarrement).

Je ne vis pas seule, mais je suis souvent devant mon ordinateur, et j'ai connu pendant 3 ans le fait de rentrer seule chez soi, dans son apaprt', après les cours, et de se réconforter dans le seul endroit où on se sente vraiment en sécurité et qui, au final, devient à la fois notre refuge et notre cauchemar.

Si l'une d'entre vous souhaite discuter de la méthode mais aussi de tout et de rien, de nos vies, nos expériences, je suis dispo sur la messagerie privée mais aussi par msn ou mail, comme vous le souhaitez (il suffira alors de me demander mon adresse par MP).

 

Bonne soirée à toutes et bonne continuation!

Haut de page 
X