repas joker, est-ce possible ??? - 23082013

Anonyme
JOKER, un repas joker, est-ce possible ???   indecision
 
Vacances... synonime de bien être, de farniente, d'apéro... de repas,  avec les amis, avec la famille, avec les voisins, est-ce possible des repas joker ??? Où l'on pourrait manger sans compter ???   devil
 
Je pense que oui, mais à notre détriment !!!   cool
 
Comment faites vous pour ne pas trop manger lorsque vous avez des invités ???   enlightened
 
Merde ! j'en ai marre de toujours avoir L.Coaching en tête, j'ai besoin d'une échappatoire, MANGER, MANGER, être bien pendant une soirée...

Commentaires

maximette.
Abonné
Bonsoir esmeralda38 ... Je ne suis pas encore très au fait de ce qu'il est bien de faire ou non , mais mon avis est que se faire plaisir est essentiel pour ne pas perdre pied et que si tu fait un repas "joker" comme tu dis , le principal est de ne remanger que lorsque la faim réapparaît . Et ces moments de partage sont aussi important pour gérer ses émotions je pense . Cela évite frustrations et isolement . Il faut juste que ce ne soit pas des semaines "joker" lol Bonnes vacances à toi !
FRED73
Marraine
Esmeralda, je pense que tu prends linecoaching comme un régime et que tu es dans le contrôle. Quand il y a contrôle, il y a forcément perte de contrôle ou du moins envie de ne plus contrôler. Le repas devient alors stressant parce qu'on a en tête qu'on ne doit pas dépasser notre satiété. Pour remédier à cela le mieux est d'être dans l'écoute de son corps. Écouter son corps non- pour maigrir mais pour être bien, pour manger ce que l'on aime mais à sa faim sans se sentir trop lourde et ballonée. Écouter sa faim par confort et plus pour maigrir, cela te paraît-ilenvisagable ?
Anonyme

Merci à vous.  yes

Je pense me faire plaisir en mangeant trop et je culpabilise d'avoir trop mangé, donc je suis malheureuse, c'est un véritable paradoxe !  

Je dois être effectivement  dans le contrôle car j'ai du mal à me laisser-aller.

izabelle
Animatrice forum

oui bien sûr qu'il y a des repas où l'on dépasse sa satiété, parce que festifs,   ensuite on écoute sa faim et souvent on mange très peu, naturellement, le jour suivant

en revanche, quant tu parles de  MANGER, MANGER,  ça me semble être un peu différent, comme si tu cherchais à engloutir qqchse dans cette nourriturre, comme s'il y avait une urgence

le plus important c'est d'abord de déguster...   ce qui permet de profiter ET de s'écouter en même temps

après il y a peut-être des EME en plus, moi c'est ce qui m'arrive quand j'ai du monde

Haut de page 
X