risque d'anorexie? - 16122013

moringa.
Abonné

Bonjour à toutes,

 

J'ai commencé la semaine passée LC, et depuis, (même si je ne suis pas encore arrivée à l'étape de la faim), j'essayais de ne m'alimenter uniquement quand j'avais faim...et cela fonctionnait parfaitement, j'avais l'impression de renaître.

Vendredi, j'ai découvert que mon conjoint avec qui je me suis mariée il y a quelques mois, m'a trompé au début de notre relation avec une fille que je haïssais du plus profond de mon âme. De plus tous mes amis étaient au courant et personne ne m'en avait parlé!

Depuis, je n'ai pu porter aucun aliment solide à la bouche...d'habitude, dans ce genre de situation, je me jette sur la bouffe, en mode pot de glace au fond du lit sous la couette...mais là rien, et j'ai l'impression que si je mange, je vais être faible...c'est comme si ne pas manger me donnait le contrôle sur quelque chose...

Comment décoincer ce blocage? Des astuces svp?

Commentaires

Phoenix.
Abonné
Hou là je te conseillerais de ne pas te focaliser sur la nourriture pour l'instant, mais bien sur ce que tu ressens, parler avec ton conjoint, cette situation doit absolument être dénouée et mise au clair pour que vous n'ayez plus à y revenir. C'est normal dans des situations traumatisantes d'avoir l'appetit coupé, il reviendra lorsque tu te sentira mieux. Là c'est le côté emotionnel qui prime. Demande toi ce qui te fais envie, si tu ne peux rien manger peut-être essai de boire un peu de jus de fruit histoire de ne pas tomber dans les pommes. Mais surtout essaye de déterminer si tu essaies de punir toi ou ton mari en ne mangeant pas, ou si c'est autre chose. Surtout il est important que tu sâche ce que tu ressens exactement par rapport à cette situation, ensuite c'est toi qui décide comment réagir, mais essaie de ne pas te câcher à toi-même ton propre ressenti. Bon courage pour cette épreuve.
Ebennett.
Abonné
Bonjour moringa, Ce n est pas facile ce que tu vis la.... J ai l impression que tu es en état de choc et que tu devrais peut être en parler, pas a ton mari, pas a tes amis mais à quelqu un d extérieur, as tu vu un médecin ? Tu pourrais aussi du coup lui parler de ce blocage alimentaire. n oublie pas de boire si tu n arrive pas a manger. Bon courage à toi.
Pattie.
Ancien abonné

Je viens de lire, dans "Maigrir, c'est dans la tête" du docteur Apfeldorfer, un paragraphe sur les émotions fortes qui nous coupent l'appétit. Il dit que quand on a reçu un choc, on est dans la sidération, et que ça coupe l'appétit. Il dit aussi que quand on se réconforte avec de la nourriture, c'est qu'on commence à sortir du choc.

Comme l'ont dit Phoenix et Ebenett, tu es probablement sous le choc, ou peut-être aussi que tu ne veux pas sortir du choc. Tu n'as pas à en sortir tout de suite. C'est peut-être l'intérêt d'un choc : avoir du temps pour encaisser. Les réactions, c'est pour plus tard. Rien ne t'oblige à réagir dans l'instant, c'est même tout à fait normal de ne pas pouvoir ni vouloir réagir dans l'instant.

La lecture de ton blog et de tes messages sur le forum m'avait beaucoup émue. Je suis désolée que tu doives traverser ça. Je te souhaite de pouvoir te connecter à tes émotions, et d'obtenir de l'aide de la psychothérapeute dont tu parles dans ton blog.

moringa.
Abonné

Bonjour à toutes...

 

Je suis allée voir ma psy en urgence hier...elle m'a bien expliqué le phénomène de l'état de choc... et m'a expliqué aussi pourquoi je réagissais aussi fort...d'une part, parce que mon histoire était sur la place publique...qu'être trompée est déjà humiliant mais quand tout le monde le sait, c'est encore pire...

Ell m'a donné les clés pour me comprendre, et voir que je mélangeais tout. Mon mari est un être formidable, et en deux secondes, je l'ai fait basculé du côté obscur sans possibilité de se racheter. J'ai une vision manichéenne des relations d'amitié oud 'amour, soit c'est tout, c'est rien...mais il faut que je grandisse, et que je me rende compte que la vie ce n'est pas ça et qu'il y a forcément des accros...

Elle m'a dit aussi que je réagissais si fort, parce que toute mon enfance, on m'a dit que j'atais moche, une erreur de la nature...Que j'avais peur d'être abandonnée sans cesse...alors forcément mon mari a tapé là où ça fait mal...

On a beaucoup parlé...et j'ai bien compris que c'était une erreur de début de relation, le moment où on ne sait pas encore ce que ça va donner...il m'a dit qu'il s'était enfoncé dans le mensonge, parce qu'il avait peur de me perdre ensuite...

Et j'ai bien vu durant ces quelques jours l'amour qu'il avait pour moi...et sa culpabilité...et je sais, je sens qu'il n'a pas envie d'aller voir ailleurs.

bref, tout ça pour dire que ça va beaucoup mieux niveau moral...et que je pense que l'appétit reviendra petit à petit...

 

En tout cas, merci à vous toutes pour vos conseils et vos mots d'encouragements...écrire me fait un bien fou, surtout quand on sait qu'on est lue avec bienveillance.

izabelle
Animatrice forum

oui moringa, le fait de ne pas manger, quand on a faim  est en effet une tentative de contrôle

et aussi les émotions fortes peuvent couper l'appétit

je suis contente que tu aies pu te faire aider dans ce moment difficile

n'hésite pas à continer à mettre des mots sur ce que tu ressens, c'est le meilleur moyen pour que ces ressentis-là vivent leur vie, mais ne t'envahissent plus à ce point

tu as le droit de te sentir trahie, que des sentiments de  "pas être belle" remontent à la surface

mais la psy t'ai aidé à le voir pour ce qu'ils sont : des ressentis

du coup, tu as accès à la réalité d'aujourd'hui,  du présent,  tu peux vivre ce présent......

moringa.
Abonné

J'ai été bien naïve de penser que je pourrais "tourner la page"... j'ai fait des cauchemars toute la nuit, beaucoup pleuré, et mon cerveau est reparti à penser à 200 km/h...

Je n'arrive toujours pas à manger...je suis au régime coca-light/clope...rien d'autre ne passe...ça ne m'aide pas non plus à avoir les idées claires pour réfléchir...

 

Je suis fatiguée, épuisée de tout ça... les fêtes de Noel au Sénégal loin des miens n'est de base pas évident, mais là je crois que je ne me suis jamais sentie si seule au monde...

Patience
Marraine

moringa,

"J'ai été bien naïve" "Je n'arrive toujours pas"...

Comme tu te blâmes...
Tu fais comme tu peux avec ce qui te tombe dessus. Et cela ne mérite peut-être pas de jugement...
Tu te sens trahie, fatiguée, épuisée, seule : il y a de quoi pleurer, faire des cauchemars et avoir l'appétit coupé... Non ?

Je n'oserai pas t'apporter d'éclairage "psy" car ce n'est ni mon métier ni mon rôle.
Mais en te lisant, j'ai surtout retenu ces deux injonctions pleines de jugement sur toi-même.
Et je me dis que peut-être que ça te ferait du bien de t'autoriser ce que tu ressens en ce moment...

Plein de courage pour tout...
On te lit attentivement.

Clarisse_and_me.
Abonné

Moringa, je ne sais pas trop comment te soutenir. frown
Juste te dire que j'ai une pensée pour toi. Bon courage.

FRED73
Marraine
Moringa, je pense qu'il va te falloir du temps pour digérer tout ça.
moringa.
Abonné

Merci beaucoup Patience pour toute cette bienveillance, ça me touche. bises

moringa.
Abonné

Et merci à vous toutes d'être là...ça me fait beaucoupde bien.

izabelle
Animatrice forum

courage à toi Moringa

essaie d'écrire tes ressentis sur un cahier et si possible retourner voir la psy

essaie de remanger un peu, mais sans te contraindre, juste un peu... 

courage on pense à toi

Haut de page 
X