sauter le p"tit dej' ...je le fais mais ça me met complètement en vrac - 26112014

bethza.
Abonné

Bonjour tout le monde,

J'ai besoin de vos lumières car j'en suis à mon 3ème jour de sauter le petit déjeuner. C'est une épreuve, pas de surprise, je connais, c'est la même chose à chaque prise de sang. Sauf que là, je ne mange pas après... le petit déjeuenr est LE repas qui me tiens le plus à coeur. Je peux sauter des repas, faire le déjeuner à 17h voire sauter le déjeuner. pas de problème. Mais pas  LE PETIT DEJEUNER,

Ce jeûne déclenche une impression de mal être plus que de faim qui se manifeste dans l'heure du lever, s'amplifie et se mélange au fil du temps avec des vagues de faim/nausées. J'y mets fin au repas due midi mais, la sensation d'insatisfaction/faim persiste alors que je devrais être rassasiée et paradoxalement je n'ai pas tant d'appétit que ça. Le repas du soir normalise les choses et enfin, j'ai plaisir à manger et à me sentir rassasiée. Ce genre de chose ne m'est pas habituelle. 

Et aujourd'hui, c'était pire. j'avais du mal a dissimuler mes nausées à mes patients (je suis ostéo et j'ai donc un travail assez physique)  et en revenant pour manger le midi, incapable de manger et j'avais une mine de déterrée. Comme si la faim/mal être/ céphalée était telle que tous les signaux étaient brouillés. Je me suis forcée à prendre doucement un truc sucré (je n'aime pas trop le sucré) et un verre de soupe de légumes puis suis allée me coucher pendant une demi-heure. Pour me reveiller fraîche et dispose et avec un faim de loup. Tout à la normale et mon repas de midi a été enfin satisfaisant.

Je redoute mon 4ème jour. Je vais le faire mais c'est la dernière fois que je fais un truc comme ça.

J'aimerais savoir en quoi cela aura pu être instructif. J'ai l'impression que cette épreuve me fout en l'air plutôt que de me faire découvrir la "bonne" faim. Avoir faim au point d'avoir des nausées et de rien pouvoir avaler, bof bof.

 

Si vous avez des suggestions...

Commentaires

calico.
Abonné
dans mon souvenir, cet exercice n'est pas un exercice de jeûne à proprement parler. Je pense qu'il a été conçu pour nous faire vivre la bonne faim. beaucoup de personnes mangent le matin par habitude, mais sans ressentir la faim. Elles mangent sans faim, et du coup stockent matin après matin des calories dont elles n'avaient pad besoin a ce moment là. Dans ton cas, il serait préférable de prévoir un en cas à consommer sitôt que tu ressens le petit creux de la faim. Il est permis egalement de boire. En bref, tu sautes le premier repas et tu manges a la pause ou même avant, mais pas au saut du lit. personne ici ne souhaite voir les membres LC s'évanouir de nausées a cause d'un exercice. En plus tu exerces une activité où tu ne peux pas te permettre cela. Décale un tout petit peu ton petit déjeuner.
ladyl56.
Abonné
Je suis d'accord il n'est pas question de se rendre malade mais simplement de repérer la bonne faim pour manger. Si ta bonne faim est à 8, 9, ou 10 h c'est le moment de prendre ton petit dèj. Si tu n'es plus à la maison il faut prévoir un en cas si tu souhaites déjeuner ou un brunch si tu peux attendre jusqu'au soir. Mon expérience LC : j'ai rarement une bonne faim avant 10/11 h, alors qu'avant je prenais systématiquement un petit dèj. au réveil, donc maintenant comme j'ai le bonheur d'être en retraite, suivant mes activités j'emporte qq fruits secs pour pouvoir prendre un vrai déjeuner mais le plus souvent je ne les mange même pas. Ainsi l'autre jour je suis allée à la boulangerie pour acheter mon aliment trés calorique et sucré prévu dans mon étape, il était 11h30 et j'avais bien faim ; à la caisse il y avait des petits morceaux de viennoiseries en dêgustation et j'ai pris 2 bouchées de flan, eh bien je n'ai pas eu une bonne faim avant 14 h. On est ici pour se faire du bien, finie la maltraitance des régimes.
Noelle
Marraine

et si tu en parlais avec une coach?? tu pourrais voir precisement ce qui se passe pour toi, dans cet exercice là..

izabelle
Animatrice forum

le but est en effet uniquement de pouvoir  découvrir la faim

 

à savoir que si on a une bonne faim assez tôt dans la matinée, on prend une collation!!!!!

il ne s'agit en aucune façon de lutter contre la faim  et tenir jusqu'au déjeuner

cela n'aurait aucun sens

 

juste on saute  "l'habitude"   de manger

et puis on attend la VRAIE faim

 

si elle arrive tôt, tu manges!!!

du moment que tu l'a ressentie, bien nette

 

 

par ailleurs si tu n'as pas faim, mais que le fait de sauter le petit dej  est tellement perturbant, c'est peut-être lié à des peurs......

auquel cas c'est quand même intéressant de s'y confronter un peu   parce que cela te gene dans la "souplesse" de manger selon sa faim

 

 

et sinon,  à mon avis, si c'est plus facile pour toi de sauter le déjeuner,   eh bien je pense que tu peux changer un peu le protocole....

sauter le déjeuner, attendre une "bonne faim"  et manger une collation

l'important c'est de sortir de l'habitude et d'expérimenter la faim physique,  de se familiariser avec

normalement au début c'est dur  et puis on finit par se rendre compte que c'est "normal"

 

 

n'hésite pas en effet à demander aux coachs  car elles doivent avoir l'habitude de ce genre de ressenti

bethza.
Abonné

Merci de vos réponses !

aujourd'hui, à la place de "sauter" j'ai "retardé" le petit dej... d'une demie heure. Ca n'a pas loupé :  sensation de barbouillée/ pas en forme... à laquelle j'ai mis fin en prenant un petit dejeuner  forte de l'expérience désatreuse d'hier      . Du coup, en forme pour ma matinée, une faim de loup très claire à 12:30 sans les nausées ni rien. Ca, c'est de la faim.  Bref, le saut du petit déjeuner ne va pas pour moi. Les signaux classiques de faim sont trop brouillés.  car la privation de  petit déjeuner me donne des symptomes nauséeux qui me rendent difficile la prise alimentaire !

alors que si je prends quelque chose tout va bien et les sensations de faim, d'appétit de satiété sont beaucoup plus clairs aux repas suivants. 

A retenir. 

 

J'ai fait sur vos conseils une question au coach. je vous communiquerai sa réponse.

Merci !

bethza.
Abonné

J'ai eu la réponse de la coach et comme promis, je vous en fait part. En fait, quand je me réveille je suis déjà en "bonne faim" et le fait de décaler mon petit déjeuner me met en "grande faim" et avec les nausées qui s'y rattachent, je peux toujours courrir pour attendre et  percevoir les signaux de la bonne faim...

hasta la vista baby ! (il est 17:14 et j'ai faim, mais de la vraie faim, de la joyeuse qui se pourlèche à l'idée du repas de ce soir !)

izabelle
Animatrice forum

oui c'est ce que je pensais aussi

du coup c'est bien!!!!

tu as bien ta bonne faim pour petit-déjeuner c'est parfait !!!!

cosne2612.
Abonné
Merci bethza de nous avoir fait partager ton expérience. Je suis au 3ème jour de l'expérience. Pour moi aussi le petit déjeuner est non négociable depuis toujours. Mais bizarrement je n'ai pas faim le matin et j'attends sans difficulté 12 ou 13 h pour déjeuner. C'est une vraie découverte pour moi ... Bonne continuation.
bethza.
Abonné
Comme quoi, nous sommes vraiment tous différents ! Là où je me suis faite avoir , c'est parce que le matin pour moi rien n'est clair. Je suis dans un état entre veille et sommeil qui met du temps à se dissiper. Bref, je suis un diesel à l'ancienne et mes signaux sont brouillés. La sensation de faim qui est très claire dans la journée, le matin au saut du lit, c'est un bloc ´´inconfort du matin" qui ne se dissipe qu' après mon petit dej pendant lequel je comate. Par contre, si je mange veritablement mais insuffisamment pendant ce petit dej,la faim se réveille tres vite et très clairement sans les à côtés désagréables ... sauf peut- être si j'attends mais ça, je n'ai pas encore testé.
dentelle71.
Abonné

pour moi le matin je me réveille souvent sans avoir faim et dès fois jusqu'au repas de midi. Et j'ai de moins en moins faim.

Marie-Vie.
Ancien abonné

Merci de le partager, j'ai exactement le même problème. J'ai toujours très faim au réveil, déjà le fait de devoir manger une heure après mon réveil, parce que je prend des médocs à jeun et il faut attendre après est difficile pour moi. C'est une vrai faim, pas question de louper le petit dèj. D'ailleur, il n'est pas "petit", c'est plutôt un petit dèj anglais. Je mange moins au déjeuner et encore moins le diner. D'ailleur, c'est comme ça qu'on mange dans le pays d'ou je viens, la russie: "petit" dèj complet, déjeuner normal, diner léger. Si j'essaye de manger "à la française", un diner plus consistant, je suis prise de telles nausée que je ne dors pas du tout la nuit. Et si je loupe le petit déjeuner - j'ai faim toute la journée, je mange sans arriver à me rassasier, ou j'ai une migraine... Bref, je pense qu'au lieu de sauter le petit déj. je vais essayer de faire la même chose avec le déjeuner, ou le diner. Je vais commencer l'étape mercredi, quand mon mari partira pour 4 jours, parce qu'il est adepte de manger toujours à la même heure, lui.

bethza.
Abonné

oui, je pense que tu peux le faire avec le déjeuner. tu peux demander à ton coach, c'est plu sûr.

Desigual.
Abonné

Je pense pareil tu devrais discuter avec ton coach pour trouver la meilleure solution :)

cosne2612.
Abonné
J'ai lu en effet qu'on pouvait remplacer le petit déjeuner par le déjeuner. Sincèrement je pense que c'est utile de tenter l'expérience sur un repas, peu importe lequel. Bonne continuation Isabelle
izabelle
Animatrice forum

moi je n'ai jamais faim au réveil, faut quand même que le corps se réveille

j'ai généralement une bonne faim environ 20 minutes après m'être levée

et ce, uniquement si je n'ai pas trop mangé la veille, ce que j'ai du apprendre avec le temps

kryzaleed.
Abonné

Salut les filles,

Je viens de commencer l'experience de la faim.

Je n'ai jamais vraiment pris de petit dej même étant petite. Ma mère ne s'est pas battu pour que je mange avant l'école et j'avais souvent une petite collation à manger à la récré.

Aujourd'hui rien n'a changé et même s'il m'arrive d'avoir faim voir très faim en me levant je n'arrive pas à manger et je n'en ai pas envie (malgré la faim), je prends juste un café qui a tendance à me couper l'appetit. Par contre j'emporte toujours mon petit dej avec moi et je mange au bureau la plupart du temps vers 9h30 10h.

J'accepte très bien la faim à ce moment de la journée je ne sais pas pourquoi !!

Du coup l'expérience de la faim n'est pas du coup contraignante. J'appréhende beaucoup plus la partie du programme sur la satiété, mais chaque chose en son temps !!!

bethza.
Abonné

Coucou,

me revoilà pour un autre témoignage autour du sujet. si l'expérience de sauter le petit déjeuner a été désastreuse pour moi, en revanche, le fait de sauter le déjeuner marche pour moi car je passe progressivement et par vague de la peite, à la moyenne et à la grande faim (c'était dans l'activité où il fallait expérimenter chaque type de faim pour pouvoir les identifier).

Mais, ça y est ! j'ai enfin passé cette étape et j'en suis à 'étape "dégustation". ouf!

Noelle
Marraine

Bravo, c'est une bonne idée d'avoir adapté le  programme a ton attente de petit dej!

bonne continuation!

Haut de page 
X