Set-point, ou ratage?? !! - 28032013

fadinarde.
Abonné

Tout est dans le titre, ou presque!!!

 

Je suis sur LC depuis aôut 2012. Je me suis inscrite pour retrouver une alimentation qui me premette de ne pas souffrir de douleurs de ventre, et aussi dans l'espoir, l'envie, de m'alléger de quelques kilos.

J'ai compris que mes problèmes d'estomac venaient d'une trop grande quantité de nourriture ingurgitée chaque jour. J'ai compris que je ne suis pas intolérante au lactose, que je peux me permettre tous les produits laitiers que j'adore, à condition d'avoir faim et de ne pas aller au-delà de ma satiété (ça je l'ai compris, mais je n'arrive pas encore à le mettre en pratique à chaque fois...!)

J'ai découvert la PC, j'en suis heureuse, car j'ai  vraiment le sentiment de posséder là un outil très puissant pour ma vie en général. J'arrive à pratiquer la RPC régulièrement ces dernières semaines, mais j'ai des périodes où jen'y arrive pas... En ce moment je le fais presque machinalement, dans le sens ou je n'ai pas besoin de me rappeler de le faire, je le fais, point barre!

Je commence gentiment à "comprendre" quand je fais une EME. J'ai encore de la peine à mettre en place l'EME-zen, mais au moins quand les EME se pointent je sais ce qu'il m'arrive, c'est agréable de plonger "à vue"!!!! Je pense que gentiment j'y arriverai...

 

Oui mais alors, en regardant ma courbe de poids l'autre jour, je vois que rien n'a bougé. Je suis arrivée ici avec 62kg, je suis descendue à 60kg, puis revenue à 62kg. 

C'est le poids que je fais depuis 4 ou 5 ans. Sans régime. Il m'est arrivé de maigrir ces dernières années (-5kg perdus en un mois début 2010, mais cela s'est produit alors que ma maman était très mal en point à l'hôpital. J'ai très vite repris ces 5 kilos quelques semaines après les avoir perdus, car j'étais en Nouvelle-Zélande, un peu épargnée par le quotidien très lourd que le cancer de ma mère nous imposait)

Alors voilà, ce que je me demande aujourd'hui c'est si je suis à mon set-point depuis toujours, (ce qui est possible, et ne serait pas une fatalité, car je ne suis pas en surpoids, ce qui ne m'empêche pas d'avoir quelques problèmes d'acceptation quant à mon physique..) ou si je n'ai pas suffisamment intégré la méthode pour perdre les quelques kilos que je déteste...

 

Ma question est peut-être stupide, mais si quelqu'un a un avis là-dessus, je suis preneuse!

 

Bonne soirée et bon weekend de Pâques à tou(te)s!

Commentaires

lorraine
Marraine

 

Fadinarde tu écris : "J'ai compris que mes problèmes d'estomac venaient d'une trop grande quantité de nourriture ingurgitée chaque jour. J'ai compris que je ne suis pas intolérante au lactose, que je peux me permettre tous les produits laitiers que j'adore, à condition d'avoir faim et de ne pas aller au-delà de ma satiété (ça je l'ai compris, mais je n'arrive pas encore à le mettre en pratique à chaque fois...!)"

 

Tant qu'on mange au delà de sa faim  on peut se dire que le poids d'équilibre n'est pas encore atteint....Voilà qui donne de l'espoir......smiley

 

Je te renvoie vers la rubrique "questions au docteurs..." dans "un poids stable après 2 mois" à  la réponse du docteur A. du 22 mars : tu devrais avoir des réponses à tes questions...pas stupides du tout

Bravo pour toutes les découvertes sur toi même et bonne continuation

Noelle
Marraine

Bonsoir Fadinarde

 

A te lire, je comprends plutot que tu as un problème d'acceptation de ton corps plus que d'acceptation de ton poids, qu'en penses tu? si c'est le cas, que dirais tu de regarder du cote des outils liés a ce thème dans le portefeuille d'outils, et des exercices dans le parcours forme ?

   mais par ailleurs, si tu penses que tu ne respectes pas encore ta sasiété, il te reste probablement de la marge!

Bonne soirée!

 

 

fadinarde.
Abonné
Merci lorraine de m'avoir rappelé le post de GA. Je l'avais pourtant lu... Noëlle, tu as peut-être raison, je dois m'accepter un peu plus (mais par expérience c'est bien plus facile avec ne serait-ce que 2-3 kg de moins!! On n'est jamais contents de ce que l'on a n'est-ce pas? :-) J'ai en effet des eme, ce qui me donne l'espoir de pouvoir perdre un peu de poids quand je maitriserai mieux mes émotions... Ce qui me met le doute sur le set-poing c'est que je trouve incroyable d'être à ce même poids depuis des années sans efforts... J'aurais dû grossir bien plus!! Finalement je dois être une sorte de mangeuse régulée mais qui se laisse parfois envahir par les eme :-) Bonne soirée a vous!
izabelle
Animatrice forum

coucou fadinarde

je crois qu'il est possible d'être à son set-point en ayant des EME de temps en temps

eh bien oui, si tu attends ensuite ta faim et si tu écoutes ta faim la plupart du temps, la régulation du corps fait son oeuvre

 

ce n'est pas tant la capacité à maitriser ses émotions, bien au contraire, plutôt celle de renoncer à les maitriser, qui devrait diminuer encore le nombre de tes EME

mais bien sûr, tant que tu as des EME en nombre et que tu dépasses souvent la satiété, il est impossible de savoir si tu es à ton set-point ou non

ça te permettra d'expérimenter le lâcher prise.....  ce sentiment d'incertitude sur le set point, tu peux l'accueillir et vivre avec.....   c'est un excellent remède anti-EME que d'accepter cette incertitude...

 

en attendant....   ce travail d'acceptation du corps est essentiel

pour moi je l'envisage comme le fait de ne pas voir son corps de l'extérieur, mais de le ressentir de l'intérieur, comme avec le body scan

fadinarde.
Abonné

Tout un programme ce LC hein! wink

cathy de rabat.
Abonné

Salut fadinard !

C'est marrant en te lisant je me retrouve...je suis sur LC depuis fin aout 2012, soit 8 mois...je fais 1.60 m pour 60 ou 61 kg...donc comme toi je ne suis pas en surpoids....comme toi je n'ai pas perdu 1 gramme et comme toi j'ai du mal quand même à accepter mon poids....j'ai aussi demandé au Dr si je n'avais pas atteints mon poids d'équilibre...

Effectivement, je pense que la réponse est dans les EME, je commence juste à penser que je peux aussi en avoir même si jusque là je me persuadais que j'avais une relation seine avec la nourriture...ce qui n'est pas faux non plus remarque...

ce programme est super bien fait, mais c'est vrai que je perd parfois la motivation...et le quotidien me rattrape avec un travail et trois enfants...je ne prête pas toujours suffisamment attention à ma façon de me nourrir, mais je progresse. Et par contre moi j'ai encore du mal avec la RPC, ce n'est pas du tout naturel, et j'ai du mal à lâcher prise, même si quand j'y arrive ça me fait du bien...

Ecoutes, je suis ravie de t'avoir rencontré j'espère qu'on pourra échanger un peu plus souvent, en attendant je te souhaite bonne continuation dans ton parcours...pour info moi j'en suis à l'étape "Dégustation" et toi ?

cathy de rabat

fadinarde.
Abonné

Salut Cathy!

De Rabat? Wow... Tu es de Rabat? Chez moi il neige aujourd'hui, moi qui rêve de soleil, de piscine et de ne plus avoir besoin de porter des chaussettes....!! Il fait beau, chez toi?

 

Niveau parcours j'ai terminé le mien. Je dois avouer que, même s'ils m'ont appris pas mal de choses, je n'ai pas trouvé un énorme intérêt dans les exercices concernant  la façon de manger (dégustation, aliments tabous, etc...) probablement parce que de ce côté-là je ne suis pas trop déreglée, je n'ai jamais fait de régimes, ou jamais plus d'un jour... Genre un jour je me gave de fromage blanc, et le lendemain je jette tout parce que beurk... Donc je mange de tout depuis toujours, par contre j'ai été élevée par une maman très à cheval sur le côté "santé" de ce que l'on mange (pas trop de protéines animales, fruits-légumes, éviter les graisses trans, etc...) mais le comble (ou la fatalité ou je ne sais quoi...) a fait que ma petite maman, saine et sportive, est morte d'un cancer à 56 ans... cancer qui en plus a fini par lui bousiller le système digestif, et elle a terminé sa vie avec de l'alimentation en intraveineuse et une sonde naso-gastrique car elle avait une occlusion intestinale et une perforation du côlon...

Donc après cette expérience de vie, je n'ai plus vraiment de tabous alimentaires, à quoi bon... On meurt quand le destin l'a choisi!

Je me concentre maintenant sur la gestion des eme, avec la rpc et la lecture du désormais très fameux Piège du bonheur..

Je sais que mes problèmes sont dans le domaine le l'émotionel, donc j'essaie de faire mon petit chemin à ma façon. Je reste inscrite sur LC parce que je trouve très enrichissant de venir lire le forum, et je me sers de mes outils qui sont tous débloqués, alors de temps en temps j'en pioche un qui me semble utile à ma situation!

A bientôt par-ici, je suis contente que mon post résonne en toi!

Belle journée!

Violette28.
Abonné

Bonjour Fadinarde,

je me suis posée la même question que toi.

Avant mon inscription sur LC, je cherchais sur internet "comment perdre 5 kilos", et je suis tombée sur un site où ça semblait facile: il fallait "juste" arrêter les sodas, manger un peu moins et ces petits kilos superflus disparaitraient vite.

Je me suis dit que finalement, avec mes EME régulières à 17h, c'est normal, je suis à mon set point avec cette alimentation-là. Je pense que mon vrai set point d'équilibre est un peu plus bas, à condition d'être un jour capable de vivre mes EME autrement. Je ne sais pas si je suis très claire...

Je commence à croire également que le fait de ne jamais avoir pu faire de régime m'a peut-etre évité une prise de poids plus importante.

Avant LC, je m'étais inscrite chez JMC. Dès le 1er jour, rien que le fait de me savoir en "régime", j'ai enchainé EME sur EME toute la journée. Ca a été flagrant en allant faire des courses: alors que j'aurais du acheter plein de bons produits sains pour moi, je me suis mise à acheter du chocolat et autres trucs bien gras, en prévision de cette horrible disette à venir!!! ;-)

Et je me disais: mais comment font toutes ces filles pour suivre scupuleusement tous les menus, avec une volonté d'enfer? Je dois être une extraterrestre, ou alors vraiment, je n'ai AUCUNE volonté!!!! J'ai compris toute suite que j'étais incapable d'une telle discipline dans mon quotidien!!

Comme j'étais inscrite, j'ai participé au forum, et j'ai pris les conseils qui me semblaient bons pour moi... J'ai ressorti le livre de JPZ, et j'ai découvert LC 2 semaines après!!!!

Bref, je ne crois pas que ce soit un ratage. Mais dans mon cas, je crois avoir 2 options:

* Accepter de vivre avec mes EME, continuer à me réconforter en mangeant, et alors, je devrai accepter mon corps tel qu'il est;

ou alors

* Accepter de vivre avec mes EME, trouver d'autres réponses que la nourriture pour vivre ces émotions, et mon poids baissera un peu...

Bonne soirée

fadinarde.
Abonné

Salut Violette!

Merci pour ton message très intéressant!

Je trouve ton raisonnement ci-dessous très très pertient... Je n'avais jamais pensé à ça, mais tu as sûrement raison...! wink

Je commence à croire également que le fait de ne jamais avoir pu faire de régime m'a peut-etre évité une prise de poids plus importante.

 

Tu as dit aussi:

Bref, je ne crois pas que ce soit un ratage. Mais dans mon cas, je crois avoir 2 options:

* Accepter de vivre avec mes EME, continuer à me réconforter en mangeant, et alors, je devrai accepter mon corps tel qu'il est;

ou alors

* Accepter de vivre avec mes EME, trouver d'autres réponses que la nourriture pour vivre ces émotions, et mon poids baissera un peu...

 

Je ne crois pas non plus que mon parcours ici soit un ratage! D'abord parce que j'ai appris, et je continue à apprendre tellement de choses sur moi, alors si je ne tiens pas compte de mes cuisses trop épaisses à mon goût, ni de mon petit bourrelet sous le nombril, c'est humainement une totale réussite, une ouverture d'esprit incroyable, aussi.

J'ai notamment changé mon regard sur les gens... Je faisais partie de ces personnes qui jugent durement les personnes en surpoids (j'en ai honte d'ailleurs...) mais maintenant que je connais mieux les mécaniques du surpoids, les "profils psycho" (sans généraliser, bien-sûr, chacun est unique et c'est tant mieux!!) des personnes ayant des problèmes de poids, je les regarde avec bienveillance. Je ne pense plus: "celui ou celle-là n'a aucune volonté" mais je me demande: mais quelles émotions cherche-t-il/elle a anesthésier avec la nourriture?

Alors merci à tous les linecoachés que je lis régulièrement ici, et qui m'ont rendue un peu moins conne!!

 

J'ai les mêmes options que toi, je pense... Accepter de n'avoir pas le corps de mes rêves, donc ne pas chercher pourquoi je fais sans arrêt des "petits excès" lors d'eme, ou alors continuer à travailler sur moi, mes émotions, mes ressentis, continuer la pleine conscience, essayer de mettre en place plus régulièrement l'eme-zen....

Je crois qu'indépendamment de la notion de poids, je vais continuer à travailler sur moi, parce que tous ces outils-là sont un plus pour ma vie dans sa globalité! 

C'est pour ça que je reste inscrite, d'ailleurs, alors que j'ai terminé mon parcours alimentaire depuis quelques temps déjà. Mais j'essaie d'avancer un peu le parcours forme (se sentir plus tonique c'est peut-être encore plus important que de perdre nos 4-5 kilos que l'on juge superflus non? wink)

et surtout je continue à lire et parfois participer au forum, parce que c'est probablement là que j'y apprends le plus, à travers les expériences et les cnnaissances de chacunes!

Bonne suite de parcours et bonne Pâques à toi, Violette, et à bientôt!

doveline.
Abonné

Violette, tu dis :

Bref, je ne crois pas que ce soit un ratage. Mais dans mon cas, je crois avoir 2 options:

* Accepter de vivre avec mes EME, continuer à me réconforter en mangeant, et alors, je devrai accepter mon corps tel qu'il est;

ou alors

* Accepter de vivre avec mes EME, trouver d'autres réponses que la nourriture pour vivre ces émotions, et mon poids baissera un peu...

Tu sais Violette :

Un jour... on réussit à se réconforter avec des EMEs de plus en plus petites... lorsqu'on maîtrise de mieux en mieux la dégustation... et le poids commence à diminuer.

Là on est super contente !

C'est la première étape... avant de ne plus répondre à nos émotions en mode automatique... en mode compulsions.

Tu verras... tu y arriverras toi aussi... nous y arriverons... à mieux gérer nos EMEs... il ne faut pas nous décourager !

Belle journée à toi et à toutes et à tous,

doveline

Violette28.
Abonné

Merci pour tes encouragements, Doveline.

Je sais que pour le moment, je n'arrive pas toujours à gérer mes EME, car je suis "concentrée" sur l'acceptation de mes pensées négatives, qui sont très présentes. Alors, un pas après l'autre, je franchis les étapes...

C'est pour ça que j'accepte à peu près sereinement de continuer à me réconforter en mangeant, car depuis 3 semaines, j'arrive à beaucoup moins ruminer, et ça me change la vie!!!

Tout est lié, mais on ne peut pas tout réussir en même temps non plus!! Alors je patiente, moins ruminer est une grande victoire pour moi. Je sens que mon bien-être passe par là. Et le poids suivra plus tard!!!

Belle journée à toi également.

Violette

Haut de page 
X