S'organiser sans déclencher des EME... - 27062013

noodledish.
Abonné

Bonjour tout le monde! :)

Je suis partie une semaine en vacances, dans un hôtel "all in": du tout compris avec plusieurs restaurants, un buffet, et un snack 24/24. C'était fort intéressant sur le plan alimentaire: durant une semaine, j'ai eu faim à chaque repas et je n'ai que rarement dépassé ma satiété: de toute façon, à tout moment si j'avais faim je pouvais aller me chercher une crêpe. Ce n'était pas trop difficile car ma fatigue mentale était très faible: pas de responsabilités, la remise de mon diplôme qui m'attendait au retour, beaucoup d'amusement, du soleil, etc.

Je me suis rendue compte de mes choix alimentaires: j'ai adoré tester leurs légumes. Comme quoi, si je n'en mange pas tellement chez moi c'est surtout une question d'organisation, et non pas un besoin de "rattraper" mes restrictions cognitives passées.

Je sais qu'il y a des gens qui prévoient à la semaine tous leurs repas, en adaptant ainsi leurs courses.

Je vis seule, et je sais que mon congélateur peut se montrer bien pratique.

Je n'ai pas toujours du temps ni du courage mais j'aime cuisiner. Je ne sais pas faire grand chose mais j'ai envie d'apprendre.

Je suis végétarienne.

Je suis d'accord avec le concept de ZetA selon lequel il vaut mieux jeter le reste de son assiette à la poubelle plutôt que de considérer son estomac comme une poubelle. Mais je n'ai pas envie de faire du gâchis.

J'ai peur que cuisiner déclenche des EME.

Ou d'avoir besoin au jour le jour de décider de mon repas.

J'ai tendance à vouloir manger tout de suite quand j'ai décidé que c'était le moment.

Bientôt tous mes repas de midi devront pouvoir être préparés le matin dans leur petite boîte pour le midi.

J'ai une tendance perfectionniste et tout ou rien: je cuisine des supers plats tous les jours ou je ne mange que des biscuits...

Je suis ouverte sur toutes vos idées: du petit repas pratique que vous avez l'habitude de faire, des avantages et inconvénients à tout prévoir à l'avance, des ingrédients que vous avez toujours dans vos placard et de ce que vous en faites, de ce que vous cuisinez facilement si vous êtes avec quelqu'un (cuisiner un repas salé pour quelqu'un d'autre me fait "peur", je sais que j'ai des goûts particuliers...), de ce ques vous faites de vos restes, de comment vous gérez les quantités, ...

Le sujet est large... et peut-être pas très bien expliqué, ma demande est un peu fouillie j'en suis navrée.

Un grand merci!

Commentaires

Noelle
Marraine

Bonsoir noodledish

d'abord, bravo pour ton diplome, je ne sais pas ce que c'est, mais je j'imagine  bien ce que cela represente de défi de faire des etudes a l'etranger, et de satisfaction de recevoir un diplome, apres avoir ete une bonne partie de ma vie  de l'autre cote de la barriere!

il y a un fil de discussion plein d'idees , c'est le defi de faire un repas de qualite le soir et tu verras deja que Lc compte un grand nombre de cuisinières hors pair (plus que de cuisiniers déclarés, je dois dire) assez impressionnant et des pistes d'idéées je ne participe pas au defi, mais je lis avec attention toutes les suggestions!

quant a moi, je m'inspire des blogs culinaires que j'adore lire et regarder, et je retouve des cuisines du monde , relativement vegetariennes, mais pas que vegetariennes, et j ai dans mon placard une bonne douzaine de boites de sardines à l'huile d'olive au cas ou (ou quoi?? mes seances de rpc ne m'ont pas encore permis de percer ce mystère)

 

liegama.
Ancien abonné

Bonjour Noodledish, je te comprends c'est pas toujours facile, et j'ai longtemps eu le même problème que toi, peur que cuisiner lance des EME et envie d'avoir un truc facile à me mettre sous la dent quand j'avais faim. 

Pour ma part j'ai résolu mon problème en cuisinant une seule fois par semaine, le weekend, quand j'ai plus de temps et que je rentre du marché avec mes fruits et légumes frais. Je suis quasi végétarienne (je dis quasi car je remange du blanc de poulet de temps à autres) mais les légumes et légumineuses sont au centre de mon alimentation avec les fruits. 

J'ai un blog où j'ai des recettes végétariennes sans laitages (mon mari est allergique) faciles : www.veggiegourmande.com. 

Pour faire plus simple (on est deux mon mari et moi) je remplis le frigos avec des bases de salades à assembler en été et des soupes ou ragouts de légumes au congélateur en hiver. Depuis que je fais ça, j'ai moins d'EME car j'ai moins peur de manquer et je suis plus souvent satisfaite car la préparation d'un repas prend en moyenne 10 mn. Je ne mange rien d'industriel depuis quelques années par goût, mon goût s'est de plus en plus habitué aux produits frais et je n'aime plus du tout les aliments industriels sur lesquels je faisais multiples EME avant. 

Le samedi matin je fais le marché (ça me prend 20 mn aller/retour car c'est à côté de chez moi). Quand je rentre je prépare les légumes, par exemple je lave toute la salade que je met au frigo, j'écosse les petits pois que je cuis 5 mn dans de l'eau bouillante, idem pour les haricots verts (15 mn de cuisson à la vapeur ou eau bouillante) et pendant ce temps je cuit 100g de lentilles vertes et 100 g de pâtes complètes ou blanches ou quinoa ou autre céréales. Je met tout ça dans des boites en verre au frigo (ça tient 5-6 jours au frigo)

En plus j'ai toujours dans mon frigo un concombre, du céleri branche, deux oignons, quelques carottes, et en saison courgettes, tomates, aubergines, et champignons et enfin des avocats. J'ai de la ciboulette et du basiliic sur mon balcon dans un pot (plus simple et moins cher). J'aime également l'ail frais, plus facile à éplucher. Avec ça j'ai pleins de fruits de saison, et toujours des citrons. En ce moment j'ai des framboises, fraises, abricots, pêches blanches et cerises. 

Dans mon armoire j'ai toujours du riz, quinoa, lentilles vertes, lentilles rouges, haricots (n'importe) boites de mais, pois chiche et haricots, des pâtes, huile d'olive de bonne qualité, vinaigre balsamique et vinaigre de pomme de bonne qualité (chez moi tout est bio mais c'est mon choix) et des purées d'oléagineux (purée d'amande, de noisettes, cacahuètes), du tamari (sauce soja bio), du mirin (saké japonais sucré), de l'huile de sésame grillées (pour des sauces à salade trop bonnes), du lait de coco, du poivre et du sel. Je n'ai pas de sucre blanc mais du sirop d'érable, d'agave et de riz et du sucre complet (plus d'autres choses exotiques comme du sucre de coco mais ça c'est mon plaisir perso car ça coûte cher). J'ai également différentes farines (sarrasin, pois chiche, épeautre, riz)

Le samedi soir je met 2 verres des pois chiches ou haricots à tremper (mais tu peux faire encore plus simple et les acheter de qualité en boites). 

Ensuite la semaine je fais des salades en ce moment. Je travaille beaucoup et j'ai besoin d'avoir un truc rapide à midi. Avant j'emportais dans des boites. Par exemple lentilles vertes, concombre, tomate, ciboulette avec une vinaigrette à la moutarde, vinaigre de cidre et huile d'olive. Ou encore quinoa, lentilles, avocat, tomates avec coriandre fraîche, huile de sésame grillée, mirin et tamari. Je fais des soupes l'hiver (je te laisse regarder le blog pour des soupes simples). Souvent je fais du guacamole maison que l'on mange avec des haricots noir, des tomates concassées avec un oignon frais et de la coriandre fraîche et des chips tortillas. Quand j'ai vraiment pas le temps ou l'envie je me fais une tartine grillée de bon pain avec 1/2 avocat et une pointe de mayonnaise et une petite salade verte à côté. Une salade de riz, mais, tomate, thon si tu aimes ou tofu fumé. Des fois je fais des crêpes avec de la farine de sarrasin. Dernièrement j'ai trouvé une recette de tarte/quiche mais sans gluten et sans laitages, hyper digeste et qui a duré 5 jours au frigo. Si tu veux je te donnerai la recette. Il y a pleins de recettes qui s'adaptent en quantité. Nous on est deux, je fais toutes les soupes pour 4 et je congèle deux parts, idem pour certains desserts. Pour les salades, je prépare pour 4, mais si j'étais seule je préparerai pour 2 et je mangerai le surlendemain.

Parfois je cuisine un dessert simple, dernièrement un grand crumble pêche, framboise dans des verrines individuelles, ou une mousse au chocolat toute simple (mixer un bloc de tofu soyeux et 100g de n'importe quel chocolat qu'on aime fondu pendant 3 minutes à fond au mixer et verser dans des verrines et laisser une nuit au frigo, la recette est sur le blog aussi). 

J'espère que ça t'aide, j'aime beaucoup parler de ça donc n'hésites pas à venir avec des questions.

izabelle
Animatrice forum

eh bien pour moi en tout cas noodledish, c'est tout à fait l'inverse

quand je cuisine, je n'ai pas d'EME !!!

 

ou alors les petites tendances de l'après-midi, genre quand on est bien crevée et qu'on a envie de reprendre les habitudes  d'antan....  eh bien  je me dis  "non, je veux de l'appétit pour profiter à fond de mon diner"

le midi je fais simple, pas de problème à ce moment là

 

mais le soir, j'ai toujours aimé réveiller un peu mes papilles, me donner un moment agréable

la cuisine ce n'est vraiment pas compliqué quand on sait ce qu'on aime

 

j'ai essayé de multiples fois de faire mes menus à l'avance, mais impossible de les respecter, je change toujours à la derniière minute.....

je ne peux pas savoir avant le jour même de quoi j'aurais envie le soir

en même temps c'est normal, non?   on a des besoins spécifiques à combler

 

j'ai qq recettes de bases, ça reste dans le très simple, genre 15 min de cuisine au max

 

du coup même si je suis fatiguée et que j'ai du boulot, parfois je préfère prendre ces 15 min, le soir, me faire un bon repas, de qualité....

et rebosser un peu après parfois  (mais bon pas toujours)

 

j'ai remarqué que cela me correspond vraiment mieux que de grignoter des trucs froids en fin d'après-midi puis sauter le diner, forcément.... plus faim....  je me sens mal dans ces cas là

alors que lorsque j'ai mon petit diner préparé, avec même souvent un dessert  (j'ai beau cuisiner de petites quantités, il en reste toujours plusieurs jours)

je pense que mon enfant intérieur a besoin de ça.....  y'a des périodes où j'ai moins besoin.... mais là en ce moment j'ai besoin

 

faire de chaque repas une fête, c''est important pour moi, c'est sans doute exagéré mais disons que je prends les choses comme elles viennent

 

par contre  j'aime les choses cuisinées le jour même

le grand max pour moi c'est de cuisiner le midi pour le soir si j'ai la possiblité

car il suffit que ça soit dans le frigo, prêt à m'attendre, pour que je n'en ai plus du tout envie.....   je suis contrariante comme fille

 

voilà pour mon expérience, mais en tous cas je veux te rassurer, cuisiner ne provoque pas d'EME

ça te motive pour te garder une très bonne faim,  pour apprécier le goût exquis de tes plats.....

noodledish.
Abonné

Merci beaucoup à toutes les 3 pour vos réponses qui me sont bien utiles!!!

Haut de page 
X