Un effet non attendu de la pleine conscience - le 19/01/2012

isabellej.
Abonné

Depuis que je pratique la pleine conscience, en plus d'avoir moins d'EME, j'ai surtout constaté un effet qui m'a étonnée : je ne regarde plus de séries américaines, ou alors très peu, les vraiment comiques pour rire un bon coup, et encore j'oublie en général

je n'ai plus ce "besoin" d'en voir

je pense que cela correspond au fait de se recentrer sur soi, donc ne plus avoir besoin en permanence de s'évader de soi-même en s'identifiant à des personnages fictifs

Commentaires

Lyphaé.
Abonné

Je regarde toujours les séries américaines mais différemment. Avant, les séries étaient comme la nourriture : un moyen d'éviter mes émotions. D'ailleurs, en général, j'avais mes crises en regardant des séries américaines, les deux allaient ensemble !

Maintenant j'en regarde encore mais beaucoup moins, en compagnie de mon mari plus toute seule dans mon coin, et plus durant mes crises. Et je ne regarde plus que mes préférées...

C'est quand même marrant les effets de LC !

Par contre je suis toujours accro à internet ;-)

Lia.
Abonné

Pareil des années que je ne regarde quasiment plus la télé, ni info, ni séries, bon du coup je suis droguée de livres en tous genre et trop accro à mon goût à internet!!!!!!!!!!!!!

Ah oui aussi je ne passe plsu des heures au téléphone, soit je vois des gens en direct on se parle soit pas . Mais je n'aime plus du tout les conversations téléphoniques.

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Cool, je suis pas la seule à avoir ce problème avec les séries ! je crois aussi que j'évite mes émotions comme ça ou que c'est un moyen de me détendre, de ne penser à rien et de laisser mon esprit flotter après une dure journée

lahiza.
Abonné

aah... les séries télés, c'est toute une histoire ! Comme isabellej je m'identifie aux personnages. Je sors de moi-même et en même temps, je sors d'une certaine solitude. C'est une sorte de monde à part. C'est une sorte de fête. Et alors, qu'est-ce que je mange devant ma télé ou devant ma série sur ordinateur !

Pour le moment, je suis toujours accro, mais je sais que si un jour je parviens à avoir une relation plus sereine à la nourriture, eh bien par la même occasion, je regarderai moins mes chères séries,... pourtant vénéneuses.

Haut de page 
X