Une petite nouvelle en détresse!

Fan_ny.
Abonné

Bonjour à tous et à toutes!

J'ai commencé le programme il y a peu et je rencontre des difficultés. Comme rester toute seule avec elles ne m'aident pas beaucoup, je me disais que peut-être certaines d'entre vous pourraient m'éclairer de leurs expériences.

Voici mes quelques petits soucis :

- J'ai fait ma première crise d'hyperphagie depuis le début du programme (2 semaines) hier soir. Je pensais que la faim mettrait du temps à revenir et pourtant, ce matin 7h30, faim avec tiraillements d'estomac, sensations de fatigue... La restriction aurait-elle complètement déréglé ma faim ? Je me sentais très mal et déçue d'avoir "échoué"..

- Après des années de restriction cognitive, je n'arrive pas à arrêter de compter mes calories et de comparer ce que je mange à mes proches (notamment ma soeur et mes amies). J'ai toujours peur d'être la plus grosse (ce qui arrive souvent avec puisqu'elles sont du style toutes minces) et j'ai honte de mon appétit. Elles me semblent tellement capables de se réguler, j'en suis très jalouse. Avez-vous déjà rencontré les mêmes soucis ? Peut-être des idées pour rendre les choses plus apaisées ?

Je vous remercie d'avance d'avoir pris le temps de me lire et vous souhaite un excellent week end :)

Commentaires

Tinkerbell.
Abonné

Coucou Fan_ny !

Alors, déjà, respire tranquillement, ne sois pas dans la détresse alors que tu n'en es qu'à tes "balbutiements" LC... il faut que tu apprennes à te faire confiance, et si tu n'es pas très sûre de ce que tu ressens (ce qui m'arrive environ tout le temps moi-même laugh), alors fie-toi à tes sensations physiques, elles ne peuvent généralement pas se tromper wink

Tu as eu une crise d'hyperphagie au cours de laquelle je suppose que tu as mangé beaucoup... mais comme le dit le Dr Apfeldorfer, la régulation alimentaire s'opère sur le long terme (sur une semaine, voire sur 10 jours), pas d'un repas à l'autre. Peut-être as-tu mangé beaucoup lors de ta "crise", mais peut-être avais-tu réduit un peu "trop" les quantités du repas précédent (ou de la veille, ou de 3 jours avant), donc ta faim à une heure "normale" de repas montre que ton corps a tout à fait bien digéré ta "crise" (à la différence de ta tête qui te rend coupable et malheureuse). De plus, si ça se trouve, tu auras moins faim au repas de ce soir, ou tu auras envie de plus de choses légères demain... tu vas équilibrer tes "écarts" sur plusieurs jours, chose normale.

C'est pour ça que je dis qu'il faut que tu te fasses confiance, traverser une "crise" alimentaire ne veut pas dire que tu as échoué ni même raté une marche, et je dirais même que selon moi, les crises font partie intégrante de la vie, on ne peut jamais totalement les éradiquer (ou alors si, mais on devient zinzin !). Il faut faire avec, les vivre... et les équilibrer ensuite tranquillement dans les jours qui viennent.

Le calcul des calories, c'est normal de l'avoir et de le garder trèèèèèès longtemps, on a tellement l'habitude de retourner les emballages pour chercher le tableau des calories, de peser nos aliments, de remplir les assiettes en les divisant par 3 ou que sais-je encore, qu'on ne PEUT PAS arrêter ça en moins de deux semaines (ou deux mois... ou des années, ça dépend des gens). Dans la mesure où c'est quelque chose que tu fais sans y penser, ce serait très difficile pour toi d'arrêter de le faire... disons qu'il va "juste" falloir faire la paix avec cette "vilaine manie". Je dis "juste" mais je sais que c'est quelque chose de difficile, qui demande un travail sur soi-même. Tu ne vas pas claquer des doigts et hop, la culpabilité va disparaître ! Non, il faut que tu te dises simplement que cette habitude est là parce que tu l'as apprise, parce qu'on t'a dit qu'elle était la meilleure pour éviter de grossir, ou pour manger sainement... mais petit à petit, sur LC, tu vas apprendre que compter les calories ne sert à rien d'autre que se faire du mal, au bout du compte...et de nouveaux apprentissages bien pluss ereins prendront la place des anciens.

Rassure-toi, tu n'es pas la seule jalouse des mangeurs régulés, j'en ai trois à la maison, mari et enfants, ils sont parfois super agaçants tellement ils sont régulés, mais je suis heureuse pour eux et je souris de n'en voir aucun d'eux qui soit abîmé comme j'ai pu l'être par les régimes ou les restrictions. smiley

Disons que là aussi, il faut prendre les choses avec philosophie... après tout c'est humain de regarder l'assiette des autres... enfin, tant qu'on ne va pas leur bouffer leur assiette laugh. Mais n'aie pas honte de ton appétit, ou du contenu de ton assiette, il te correspond à toi, et entre nous, à mon avis, tu vas pouvoir, lors de ton programme ici, voir que petit à petit, il va se modifier. Tu vas peut-être te rendre compte que tu as besoin de moins manger que ce que tu croyais, ou tu vas te mettre à manger des choses que tu trouves meilleures, et tu en mangeras moins, bref que de découvertes t'attendent encore !

Tu as encore beaucoup à faire dans le programme, et tu ne peux pas tout changer d'un seul coup... vas-y petit pas par petit pas, et surtout, profite du voyage ! Je suis presque sûre que tu repenseras après à ce fameux voyage en te disant "Ah, suis-je bête d'avoir tant stressé quand tout est devenu simple ensuite".

Passe un bon weekend, toi aussi, et à bientôt !

Fan_ny.
Abonné

Merci beaucoup pour ta réponse Tinkerbell :)

Te lire me rassure bien et me donne de l'espoir pour la suite. C'est vrai que l'on se fait parfois une montagne de ce qui, au fond, n'est que descendre une marche pour en remonter deux ensuite.

Pas si simple d'apprendre à se respecter, à respecter son corps, ses envies, et de s'accepter comme on est.

Merci encore infiniment pour ton aide !

Tinkerbell.
Abonné

Merci de ton merci wink

C'est toujours plus facile de conseiller les autres que de s'aider soi-même... et j'ai moi-même mes propres façons de faire une montagne d'une taupinière, hélas laugh

Donne-toi juste le temps, LC est tellement riche d'apprentissages que tu vas les découvrir petit à petit... à ton rythme, c'est ça qui est important.

A bientôt !

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

je suis tout à fait en phase avec la fée clochette  laugh

et pour rajouter mon expérience, il m'arrive fréquemment d'avoir faim au lendemain d'une EME assez copieuse

simplement ce n'est pas tout à fait la même faim en fait,  à bien l'observe

moi j'appelle ça juste  un "appel de sucre",  c'est à dire une petite faim

dans ces cas là, eh bien je prends un petit truc

ce n'est pas vraiment une bonne faim, juste un besoin d'énergie, petit à ce moment là

 

la restriction n'a pas déréglé ta faim, mais il est vrai que ça prend du temps avant de se refaire confiance 

l'observation des sensations est la clé, et au fur et à mesure, on arrive vraiment à sentir la différence

il y a une super activité dans l'étape de la faim, c'est l'actvitié de la pleine conscience appliquée à la sensation de faim

elle permet de vraiment progresser par l'expérience, en ressentant vraiment en pleine conscience la bonne faim

 

donc en effet, patience,  tout va se mettre en place dans son temps, et sur la route je crois que tu vas gagner en liberté face au diktat de la perfection

je me suis aperçue que mes amies se fichent en fait vraiment  TOTALEMENT de mes quelques kilos en trop qui restent, ce n'est pas ça qui est important  quand on s'aime

 

quant à la calculette infernale à l'intérieur, il faut en effet du temps pour que ça se calme, il te suffit simplement d'y prêter moins attention, observer quand elle s'active  (probablement en cas d'inconnu, ou d'aliment riche), et observer ainsi ton esprit qui cherche à controler, à reprendre son habitude

et puis.... te recentrer sur ton corps, le moment présent, non pas pour décider  ou bien faire,  mais pour ressentir, être dans le moment

Haut de page 
X