une semaine d'efforts anéantie (?) pour un week end en famille - 15072013

del287.
Abonné

Bonjour

Voila presque 2 mois que je suis sur LC et jusqu'a une date très récente j'avais du mal à mettre en pratique les conseils de LC.

 Grace au forum et à la coach la semaine dernière a été plutot réussie (enfin quand je dis semaine c'est juste de lundi à vendredi!) j'avais quand même des EME mais j'arrivais à les reperer et à diminuer ma prise alimentaire ou alors je les reperer juste après donc j'etais plutot contente de moi.

Ce week end etait un week end en famille: samedi dans ma famille  et dimanche dans la famille de mon mari.Et là c'est comme si les vannes s'etaient ouvertes: 1e étape dangereuse pour moi:les gateaux apéros ,une fois que j'ai mon nez dedans impossible de marreter (sauf s'il n'y en a plus ou qu'on enlève le plat)resultat le plat arrive et je me voyais mal dire "désolée je n'ai plus faim j'ai mangé trop de gateaux apéros)chez mes parents j'ai pris une petite portion du plat et j'ai reussi  à repousser le dessert au gouter.

Mais le lendemain chez ma belle mère c'etait un peu plus compliqué donc j'ai pris du plat et du dessert ensuite on est allé chez la cousine de mon mari:on y fetait un anniversaire,j'y ai pris un petit bout de gateau,de retour chez moi j'ai réalisé que pendant ce week end LC m'etais complètement sorti  de la tête ,le pire c'est que je suis de mariage ce week end !

Plutot bonne surprise ce matin,je n'ai pas pris de poids

Arrivez-vous à chaque fois à gérer les grands évènements?

 

merci

Delphine

Commentaires

Violette28.
Abonné

Bonjour Del287,

personnellement, je ne gère pas très bien les grands événements. D'abord, parce que ça traîne et quand arrive l'apéro, j'ai déjà super faim, donc comme toi je me jette sur l'apéro!!

Ensuite, l'entrée, j'ai encore faim, et j'ai toujours l'impression de mieux manger chez les autres que chez moi, alors je me régale en me léchant les babines....

Puis, arrive le plat de résistance, et là, comme j'ai un petit appétit, je n'ai déjà plus faim! J'arrive à refuser le fromage poliment, mais je n'échappe pas au dessert!! Ca fait deux plats mangés sans faim, c'est la cata!!!!

Dans ma belle famille, manger de petites quantités est déjà très très mal vu, on dirait que c'est une grande offense faite à la maitresse de maison, alors refuser un plat, je n'imagine même pas...

 

Je crois que les personnes régulées font aussi des excès dans les moments de convivialité, et se régulent naturellement aux repas suivants. Rassure-toi, ta semaine d'efforts n'a pas été anéantie. d'abord, tu as réussi pendant une semaine à appliquer la méthode, c'est la preuve que tu pourras le refaire!!! Ca va devenir un acquis pour toi, et ce sera bientot comme le ski ou le vélo, il suffit de se recentrer un peu, et hop, ça revient tout seul!!!! (euh...)

L'essentiel est de ne pas culpabiliser (ok, plus facile à dire qu'à faire), de ne pas tomber dans le "foutu pour foutu...", et faire preuve de bienveillance envers toi: ok, le week-end était chargé, mais ça arrive, et maintenant, on écoute sa faim.... (dixit la fille qui a mangé deux crèpes au nutella sans faim à la fête du 14 juillet parce sa fille n'a pas voulu les finir et que, non, vraiment, je ne pouvais pas les jeter parce que c'était trop bon!!!!!) ;-) 

Clairette287.
Ancien abonné

Coucou Delphine!

Je ne pense pas du tout que ta semaine d'effort soit anéantie, puis les progrés que tu fais, même si tu ne t'en rends pas forcément compte, s'ancre en toi petit à petit (c'est comme ça que hier je me suis rendue compte que chéri avait fini de mangé alors que j'en étais qu'à la moitié alors que normalement je fini toujours super longtemps avant lui, petit à petit je mange naturellement moins vite).

De plus comme l'a dit Violette, les gens régulés font aussi des excés les jours de fêtes! Je pense que le secret pour rééquilibrer réside dans l'attente du retour de la faim. Ok tu as trop mangé mais du coup tu devrais avoir moins faim dans les jours à venir. ça me rappelle il y a quelques weekends j'ai enchainé deux excés le vendredi soir et le samedi midi et je n'ai pas re-eu faim avant 16h le dimanche!! assez bizarre comme sensation d'ailleurs comme si la faim n'allait jamais revenir! Donc ne t'inquiéte pas soit juste plus attentive à ta faim dans les jours à venir!

En plus tu as de la chance l'équilibre alimentaire se fait, je crois, sur une dizaine de jours, tu ne vas pas prendre 3 kg en deux jours! :)

 

Surtout ne te démoralise et ne te cupabilise pas car c'est le meilleur moyen de retomber dans les excéés successif justement ("foutu pour foutu" comme l'a dit violette).

izabelle
Animatrice forum

ah bien Delphine, je ne comprends pas pourquoi tu dis que ta semaine a été anéantie, puisque tu n'as pas pris de poids???

il faut te sortir de la tête l'idée de  "tout bien faire tout le temps"

tu as fait de ton mieux, et même tu n'as pas pris de dessert le samedi alors que tu n'avais plus faim....

si tu n'as pas pris de poids, c'est le meilleur signe que tu as réussi à réguler tout ça

mais il faut que tu apprennes à te faire confiance, à ne pas vouloir tout contrôler avec ta tête.....    prendre des petites quantités dans ce genre de situation est idéal, car on profite de la fête sans se surcharger de trop

et le lendemain, en écoutant son appétit, tout cela se régule

 

je crois que tu as fait de grands progrès, et qu'il faut que tu assimiles tout cela, donc laisse-toi le temps, mais ta non-prise de poids est là pour te prouver que tu as très bien géré les choses.....

en fait il faut justement essayer de ne pas trop "gérer", mais profiter du moment, notamment avec la dégustation.....

et aussi être conscient de ce que l'on ressent dans certaines situations sociales.......  pour ces sentiments ne se tranforment pas en EME

et puis se recentrer sur qqchose du moment présent, une sensation, un goût, une musique

del287.
Abonné

Bonsoir

 

Merci pour vos réponses.Même si j'ai un peu dérapé le week end dernier je me rends compte que depuis lundi j'arrive à suivre le programme a peu près corrrectement la semaine ce qui est déjà bien mais il me faudra surement un peu de temps pour savoir grer les grands evenements du week end type repas de famille,mariage...

Nounette73.
Abonné

Non mais il faut démystifier le truc, hein.

Aucun de mes amis régulés ne "gère" ce type de moment.

Les grands WE entre potes où chacun veut cuisiner SA recette et attend des autres qu'ils en mangent plein pour démontrer que "oui c'est super savoureux qu'est-ce que tu cuisines bien !" je connais, je suis celle qui mangeait le moins dans ces périodes là car au régime (et la seule qui prenait du poids à l'arrivée parce qu'ils régulaient tous après alors que moi je continuais à manger ce qui était indiqué dans mon régime, soupir).

Les mariages ou anniversaires ou cocktails d'été où il y a à manger pour deux fois plus de monde que les présents, et où tout le monde s'empiffre ...

Les repas prolongés en famille où on reste à table jusqu'à 16h alors qu'on n'avait déjà plus faim après les amuse-gueules ...

minces et gros tout le monde dérape.

La régulation alimentaire c'est pas le contrôle. C'est normal qu'il y ait des vagues. .

Faut pas croire que chez les autres c'est une mer étale, de l'extérieur on croit que la surface est lisse, en fait il y a des vagues aussi, c'est juste qu'il y a des creux pour compenser.

Bon on sent que je rêve aux vacances ;o)

Juste ne t'épuise pas à t'autoflageller parce que tu profites des moments conviviaux. Izabelle a raison, tu as régulé, et si toute ta vie tu gères ces moments en famille comme tu viens de le faire tu es assurée de maintenir ton poids !

clic.
Abonné

Et puis le principal c'est de prendre du plaisir. Si tu mange par obligation et pas par envie c'est dommage, si c'est parce que tu te sens bien et que ça te fait plaisir, que tu en profites, que tu es consciente de tout ça...je ne vois pas le souci :)

LC, c'est reprendre plaisir à manger sans culpabiliser. La notion d'effort doit être modérée aussi je pense, c'est un travail mais dès que ça me demande trop d'effort je ralentis la cadence sinon je risque de tomber encore du côté obscur wink

doremi.
Abonné

Bonjour !

C'est tout à fait ça ! Vous avez tout compris ! Je suis partie un mois aus USA en juin et tout en mangeant ce qui me tentait et malgré les petits déj offerts, je pesais le même poids en revenant qu'en partant. J'ai essayé de respecter mes sensations et ça a marché.

Souvent je mange trop ( dès que je partage un repas convivial, ) mais je ne me sens plus jamais gavée comme cela se produisait souvent avant. La régulation fonctionne bien et l'appétit prévisionnel aussi. Et je suis surprise de voir que je ne me jette plus sur les aliments comme autrefois et n'en fais plus une fixation.

Le plaisir de manger avec faim et la dégustation, même partielle, ça joue aussi.

Je crois qu'on se pose plus, que l'on est attentif à ce que l'on nous propose de manger, plus sélectif aussi, et qu'on ne se laisse pas déborder. Si je prends du fromage ou du dessert alors que je sais que je suis à satiété, c'est parce que je le décide en toute lucidité, cela me fait envie et j'ai encore de la place. Et ensuite, je sais que j'attendrai que la faim revienne.

Bon weekend.

Haut de page 
X