Vos objectifs - 12012013

Sylvie75.
Abonné

Bonjour,

Quels sont nos objectifs ?

Pas si simple à définir finalement.

J'ai d'abord pensé à des objectifs de poids, dans un temps donné. L'argument était que j'avais beaucoup à perdre (presque 30K).

Et puis pendant le dernier chat, j'ai bien aimé la réponse de GA à ma question : En substance, on ne peut pas apprécier la route si l'on a l'oeil vrillé sur le compteur de vitesse.

Pas mal comme image.

Du coup, je vais arrêter de me peser tous les jours.

Je me donne comme 1er objectif de passer sous la barre des 90K (une dizaine à perdre donc), mais ça prendra le temps que ça prendra ! pardi...

Et je me pèse une seule fois par mois, tous les 1er du mois. Basta ! (qui a dit que je passais d'un extrême à l'autre ? lol).

En somme, il y a 3 niveaux d'objectifs.

Au niveau 1, il y a les valeurs. Pourquoi l'on veut cet amincissement ?

Au niveau 2, quel amincissement veut-on ?

Au niveau 3, quelles stratégies doit-on déployer pour obtenir cet amincissement.

En gros, les raisons profondes, les objectifs, les moyens.

Donc pour moi, les raisons santé et élégance, les objectifs : 89 pour commencer, ce qui réglerait le problème de la santé et partiellement celui de l'élégance, sans délai, c'est important, c'est mon corps qui choisira le délai, et enfin les moyens : LC bien entendu !

Commentaires

Bliss.
Abonné
Suite à un entretien avec Marie coach mon objectif est très flou et global: je recherche un bien être global dans ma vie à tous les niveaux y compris dans mon corps. De ce bien être (que je compte cultiver par la pleine conscience )tout en pratiquant le programme.......j'espère et ce n'est qu'un espoir que mon organisme voudra bien se délester de quelques kilos.
Mandala.
Abonné

 

Merci Sylvie pour ce post.

 

Mes objectifs :

- savoir gérer les EME tout le temps, ou du moins presque tout le temps. Ce n'est pas encore le cas vu ce qui s'est passé hier soir...

- déguster systématiquement

- que ça devienne automatique de "préparer" le passage à table, que ce soit mentalement (me poser, éteindre la télé…) ou matériellement (anticiper les recettes, bien mettre la table, ne pas grignoter avant debout dans la cuisine…)

- devenir consciemment incompétente avec la nourriture

 

Pour la perte de poids, je crois que je suis à mon set point, ou pas bien loin. Etre plus musclée ça me plairait.

 

Eh, ça fait du bien de poser toutes ces idées, j'ai l'impression que j'y vois plus clair !

Lullabycrazy.
Ancien abonné

Ah les objectifs !

C'est vrai qu'on est beaucoup à venir d'abord et surtout pour la perte de poids (c'est d'ailleurs bien ce qu'on nous vend), et même si on apprend tellement plus, il reste là, cet objectif, plus ou moins avoué, mais toujours présent !

Perso j'estime avoir dans les 25-30 kilos à perdre pour me sentir "bien" dans mon corps, à l'aise, à pouvoir se bouger beaucoup plus facilement, et à ne pas être préoccupée par le regard qu'on peut porter sur moi (surtout à cause de mon travail, je le sais).

Et aussi pour me sentir belle, pouvoir me vêtir de la façon que je souhaite et ressembler à quelque chose. Je ne compte pas mettre des minijupes et des teeshirts riquiqui non plus hein, j'aime beaucoup le style rétro-50's, avec taille marquée et jupe bouffante ou crayon, ce qui est beacoup plus joli avec quelques courbes je trouve, mais pas trop (Marilyn faisait un 46 parait-il, après tout ^^)

Je me rends compte en l'écrivant que je parais dure avec moi, mais j'ai appris ici la bienveillance, premier déclic vers l'acceptation de soi, et je ne me mets pas d'objectif de temps ni fixe au niveau du poids.

 

Et un petit objectif sportif que je compte me lancer : pouvoir courir ! Et éventuellement m'inscrire à une course (peut-être pas un marathon quand même, mais qui sait ?) avant mes 30 ans (dans 2 ans et 2 mois maintenant ! )

Courtepatte.
Abonné

En terme de poids: passer sous la barre des 60 kg (je fais 1,57 m) et m'y maintenir (j'ai réussi à m'y maintenir longtemps sans trop d'efforts, mais les 2 ou 3 dernières années, le poids ne cesse de grimper, lentement mais sûrement, 65 kg à mon arrivée ici, plutôt 62 maintenant).

Mais un objectif tout aussi essentiel (voire plus, difficile de dire) c'est: me réconcilier avec la nourriture. Que chaque repas redevienne une fête des sens, et non plus un moment d'intense frustration (quand je me mange "ce qu'il faut") ou de profonde culpabilité (quand je mange ce que je veux). Et là, tout doucement, je suis sur la bonne voie (mais ça a été très lent).

belleetsereineen2013.
Abonné

Alors en vrac

  • perdre du poids
  • arriver à mon set point que j'estime à 56 kg (poids que j'avais avant la paroxetine et les cours du soir)
  • reprendre le sport à un rythme tenable (avant c'etait tous les jours et maintenant jamais), cela me manque, physiquement, psychologiquement mais je n'arrive plus à m'y remettre
  • apprendre la bienveillance (kézako?)
  • arriver à m'aimer, prendre soin de moi
  • arriver à avoir un rapport "normal" apaisé à la nourriture (retrouver le plaisir de manger, mes sensations alimentaires et en finir avec la comptabilité (bon je laisse le lapsus (c'est un de mes cours) je voulais dire la culpabilité !!!)

 

Bon il va me falloir être raisonnable je n'arriverai pas à tout cela en 6 mois !!!

lollyme.
Abonné

alors ici  :

*perdre du poids...combien l'ideal 14 kilos a long terme et y rester !  a moyen terme les 8kg repris ces 6 derniers mois et a court terme : perdre 2.5kg pour repasser de l'obésité et être en surpoids...je suis restee tellement longtemps en obésité (en stade 2) que non plus jamais ca !

*avoir un comportement "normal" avec la nourriture, comprendre pourquoi, savoir ecouter mon corps

*essayer de faire une activite sportive alors que je n'ai jamais aime ca

Je vais rajouter a ces 3 grandes lignes que comme Sylvie75 j'aimerai arrêter de me peser tous les jours mais je ne sais pas encore si je vais en être capable...

Sylvie75.
Abonné

[quote]

essayer de faire une activite sportive alors que je n'ai jamais aime ca

[/quote]

Peut-être devrais-tu procéder par ordre : ton objectif à ce stade serait plutôt "Chercher si une activité physique pourrait me plaire."

Et dans cet objectif, chaque semaine ou chaque mois, tu pourrais explorer une activité physique différente, tant que ton corps ne te dit pas "C'est sympa ça, comme activité !"

Et peut-être que ça prendra un an, tes recherches d'une, deux ou trois activités qui te conviennent. Mais ça vaut le coup.

Voici une liste de sports

//fr.wikipedia.org/wiki/Sport#Classification_ordinaire

Sylvie75.
Abonné

[quote]

Je vais rajouter a ces 3 grandes lignes que comme Sylvie75 j'aimerai arrêter de me peser tous les jours mais je ne sais pas encore si je vais en être capable...[/quote]

Pour moi, c'est facile. J'ai rangé la balance dans l'armoire, et je la sors les 1er de chaque mois. Je n'ai jamais fétichisé mon poids, j'ai trop vu ma mère le faire.

Ma mère qui me dit à Noël : "Tu te rends compte, quand je bois moins, je maigris !"

Moi, médusée : "Quoi ? Tu veux dire, tu pèses moins !"

Ma mère -"Ben oui, mais si je pèse moins, c'est que j'ai maigri !"

Moi, un peu sidérée de devoir expliquer ça à une femme de cet âge, pas gâteuse du tout -"M'enfin maman, si tu te coupais un bras, et que tu te pesais, tu aurais perdu quelques kilos sur la balance, mais tu n'aurais pas maigri d'un pouce (hihi d'un pouce) !"

C'est fou ce que la société a mis comme bêtises dans le crâne de certaines femmes ! J'espère que l'image frappante a porté ses fruits, mais je n'en suis pas absolument sûre. Elle devrait se peser avec un pied sur la balance, un pied par terre, elle maigrirait énormément; :)

Courtepatte.
Abonné

[quote=belleetsereineen2013]

  • arriver à avoir un rapport "normal" apaisé à la nourriture (retrouver le plaisir de manger, mes sensations alimentaires et en finir avec la comptabilité (bon je laisse le lapsus (c'est un de mes cours) je voulais dire la culpabilité !!!)

[/quote]

Ah je trouve ce terme "comptabilité" très bien choisi: pendant très longtemps, moi et la nourriture, c'était ça: "alors, ce matin, je n'ai pas pris de verre de jus d'oranges, donc pour compenser, je peux manger un carré de chocolat avec le café" "alors, j'ai repris des pâtes, donc pas question de m'offrir un dessert", c'était plus compliqué que n'importe quel bilan, je le jure!

pititeciline.
Abonné

[quote=Lullabycrazy]

A, j'aime beaucoup le style rétro-50's, avec taille marquée et jupe bouffante ou crayon, ce qui est beacoup plus joli avec quelques courbes je trouve, mais pas trop (Marilyn faisait un 46 parait-il, après tout ^^)

Je me rends compte en l'écrivant que je parais dure avec moi, mais j'ai appris ici la bienveillance, premier déclic vers l'acceptation de soi, et je ne me mets pas d'objectif de temps ni fixe au niveau du poids.

Et un petit objectif sportif que je compte me lancer : pouvoir courir ! Et éventuellement m'inscrire à une course (peut-être pas un marathon quand même, mais qui sait ?) avant mes 30 ans (dans 2 ans et 2 mois maintenant ! )

[/quote]

Quand on aura atteint nos objectifs je te propose qu'on aille faire les boutiques ensemble ! c'est tout à fait le style que j'aime !!

et pour la course à pied tu peux te fixer un objectif d'un 10 km pour l'automne prochain par exemple ??

Pour moi : la première motivation est d'avoir un rapport amical avec porte de frigo et placards de cuisine (et éviter les phases haine / passion)... ne pas avoir peur de MOURIR quand j'ai une fringale...

et l'objectif secondaire est de perdre du poids, pour retrouver qq performances en sport, me plaisre plus, et retrouver ma taille 40 (je fais 1,63m mais quand je fais mon 40 pulpeux je me trouve irrésistible :-) ))

hé bé je suis positive ce soir !

Haut de page 
X