Votre image refuge, c'est comment ? - le 19/12/2011

apaname.
Abonné

Mon image refuge, c'est le paysage de montagne. Mais je me pose la question de savoir, pour ceux qui ont choisi cette image, elle est comment votre montagne : en été avec la nature verdoyante ? en hiver avec des sommets neigeux ?

Pour moi, elle est les deux : en été ou en hiver selon les moments. Mais je n'arrive pas à déterminer laquelle des deux m'est la plus apaisante.

Ou alors est ce que vous avez choisi un autre paysage ? Un lac ? ou autre paysage et dans ce cas lequel ?

Merci si vous voulez bien partagez cette expérience.

Commentaires

lizzz.
Abonné

moi c'est un paysage paradisiaque...... l'océan à perte de vue, un ciel magnifique....... ça donne juste envie de s'assoir, d'écouter, de sentir, de respirer quoi......

lys.
Abonné

Bonjour

pour moi c est un vallon et une montagne que je connais qui me rappelle de trés bons souvenirs elle est suivant les moments au printemps avec beaucoup de fleurs et parfois l hiver enneigée

c est un paysage qui n est pas inventé ,je le connais

a bientot et bon courage lys

Lia.
Abonné

Un champs de coquelicots à perte de vue rencontré près de chez moi au détour d'un chemin, allongée dans le champs, le bleu du ciel et quelues nuages qui passent......comme passent les pensées......

Flowerbomb.
Abonné

pour moi c'est un magnifique olivier centenaire avec de belles feuilles argentées et émergeant d' une terre rouge. c'est la terre où je vais en vacances d'été depuis des années dans le sud de l'Italie et où je me sens tellement bien........

bejalfor.
Abonné

pour moi c'est un chalet dans la montagne souvenir d'enfance....où l'on passait du temps en famille, avec un petit ruisseau, des pentes raides, mais des fleurs printanière qui sentent bons et j'entends le doux bruit des insectes qui virvoltent.... et je vois parfois la salamandre cachée sous la fontaine...

généralement l'image de l'été ou du printemps me détend plus que l'hiver smiley

Nikaia.
Abonné

Pour moi c'est un paysage de bord de mer là où je vais en vacances .. exactement c'est la vue de la maison qui donne sur une anse fermée par une digue et un moulin à marée ... paysage à marée haute avec des fleurs partout (en particulier des hortensias roses) et suivant le moment je vois l'image de jour ou à la tombée de la nuit ...

Léonore
Inscrit

Moi, c'est le Kilimandjaro, avec les girafes ou les éléphants qui sont dans la plaine au loin, qui marchent très lentement et majestueusement vers les points d'eau, les arbres clairsemés de la savane, puis l'aridité des pentes de lave avec leurs bivouacs, puis les sommets enneigés scuptés par les caldeiras et les nuages ou brumes qui selon la météo sont en bas ou au sommet. Pour que ce soit encore plus sympa, j'ai baissé son altitude pour voir la plaine et j'ai ajouté l'océan pas loin avec une barrière de corail et une île. Comme ça, du haut de la montagne, je peux voir les bateaux de pêcheurs qui partent à l'aurore et j'entends même leurs voix assourdies ainsi que les bruits des coques de bateaux et de la mer. Du sommet, on peut regarder le ciel étoilé particulièrement pur puisqu'il n'y a pas de pollution lumineuse et qu'on est très haut. (pour info, je n'y suis jamais allée, c'est encore mieux car je peux y mettre tout ce que je veux. Pourquoi pas un ruisseau de montagne lors de la fonte des neiges ou une falaise avec des grottes où nichent de grands oiseaux)

Pascaline.
Abonné
Est-ce qu'on peut rajouter des personnes qu'on aiment dans notre image? xx
-Céline-.
Abonné

[quote=Léonore]

Moi, c'est le Kilimandjaro, avec les girafes ou les éléphants qui sont dans la plaine au loin, qui marchent très lentement et majestueusement vers les points d'eau, les arbres clairsemés de la savane, puis l'aridité des pentes de lave avec leurs bivouacs, puis les sommets enneigés scuptés par les caldeiras et les nuages ou brumes qui selon la météo sont en bas ou au sommet. Pour que ce soit encore plus sympa, j'ai baissé son altitude pour voir la plaine et j'ai ajouté l'océan pas loin avec une barrière de corail et une île. Comme ça, du haut de la montagne, je peux voir les bateaux de pêcheurs qui partent à l'aurore et j'entends même leurs voix assourdies ainsi que les bruits des coques de bateaux et de la mer. Du sommet, on peut regarder le ciel étoilé particulièrement pur puisqu'il n'y a pas de pollution lumineuse et qu'on est très haut. (pour info, je n'y suis jamais allée, c'est encore mieux car je peux y mettre tout ce que je veux. Pourquoi pas un ruisseau de montagne lors de la fonte des neiges ou une falaise avec des grottes où nichent de grands oiseaux)

[/quote]

Merci léonor de partager ton image car je l'aime bcp et vais te la "piquer" ^^! je ne suis pas trop montagne et je n'en avais pas trouver une satisfaisante lors de mon essai sur cet exercice et je me rends compte que, de ce fait, je l'ai mis de côté. Grâce à ton image, ça me donne envie de retenter, merci !

Et Pasqualine, il me semble qu'on peut mettre des bonhommes sur cette montagne alors pourquoi pas ceux qu'on aime :-) !!

Nanou84.
Abonné

Selon que j'ai besoin de me réfugier, j'ai 2 images refuge : avant LC, c'est un paysage de Bretagne que je connais pour y être allée en vacances, avec plage, sable, mer, petits bateaux, voiliers, mouettes, soleil, nuages blancs signes de beau temps, brise marine, odeur iodée...pour avoir expérimenté avec une sophrologue, c'est important de visualiser une image, mais aussi d'entendre les sons de cette image, les odeurs, la chaleur, tiédeur ou le froid afin que les 5 sens soient mobilisés.

Depuis LC, j'ai une 2ème image refuge avec une belle vallée au printemps ou en été (ça m'apaise plus que la neige et le froid), avec les cimes enneigées au loin, un ruisseau, des fleurs, j'ai rajouté des marmottes et des chamois. Par contre, ma montagne est déserte, j'y suis seule, c'est mon endroit refuge.

Pour Pascaline : je n'arrive pas à intégrer des personnes, même que j'aime parce que cet endroit, il n'est que pour moi et si j'introduis des connaissances, personnellement ils/elles arrivent avec leur positif mais également leur négatif. Ca viendra peut être plus tard...

Léonore
Inscrit

Céline, je partage "mon" image avec plaisir !

L'avantage de cette image est qu'il y a plein de sons possibles jour et nuit (les bruits des animaux, du vent, de la mer, des randonneurs, des marins, de l'eau qui ruisselle, de la pluie, des pierres qui roulent ...) ; il y a aussi possibilité de sensations tactiles ( les nuages au sommet ou à mi pente comme une écharpe autour du cou, le froid en cas de neige, la chaleur sèche de la savane, la chaleur humide de la saison des pluies) et des odeurs (l'herbe sèche, les odeurs animales, les odeurs iodées de la mer). Bref, on peut y passer beaucoup de temps.

Pascaline.
Abonné
Sur le chat d'aujourd'hui:
 
Pascaline > Hello, Image-refuge, peux-t'on rajouter des personnes qu'on apprecie (comme une idole) ou imaginaires? Animaux? Ou la, ce n'est plus une image-refuge? Merci
Gérard Apfeldorfer > Oui Pascaline, toute image rassurante et bienfaisante peut-être une image refuge. Pourquoi se priver d'évoquer des personnes chères, que l'on connaît ou que l'on ne connaît pas, des animaux fétiches et rassurants ? Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination et voir ce qui est le plus efficace.
boudicca.
Abonné

Apaname, pour moi aussi , la montagne est mon image refuge, mais c'est la montagne avec les somment enneigés et un magnifique ciel bleu. C'est cette image qui m'apaise le plus.

Evelyne2212.
Abonné

Je viens de me rendre compte que j'ai une image refuge auquel je pense souvent mais sans m'en rendre compte jusqu'à présent. J'ai une vieille ferme en pierre, avec une cour intérieure, un jardin clos, un mur d'enceinte avec un vieux Christ dessus, un portail en bois qui nous cache des regards indiscrets. Tous les soirs, je fais le tour de la cour à la lumière de la lune et je regarde mes plantes qui "dorment". Je vérifie qu'il n'y ait pas de limaces dans mes légumes et si j'en trouve, je leur montre le chemin de la sortie (gentiment, mais fermement wink).

Cette image de ma cour juste éclairée par la lune est particulièrement rassurante. Je peux rester des heures à regarder les étoiles, assise sur le banc de pierre entre les tomates et les salades qui poussent dans leur bac.

Haut de page 
X