Y a-t-il un "bon" moment ? - 23052013

Camino Largo.
Abonné

Bonjour,

 

Tous les régimes comment "lundi".

Pour changer son comportement alimentaire, y a-t'il un bon moment ? Y a t-il un "lundi" ?

 

Je m'explique :

Je suis dans une situation  d'organisation pas facile. Gros travaux, stress, coureries diverses.

Le plus gros point à gérer sont les travaux. maison réduite à la poussière, l'humidité, la crasse, le manque de place, mes affaires dans des cartons, une cuisinière qui ne donne pas envie, un évier de cuisine crado de plâtre... Même prendre une douche ou aller dormir ont des allures de camping.

Reste le frigo rempli de fromage et de beurre. Du pain sec dans un sachet papier. Des cracottes et biscottes. Une armoire avec des soupes en sachets. Quelques légumes das le frigo pour me faire un vrai potage si j'en ai le courage...

 

Je me demande si c'est le bon moment pour penser à tout cela. Après avoir été faire des courses en ville ily a 3 jours, j'ai craqué pour un mac'do alors que je n'en achète jamais (enfin, c'est si rare !). Facilité, propreté, impression de manger quelque chose de chaud, de cuisiné ?... Que sais-je.

Je ne sais pas comment gérer ce souci. Les défis sont quasi impossibles à faire en cette période. Je les relis au fur et à mesure, les relis encore : je ne peux pas m'engager sur 7 ou 8 jours dans les conditions actuelles.

 

Et pourtant.... j'aimerais que ça change, j'aimerais changer. Maintenant !

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

moi je te conseille de le faire quand même maintenant

je dis ça parce que j'ai pris 10 kg en faisant les travaux de ma maison, et aujourd'hui j'ai un mal fou à les perdre

si à l'époque j'avais connu la RPC, je suis sûre que je me serais beaucoup moins jetée sur le gateau breton à midi, avec les hommes qui faisaient le chantier (et qui apparemment dépensaient beaucoup plus d'énergie que moi....)

j'aurais mieux supporté tout cet inconfort à vivre dans un chantier, à faire des travaux pénibles, à avoir peur de ne pas boucler le budget,    si j'avais eu l'habitude de la RPC....

voilà pourquoi je te conseillerai de commencer maintenant, et de faire de ton mieux, bien sûr que tu ne pourras pas déguster dans de jolies assiettes, mais tu pourras prendre 10 minutes pour jauger ton état intérieur, ta  "vraie" faim (et pas celle qui est là pour te redonner de l'énergie)

cela te sera utile pour traverser cette phase chantier  sans prendre de poids, à défaut d'en perdre  (mais tu peux aussi en perdre bien sûr)

courage à toi pour les travaux.....

curuni.
Abonné

Bonjour Camino Largo,

je suis d'accord avec Izabelle : maintenant ! Même à plus petites doses et même si tu ne fais pas les choses parfaitement !

Pour tes repas, tu peux prendre des plats préparés et les déguster... Moi je suis accro de Picard : je fais toujours un stock de lègumes préparés, soupes, viandes... Et quelques plats préparés en dépannage. Je sais ceux que j'aime et je prends plaisir à les déguster !

Je ne sais pas comment tu vis ça mais moi le coup de "je reprends demain" ou lundi, c'est EME assuré et je me jette sur la nourriture comme si elle allait disparaître le lendemain...  Alors je préfère me dire je suis en chemin, jour après jour, j'ai commencé et je continue....Et j'adapte éventuellement certains jours !

Pense à comment ce sera quand les travaux seront finis... Et en attendant bon courage !

surmonchemin.
Abonné

Oui, je suis d'accord aussi. Samedi dernier, le d.Z nous a expliqué que c'est aussi çà, la rééducation. Parce que les conditions idéales, on les aura pas souvent, voire jamais. Il y aura toujours des trucs inconfortables autour de nous, que ce soit du bruit, les enfants, des travaux, un collègue moins sympa...

Alors soit on garde la perfection, et on ne commencera jamais (et on fera EME sur EME parce qu'on n'a pas été parfait), soit on apprend à abandonner la perfection, et on fait ce qu'on peut dans le contexte dans lequel on se trouve. Et si on n'arrive à prendre que 10s pour au moins se demander si on a faim et faire qqs respi pleine conscience, et bien c'est déjà çà.

Oublier la perfection est à mon avis un des gros morceaux du programme. Du coup, ces travaux, ça te donne plein de matière première à expérimenter (inconforts, stress, manque de temps, ...). Tu ne feras pas tout bien, mais ce que tu auras fait, ça sera toujours çà de pris. Et puis ça t'aidera à limiter les dégâts si comme moi, tu as du mal à gérer ton stress.

Je sais... c'est facile à dire ! Courage !

Laureline.
Abonné

D'accord avec les autres... Même si tu fais un tout petit peu, ce sera déjà ça de fait. Avec un régime on est obligé de suivre les instructons de façon serrée, sinon on ne perd pas de poids. Mais avec le programme LC, c'est différent. Tu te construis pour toi un rapport différent avec la nourriture, au fil du temps. C'est long et ça passe forcément par des moments où les conditions sont moins favorables.

Chaque petit pas laisse des traces !

Moi ça m'aide à voir la vie différemment : arrêter d'attendre les bonnes conditions, et faire avec le moment présent ce qui est possible. Je reporte quand je sens que ça dépasse mes limites, que je ne le sens vraiment pas.

Bonne journée !

Laureline

SERENITE 17.
Abonné

Bonjour, 

La pleine conscience cela permet de réduire ton stress si tu te concentres sur ce que tu ressens, que tu manges lentement et que tu apprécie même la soupe en sachet et si tu n'apprécie pas mais que tu l'a mangé lentement, cela te permettra de constater que tu n'aimes pas, et peut-être de ne pas continuer... ( c'est mon truc, si je n'aime pas, je ne finis pas.....) Et le mac do si il est mangé avec plaisir alors tu ne grossiras pas 

En tout cas félicite toi d'avoir justement commencé... Car tu as commencé puisque tu prends déjà conscience de ton état. il te manque juste le fait de commencer. Le temps n'est pas important, c'est juste atteindre ton objectif. 

belle journée

Camino Largo.
Abonné

Merci pour vos réponses. Elles sont encourageantes.

Ca relativise aussi le fait d'y "arriver" ou pas de suite, de comprendre ou pas tous les points cités sur le site, d'accepter  qu'on a droit  l'erreur.

Noelle
Marraine

Pas mal déjà comme défi, vivre dans un chantier, et en fait  tu peux considerer que tu entames un autre chantier en même temps, tu es dans une phase de rénovation! Bravo!

Aphrodyta.
Abonné

Je me reconnais bien dans la problématique du lundi. C'est un peu donner un caractère mystique au lundi, ou au premier du mois, bref le renouveau : cette fois-ci, je serais parfaite. Mais on ne peut pas être parfait, il faut faire comme on le sens. Un peu de lâcher-prise!

Ton appart est en bazar, du coup tu as l'impression que ta vie est en bazar, et que ta tête est en bazar, c'est normal. Mais c'est pas parce qu'il y a de la poussière chez toi que cela te dévalorise, si ?

Quand tu parles d'engagement, on dirait que cela va affecter toutes les facettes de ta vie. Hors tu peux très bien aller manger une salade au macdo ou un burger si tu en as envie, te prendre un sandwich sur le pouce que tu mangeras au calme sur un banc, partager une pizza avec une copine ou manger tranquillement une soupe en sachet.

Justement je pense que le programme peut t'aider car ça te permettras de te recentrer un peu sur toi-même et non sur tout ce bazar qui t'énerve.

Bon courage!

Camino Largo.
Abonné

@Aphrodyta, je parle d'engagement pcq c'est le clic à faire pour démarer un défi. laugh

 

 

Après, le bazar dans la maison, le bazar dans la tête, le bazar avec le boulot (je travaille chez moi et mon bureau ne ressemble plus du tout à un bureau crying).... ca fait effectivement beaucoup de bazar.

 

Comme l'avancement des travaux, celui de ce qui en découle (poussières, propreté, lessive ...), ce bazar d'alimentation avancera à son rytme.

Merci à vous.

Haut de page 
X