Ressentir la satiété - 15082015

Jujuduchili.
Ancien abonné
Bonjour, J'ai commencé le programme hier soir et suis donc en phase d'observation. Vous recommandez d'arrêter de manger quand les sensations de faim disparaissent, en précisant que la satiété est plus dure à reconnaître que la faim. Or de mon côté, quand j'ai le sentiment d'avoir assez mangé, il me reste tout de même une "pointe de faim" qui fait que j'y pense un tout petit peu après avoir quitté la table. Est ce normal ? Ou est ce que je n'ai pas assez mangé ? En fait, quand j'ai l'impression que j'ai "trop mangé" mon ventre est tellement plein que je ne pense plus du tout à manger jusqu'au prochain repas, et c'est ça que j'aime, ça me permet de ne plus sentir mon corps ni penser à manger jusqu'au prochain repas. C'est pour ça que souvent je continue à manger même quand la sensation de faim a plus ou moins disparu. Merci d'avance pour votre aide.

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

bonjour juju, je me permets de te répondre selon ma propre expérience

[quote=Jujuduchili] ça me permet de ne plus sentir mon corps ni penser à manger jusqu'au prochain repas. [/quote]

tu as pointé du doigt très exactement le problème

cette envie de ne pas sentir son corps, la peur du corps et de ses sensations

ici tu vas réapprendre à les sentir, mais surtout en pleine conscience, donc de plus en plus sans peur, car comme qqchse de normal

 

en effet à satiété on peut ressentir une petite pointe de faim, mais elle disparait au bout d'une dizaine de minutes, ça dépend essentiellement de la durée du repas selon mon expérience

 

mais le truc principal est qu'en mangeant au delà de ta faim, tu t'anesthésies pour ne plus sentir ton corps, ce qui te permet d'avoir l'impression d'être en "contrôle"

 

c'est ce fonctionnement-là que tu vas modifier peu à peu, en réapprivoisant ton corps et ses sensations

 

bon démarrage, n'oublie pas qu'au début il s'agit juste d'observer et de faire au mieux !

tu as déjà observé très finement des ressentis complexes, alors bravo !

Gérard Apfeldorfer ancien
Votre coach

 Bonjour Jujuduchili,
Toutes ces histoires de satiété de rassasiement sont en fait assez compliquées.
Rappelons les bases : le rassasiement gustatif (ou rassasiement sensoriel spécifique) correspond à la fin du plaisir à déguster un aliment. Cela se passe donc dans la bouche et non pas dans le ventre.
On est rassasié d’un aliment donné, mais on peut encore avoir faim pour un autre aliment. Le rassasiement global correspond quant à lui à la disparition de la faim ; on est alors à satiété. Manger ne nous intéresse plus.
Le rassasiement gustatif et surtout net pour les aliments à forte densité calorique, et moins net pour les aliments à densité calorique moyenne (céréales, par exemple) pour devenir non repérable pour les aliments à faible densité calorique (légumes, fruits…)
Les aliments à faible densité calorique se mangent donc « au volume ». Ce qui nous arrête, c’est l’inconfort d’un trop gros volume. On apprend à manger le volume qui est confortable, et qui correspond à un estomac moyennement rempli. Un estomac trop rempli est à l’évidence inconfortable.
On voit donc il y a véritablement de façon de se nourrir extrêmement différentes :

- Se remplir la panse, et c'est là le seul plaisir que l'on peut avoir avec des aliments de qualité moyenne et moyennement nourrissants, et lorsque l'on mange essentiellement pour se nourrir, pour apporter de l'énergie à son corps. Lorsque l'on n'a pas le choix de ses aliments et que l'on mange donc toujours à peu près la même chose, le plaisir gustatif est faible et le seul plaisir est de se nourrir, de ne plus avoir faim.

- La seconde façon de manger consiste à manger pour le plaisir, des choses plus goûteuses, plus variées, et qui nous plaisent plus, auxquelles nous allons prêter beaucoup plus attention du point de vue gustatif. Nous mangeons alors des aliments fréquemment plus nourrissants. Et ce qui nous arrête alors, c'est l'épuisement de ce plaisir gustatif. Cette façon de manger nous permet, qui plus est, de mieux répondre aux besoins de notre corps en leur apportant les nutriments nécessaires, et de mieux répondre aussi aux besoins de notre esprit en nous apportant le réconfort nécessaire.

C'est cette nouvelle façon de manger que vous allez découvrir au fil des étapes du programme.
 

Haut de page 
X